CNT-AIT, qui sommes nous ?

Sommier théorique et affinités idéologiques !

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar JeanGuy » Dimanche 12 Jan 2014 14:31

Sur la question de l'élévation du niveau de conscience politique et de sa nécessité pour aboutir à une révolution sociale, tout le monde est d'accord à juste titre. Mais je pense qu'on se fourre le doigt dans l’œil en imaginant la population prenant conscience des injustices et se soulevant d'un seul et même élan vers la révolution : les révolutions, j'ai parfois l'impression que ce n'est jamais qu'une minorité agissante révolutionnaire, une minorité dominante réactionnaire et la majorité qui attend de voir de quel côté ça va tourner pour savoir quoi faire. Ce n'est pas pour ça que je défends une avant-garde éclairée, et dans l'idéal moi aussi j'aimerais bien voir une organisation et une solidarité entre les individus à grande échelle. Mais dans les faits...
Enfin, et cela a bien été souligné, les revendications immédiates en lien avec la situation concrète que l'on vit au quotidien et les luttes qu'elles peuvent amener seront la meilleure école pour apprendre et envisager une autre façon de vivre ensemble.
" Et vivre, c'est ne pas se résigner. " Camus
JeanGuy
 
Messages: 207
Inscription: Samedi 07 Jan 2012 11:40

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar kuhing » Dimanche 12 Jan 2014 16:56

JeanGuy a écrit:Sur la question de l'élévation du niveau de conscience politique et de sa nécessité pour aboutir à une révolution sociale, tout le monde est d'accord à juste titre. Mais je pense qu'on se fourre le doigt dans l’œil en imaginant la population prenant conscience des injustices et se soulevant d'un seul et même élan vers la révolution : les révolutions, j'ai parfois l'impression que ce n'est jamais qu'une minorité agissante révolutionnaire, une minorité dominante réactionnaire et la majorité qui attend de voir de quel côté ça va tourner pour savoir quoi faire. Ce n'est pas pour ça que je défends une avant-garde éclairée, et dans l'idéal moi aussi j'aimerais bien voir une organisation et une solidarité entre les individus à grande échelle. Mais dans les faits...


Dans les faits surtout, à chaque fois qu'une frange éclairée a montré la voie, ça s'est fini dans une voie de garage, celle de l' hôpital psychiatrique spécial.

Par ailleurs, pour relativiser l'idée que le spontanéïsme, global, généralisé, est impossible à réaliser, des études comportementales ( dont il faudrait que je retrouve les références quand j'en aurai le temps ) ont montré qu'il suffisait environ 10% à 15% ( si je me souviens bien ) d'une collectivité pour entraîner le reste de la foule vers un objectif.

Et dire qu'à un moment l'électorat de l'extrême-gauche aurait presque pu jouer ce rôle...
Le seul problème était que qu'il s'agissait de l'électorat de l'extrême-gauche.
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar lucien » Dimanche 12 Jan 2014 23:28

kuhing a écrit:Et, si les anarchistes, toutes nuances confondues, ou même l'extrême-gauche avaient un rôle aussi essentiel dans le déclenchement de la révolution sociale, ils ne se stabiliseraient pas à quelques centaines de personnes ( qui en plus se foutent sur la gueule ) sur des dizaines de millions de gens et, cela depuis des décennies.
Je trouve ça simpliste comme argumentaire pour délégitimer le rôle des anarchistes. Je suis sûr que tu peux nous trouver une poignée de raisons expliquant ces effectifs.
Le monde ne se compose pas d'anges révolutionnaires, de travailleurs généreux d'une part, de diables réactionnaires et de capitalistes cupides de l'autre.
Avatar de l’utilisateur
lucien
 
Messages: 3012
Inscription: Dimanche 31 Oct 2004 15:32
Localisation: Caen

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar lucien » Dimanche 12 Jan 2014 23:53

Lambros a écrit:Lucien je suis pas anti-anarchistes, mais par contre anarchistes de France ça veut rien dire, ça passe son temps avec le NPA ou la GA, c'est délégué syndical, ça vote conte le FN.....
J'étais volontairement provocateur - quoique, puisque je pourrais poursuivre ainsi :
- les anars sont adeptes des salons du livre libertaire, foires à l'autogestion, forums sociaux, concerts et autres grands rendez-vous des militants (je ne reviens pas sur la place de l'alcool dans ces occasions)
- certains anars considèrent que s'organiser va à l'encontre de leurs idéaux anarchistes, ce qui leur permet de se donner bonne conscience dans leur inaction
- ils aiment cracher (surtout en fin de soirée) à la face de l'Etat, de la police et des partis politiques mais se retrouvent toujours (en journée) à la remorque des réformards (pour ne pas dire copains-copains, culs et chemises)
Lambros a écrit:Après je pense pas que le salaire universel soit rupturiste, ni anticapitaliste (quant à être un pas vers l'abolition du salariat :wink: )
La section d'entreprise ou le droit à la prostitution non plus, bien au contraire mais je ne les défends pas ! Et, il faudra que je me relise mais je ne crois pas avoir qualifié de la sorte le salaire universel : la grève, le sabotage, l'insurrection le seraient-ils par nature ? La résistance populaire autonome devrait-elle selon toi se doter des seules revendications rupturistes ou anticapitalistes ? Quelles pratiques strictement rupturistes ou anticapitalistes aujourd'hui ?
Le monde ne se compose pas d'anges révolutionnaires, de travailleurs généreux d'une part, de diables réactionnaires et de capitalistes cupides de l'autre.
Avatar de l’utilisateur
lucien
 
Messages: 3012
Inscription: Dimanche 31 Oct 2004 15:32
Localisation: Caen

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar lucien » Dimanche 12 Jan 2014 23:55

kuhing a écrit:Et dire qu'à un moment l'électorat de l'extrême-gauche aurait presque pu jouer ce rôle...
Le seul problème était que qu'il s'agissait de l'électorat de l'extrême-gauche.
J'aime cet humour et tant pis si ça n'en était pas !
Le monde ne se compose pas d'anges révolutionnaires, de travailleurs généreux d'une part, de diables réactionnaires et de capitalistes cupides de l'autre.
Avatar de l’utilisateur
lucien
 
Messages: 3012
Inscription: Dimanche 31 Oct 2004 15:32
Localisation: Caen

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar lucien » Lundi 13 Jan 2014 8:09

lucien a écrit:
Lambros a écrit:Lucien je suis pas anti-anarchistes, mais par contre anarchistes de France ça veut rien dire, ça passe son temps avec le NPA ou la GA, c'est délégué syndical, ça vote conte le FN.....
J'étais volontairement provocateur - quoique, puisque je pourrais poursuivre ainsi :
- les anars sont adeptes des salons du livre libertaire, foires à l'autogestion, forums sociaux, concerts et autres grands rendez-vous des militants (je ne reviens pas sur la place de l'alcool dans ces occasions)
- certains anars considèrent que s'organiser va à l'encontre de leurs idéaux anarchistes, ce qui leur permet de se donner bonne conscience dans leur inaction
- ils aiment cracher (surtout en fin de soirée) à la face de l'Etat, de la police et des partis politiques mais se retrouvent toujours (en journée) à la remorque des réformards (pour ne pas dire copains-copains, culs et chemises)
J'ai manqué de préciser que ces stéréotypes étaient une réponse à kuhing s'affirmant anti-syndicaliste eu égard certaines positions d'anarchosyndicalistes.
Le monde ne se compose pas d'anges révolutionnaires, de travailleurs généreux d'une part, de diables réactionnaires et de capitalistes cupides de l'autre.
Avatar de l’utilisateur
lucien
 
Messages: 3012
Inscription: Dimanche 31 Oct 2004 15:32
Localisation: Caen

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar kuhing » Lundi 13 Jan 2014 9:01

lucien a écrit:
kuhing a écrit:Et, si les anarchistes, toutes nuances confondues, ou même l'extrême-gauche avaient un rôle aussi essentiel dans le déclenchement de la révolution sociale, ils ne se stabiliseraient pas à quelques centaines de personnes ( qui en plus se foutent sur la gueule ) sur des dizaines de millions de gens et, cela depuis des décennies.
Je trouve ça simpliste comme argumentaire pour délégitimer le rôle des anarchistes. Je suis sûr que tu peux nous trouver une poignée de raisons expliquant ces effectifs.


Effectivement, il y en a qui me viennent à l'esprit .
Peut-être que tout le monde ne les comprendra pas étant donné que cela s'adresse à une avant-garde éclairée.

Donc en voici quelques unes livrées en vrac :

-Le prix prohibitif des cotisations en rapport avec celui sans cesse grandissant des imprimeurs d'affiches sur papier glacé et en quadrichromie (encre luxe).
-Les cotes de porcs.
-vroum
-Le Restif
-pit
-Force Ouvrière.
-Alayn

Mais à la réflexion, je me demande si ce sont des causes ou des effets .

:D
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar JeanGuy » Lundi 13 Jan 2014 9:12

Donc en voici quelques unes livrées en vrac :

-Le prix prohibitif des cotisations en rapport avec celui sans cesse grandissant des imprimeurs d'affiches sur papier glacé et en quadrichromie (encre luxe).
-Les cotes de porcs.
-vroum
-Le Restif
-pit
-Force Ouvrière.
-Alayn


Peux tu apporter quelques précisions Kuhing STP ? Genre pit, alayn qu'est-ce que cela signifie ?
Sinon, je ne reviens sur les côtes de porcs même si ce débat d'un végétarisme ou veganisme dans l'anarchisme reste intéressant. En gros tu reproches à certains anars de ne pas être végé et ainsi de ne pas copiner avec les végés pour accroitre leur force ? Merde alors :) Vroum pour la voiture ? En quoi cela explique le caractère limité en nombre des anars ?
" Et vivre, c'est ne pas se résigner. " Camus
JeanGuy
 
Messages: 207
Inscription: Samedi 07 Jan 2012 11:40

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar kuhing » Lundi 13 Jan 2014 9:32

JeanGuy a écrit:
Donc en voici quelques unes livrées en vrac :

-Le prix prohibitif des cotisations en rapport avec celui sans cesse grandissant des imprimeurs d'affiches sur papier glacé et en quadrichromie (encre luxe).
-Les cotes de porcs.
-vroum
-Le Restif
-pit
-Force Ouvrière.
-Alayn


Peux tu apporter quelques précisions Kuhing STP ? Genre pit, alayn qu'est-ce que cela signifie ?
Sinon, je ne reviens sur les côtes de porcs même si ce débat d'un végétarisme ou veganisme dans l'anarchisme reste intéressant. En gros tu reproches à certains anars de ne pas être végé et ainsi de ne pas copiner avec les végés pour accroitre leur force ? Merde alors :) Vroum pour la voiture ? En quoi cela explique le caractère limité en nombre des anars ?


C'était de l'humour, une tentative.
Même si l'aspect beauf et franchouillard de certains, dans le "milieu" anarchiste, me laisse parfois pantois.

Quant à la signification de "pit ,alayn, vroum " j'avais prévenu : c'est extrêmement pointu et seuls les initiés peuvent comprendre.
Tu n'as pas compris, tu ne fais donc pas partie de l'avant-garde éclairée : un point pour toi . :)
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar l autre » Lundi 13 Jan 2014 9:40

je pense que ce types d infos qui existent sur d autre forums. Ne concernent pas notre débat je propose de repartir sur quelle pratiques dans les luttes sociales.

faut il par exemple faire des inters groupes ( syndicaux, partidaires, et autres) ou des assemblées générales de tous les individus acteurs d une lutte?
l autre
 
Messages: 448
Inscription: Mercredi 11 Juil 2012 22:40

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar JeanGuy » Lundi 13 Jan 2014 10:37

Désolé de ne pas avoir saisi cette pointe d'humour, étant non initié c'était difficile. :)

L'autre a raison, le débat doit surtout se focaliser sur les idées et les pratiques des anarchistes ou en tout cas des personnes qui se revendiquent comme telles. Si aujourd'hui ces personnes sont peu nombreuses, c'est en partie du fait que la grande majorité des gens ne trouvent pas leur projet de société crédible : au mieux ils y adhèrent dans l'idéal sans le voir comme réalisable, au pire ils s'y opposent, et parfois ( souvent ? ) avec des raisons valables. A nous de prouver le contraire si on le peut, sinon on saura sur quels points on a tort !
" Et vivre, c'est ne pas se résigner. " Camus
JeanGuy
 
Messages: 207
Inscription: Samedi 07 Jan 2012 11:40

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar elquico » Lundi 13 Jan 2014 23:04

Sur le texte,il y a une base,ma question est celle du moment et de la mise en place,concrétement;attente du grand soir de la mobilisation des masses ,etc,

Quel ancrage de théorie et de pratique?Pour moi ,et ce texte n'en parle pas il y a 1 principe anarchosyndicaliste, c'est l'entraide,je crois que c'est la base qui n'est pas que théorique et permet de construire un mouvement,qui va vers quelque chose que les gens organisent eux mêmes,pour un avenir meilleur
elquico
 
Messages: 428
Inscription: Dimanche 28 Nov 2010 23:59

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar l autre » Vendredi 17 Jan 2014 10:24

Pour répondre a Elquico l entraide est un de éléments qui constitue l anarcho-syndicalisme mais il est aussi revendiqué par d autres courants de pensées. Pour poursuivre la discussion (vu que cela englobe de multiples champs). je propose de parler des élections syndicales. je fait quelques recherches

Questions la participation aux diverses instances de représentation des salariés servent elles les dits salariés ?
l autre
 
Messages: 448
Inscription: Mercredi 11 Juil 2012 22:40

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar frigouret » Vendredi 24 Jan 2014 20:26

Salut.
N'ayant pas trouvé d'espace consacré aux présentations d'usage, j'intervient ici pour une petite présentation sommaire. Je suis Stéphane , 50 ans, j'habite en Provence et à la cambrousse. Je gagne ma croûte sur les chantiers , au black , ou bûcheron, au black, ou jardinier, au black .
Suite à la lecture de votre texte de présentation j'ai remarqué que vous parliez d'un antagonisme irréconciliable entre le capital et le travail.
Je trouve que le concept ne va pas de soi et j'aimerai le creuser un peu si ça vous dit.

Par exemple dans mes spécialités le capital pourrait être tout à fait à la porté du travailleur, un lambeau de terre pour du maraîchage, ou les quelques outils nécessaires au métier de peintre ne sont pas inaccessibles.
Pour des entreprises industrielles demandant de très gros investissements, on pourrait penser qu'un système du genre banque du peuple à la Proudhon serait une possibilité.

À plus.
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar Lambros » Vendredi 24 Jan 2014 22:54

Ah le "libertarien" de service est arrivé...
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar lucien » Vendredi 24 Jan 2014 23:22

Salut et bienvenue,
Une question pour Lambros, ça !!
Va falloir préciser ce qu'on entend par Travail et Capital pour éviter le dialogue de sourds.
Par contre, je ne crois pas que l'on puisse, dans le système actuel que l'on peut notamment qualifier de concurrentiel, et même en disposant du capital, vivre durablement de son seul travail, a fortiori sans participer d'une manière ou d'une autre (indirectement) à l'exploitation.
Le monde ne se compose pas d'anges révolutionnaires, de travailleurs généreux d'une part, de diables réactionnaires et de capitalistes cupides de l'autre.
Avatar de l’utilisateur
lucien
 
Messages: 3012
Inscription: Dimanche 31 Oct 2004 15:32
Localisation: Caen

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar frigouret » Samedi 25 Jan 2014 0:21

Faut pas crisper Lambros, je.viens en paix.
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar jeannetperz » Samedi 25 Jan 2014 9:27

salut frigouret se que j ai compris c est tais sur des positions un peu spéciales; mais croîs que la façon de répondre fera peut être dépasser des manichéismes ou des simplifications, mais apparaîtront aussi des différences. A plus
jeannetperz
 
Messages: 171
Inscription: Lundi 30 Déc 2013 17:23

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar kuhing » Samedi 25 Jan 2014 11:17

frigouret a écrit: Je gagne ma croûte sur les chantiers , au black , ou bûcheron, au black, ou jardinier, au black .


Oui, n'embête pas Lambros, il est un peu sur les nerfs en ce moment :)


"Je gagne ma croûte sur les chantiers , au black , ou bûcheron, au black, ou jardinier, au black "
Une question là-dessus :
Quand tu auras fini de rénover la baraque, le jardin et coupé les arbres de cet africain , tu vas faire comment pour vivre ? :)

Plus sérieusement , il faudrait peut-être raisonner un peu plus loin que le bout de ton pinceau et un peu plus haut que le sommet de ton échelle.
la terre est plus vaste que ton terrain.
(Je te dis ça en paix )
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar frigouret » Samedi 25 Jan 2014 12:20

Ho, il est bien naturel de considérer le monde a partir de son point de vue et de sa subjectivité, ce qui n'empêche pas d'essayer de grandir pour voir plus loin.
Une petite remarque à Lucien qui évoque le contexte concurrentiel, et bien ma culture d'ouvrier me pousse à dire que c'est dans un contexte concurrentiel où l'offre d'emploie est abondante que l'ouvrier et le plus à même d'obtenir satisfaction. Et le même réflexe me fait craindre un monopole, même syndical, de l'organisation de la production.
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

PrécédenteSuivante

Retourner vers L'anarchosyndicalisme

cron