Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Mille-feuilles à tendance séditieuse.

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar frigouret » Dimanche 12 Avr 2015 20:10

Surtout que ça me gêne pas du tout que des gens fonctionnent sans monnaie et que je serais même curieux de vivre ça , pour voir. Le truc qui empêche ce genre d'expériences c'est que pour faire quoi que ce soit il faut passer par la case impôts, taxes, règlements donc on t'oblige a utiliser la monnaie d'État . Voilà les gens sont bien capables de savoir par eux mêmes si ils veulent ou non utiliser de la monnaie et la monnaie de leur choix.
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar kuhing » Lundi 13 Avr 2015 6:00

Les gens dans leur grande masse ne sont pas encore capables d'imaginer ça.
Et tout est fait par ceux qui ont le pouvoir pour que ça n'arrive jamais.
Pour exemple : faire grève n'est pas illégal mais laisser passer les voyageurs d'un train sans payer est illégal.
C'est normal : sans circulation d'argent, le système actuel s'effondre et les États ne peuvent plus se maintenir.
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar frigouret » Lundi 13 Avr 2015 8:52

Peut être la question est abordable sos l'angle de la propriété versus possession, c'est un essai hein.
Sur une terre en pleine et entière propriété tu peux théoriquement semer du sel et la rendre stérile. Par contre la possession suppose des conditions d'usage ( un vocabulaire un peu vieilli dirait " en bon père de famille").
Rapporté a la relation humains/animaux être propriétaire d'un animal inclut la capacité a le tuer ou a lui faire vivre une vie indigne. La possession d'un animal implique des conditions d'usage socialement fixées mais pose la question d'une stucture politique capable de produire et de faire respecter des normes.
Ça tient la route ?
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar kuhing » Lundi 13 Avr 2015 10:24

Je ne comprends pas trop ce que tu veux dire.
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar frigouret » Lundi 13 Avr 2015 12:43

On peut digresser un peu sur la propriété et la possession.
Mon idée , quand même étayée par une bonne partie de la littérature anarchiste, est qu'en gros un propriétaire est un maitre et qu'un possesseur est plus comme un gardien.
Si l'on était pleinement propriétaire d'une terre on en serait le roi , c'est le leitmotiv des anarcaps. La possession anarchiste tel que par exemple Reclus l'entendait est soumise a condition, par exemple ne pas posséder plus de terre que la quantité que l'on peut travailler. Alors je transposais les notions au statut de l'animal, propriété ou possession telle est ma question.
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar kuhing » Lundi 13 Avr 2015 14:57

Je ne connaissais pas cette nuance.

Pour moi je suis habitué à opposer la liberté d'usage à la propriété privée.
A savoir : tout appartient à la collectivité mais chacun peut utiliser ce qui existe tant qu'il le veut ( c'est la synthèse entre communisme et individualisme )
C'est valable pour les habitations, les produits manufacturés, les moyens de transports collectifs ou individuels.
Ce qui veut dire que si tu te trouves dans un endroit aménagé par toi ou d'autres et que tu t'y sens bien, personne ne pourra t'y déloger mais si tu souhaites changer d'habitation tous les 6 mois, il suffit d'en trouver une qui se libère.
Pareil pour les moyens de transport, ce qui en permet un roulement et une utilisation optimale ( d'où la nécessité de fabriquer des objets de grande qualité : moins de gaspillage )

Pour les animaux, je n'y ai pas réfléchi mais à priori je ne pense pas qu'il soit normal que tu possèdes de quelque façon que ce soit un être vivant. Organiser un échange gagnant-gagnant avec lui me pareil correct ( bons soins contre service rendu ) mais pas plus.
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar frigouret » Lundi 13 Avr 2015 20:00

Enfin si ma chèvre, qui s'appelle Jeudi, s'échappe et va manger les choux du voisin c'est quand même moi a qui on va souffler dans les bronches, il y a bien quelque chose de l'ordre de la propriété ou de la possession avec mes animaux .
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar kuhing » Mardi 14 Avr 2015 5:45

Responsabilité n'implique pas propriété.
Si tu veilles à ce qu'un enfant ne se fasse pas écraser en traversant une rue, il ne t'appartient pas pour autant.
Et, une société anarchiste ne pourra pas se faire sans individus responsables.
Par ailleurs si les forces productrices sont libérées en supprimant le blocage de la rentabilté financière, personne ne sera plus à un ou deux choux près.
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar frigouret » Mardi 14 Avr 2015 6:58

On rigole mais au moyen âge les animaux pouvaient avoir une personnalité juridique et être traduit en justice. L'église a même prononcé des excommunications contre des animaux. Ya un article marrant sur le sujet dans le wikipedia voir " procès d'animaux".
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar kuhing » Mardi 14 Avr 2015 11:13

Il y a aussi aujourd'hui des chiens policiers qui se font décorer.
Alors que je ne le serai jamais.
D'autres qui reçoivent des héritages.
Et d'autres moins chanceux qui finissent dans une assiette.
Finalement les inégalités sociales ne concernent pas que l'espèce humaine.

Image
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar frigouret » Mardi 14 Avr 2015 12:09

Sans oublier les hippies yankee qui avaient présenté un cochon aux présidentielles US.
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar l autre » Samedi 25 Avr 2015 11:42

le qualificatif détermine une logique de pensée; propriétaire et gardien sont un couple produit d une certaine réalité social. Dans un autre cadre ils n ont pas de sens. Bref l idéologie organise pour partie le monde et la façon de pensée et percevoir. Le rapport aux autre êtres animaux est aussi selon le contexte si tu es dans la brousse a poil avec un meute de lionne tu penseras pas la même chose , que dans ton jardin avec le chat. Quand la culture a émergé et structurer la domesticité; elle a produit plusieurs statuts du rapport animal: domestique ou sauvage, de compagnie , de production, alimentaire etc. Tout comme qui est le propriétaire et le gardien de l animal. Soit on raisonne sur un autre plan et se dégage de l utilitarisme qui confond pragmatique et éthique. Si on détermine selon propriétaire gardien c est que l on considère que tel est le rapport qui lie et cela inclue une vision du monde ou l animal humain considère que certains peuvent posséder un rapport de domination ( propriétaire). Je pense pas que l on peut reconnaître une capacité juridique aux autre animaux mi de personne juridique mais ont peut parler du droit ou respecte des autres êtres sous cet angle les chose prennent un autre regard. tout comme par exemple ont ne peut reconnaître a un personne atteinte de problèmes cérébraux cette compétence juridique ou politique mais ont doit lui reconnaître des droits et respect de sa personne. Il est évident que tout rapport de l homme avec son monde est médié selon ses valeurs et sa vison du monde.la culture intervient dans le réel physique ce qui fait que notre rapport aux autres animaux est largement déterminé par le système sociétal en place. Mais la culture ne peut actuellement s extraire totalement de sa mère nature nous sonne dans uns chaîne alimentaire ou la prédation est la règle on bouffe des être vivant ( y compris des plantes). Ont peut penser un monde ou la culture s émancipe de la nature mais cela soulève d autres questions et problèmes. mais pour l heure rien ne s oppose a questionner notre rapport aux autres êtres, peut être en considérant que nous ne sonnes pas propriétaire de ce monde ( la fin d un certain humanisme ?) mais comme disaient déjà des anciens nous partageons le monde .
l autre
 
Messages: 448
Inscription: Mercredi 11 Juil 2012 22:40

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar Lambros » Vendredi 22 Mai 2015 16:05

Perso je suis passé vegan.

Voilà où j'en suis. Je suis pour l'abolition de la viande, du poisson, estimant qu'aucune espèce n'est supérieur à une autre, et n'a a exploiter une autre. Que chaque espèce a sa propre intelligence, sa manière de se mouvoir dans son espace, de résoudre des problèmes. Le veganisme n'étant pas dangereux pour l'animal humain, consommer de la viande, du lait, du fromage, du poisson, des oeufs... c'est juste un plaisir gustatif égoïste. Cependant, je ne suis pas pour imposer quoi que ce soit. Certaines espèces ne peuvent survivre sans consommer de chair, donc je ne suis pas pour intervenir dans leur alimentation. Voilà.

Anarchiste, je pense que ça ne peut se faire que dans un processus révolutionnaire. Je ne suis pas pour autogérer les abattoirs, je suis contre l'élevage. Même local, bio, libertaire tout ça (je connais un éleveur, libertaire).

Revolution starts (also) in the kitchen.
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar kuhing » Vendredi 22 Mai 2015 16:12

Cool.
Bravo.
Je ne peux qu'être d'accord avec toi sur tout ce que tu dis et, je te tire mon chapeau parce que perso je n'en suis pas encore au stade où je suis capable de me passer d’œufs et de fromage ( même si j'essaye d'en manger moins )
Je suis trop nul :?
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar Lambros » Vendredi 22 Mai 2015 16:20

Disons que le plus dur c'était le fromage... Mais j'y suis passé d'un coup, genre "maintenant ou jamais". Et contrairement à ce que j'aurais dit, bin ça me manque pas

Pas besoin de dire bravo, pas de place pour les working class heroes :wink:
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar Lambros » Dimanche 31 Mai 2015 14:09

Aller les gens qui pensent que les antispé c'est des nazis/réacs etc, adhérez à la FA, abonnez vous au ML !!!!!

http://aqni.forumactif.org/viewimage.fo ... 3Fid%3D495
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar kuhing » Dimanche 31 Mai 2015 18:33

De la connerie en barre.
Et du lourd.
Mais comment est-ce possible à ce point ?
C'est hallucinant.

Le ML c'est bien l'hebdomadaire "le Monde des Lardons" ?

Finalement je viens de trouver le moyen d'éviter de croiser un anarchiste : Il suffit de se rendre aux sièges sociaux de la Fédération anarchiste et de la CGA, enfin ce qu'il en reste.
Y a bien l'OCL aussi .

Mais si vous cherchez un beauf aux cheveux gras tombant sur un front bas pour animer la fête de la tripe, notez bien leurs adresses.
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar kuhing » Lundi 01 Juin 2015 12:19

Image
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar Lambros » Mercredi 03 Juin 2015 21:57

Fort sympathique.

Mais les anarchistes vont se faire marxistes pour ce coup: oui mais on a évolué, et puis la viande a permis des choses chouettes, genre développer notre cerveau. (Marx et ses disciples affirment que la capitalisme, au début c'était du progrès, donc bien. D'où leur haine des luddites par exemple)
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar elquico » Mardi 09 Juin 2015 20:13

Le papier c'est la destruction des forêts sans les arbres pas d'absorption du CO2;un anarcho respecte la vie.
elquico
 
Messages: 428
Inscription: Dimanche 28 Nov 2010 23:59

PrécédenteSuivante

Retourner vers Discussions diverses

cron