DÉFINITION- OBJECTIFS - FINALITÉS & CACTÉRISTIQUES SING

Sommier théorique et affinités idéologiques !

DÉFINITION- OBJECTIFS - FINALITÉS & CACTÉRISTIQUES SING

Messagepar poulpe77 » Jeudi 19 Fév 2015 10:30

L'anarchosyndicalisme est un moyen d'organisation et une méthode de lutte et d'action directe des travailleurs, qui prend ses racines dans les principes de la Première Internationale et dans ceux du syndicalisme révolutionnaire. Il s'inspire de sources essentiellement fédéralistes et anarchistes. Par une activité révolutionnaire nette et une orientation libertaire claire dans la pratique, il tend constamment à conquérir les améliorations maximales, dans tous les domaines, pour la classe ouvrière, en vue de son émancipation intégrale contre tout type d'exploitation et d'oppression de l'homme par son semblable ou par une institution quelconque. En même temps il combat pour l'abolition du capitalisme et de l'État sous toutes ses formes.

Irréductiblement opposé aux systèmes sociaux et politiques actuellement dominants, il préconise la transformation radicale des sociétés et des régimes existants par l'instauration d'un système social de coexistence humaine basé sur les principes du communisme libertaire.
L'anarchosyndicalisme n'est ni une doctrine ni une philosophie. Son contenu théorique est extrait du socialisme humaniste et principalement de l'anarchisme - dont les principes sont ceux de la défense intégrale de la personnalité humaine, de la liberté, de la solidarité, de l'appui mutuel et de l'association volontaire et fédérative - dans lesquels il trouve son fondement le plus solide.
L'anarchosyndicalisme, dans le mouvement ouvrier moderne, constitue un courant syndical absolument indépendant ayant des caractéristiques propres très prononcées, autant par son contenu de base que par sa forme d'organisation et de fonctionnement. Il est exempt de tout centralisme et de toute bureaucratie et tient toujours compte de la personnalité de l'affilié dont il stimule la participation à la vie syndicale.
Il respecte l'autonomie des sections, des syndicats, des fédérations et des confédérations. Il se singularise aussi par les méthodes d'action directe qu'il emploie, par sa dynamique et sa stratégie de lutte ainsi que par son orientation à finalité sociale. Une autre de ses caractéristiques spécifiques et particulières est son refus de toute collaboration de classes, de tout compromis avec le capitalisme ou avec l'État, ou encore au nom de l'« intérêt national ». Il refuse, également, toute participation ou intervention dans un quelconque organisme, gouvernemental ou patronal (mixte ou officiel), tout arbitrage et légalisme et tout type d'intermédiaires dans les luttes sociales quotidiennes. L'anarchosyndicalisme, se considérant en lutte permanente et sans trêve contre le système qu'il combat et qu'il se propose d'abolir, refuse toute limite, entrave et interférence à sa liberté d'action. Sa position se trouve toujours à l'avant-garde de la lutte sociale et des revendications des travailleurs. L'anarchosyndicalisme entretient vivant l'esprit révolutionnaire au sein des masses ouvrières. Il exerce et forme cet esprit dans le combat conscient, volontaire et direct, dans le développement de ses initiatives propres. En même temps, il contribue à sa formation et à sa préparation maximale des masses ouvrières, afin qu'elles puissent consciemment assumer - en se passant de tout parti politique - leurs responsabilités dans l'autogestion directe de la nouvelle société libre, juste et solidaire à construire et à organiser.
En son sein, les classes une fois supprimées, et avec l'aide de toutes les avancées scientifiques et techniques, il essayera de fournir à tous et à chacun, au moyen du travail et de l'effort individuel et collectif, le maximum de bien-être et de sécurité dans le respect intangible, inaliénable et imprescriptible de la liberté et de la personnalité de chaque être humain, objectif fondamental se confondant avec l'anarchisme.

L'anarchosyndicalisme ne prétend pas être une fin en soi, ni même créer une nouvelle idéologie sociale orientée de préférence vers le syndicalisme.
Il ne prétend pas non plus assumer totalement et globalement la représentation et l'administration de la société nouvelle ni la façonner dans un esprit uniforme et par des schémas inamovibles. Sa conception du communisme anarchiste est vivante ; elle est ouverte à toute les suggestions et aux diverses modalités d'application toujours perfectibles, à condition qu'elles partent d'une base essentiellement libertaire.
Objectifs et buts
L'anarchosyndicalisme a clairement conscience que le déchaînement de la révolution sociale, visant à renverser le capitalisme et l'État, pour obtenir le changement et la transformation de la société, ne dépend pas de sa seule et unique force. Il est aussi conscient qu'il ne pourrait pas non plus assumer, à lui seul, toutes les responsabilités fonctionnelles dans le déroulement du futur. Il ne prétend pas, non plus, se transformer en nouvel ordre portant sa dénomination en faisant prévaloir un monopole déterminant. Il ne présente pas non plus aux hommes le communisme anarchiste comme une panacée ou comme une formule magique unique de solution économique, sociale et politique. Il présente plutôt le communisme anarchiste comme une solution des plus viables, rationnelles, logiques, ayant une finalité juste et éthique, de caractère sociologique. Il présente aussi le communisme anarchiste comme une solution pour la coexistence libre, harmonieuse et solidaire entre les êtres humains qui souhaitent et aspirent à une société nouvelle, sans antagonismes internes, sans aliénation de l'individualité et dans laquelle les relations humaines peuvent se développer sans contraintes autoritaires.
Il présente la solution communiste libertaire comme une ample conception ouverte, évolutive et perfectible, sans plans rigides ou uniformes et qui a conscience des grandes mutations et transformations qui se produiront dans l'avenir, dans le monde et dans l'humanité. Il ne peut pas ignorer les modalités d'application du communisme anarchiste car, tout en conservant et en affirmant une coïncidence dans ses lignes essentielles, il est fondamentalement orienté vers la proposition, pleine, parfaite et de la façon la plus optimale possible, d’une offre variable, au vu des conditions réelles existantes dans chaque pays. Cela est valable tant en termes d'environnement, de mentalité et de psychologie, que de ressources naturelles locales et du développement économique, industriel, etc., et d'autres causes complexes, qui ont leurs influences dans le comportement des hommes et qui sont enracinées dans la biologie-même des sociétés.
Les formes d'organisation syndicale qu'adopte aujourd'hui l'anarchosyndicalisme dans le système capitaliste (structures industrielles, agricoles, économiques, financières et d'autres de types aussi divers que complexes qui lui sont propres) sont celles de structures que l'anarchosyndicalisme ne peut pas ignorer pour la plus grande efficacité de son combat offensif et défensif tout en ne perdant pas de vue qu'elles ne sont pas inamovibles. L'anarchosyndicalisme, à travers ses propres expérimentations, et dans sa dynamique, dispose de l'aptitude et de la possibilité de les modifier ou de les perfectionner, mais toujours en respectant les bases fonctionnelles du fédéralisme et de l'autonomie ainsi que les finalités et l'essence libertaires ; cela en raison même des changements qui peuvent avoir lieu dans le remplacement du système capitaliste-étatique par la nouvelle société communiste libertaire. Les bases de cette nouvelle société exigeront des changements indispensables et nécessaires telles des adaptations dans l'ordre économique - production et distribution, fonctionnement des services, de l'organisation du travail - dans la difficile et complexe gamme des choses vitales, en prenant en compte des aspects qui affectent l'ensemble social.
L'anarchosyndicalisme considère que le syndicat, ainsi que toute organisation syndicale de ce type, peut et doit être un des piliers les plus solides sur lequel devra s'appuyer la société afin de la consolider.

Caractéristiques particulieres de l'anarchosyndicalisme
Une des caractéristiques et des vertus les plus appréciables de l'anarchosyndicalisme est le respect absolu de la personnalité de l'affilié. Il invite invariablement celui-ci à militer de manière dévouée et volontaire ainsi que de façon désintéressée, dans la vie quotidienne comme dans la vie du syndicat, de ses sections, des fédérations, de l'organisation en général. Il l'invite à assumer ses responsabilités propres, à exposer librement son avis, à faire ses choix et à prendre ses décisions dans les assemblées comme à prendre part directement à l'activité et à la lutte ; à appliquer les dispositions qui dérivent de ces accords que, par consensus commun, l'organisation aura pris. Dans l'organisation anarchosyndicaliste, les accords se déterminent du bas vers le haut. Les charges qui s'y renouvellent régulièrement sont révocables. Tout leadership et toute bureaucratie sont rejetés.
L'organisation anarchosyndicaliste compte toujours et uniquement avec ses seuls moyens économiques, sur la base du produit des cotisations rendues effectives par ses affiliés, pour son fonctionnement, ses activités, sa propagande, sa solidarité, c'est-à-dire, pour tous les aspects de toute nature. Ceci contribue à assurer sa pleine et totale indépendance. Nous pouvons affirmer qu'il n'y a pas une organisation syndicale aussi honnête que l'anarchosyndicalisme. Ses militants ne peuvent aspirer à des sinécures d'aucune sorte en son sein. Tout au long de leur existence, ils doivent donner la preuve et l'exemple de leur dévouement et de la droiture de leur engagement personnel.
L'anarchosyndicalisme déclare qu'il ne peut pas y avoir de vie collective libre, ni de justice sociale, dans une société de classes. Il déclare que les fondements de cette dernière perpétuent et consacrent la division entre les Hommes ; que toute réforme qui ne détruira pas les fondations de cette société-là ne changera pas le fonds des choses pour les travailleurs qui continueront, alors, à être opprimés et exploités. Pour ces raisons et d'autres raisons de principe, il se détermine contre la collaboration de classes, contre la cogestion, et contre le consentement à la politique de participation intéressée dans les entreprises capitalistes. Il y a une incompatibilité fondamentale et absolue entre l'anarchosyndicalisme et le système capital-étatique.
L'anarchosyndicalisme est antiparlementaire par le fait même de ses fondements anti-autoritaires et aussi parce qu'il considère qu'une telle procédure est absolument inefficace du point de vue de l'émancipation effective de la classe ouvrière.
C'est, principalement, sous l'impulsion et l'influence du marxisme - véritable responsable de la scission de la Première Internationale et de la culture de l'action politique représentative des travailleurs - qu'a eu lieu l'expérience de la mise en œuvre des partis politiques ouvriers de dénomination socialiste, marxiste, démocrate etc. Cette expérience a démontré, de façon éloquente et convaincante, la stérilité de la lutte sur ce terrain-là, malgré l'obtention de majorités absolues et la possibilité de former des gouvernements. Cela s'est vu dans divers pays et diverses périodes, entre la moitié du XVIIIe siècle et aujourd'hui.
Dans le système actuel, où que puisse régner un gouvernement socialiste, social-démocrate, ou de n'importe quelle autre dénomination, ce gouvernement se verra toujours sommé de servir les seuls intérêts du capitalisme et de l'État, au nom de l'intérêt général et au détriment de la classe ouvrière, de par l'engrenage même des forces de pression existantes et prédominantes qui sont intrinsèques à ce système. Ce dernier les met en œuvre à travers ses réseaux et ses multiples tentacules inquisiteurs et fureteurs qui minent l'espace sociétal.


Ci-dessous, le lien :
http://www.portaloaca.com/pensamiento-libertario/textos-sobre-anarquismo/2040-anarcosindicalismo-definicion-objetivos-finalidades-y-caracteristicas-singulares.html
poulpe77
 
Messages: 24
Inscription: Dimanche 18 Jan 2009 19:53

Re: DÉFINITION- OBJECTIFS - FINALITÉS & CACTÉRISTIQUES SING

Messagepar elquico » Jeudi 12 Mar 2015 18:31

J'ai lu le texte affirmant que les décisions se prennent de" bas en haut ",il serait peut être temps de mettre à bas cette mystification selon la quelle tout doit passer par le haut pour venir du bas,tout ce qui arrive en haut même en venant du bas doit être d'abord remis en question,car partant du federalisme il ne peut y avoir de haut,mais des échanges ,ce texte n'énonce pas le principe antiautoritaire et c'est sans doute pour cela qu'il parle de haut;d'autre part il évoque "une ouverture" de l'anarchosyndicalisme,vers quelles"suggestions"?Qui dit ouverture dit volonté d'élargissement,les" suggestions" de base sont le "communisme libertaire "," une société sans classes",mais aussi une formidable volonté de prendre en main notre destin;les vieilles solutions ressemblent à des épouvantails à moineaux,"le nationalisme" toujours à combattre,l'internationalisme bien que revendication première n'apparait pas dans le texte;l'aspect de lutte et de révolution au premier plan devrait nous inciter à penser les problèmes humains pour l'humanité;merci à poulpe d'ouvrir le débat
elquico
 
Messages: 428
Inscription: Dimanche 28 Nov 2010 23:59

Re: DÉFINITION- OBJECTIFS - FINALITÉS & CACTÉRISTIQUES SING

Messagepar l autre » Vendredi 13 Mar 2015 20:32

je rejoins Elquico sur ses remarques mais je me demande le sens du poste de Poulpe 77 je voudrai qu il nous disent en quoi ce texte lui semble bon ou amendable, car ce texte est une reprise d un texte de plus de 60 ans et depuis justement comme dit dans ce texte les choses ont bougé . Si certaines choses restes valables d autres sont datés voir dépassées.
l autre
 
Messages: 448
Inscription: Mercredi 11 Juil 2012 22:40

Re: DÉFINITION- OBJECTIFS - FINALITÉS & CACTÉRISTIQUES SING

Messagepar elquico » Vendredi 13 Mar 2015 22:13

oui, sur quels points tu diverges?je ne comprends pas grand chose au jargon politique,tout juste bon à étouffer les chrétiens,la politique n'est que quête du pouvoir et c'est l'antithèse de l'anarchosyndicalisme,tous ces beaux discours sur les masses etc ....Je hais le bréviaire car sans curé c'est pire!!!!!
elquico
 
Messages: 428
Inscription: Dimanche 28 Nov 2010 23:59

Re: DÉFINITION- OBJECTIFS - FINALITÉS & CACTÉRISTIQUES SING

Messagepar poulpe77 » Lundi 16 Mar 2015 18:18

ce sont des principes de l'Ait , qui ont été écrit il y'a longtemps mais dans lesquelles je me retrouve.Je pourrais cité un paragraphe

[i"Une des caractéristiques et des vertus les plus appréciables de l'anarchosyndicalisme est le respect absolu de la personnalité de l'affilié. Il invite invariablement celui-ci à militer de manière dévouée et volontaire ainsi que de façon désintéressée, dans la vie quotidienne comme dans la vie du syndicat, de ses sections, des fédérations, de l'organisation en général. Il l'invite à assumer ses responsabilités propres, à exposer librement son avis, à faire ses choix et à prendre ses décisions dans les assemblées comme à prendre part directement à l'activité et à la lutte ; à appliquer les dispositions qui dérivent de ces accords que, par consensus commun, l'organisation aura pris. Dans l'organisation anarchosyndicaliste, les accords se déterminent du bas vers le haut. Les charges qui s'y renouvellent régulièrement sont révocables. Tout leadership et toute bureaucratie sont rejetés". [/i]

Avec un peti bémol, il n'y a pas de haut , ni de bas...et toi "lautre" quel sont points ou tu es en désaccord?..le sens de ce post , j'ai lu ces principes il n'y a pas très longtemps et je pensais que c'était une bonne idée de le mettre sur cette page...
poulpe77
 
Messages: 24
Inscription: Dimanche 18 Jan 2009 19:53

Re: DÉFINITION- OBJECTIFS - FINALITÉS & CACTÉRISTIQUES SING

Messagepar Lambros » Lundi 16 Mar 2015 21:39

poulpe77 a écrit:Avec un peti bémol, il n'y a pas de haut , ni de bas

Tout à fait !

Par contre je trouve des passages plus que datés, et j'ai pas aimé le côté "le militant de l'AIT est un prolétaire pure".

J'aime mieux les textes plus récents, notamment ceux de défense de l'anarchosyndicalisme et de l'AIT
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: DÉFINITION- OBJECTIFS - FINALITÉS & CACTÉRISTIQUES SING

Messagepar elquico » Mardi 17 Mar 2015 22:38

La définition du militant et du respect de la personne me plait bien poulpe 77;le problème c'est que en pratique c plus dur à appliquer parce que il y a toujours la sacro sainte bible qui dit ceci ou cela et si tu t'écartes gare à toi, c humain mais le respect de l'individu par un groupe , c une chose , la pratique une autre;le groupe constitué en individualité à tendance à écraser l'individu ,je me trompe?
elquico
 
Messages: 428
Inscription: Dimanche 28 Nov 2010 23:59

Re: DÉFINITION- OBJECTIFS - FINALITÉS & CACTÉRISTIQUES SING

Messagepar Lambros » Mercredi 18 Mar 2015 13:27

C'est souvent le cas oui...

Localement on est plusieurs à se définir anarchistes individualistes, et le syndicat ne nous écrase pas... Par exemple s'il y a des initiatives qu'on a pas envie de faire, on est pas obligé-es...
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: DÉFINITION- OBJECTIFS - FINALITÉS & CACTÉRISTIQUES SING

Messagepar poulpe77 » Vendredi 20 Mar 2015 1:29

la sainte bible , c'est quoi....
L'individus doit faire ça place dans le groupe et le groupe doit laisser une place a l'individus, nous sommes tous différents, nous pensons pas tous la même chose mais certaine idées nous rassemblent.L'important c'est que nos pensées soit dite , soit débattus pour faire avancer nos pensées et nos façon d'agir. Tous les débats ne sont pas clos , bien au contraire,ce n'est pas tranché .Tous les débats nous amène à réfléchir a condition que ces débats soit menés dans des espaces approprié ( le forum ???).
Savoir parler et écouter voilà qui est essentiel pour un individu et dans un groupe. Ne pas écraser et ne pas se laisser écrasé....pas facile de nos jours...
poulpe77
 
Messages: 24
Inscription: Dimanche 18 Jan 2009 19:53

Re: DÉFINITION- OBJECTIFS - FINALITÉS & CACTÉRISTIQUES SING

Messagepar Mala » Dimanche 29 Mar 2015 9:53

l autre a écrit:je rejoins Elquico sur ses remarques mais je me demande le sens du poste de Poulpe 77 je voudrai qu il nous disent en quoi ce texte lui semble bon ou amendable, car ce texte est une reprise d un texte de plus de 60 ans et depuis justement comme dit dans ce texte les choses ont bougé . Si certaines choses restes valables d autres sont datés voir dépassées.


60 ans ? Ce texte a été écrit au début des années 90 ... Pourquoi ce mensonge ? Surement car ce texte te dérange car il affirme la négation de la doctrine et affirme vouloir combattre les petites prises de pouvoir des individus corrompus et vendus au système bourgeois qui polluent l'organisation par leur égo ... Et pourquoi mentir sur l'age de ce texte et en même temps s'accrocher aux statuts de 1946, ceux-ci étant réellement datés et dépassés. Je te rejoins, les choses ont bougés depuis les statuts de 46, mais ce qui ne bouge pas c'est la médiocrité des petits chefs et de leurs magouilles.

Par contre je suis content de lire ça :

Lambros a écrit:
Localement on est plusieurs à se définir anarchistes individualistes, et le syndicat ne nous écrase pas... Par exemple s'il y a des initiatives qu'on a pas envie de faire, on est pas obligé-es...


Cette intervention est une validation du texte posté en introduction. Je rajouterais que l'organisation anarchosyndicaliste n'a pas vocation non plus à écraser les anarchosyndicats ni les militants ... contrairement à ce que certains veulent imposer au sein de la CNT-AIT (cette idée n'étant absolument pas "anarchiste individualiste" mais simplement anarchiste, mais ceci est un détail)

Pour ce qui est de l'intervention de Quico je trouve qu'il est confus dans son raisonnement, prêtant des intentions qui ne sont pas dans le texte et mettant de coté des point étant pourtant présents. Mais ses questionnements sont néanmoins pertinents car en effet, même dans les organisation anarchosyndicaliste le "groupe" (les petits chefs auto-désignés en fait) tente parfois d'écraser les militants ... Ce texte prétendant justement lutter contre ce phénomène.
Mala
 

Re: DÉFINITION- OBJECTIFS - FINALITÉS & CACTÉRISTIQUES SING

Messagepar elquico » Dimanche 29 Mar 2015 11:29

Sans doute des choses dérangent mala dans mon intervention,et l'une à laquelle je tiens et qui me paraît évidente pour un anarchosyndicaliste qui se respecte:il n'y a pas de haut et de bas sinon pas de démocratie;
elquico
 
Messages: 428
Inscription: Dimanche 28 Nov 2010 23:59

Re: DÉFINITION- OBJECTIFS - FINALITÉS & CACTÉRISTIQUES SING

Messagepar Mala » Dimanche 29 Mar 2015 12:27

Je vais te répondre sans gène aucune :D

Il me semble que, comme sur les autres points, tu interprète mal ce texte. Pour ce qui est de ce point tu sort le haut et le bas de leur contexte qui est celui-ci

Caractéristiques particulieres de l'anarchosyndicalisme
Une des caractéristiques et des vertus les plus appréciables de l'anarchosyndicalisme est le respect absolu de la personnalité de l'affilié. Il invite invariablement celui-ci à militer de manière dévouée et volontaire ainsi que de façon désintéressée, dans la vie quotidienne comme dans la vie du syndicat, de ses sections, des fédérations, de l'organisation en général. Il l'invite à assumer ses responsabilités propres, à exposer librement son avis, à faire ses choix et à prendre ses décisions dans les assemblées comme à prendre part directement à l'activité et à la lutte ; à appliquer les dispositions qui dérivent de ces accords que, par consensus commun, l'organisation aura pris. Dans l'organisation anarchosyndicaliste, les accords se déterminent du bas vers le haut. Les charges qui s'y renouvellent régulièrement sont révocables. Tout leadership et toute bureaucratie sont rejetés.


On comprend ici que ce qui est nommé "haut" n'est absolument pas un chef ou une direction mais le mandaté en charge d'appliquer une décision prise par le "bas" qui n'est pas non plus les exploités mais l'assemblée formée d'hommes libres. Le texte parle ici de niveau d'organisation, pas de niveau de hierarchie (un exemple si une collectivité agraire autogérée envoie un mandaté à une réunion régionale pour discuter de la solidarité entre les collectivités de la région c'est un niveau au dessus que le niveau local). Voila j'espère que j'ai répondu à tes doutes sur ce point. Pour ce qui est de "l'anarchosyndicaliste qui se respecte" je pense qu'en respectant ces quelques principes de base il sera très respectable.
Mala
 

Re: DÉFINITION- OBJECTIFS - FINALITÉS & CACTÉRISTIQUES SING

Messagepar douddu » Dimanche 29 Mar 2015 14:48

Ce texte a été adopté au congrés de l'AIT en 1996 , et fait partie d'un brochure éditée en Avril 1997 par le SAIT ( a ce moment JL RUA était au S AIT )
tout est le ligne là

http://www.theyliewedie.org/ressources/ ... a_AIT.html

Presentamos hoy nuestra Internacional a quienes todavía no nos conocen. Para ellos hemos trazado una definición de lo que es el anarcosindicalismo (o sindicalismo revolucionario, o sindicalismo anárquico o libertario, que tanto da) extraída de la versión española de la Enciclopedia Anarquista, así como una pequeña y sucinta historia de la Internacional, también en parte sacada de la misma obra. Finalizamos con nuestros Estatutos, completados y perfeccionados en el último Congreso (diciembre de 1996).

Si bien estos documentos que ofrecemos son importantes, quizá lo es más la práctica cotidiana de todas las Secciones de la Asociación Internacional de los Trabajadores.

Abril de 1997
douddu
 

Re: DÉFINITION- OBJECTIFS - FINALITÉS & CACTÉRISTIQUES SING

Messagepar Lambros » Mardi 31 Mar 2015 22:48

J'ai pas du tout les mêmes infos sur la provenance du texte. Et Rua bah "Ni Dieu Ni Maître". Avoir une page Wikipedia de son vivant...

Sinon, dans le fons, est-ce que l'important c'est que ce texte serait un "officiel" ? Non. A l'AIT y'a des trucs supers, d'autres moins. Pis même si il daterait de 1996 (pas l'info que j'ai), c'était y'a 20 ans.

Donc je suis pas d'accord avec des parties de ce texte, j'ai expliqué lesquelles. Donc globalement, je ne m'y reconnais pas, même si y'a des passages que je trouve chouette.
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: DÉFINITION- OBJECTIFS - FINALITÉS & CACTÉRISTIQUES SING

Messagepar Mala » Mercredi 01 Avr 2015 6:33

Pour ce qui est de Rua il a, et c'est une évidence, perdu en cohérence avec le temps. Ce sont des choses qui arrivent, les militants c'est comme le vin, des fois ça vieilli bien, des fois ça tourne au vinaigre. On en fait l'expérience dans notre CNT-AIT depuis quelques temps ...
Pour ce qui est du texte, ne pas le prendre pour la bible et avoir un avis critique dessus c'est tout à fait normal et sain dans une organisation anarchosyndicaliste. On est pas une organisation marxiste ultra hiérarchisée ou une personne décide de la ligne pour tous (encore que certains aimeraient bien ^^ ). Par contre, faisant partie de l'AIT et étant donné que le texte est globalement en accord avec l'anarchosyndicalisme actuel, il est étrange que, dans un outil d'un anarchosyndicat, certains se permettent de mentir sur l'age du texte et semblent rejeter les principes généraux par malhonnêteté flagrante.

Pour l'âge du texte je tiens l'info d'un compagnon qui était présent au congrès ou fut sorti la brochure en question. Si vous avez des infos plus précises qui contredisent l'age je suis preneur. Mais par contre si les statuts actuels tirés de la charte de Paris ont vraiment beaucoup vieilli et sont pas assez horizontaux, ce texte est lui très actuel quel que soit son age.
Mala
 

Re: DÉFINITION- OBJECTIFS - FINALITÉS & CACTÉRISTIQUES SING

Messagepar douddu » Mercredi 01 Avr 2015 8:39

Ce texte en effet est daté puisqu'il réaffirme des principes anarchosyndicalistes intemporels et intangibles , il existe de meilleurs textes dit on , lesquels ? ..

Car celui ci a le mérite d'avoir été finalisé récemment et collectivement par l' AIT ( 20 ans en matière de décision dans l 'AS c'est un laps de temps assez court ) et d'introduire le concept d'anarchosyndicalisme au niveau des statuts de l'AIT, qui eux n'évoquent que le "syndicalisme révolutionnaire " , qu'il soit perfectible c'est évident , mais encore faut il bien vouloir en discuter dans les congrés .. Ainsi sur la question du "bas et du haut" qui est une question non de principe mais de fonctionnement ( comme l'a rappelé mala ) la CNT AIT a produit de nombreux textes sur le féderalisme horizontal , il est dommage là encore que cette réflexion n'ait pas encore abouti a autre chose qu'a conserver des statuts antinomiques avec les principes de l'AIT .
douddu
 


Retourner vers L'anarchosyndicalisme

cron