Du côté lycéen

Les luttes en France...

Messagepar la reine de sabah » Jeudi 06 Déc 2007 0:00

Pour le copain de Montauban accusé et en attente de jugement, souci car mineur. Il faut s'assurer de sa défense mais la position des parents ne va peut être pas aider...
Apatride, garde bien le lien avec la famille et tiens nous au courant..de la date et du reste!
Comme la vie est lente, l'attente est violente
la reine de sabah
 
Messages: 33
Inscription: Dimanche 22 Avr 2007 13:23
Localisation: L'évangile

Messagepar NOSOTROS » Jeudi 06 Déc 2007 0:15

Oui ...

Sinon des nouvelles du côté de la Bretagne :

Etat des lieux sur les luttes des lycéens dans le finistère
Réforme du bac pro, la colère des lycéens Dure journée de manifestations à Brest.
Le matin, un petit millier de lycéens a manifesté contre la réforme du bac professionnel. Ils sont aussi allés chercher des jeunes dans différents lycées brestois.

Mais des jeunes animés par la volonté de « casser », étaient présents... au grand dam des manifestants « sincères ».

Des violences ont émaillé cette manifestation. Des établissements ont été envahis sous les yeux des nombreux élèves présents. Plusieurs fois, des vitres ont été cassées. À Saint-Anne, le chef d'établissement a reçu un projectile et a été bousculé.

L'après-midi, entre 200 et 300 jeunes, une majorité de lycéens et quelques étudiants, ont bloqué la gare durant près d'une heure pour protester contre la loi Pécresse. Le départ d'un TGV Brest-Paris a été retardé, et trois trains à destination de Brest sont restés en attente à Landerneau et Morlaix. Les manifestants sont partis d'eux-mêmes. À l'entrée de la gare, quelques pierres ont été lancées sur les policiers et sur un cycliste.

Châteaulin : 300 manifestants. Plus de 300 élèves des lycées professionnels de Pleyben et Pont-de-Buis, rejoints par ceux du lycée horticole de l'Aulne ont manifesté, hier, leur « opposition à la réforme du bac pro » à Châteaulin. Longues marches sur les routes, rond-point du Pouillot bloqué, accès à la voie express Quimper-Brest déviée, embouteillages à rallonges et, en conséquence, exaspération certaine des automobilistes. Ils ont ainsi fortement communiqué leurs « réelles inquiétudes » face au projet lancé par Xavier Darcos, ministre de l'Éducation.

Quimper : le lycée Thépot bloqué. Les lycéens, entre 100 et 200, ont mené une opération spectaculaire à Quimper. Mardi matin, ils ont bloqué l'accès au lycée technique Thépot. Seuls les élèves qui préparent un examen ont pu entrer dans l'établissement. La médiation tentée par le proviseur a échoué. Jeudi prochain, une manifestation pourrait réunir les lycées sud-finistériens à Quimper.

Carhaix : 330 élèves dans les rues. Des lycéens carhaisiens sont à nouveau descendus dans les rues de la capitale du Poher, hier après-midi. Quelque 300 élèves, partis du lycée polyvalent Paul-Sérusier, ont été rejoints par une trentaine d'élèves du lycée Diwan, venus « par solidarité ».

Quimperlé : 200 lycéens en colère. A Quimperlé, le lycée professionnel Ros-Glaz s'est largement mobilisé hier matin. Ils étaient près de 200 à exprimer leur refus d'un bac pro en trois ans, « insuffisant pour les élèves en difficulté qui vont se retrouver exclus du système scolaire et propulsés sur le marché du travail avec un statut précaire ». Jeudi, une assemblée générale doit décider d'une suite au mouvement amorcé hier. Les lycéens n'excluent pas de se joindre à d'autres mouvements du Finistère ou du proche Morbihan (Lorient).

Landerneau : blocus au lycée de l'Elorn. Pas de manifestation à Landerneau mais le lycée de l'Elorn était fermé toute la journée pour cause de blocus. Dès 5 h du matin, des élèves des filières professionnelles s'étaient en effet rendus à l'établissement pour empêcher l'ouverture des portes. Avec chaînes et vis à l'appui. Dans la journée, une partie d'entre eux a rejoint Brest pour participer à la manifestation, débutée place de la Liberté.

A Plouhinec, l'accès au lycée bloqué. Ils se sont levés tôt, les lycéens capistes. Hier matin, une centaine d'internes du lycée professionnel Jean-Moulin de Plouhinec, dans le Cap-Sizun, ont bloqué l'accès à leur établissement, dès 5 h. Ils revendiquaient le maintien de la formation de brevet d'étude professionnel (BEP). À l'instar de Gwendolyne, élève en Terminale bois et matériaux associés, ils craignent que « leur diplôme n'ait plus de valeur avec ce projet ». Les lycéens ont, également, distribué des tracts et invité les automobilistes à signer une pétition pour soutenir leur mouvement.

A Concarneau, des tracts. Les lycéens ont distribué des tracts aux automobilistes, expliquant leurs mouvements. Une soixantaine d'élèves, principalement du lycée public Pierre-Guéguin, ont manifesté. L'après-midi, en petit nombre, ils ont fait circuler une pétition chez les commerçants de Concarneau et auprès des passants.

Article de Ouest-France
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Messagepar Apatride » Mercredi 12 Déc 2007 17:49

On tente une AG demain sur Montauban mais les lycéens sont massivement démobilisés. Les pressions policières, administratives et parentales ont eu leur effet. Je suis sceptique quant à ce que à quoi va aboutir l'AG.

La solidarité avec Valentin s'organise, plus de 1000 tracts ont été distribués pour expliquer son affaire, un appel à témoignage a été lancé, une pétition est en cour. Toujours pas de dates pour son procé...
Apatride
 
Messages: 37
Inscription: Mercredi 28 Nov 2007 17:13

Coordinat

Messagepar Apatride » Vendredi 28 Déc 2007 3:56

Image

Voila le texte est à differ sous touts supports, (texte librement modifiable).
Apatride
 
Messages: 37
Inscription: Mercredi 28 Nov 2007 17:13

Messagepar Apatride » Lundi 21 Avr 2008 14:15

Trouvé sur le forum "Resistance.tk", ça sens le Vignole mais ya de bonnes chose, si quelqu'un est du coté de Canne.

Si aujourd'hui nous lançons cet appel, c'est d'abord sur la base d'un constat, qui n'est pas excessif dans la situation actuelle : le gouvernement actuel a déclaré la guerre à la jeunesse.
Et, plus largement, le gouvernement a déclaré la guerre sociale.
Vous êtes surement nombreux à savoir que les lycéens parisiens, depuis bientôt 2 mois, sont mobilisés contre des mesures qui nous concernent tous. Le Comité de Mobilisation des lycées de Cannes, qui existe maintenant depuis plus d'1 mois et lutte avec acharnement depuis, appelle tous les lycéens et les étudiants de France à la mobilisation générale pour défendre l'éducation et la jeunesse :

-Contre les suppressions de postes (11000 l'an prochain, 80000 d'ici 2012).
-Contre la loi Pécresse d'autonomie des universités (loi LRU).
-Contre la réforme du bac pro (bac pro en 3 ans).
-Contre toute idée d'un bac unique et pour la conservation des options artistiques.
-Contre la répression policière qui frappe l'ensemble de la jeunesse.
-Pour de véritables libertés politiques dans nos lycées.

Ces mesures, qui nous concernent directement, font parties d'une politique dévastatrice et dangereuse, qui vise à stigmatiser la jeunesse, les fonctionnaires, les ouvriers, les chômeurs, les immigrés, les retraités...bref, la majorité des français. Les seuls catégories épargnées par le gouvernement sont, étrangement, le patronat et les catégories les plus aisées.
Nous appelons, dès la semaine de rentrée et dans les semaines à venir, les lycéens et les étudiants à s'organiser et à combattre : nous devons être l'avant-garde d'un peuple en colère.
Nous appelons à l'organisation d'Assemblées Générales dans les lycées et les universités afin de voter grèves et blocages. Nous appelons à l'organisation de manifestations dans toutes les villes de France, les jours de mobilisation nationale.
Nous appelons à la convergence des luttes, dans une perspective d'union dans la lutte.
Dès le lundi 21 avril, les lycéens cannois mais aussi niçois seront en lutte pour leurs droits, et pour la conquête d'autres droits contre le gouvernement et le président de la république.
Lycéens, étudiants : rejoignez dès à présent notre combat, que mai soit le mois de l'unification des rancœurs et des espoirs au sein d'un grand printemps étudiant et lycéen.

Enfin, salariés, fonctionnaires, chômeurs, sans-papiers, SDF, Militants : nous vous appelons à rejoindre une lutte légitime qui va au-delà de l'éducation, mais qui concerne la société toute entière. Ce gouvernement vous déclare la guerre. Qu'attendez-vous pour répliquer à votre tour ? Le Comité de Mobilisation se déclare favorable à une convergence des luttes, à l'élargissement des revendications permanent vers la grève générale, afin de provoquer un rapport de force suffisant face au gouvernement.
Nous ne demandons rien, nous prendrons tout !
Apatride
 
Messages: 37
Inscription: Mercredi 28 Nov 2007 17:13

Messagepar zebulon » Mardi 29 Avr 2008 8:11

Mardi 29 avril 2008 :

Blocages des lycées de Montauban depuis ce matin à l'aube


Depuis ce matin les lycéens de Montauban bloquent les lycées Michelet et Bourdel de Montauban.
Une Ag avec tous les lycéens a voté le blocage avec une majorité écrasante ! D'autres AG sont prévues où il sera question d'aborder d'autres thème que celui du blocage : des thèmes plus globaux : société rupture et avenir.

Les ouvriers de maintenance des lycées envoyés par les proviseurs pour casser la chaîne de blocage ont refuser de casser ces chaînes et se sont solidarisés avec les lycéens !

Beaucoup de profs soutiennent également le blocage.

Pour l'instant il n'y a pas de parents d'élèves.

On reste en lien pour faire passer les infos...
La liberté des uns se conjugue AVEC celle des
Avatar de l’utilisateur
zebulon
 
Messages: 798
Inscription: Mardi 17 Oct 2006 22:19

Messagepar douddu » Mardi 29 Avr 2008 8:18

RDV Toulouse manif a 14 h place du capitole
douddu
 

Messagepar zebulon » Mardi 29 Avr 2008 8:30

Le proviseur-adjoint de Michelet et ses CPE en viennent au mains et frappent un des lycéens.

Les lycéens "bandeau-rouges" reprennent du service et collaborent spontanément avec les RG ! Comme en Novembre dernier l'un d'eux vient d'être surpris en train de discuter avec les RG il y a quelques minutes !
La liberté des uns se conjugue AVEC celle des
Avatar de l’utilisateur
zebulon
 
Messages: 798
Inscription: Mardi 17 Oct 2006 22:19

Messagepar zebulon » Mardi 29 Avr 2008 8:51

Le proviseur-adjoint et ses CPE reviennent à l'attaque et font pression sur le lycéen frappé, par eux-même, en lui demandant son identité, qu'ils connaissent par coeur, et en le menaçant d'un pseudo procès.
La liberté des uns se conjugue AVEC celle des
Avatar de l’utilisateur
zebulon
 
Messages: 798
Inscription: Mardi 17 Oct 2006 22:19

Messagepar NOSOTROS » Mardi 29 Avr 2008 14:13

les travailleurs de la vie scolaire auraient débrayé spontannément ?!?
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Messagepar zebulon » Mardi 29 Avr 2008 15:45

Oui la vie scolaire 100% grévistes. Ils sont même intervenu dans l'AG de cette après-midi pour annoncer leur mouvement.


Ce matin à Montauban, en plus du blocage et des débrayage de lycée, il y a eu une manif sauvage dans les rue de Montauban avec en prime deux blocages 1 pont et 1 lycée privé. Ces blocages et manif sauvage ont comme en novembre créé de gros embouteillages dans la ville.

Les lycéens continuent de s'organiser...
La liberté des uns se conjugue AVEC celle des
Avatar de l’utilisateur
zebulon
 
Messages: 798
Inscription: Mardi 17 Oct 2006 22:19

Messagepar Apatride » Vendredi 02 Mai 2008 15:48

Mardi 29 avril : mouvement lycéens à Montauban

Blocus d'un lycée (Michelet) à l'aube, son maintien est voté avec tout le lycée dans la rue. Le cortège se dirige vers un autre lycée (Bourdelle) et décide de le vider. Plusieurs tentatives d'intrusions ont lieu mais l'administration a fermé les portails et garde férocement les entrées. Le cortège lycéen n'est pas très combattif et n'ose pas aller à l'affrontement physique.

Un lycéen (membre du CLAM) tente une entrée en escaladant le portail pour aller allumer une alarme. Il est saisi par le principal du lycée, son adjoint et un CPE. Il se débat mais fini par être reconduit à la sortie. Une plainte a été déposée à son encontre pour violence et intrusion.

Nous finissons par réussir une entrée, profitant de l'arrivée d'un camion. Plusieurs altercations avec l'administration et menace de procès (jusqu'ici seul le premier est confirmé). Au final nous serons peu suivis par les élèves de Bourdelle, des élèves de BEP nous rejoignent tout de même. L'occupation du lycée dure une bonne heure. Le proviseur-adjoint allant rappeler la sainte loi aux fumeurs reçoit pour toute réponse « Mais aujourd'hui ce lycée est à nous ! ». Nous sortons à la pause de 10 heure et essayons de mobiliser les bourdelliens, sans trop de succès.

Retour à Michelet où nous tentons une AG, mais la présence de la police et des renseignement généraux empêche de prendre des décisions sur les points à bloquer. La manif part mais entre les altercations, les moments d'indécisions et les hésitations nous avons perdu pas mal de monde. Qu'à cela ne tienne nous décidons le blocage mobile. Plusieurs points sont bloqués et les manifestants cherchent spontanément à semer la police.

Après les blocages une assemblée se tient et chacun prend la parole pour exprimer ses idées sur la suite et son analyse de la journée, le positif et le négatif. Un coup de téléphone d'un surveillant nous apprend que le blocus est en train d'être forcé (la proviseure expliquera son geste en disant que le proviseur de Bourdelle l'avait appelé pour lui signaler qu'un élève de Michelet l'avait « jeté à terre », elle a donc forcé notre blocus, encore une fois la liberté n'est possible que dans la limite des stocks disponibles). Nous retournons au lycée. Révoltés par la manière dont la proviseure de Michelet gère la situation, les surveillants se mettent spontanément en grève. Nous organisons une AG commune.

Après l'AG a lieu une collecte pour acheter tissus et peintures en vu de réaliser des banderoles. Un atelier a lieu et, sans que les membres du CLAM en soient forcément les instigateurs, les slogans se font anti-capitalistes.
Nous ne demandons rien, nous prendrons tout !
Apatride
 
Messages: 37
Inscription: Mercredi 28 Nov 2007 17:13

Messagepar Paul Anton » Dimanche 04 Mai 2008 17:21

Ne faut-il pas prévoir autre chose que le Blocage ?
Eviter l'épuisement des forces ... Anticiper un conflit assez long ...
Là aussi ... Techniques de luttes ...
"Salut Carmela, je suis chez FIAT ! Je vais bien... Si, si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye !"
Paul Anton
 
Messages: 3191
Inscription: Lundi 01 Nov 2004 16:19

Messagepar Apatride » Dimanche 04 Mai 2008 22:22

On va potasser nos classiques. C'est vrais qu'il faut savoir innover.
Nous ne demandons rien, nous prendrons tout !
Apatride
 
Messages: 37
Inscription: Mercredi 28 Nov 2007 17:13

Messagepar zebulon » Lundi 05 Mai 2008 12:01

Ca y est Toulouse embraye le blocage :
AG dans plusieurs lycées toulousains ce midi, avec un blocage des dits lycées déjà prévu pour demain.

Quant à Montauban, l'AG a démarré il y a 30 minutes.

Il faut savoir que la LCR (pas la JCR) a tracté ce matin un grand nombre de tract recto-verso. Ces raclures ne pourront pas récupérer le mouvement car "l'autonomie de la lutte" est un concept auxquels tiennent beaucoup les lycéens en lutte à Montauban. Il faut savoir que déjà en novembre la lutte avait démarré par notamment la distribution d'un texte sur ce thème. S'en est suivit un mois et demi de lutte et de blocages mobiles dans toute la ville, la cégète ayant rapidement, le premier jour, été expulsée par les lycéens....
Il faut savoir également qu'ils brandissent également une banderole dans les AG avec inscrit dessus quelque chose comme :
NE LAISSONS PERSONNE AGIR ET PARLER A NOTRE PLACE

NI LES SYNDICATS
NI LES PARTIS
NI LES JOURNALEUX

LA LUTTE EST A NOUS !

AUTO-ORGANISONS LA !


et la lutte continue...
La liberté des uns se conjugue AVEC celle des
Avatar de l’utilisateur
zebulon
 
Messages: 798
Inscription: Mardi 17 Oct 2006 22:19

Du côté lycéen

Messagepar clown » Lundi 05 Mai 2008 12:08

plus jamais sans blocages !!

:wink:
clown
 
Messages: 734
Inscription: Jeudi 01 Mar 2007 16:50

Messagepar NOSOTROS » Mardi 06 Mai 2008 22:19

PERPIGNAN : Etat du mouvement

Pour information.

Mardi 6 Mai.

Blocus du lycée Clos Banet / Pablo Picasso, Perpignan.

Le mouvement de blocus du lycée a débuté dès la rentrée réunissant tout au plus une vingtaine de bloqueurs. Le barrage n'a bien entendu pas tenu.

Mercredi, les choses se sont amplifiées pour connaitre leur point d'orgue Vendredi 2 Mai avec un blocage total entrainant les professeurs à se réunir en AG dans le gymnase où 98 % d'entre eux se sont déclarés "solidaires du mouvement de blocage initié par les lycéens" et opposés à toute tentative d'intimidation de la part de l'administration à l'égard des élêves engagés dans le blocus". Les choses ont continué de la même manière ce lundi 5 mai et ce mardi 6 mai. Le mouvement se veut autonome et opposé à toute tentarive de récupération. Les professeurs ont d'ailleurs signifié qu'ils ne souhaitaient pas prendre le controle du blocage débuté par les lycéens, afin de laisser ceux-ci s'organiser et mener à bien leur mouvement, tout en se déclarant totalement solidaires de cette action. Une demande auprès de Mme le Proviseur a été déposé par les professeurs réunis en AG afin d'avoir accès à
l'amphitheatre ce mardi en fin d'après-midi.. D'autres lycées à Perpignan connaissent des évenements similaires mais je n'en connais pas actuellement la teneur.
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Du côté lycéen

Messagepar clown » Mardi 06 Mai 2008 22:24

recit de la manif de grenoble du 06 mai

petit texte pompé sur indymedia grenoble pour informer le plus grand nombre ...

Aujourd'hui 6 mai, en ce jour « anniversaire » de l'élection de Sarkozy (et des émeutes qui s'ensuivirent), une nouvelle manif lycéenne avait lieu a Grenoble. A 10h, au départ de la gare, petite frayeur devant le faible nombre de manifestants présents (environ 500). Heureusement, le cortège grossit et au passage devant Champollion (bloqué pour la première fois), nous sommes plus d'un millier. A part des slogans infantilisants (« un pas en avant,… » Vous connaissez la suite) et une ambiance « bon enfant », peu de choses à signaler à part que le cortège semble grossir encore avant l'arrivée (peut être près de 1500, ou plus, au plus fort de la manif). Cette fois,on ne peut pas aller plus loin que la place Verdun où nous arrivons vers 11h, les keufs barrant la rue qui mène au rectorat, lieu d'incidents répétés ces dernières semaines. Cependant, cela ne nuit pas à l'esprit combatif des gens présents. Un fumigène est allumé en soutien à Ivan et Bruno, toujours enfermés du côté de Paris pour possession de fumigènes artisanaux. Pendant ce temps, la plupart des manifestants se masquent et les premiers projectiles (pommes, œufs, pierres) volent sur le rang de CRS. Vu tout ce qu'ils se prennent sur la gueule, les keufs gazent une première fois, mais ça se regroupe assez vite et ça repart à l'assaut. Derrière une chaîne de gens protégés par des barrières de chantier, ça continue à canarder la flicaille. Deuxième gazage. Ça se disperse une première fois, un groupe d'environ 150 part sur le lycée Stendhal (où un piquet de grève était toujours présent) ; une voiture voit sa vitre brisée. Pendant ce temps là, un autre groupe part en direction de l'UMP et il y a des interpellations. Au même moment, un troisième groupe (250-300 personnes) remonte vers la place Vaucanson, quelques caméras et rétroviseurs souffrent. On met un petit moment à se retrouver tous devant Stendhal (il est 11h30). Une fois ensemble, on retourne sur Verdun. Les keufs continuent à se prendre des projectiles ; une voiture de la bac qui vient d'arrêter une personne se fait charger par des dizaines de personnes. Nouveau gazage massif pour disperser tout le monde. A ce moment là, ce qui marque c'est le nombre de personnes très bien équipées en matériel défensif (cagoules, masques de ski, masques anti-gaz, gants, …). Dans les gaz, il y a encore des voitures qui se font éclater leurs vitres. Nouveau regroupement devant Stendhal. Deux arrestations ont lieu sur la place, mais les baceux sont obligés de faire usage de leurs flashballs devant la réaction de la foule (caillassage). On voit aussi un RG se prendre une bouteille. On se reforme en cortège une nouvelle fois et on repart sur Verdun. Les keufs anti-émeute sont présents au centre de la place. On hésite un petit moment sur la direction à prendre, pendant que certain-e-s chantent « Joyeux anniversaire bâtard ». On se forme en bloc et on part sur Lesdiguières pour ne pas se faire enfermer. Toutes les petites rues commencent à être bloquées. Une rue n'est gardée que par trois CRS. On les charge une première fois, ils gazent ; on y retourne une deuxième fois, ils semblent débordés et on se dit qu'on va passer, mais ils balancent une grenade de lacrymos dans la mêlée qui met tout le monde un peu KO. On s'enfuit, il n'y a plus que des petits groupes, dernier regroupement à Victor Hugo et dispersion finale petit à petit. Certains camarades vont aider sur les blocages des lycées. A ce moment là, il est 13h, soit deux heures d'affrontements avec les keufs. Aujourd'hui, on a pu retrouver l'intensité du CPE, la joie de l'émeute et un esprit ultra-offensif à l'égard de la police qui faisait vraiment plaisir.

A suivre…
clown
 
Messages: 734
Inscription: Jeudi 01 Mar 2007 16:50

Messagepar zebulon » Mercredi 07 Mai 2008 1:02

Mercredi 7 mai 2008 :

Beaucoup de choses !
Lycée bloqués depuis ce matin.
Beaucoup d'AG, et de plus en plus porteuses.
Les graffitis et banderoles fleurissent de partout avec des messages super chouette. Atelier banderole permanent sur piquet de grève.
La vie scolaire continue la grêve plus que jamais.
Les caméras de france 2 refoulées sans hésitations par les lycéens.
Des profs viennent chapper avec les lycéens pour cracher eux aussi sur les médias.
Certaines catégories d'ouvriers viennent aussi sur place soutenir les lycéens en leur disant des : "nous aussi on est prêt à bouger avec vous" C'est ti pas beau ça ?!
D'ailleurs sur de nombreux murs des Zone industrielles de Montauban on peut voir depuis 10 jours un collage de 5 mètres de longs qui dit comme ça : "OUVRIERS - SI CA PETE DU COTË- DES lYCEENS- REJOIGNONS LES ! - SANS LES SYNDICATS SANS LES PARTIS SANS LES JOURNALEUX - VERS UNE RESISTANCE POPULAIRE AUTONOME- POUR LA GREVE GENERALE ! VERS UN AUTRE FUTUR ! -

Et sur les murs des cités on peut aussi voir le même appel mais avec parfois "OUVRIERS" remplacé par "HABITANTS DES CITES"
En plus ces collages persistent et ne sont pas arrachés.

Les blocages mobiles toujours au rendez-vous avec s'il vous plait barrages filtrants discussions et explications avec les gens du pourquoi de tout ça !
Les lycéens et les personnels de la vie scolaire abordent d'ors et déjà des thèmes de société en AG, et vont au delà du thème non exclusif du blocage. L'apparition du mégaphone permet une meilleure organisation de l'AG car le tour de parole se fait automatiquement.

Bon voilà en gros. Y'a d'autres trucs encore mais bon voilà because forum public...

La lutte continue ! Et bordel y sont beaux à voir !
La liberté des uns se conjugue AVEC celle des
Avatar de l’utilisateur
zebulon
 
Messages: 798
Inscription: Mardi 17 Oct 2006 22:19

Messagepar zebulon » Mercredi 07 Mai 2008 20:44

échanges chopé aujourd'hui mercredi 7 mai 2008 sur "Indymedia Toulouse" à propos de la lutte des lycéens montalbanais :

> Passez à l'action directe, vous obtiendrez tout sans vous vendre...
le 7/05/2008 à 13h17

>Ca tombe bien , on t'attendait pour nous dire ce qu'il y avait à faire et nous montrer le chemin. Après toi, si tu veux bien ...
le 7/05/2008 à 13h55


> complément d'infos sur le blocus du 6 et 7 mai
à savoir également que des tours de gardes (symboliques plutot ? !) ont été organisés pour la nuit de mardi à mercredi devant michelet pour empêcher une éventuelle destruction des blocus fortifiés dans la journée... il a donc tenu la nuit mais également mercredi jusqu'14h30 environ. pas mal sachant également que les employés, malgré les ordres de la proviseure, n'ont pas insisté en nous voyant défendre hardiment nos chaînes ! !.
le 7/05/2008 à 18h22




http://toulouse.indymedia.org/article.p ... icle=22477
La liberté des uns se conjugue AVEC celle des
Avatar de l’utilisateur
zebulon
 
Messages: 798
Inscription: Mardi 17 Oct 2006 22:19

PrécédenteSuivante

Retourner vers Actualité hexagonale

cron