Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Mille-feuilles à tendance séditieuse.

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar Lambros » Mercredi 08 Avr 2015 15:45

Bon bah je m'en vais tabasser des juifs, taper des filles alors si j'ai bien compris... juste on vous demande pas de devenir antispé hein, par contre j'aimerais avoir de réels arguments. J'en ai avec des personnes qui ne sont pas antispés, d'ailleurs vraiment, des discussions très intéressantes. Mais là ça vole aussi haut que les "arguments" du FdG contre le FN...

Degré zéro de la reflexion. L'antispécisme à l'extrême droite ? vu qu'illes font des hiérarchies entre les humain-es ça n'a aucun sens, c'est comme l'anarcho-nationalisme. Si je parle de ce dernier, tout le monde dira "ça n'a rien à voir avec l'anarchisme" bah pareil, l'antispé n'a rien à voir avec une supériorité au sein de l'humanité. mais ça va hein, c'est juste la 40e fois on explique à la limite alors bon...

Bref, pour conclure, on est contre la hiérarchisation des espéces, certains sont pour et l'assument, point final. A-t-on insulté les spécistes ? Moi non en tout cas, par contre on me dit que du coup antispé bah je dois m'allier avec plein de gens bizarres... et autres conneries aussi intelligentes que la dernière pub Aoste que nos spécistes on du kiffer. De toutes et tous les antispés conséquent-es que je connais, pas un-e n'est d'extrême droite... pas un-e... mais la vraie vie c'est autre chose... Les fachos illes parlent de droit des animaux contre le hallal, c'est quand même pas dur de le voir ça non ? Bah si en fait.
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar kuhing » Mercredi 08 Avr 2015 15:58

Lambros a écrit: ...c'est juste la 40e fois on explique à la limite ...


J'ai lu quelque part qu'il fallait répéter les choses au moins cent fois avant que la personne qui écoute commence à imprimer ( là je ne plaisante pas )
Donc il te reste juste 60 fois à le faire.

A-t-on insulté les spécistes ? Moi non en tout cas,


Ni moi ! Dieu m'en préserve !
Est-ce que : "bouffeur de cadavre avarié au front bas, à l'haleine fétide et à la merde collante" est une insulte ?
Bien sur que non !

(là je plaisante bien suuur)
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar frigouret » Mercredi 08 Avr 2015 18:43

J'aimerais connaitre , si il y a lieu, la position des antispé sur la question de l'animal au travail, chien d'aveugle, cheval de trait ect.
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar kuhing » Mercredi 08 Avr 2015 19:47

Il n'y a pas de position " des antispécistes" , le principe étant le respect de la vie quelle qu'elle soit et donc qu'elle que soit l'espèce .
Ensuite chacun en tire les conclusions et ses engagements personnels en fonction.

C'est d'ailleurs pour ça qu'associer l'antispecisme au fascisme est une ineptie puisque le fascisme est une doctrine politique qui impose une hiérarchie au sein même de l'espèce humaine qui justifierait l'exploitation des uns sur d'autres. Donc à fortiori, si on estime qu'une domination intra spéciste est normale, voire naturelle " puisqu'il y a les forts et des faibles ", alors celle entre des espèces différentes ne peut que l'être puisque" les hommes forts sont aussi au dessus des animaux."

Alors l'argument stupide ou manipulateur qui avance que puisque Brigitte Bardot est d'extrême-droite et défend la condition animale alors l'antispecisme est d'extrême-droite n'est pas recevable.
Brigitte Bardot ne se présente pas comme antispeciste parce que l'antispecisme c'est refuser toute exploitation entre les espèces vivantes et au sein de l'espèce humaine également.

Brigitte Bardot réagit sans doute juste en fonction de la sensibilité et la sympathie qu'elle éprouve envers l'animal, sans aller plus loin.
Tout comme il y a des écologistes ou des féministes de droite.
Mais on ne peut pas être réellement écologiste ou pour que les femmes ne soient pas soumises aux hommes sans être anarchiste.
L'anarchisme est le tronc sans lequel les branches ne peuvent vivre.

Donc tout cela et, Brigitte Bardot avec, n'a rien à voir avec le refus des anarchistes antispecistes qui n'acceptent pas la domination des uns sur les autres de façon universelle.
D'ailleurs je rappelle une fois de plus que le petit groupe le plus connu d'extrême-droite qui défendait soit-disant la condition animale ( celui d'Ayoub ) expliquait : " il faut respecter les animaux qui nous permettent de manger " et avançait aussi une critique sur le fait de porter de la fourrure. Bon. Mais quid des arabes et des juifs ?
Aucun antispécisme là dedans ; à peine la sensiblerie d'une batte de base-ball et d'un front très bas.

Pour en venir enfin à ta question, voici mon avis :

À partir du moment où l'échange avec l'animal est régi par le principe "gagnant-gagnant" alors le problème est résolu.
J'ai moi-même une copine aveugle qui a donc un chien guide. Les deux ont besoin l'un de l'autre : la copine a besoin du chien et le chien apprécie l'amour et les bons soins qu'il reçoit en échange.
Tout le monde est satisfait et c'est de cette façon que le monde devrait fonctionner : un monde où tout le monde est satisfait, chacun à la place pour laquelle il est fait et qu'il souhaite occuper pour en tirer avantage individuellement et avec les autres : la synthèse entre individualisme et communisme dont on parlait ailleurs.
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar frigouret » Jeudi 09 Avr 2015 6:12

Par contre si ta copine embauche quelqu'un pour l'accompagner c'est de l'exploitation turbo libéral , n'est ce pas.
Je vis quotidiennement avec une trentaine d'animaux, formellement se sont mes esclaves, je peux les vendre, les castrer, les utiliser a toutes les taches qui me servent et même les tuer. De fait je domine , j'ai ce pouvoir que la nature nous donne.
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar kuhing » Jeudi 09 Avr 2015 6:24

C'est ce que pouvaient dire aussi les nazis quand ils envoyaient les gens au four.

La nature nous donne également la possibilité de réfléchir.
Tu devrais essayer.
Dernière édition par kuhing le Jeudi 09 Avr 2015 6:46, édité 1 fois.
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar frigouret » Jeudi 09 Avr 2015 6:37

Arête ton char Ben-Hur.
L'animal domestique est sous domination de l'humain, si demain je lâche mes poules dans la nature je leur donne pas trois jours.
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar kuhing » Jeudi 09 Avr 2015 6:53

Et bien garde les jusqu'à leur belle mort pour te tenir compagnie puisque t'as pris la responsabilité de les élever.
Dommage que Bonnardel n'intervienne pas ici, il t'expliquerait mieux tout ça que moi puisqu'il est antispeciste mais a également une ferme avec des animaux : des alpagas qu'il traite avec respect et, un échange gagnant gagnant se fait : il s'en occupe bien et en échange l'alpaga lui donne sa laine.
Il la vend certes, mais si t'as un autre moyen pour vivre dans ce système que de faire de l'argent tu nous en parles.
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar frigouret » Jeudi 09 Avr 2015 7:12

Mais moi aussi j'essaie d'avoir le respect maximum avec mes bêtes, mais je vais castrer un étalon bientôt par exemple c'est bien un acte de domination.
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar kuhing » Jeudi 09 Avr 2015 7:44

frigouret a écrit:Mais moi aussi j'essaie d'avoir le respect maximum avec mes bêtes, mais je vais castrer un étalon bientôt par exemple c'est bien un acte de domination.


Brigitte Bardot grande défenderesse des animaux devant l'éternel avait fait castrer aussi son âne.
Oui c'est un acte de domination.
Que veux-tu que je réponde d'autre à ça ?
Peut-être que si on n'était pas toujours en train de courir après l'argent pour vivre, les choses iraient mieux pour tout le monde, y compris les ânes, les poules et les étalons.
Les deux sujets paraissent lointains l'un de l'autre mais finalement ils se rejoignent.
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar frigouret » Jeudi 09 Avr 2015 8:12

C'est pas une question d'argent, c'est des impératifs pour éviter la consanguinité du troupeau, pour gérer en fonction de ma production de fourrage aussi.
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar kuhing » Jeudi 09 Avr 2015 8:48

frigouret a écrit: ...pour gérer en fonction de ma production de fourrage aussi.


C'est donc bien une question d'argent.
Je suppose que tu n'as pas un troupeau pour te tenir compagnie.

Et, par ailleurs, ma réflexion était d'ordre général.
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar frigouret » Jeudi 09 Avr 2015 9:11

Et bien moi je pense que avant de s'envoyer des " nazis" a la figure les antispés devraient s'intéresser aux contraintes d'une unité de production agricole et aussi être conscient que pour boire leur verre de lait il a fallu sacrifier un veau.
Cependant je pense que l'on a une réelle responsabilité éthique vis a vis des animaux, il faut creuser mais aussi pratiquer pour avoir un discours et des actes cohérents.
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar kuhing » Jeudi 09 Avr 2015 10:19

Je ne bois pas de lait ( je mange encore un peu de fromage mais je vais faire des efforts pour supprimer ça , j'y travaille )
Rentabiliser une exploitation agricole est difficile , je m'en doute, comme pour tout.
Et c'est la rentabilité financière que je pointe justement du doigt.

Sinon,
"Nazi" n'était pas employé comme une insulte mais une caractérisation et, je vais m'en expliquer.
Ensuite je ne représente pas les antispecistes, je suis juste en accord avec le principe que ça évoque.
Donc ce que je dis est sous ma seule responsabilité.

Donc je pense que quand on explique que la nature nous donne une supériorité sur d'autres pour les exploiter, les castrer, les tuer, les manger, j'y vois un parallèle incontestable avec l'idéologie nazie qui soutenait que la nature donnait à une certaine catégorie d'hommes le droit de faire ce qu'ils souhaitaient envers ceux que la nature n'avait, selon eux,pas favorisés ou élus.

Ça te choque de te faire assimiler aux nazis sur cette question ?
Et bien tant mieux, c'est plutôt rassurant .
Il semblerait, d'après des études que je peux retrouver,, que les informations qui suscitent une forte émotion se retiennent mieux et favorisent la réflexion.

Donc faut prendre ça positivement et j'espère que ta réflexion ira dans le sens qui me semble bon.
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar frigouret » Jeudi 09 Avr 2015 15:19

Oh oui fait moi mal Johnny.
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar kuhing » Jeudi 09 Avr 2015 15:25

Non je ne te couperai pas les couilles comme pour ton étalon.
Pas la peine d'insister.
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar frigouret » Jeudi 09 Avr 2015 17:31

Je pense que la domestication des animaux est si ancienne qu'ils sont dépendant de nous. Bien sur l'animal l'animal subit de plein fouet toutes les saloperies humaines. On pourrait parler de l'animal a la guerre ( voir les pages de Céline sur les chevaux en 14-18), l'animal et l'industrie ( la mine), l'animal et la science ( animal de labo), l'animal et la médecine, le mac bétail ect.
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar kuhing » Jeudi 09 Avr 2015 17:49

Ben oui.
Et je pense sincèrement que tant qu'on continuera à traiter ceux que l'on considère comme inférieurs comme on le fait, on n'aura pas grand chance de régler les problèmes que l'on trouve dans notre propre espèce.

On ne peut pas exploiter au dernier degré des plus faibles et penser que les hommes ont une chance de se libérer de leur propre exploitation , aliénation "intra-speciste"

Et, quand je lis des gens qui sont supposés avoir une réflexion la dessus et se présentent comme étant libertaires par exemple mais trouvent normal d'exploiter des êtres sensibles et intelligents, à leur façon certes mais intelligents et sensibles tout de même, je suis sidéré.
Et je me dis que ce ne sont pas ces gens là qui feront avancer le schmilblick.
Quant aux autres, on est semble-t-il encore loin d'une prise de conscience par rapport à ça bien qu'il me semble qu'elle évolue tout de même un peu.

Finalement l'homme est peut-être programmé pour fonctionner toujours de cette façon avec des forts qui exploitent et profitent de faibles ?
Je n'en sais rien : peut-être oui, peut-être non.
Et si c'est oui alors je ne me sens pas appartenir à cette espèce "humaine".
C'est bizarre comme sentiment d'ailleurs.
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar l autre » Vendredi 10 Avr 2015 8:51

Dans les propos de Kunhing et Frigouret, nous touchons là le fait que l idéologie ou l éthique se confrontent au réel . Comment faire pour que le rejet de la domination ne régresse vers le primitivisme ou l enfer de la modernité technicienne versus rationalisation capitaliste. Les questions de l homme et son environnent pour se traduire en concret se doivent opérationnelles .

Selon les connaissances humaines actuelles, nous savons que le monde animal en grande partie fonctionne sur la prédation notamment alimentaire ou domination (reproduction) voir production ( usage d une espèce pour ses besoins). Le tout est donc co action ou confluence de la réalité biologique ou nature et de l environnent façonné par l évolution et la culture. Saut a créer un monde ou l homme et séparé du reste de la nature disons plutôt d un certain environnent ( une bulle). Toute action de l homme impact son entourage. L homme mange de tout par nature ( viande, végétaux) les moyens qu il met en place pour satisfaire son alimentation ne sont pas neutres et organise un système donné. La question est de savoir si ont peux supprimer tous rapports de prédation induit sur ou par l homme ou l humain? Un mode parfait peut il exister, à défaut le moins pire possible (une cohabitation raisonnable ).
l autre
 
Messages: 448
Inscription: Mercredi 11 Juil 2012 22:40

Re: Antispécisme, pratiques alimentaires et anarchisme

Messagepar kuhing » Vendredi 10 Avr 2015 11:23

Pour l'alimentation, l'homme peut se passer de manger de la chair animale, les végans en sont la preuve donc nous ne sommes pas programmés pour être carnivores.
Frigouret nous a informé plus haut qu'à une période les hommes ne vivaient juste que de cueillette.
Tous le animaux ne vivent pas de prédation non plus, une bonne partie se nourrit de végétal.

Ensuite il y a une réflexion qui se greffe là dessus.
Je me suis déjà demandé si il avait plusieurs sortes d'hommes ou si la différence de comportement était d'ordre seulement culturel et sociétal.
Je dois dire que je n'ai toujours pas de réponse tranchée mais il me semble que dans de bonnes conditions extérieures, tout le monde devrait se diriger dans le même sens.

Je crois qu'il ne faut pas aller plus vite que la musique et surtout ne pas penser que les choses évolueront dans le bon sens en imposant ce que certains estiment juste ou vrai, aux autres.
La conscience globale doit augmenter d'elle-même pour que ça fonctionne. Bien sur chacun peut donner son avis mais il faut que tout le monde parvienne de lui même à la même conclusion.
Et si ça n'arrive pas c'est que nous n'en sommes simplement pas capables et qu'il faudra continuer à supporter la façon dont ça fonctionne actuellement.

Voilà l'état actuel de ma réflexion.
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

PrécédenteSuivante

Retourner vers Discussions diverses

cron