CNT-AIT, qui sommes nous ?

Sommier théorique et affinités idéologiques !

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar frigouret » Lundi 27 Jan 2014 15:02

Je téléphone à mon avocat.
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar kuhing » Lundi 27 Jan 2014 15:32

frigouret a écrit:Je téléphone à mon avocat.


Je suppose que tu le payes au black.
Conseille lui d'en prendre un aussi.
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar jeannetperz » Lundi 27 Jan 2014 15:44

les gus faut pas balancer dla pureté on a tous des travers vu ce système. Moi aussi je blakouille un peu . mais c est ti pas un peu la contradiction dla prise au temps A prendre dans poste vers le communisme. Crois Kuh ta des billes pour pas filer dans truc. ya quoi dire sur la propriété public pour avancer la dsus.
jeannetperz
 
Messages: 171
Inscription: Lundi 30 Déc 2013 17:23

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar frigouret » Lundi 27 Jan 2014 16:49

Mon idée c'est que les habitants d'un territoire en sont les copropriétaires indivis. Nous sommes donc fondé en tant que copropriétaires à établir une administration , un syndic, pour gérer ce territoire dans l'égalité politiqucae .. Pour ôter tout quiproquo je parle de tous les habitants même ceux qui n'ont rien , le seul fait d'être là suffit pour être considéré. Le capital c'est bien le territoire tout compte fait , ce n'est pas une marchandise comme les autres. Une administration socialisée du capital peut se faire aussi par le mécanisme du marché et de la libre entreprise, pourquoi pas ? Il suffit que le projet de l'entrepreneur qui veut agir sur un territoire soit approuvé par la population , majoritairement.
Donc étant contraint de travailler dans l'illégalité , je préférerais en rendre compte aux habitants du petit périmètre où j'exerce mes nuisances d'ouvrier, qu'à la justice de l'État.
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar kuhing » Lundi 27 Jan 2014 17:40

frigouret a écrit:Mon idée c'est que les habitants d'un territoire en sont les copropriétaires indivis...


Pi ensuite ils s'allient avec les autres territoires pour créer une grande nation.

Tu es en train de nous réinventer l'indépendance des Etats-unis, version Cantal et Pas-de-Calais, mon cher Frigouret

:)
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar l autre » Lundi 27 Jan 2014 17:58

frigouret a écrit:Mon idée c'est que les habitants d'un territoire en sont les copropriétaires indivis. Nous sommes donc fondé en tant que copropriétaires à établir une administration , un syndic, pour gérer ce territoire dans l'égalité politiqucae .. Pour ôter tout quiproquo je parle de tous les habitants même ceux qui n'ont rien , le seul fait d'être là suffit pour être considéré. Le capital c'est bien le territoire tout compte fait , ce n'est pas une marchandise comme les autres. Une administration socialisée du capital peut se faire aussi par le mécanisme du marché et de la libre entreprise, pourquoi pas ? Il suffit que le projet de l'entrepreneur qui veut agir sur un territoire soit approuvé par la population , majoritairement.
Donc étant contraint de travailler dans l'illégalité , je préférerais en rendre compte aux habitants du petit périmètre où j'exerce mes nuisances d'ouvrier, qu'à la justice de l'État.


penser une socialisation privée frigouret me parait un contre sens une impossibilité ou c'est socialiser ou privé. je crois comprendre que tu te réfères au mutuellisme ou coopérativisme pourquoi pas mais comment cela s articule avec de l indivis? Qui de fait ne peut être diviser (communauté) . Je renvoi sur le site cnt-caen au cahier sur fédéralisme en réseau et l idée des conseils populaires . je cherche dans ce forum il y a des articles la dessus. Le territoire vu comme une unité administrative ou politique je crois que c est aussi l idée que défendent les anarco-syndicaliste que cela s appel district,canton, ville etc. excusez mais je suis pas branché en permanence et je répond tardivement. la question comment un système communiste libertaire que je défend est il organisé ? Donc si nous continuons a discuter je propose si cela concerne les mécanismes de l échange répartition production, de reparti sur l abolition de l'argent, car un certains nombre d'échanges ont été abordés et cela facilitera l élaboration ; a plus
l autre
 
Messages: 448
Inscription: Mercredi 11 Juil 2012 22:40

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar frigouret » Lundi 27 Jan 2014 19:06

Si, une utilisation pour son compte d'une portion des biens communs peut être tout à fait socialement accepté, oui un entrepreneur individuel peut être utile.
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar jeannetperz » Mardi 28 Jan 2014 7:35

pour pas se planter j ai fait quelques recherches dans cette rubrique théo et prat de l anarchosyndicalisme voici
syndicalisme révolutionnaire et anacho-syndicalisme de Lambros
comment résiter organisation révolutionnaire et révolution sociale de Paul Anton
Cahier de l anarcho-syndicalisme n° 38 sur le site CNT-CAEN
se revendiquer de l anarchosyndicalisme
Charte union locale de Caen
jeannetperz
 
Messages: 171
Inscription: Lundi 30 Déc 2013 17:23

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar l autre » Mardi 28 Jan 2014 17:02

Que pour des raisons historique, économique ou politique que une fraction de l économie individuelle,artisanal etc demeure, perdure dans une économie socialisée ou de propriété massivement publique . l histoire dira le cas échéant mais cela n est pas impossible ni forcément incompatible. ce qui est a déterminer se sont les règles qui régissent les rapports incluant d éventuelles salariés. c est a la macro économie d impacter la micro économie.
l autre
 
Messages: 448
Inscription: Mercredi 11 Juil 2012 22:40

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar frigouret » Mardi 28 Jan 2014 17:58

C'est marrant que tu parles "d'economie ou de propriété massivement publique" une propriété publique est typiquement une propriété d'État. C'est bien une différence que l'on peut faire entre un kolkhoze et une collectivité libertaire telle qu'elles ont existé pendant la révolution. Le kolkhoze est une propriété publique, la collectivité une propriété privée mais commune aux collectivistes.

Ce que je crois volontiers c'est qu'il peut être dangereux que l'administration des biens communs soit aussi un acteur économique. Tous les ingrédients du conflit d'intérêt sont là.
À la limite le régime féodal était plus sage sur ce plan, les nobles qui avaient le pouvoir politique était interdits de travail et pendant mille ans il n'y a pas eu d'importants phénomènes de concentration du capital ( capital foncier en l'occurrence). Par contre avant chez les romains c'était le système latifundaire où le pouvoir politique était exercé par des entrepreneurs agricole, et là ils n'ont eu de cesse de profiter de leur position pour accroître leur domaine.
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar l autre » Mercredi 29 Jan 2014 9:40

le problème c est que l usage du même mot ne signifie pas obligatoirement le même sens. Il suffit de comparer par ex que le mot liberté ne se charge pas des mêmes sens ou applications. Quant je dit service publiques je vois un service ou propriété publique réellement propriété de la communauté au sens socialisation. Ce qui nest pas une propriété de l Etat ce qui est logique pour un communiste libertaire. je me suis par expert sur le soviétisme mais je crois que le kolkose est une collectivisation existé aussi les sholkose ou un truc de genre qui étaient des propriétés étatiques? De nos jours quoi que fut le passé le pouvoir politique et économique sont lier. je crois que Kuhning et les anarccho-syndicalistes sont d'accords la dessus moi de même. Les anarcho-syndicalistes de part leur anarchisme sont logiques et nient la neutralité de l Etat leurs vision est une société sans Etat.
l autre
 
Messages: 448
Inscription: Mercredi 11 Juil 2012 22:40

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar frigouret » Mercredi 29 Jan 2014 11:48

Voilà, le territoire est une propriété commune, l'administration du territoire peut se subsidiariser très finement , et les candidats pour l'exploitation des biens communs seront départagés par les habitants sur leurs projets économiques.
Le communisme devrait avoir la sagesse de se cantonner là où il se justifie, l'administration des biens communs dans l'égalité politique, il ne présuppose pas des formes économiques ou des modalités d' organisations dogmatiques.
En fait il y a deux axiomes de base sur la question :
- un territoire est la copropriété de ses habitants.
- et les individus ne sont la propriété de personne.
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar kuhing » Mercredi 29 Jan 2014 13:18

frigouret a écrit:
- un territoire est la copropriété de ses habitants.
.


Si on considère que ce territoire est la planète entière, la notion de propriété privée morcelée, s'effondre d'elle-même.
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar frigouret » Mercredi 29 Jan 2014 14:33

Oui le territoire est la planète entière, et même le cosmos si tu veux, mais l'autogestion du territoire doit pouvoir se faire à des échelles très modestes, j'usqu'à l'individu le plus possible et donc par la possession individuelle.

Une propriété totalement privée ne peut s'exercer sur les biens communs, par définition, mais par contre la propriété issue du travail peut l'être. Il n'est pas immoral d'exploiter un outil de production de façon individuel , pas plus que de façons collective.

Ce n'est pas la propriété utile des ressources qui doit être exercée par la communauté, mais la propriété éminente sur le bien commun.
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar frigouret » Mercredi 29 Jan 2014 14:45

En attendant l'économie nous est imposée, par toute une série de monopole politiques et économique d'État .
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar kuhing » Mercredi 29 Jan 2014 15:18

Faire avec ce qui existe déjà c'est du réformisme et, je ne suis pas réformiste.

Il n'y a rien de trop beau et la "réalité" c'est à nous de la faire.

Ensuite ce que tu proposes est une vision statique et sclérosée d'un fonctionnement social : chacun possède un petit bout de terrain ( comment le déterminer ? tu ne le précise pas ), n'en bouge pas et, ne voit pas plus loin que le clocher de son village puis se réunit à 40 personnes pour savoir comment distribuer l'eau de la rivière d'à coté.

Ce que je suggère est dynamique : une mise en commun de tous le biens et services y compris le territoire en y appliquant la liberté d'usage.
Ce qui veut dire concrètement : Si tu veux rester dans un endroit, dans une habitation, toute ta vie, personne ne doit pouvoir t'en empêcher.
Par contre si tu veux aller t'installer à l'autre bout de la planète pour 6 mois , il suffit qu'une maison se libère pour le faire et bien sur, sans avoir recours à un échange financier.
Et, s'il n'y a pas pour le moment assez de maisons disponibles , il suffit d'en construire et ce sera possible puisque, dans une société libérée des échanges marchands et monétaires, tout sera mis à disposition de tous pour le faire.
C'est un mouvement social brownien et libéré.

Quant à travailler seul dans son coin avec son petit outil de production qu'il se sera fabriqué, pourquoi pas ? Je n'y suis pas opposé mais il n'aura rien à vendre ( juste à garder pour lui ou à mettre à disposition s'il le souhaite ) et, si les ressources et moyens de productions sont mis en commun, je pense que peu de gens préféreront s'isoler.
Mais ils doivent être libres de le faire, je suis d'accord là-dessus.
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar frigouret » Mercredi 29 Jan 2014 16:01

Et bien au lieu de tirer des plans sur la comète , on ferait bien mieux d'étudier le territoire qui nous entoure et le principal des choses peuvent se faire sur un territoire modeste et avec économie basique . Des questions de réel survie se pose pour un nombre grandissant de la population.
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar l autre » Jeudi 30 Jan 2014 9:05

le problème c est de raisonner sur un aspect du problème économique et non sur le rapport dynamique et je dirai même dialectique macro et micro économie et du mode politique qui les administre .Il y a un mélange de propositions pour la clarté du débat et par là des positions. restons pour l instant sur le territoire. Comment le définir d un point vue politique sinon une surface régie par une entité politoco- administrative (conseil, assemblée, service, production etc). je vous pose la question avez vous lu le cahier de l anarcho-syndicalisme fédéralisme en réseau peux t ont partir de cette hypothèse? . Nous pourrons poursuivre ensuite sur la redistrubution et les divers cadres de la propriété
l autre
 
Messages: 448
Inscription: Mercredi 11 Juil 2012 22:40

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar frigouret » Jeudi 30 Jan 2014 11:02

Non je n'ai pas lu les cahiers sur le fédéralisme en réseaux, où puis-je ?
Et oui c'est bien d'un fédéralisme territorial dont je parle, et donc d'une surface régie par une entité politico administrative.
frigouret
 
Messages: 399
Inscription: Vendredi 10 Jan 2014 23:40

Re: CNT-AIT, qui sommes nous ?

Messagepar l autre » Vendredi 31 Jan 2014 7:19

frigouret tu trouveras le cahier de l anarcho-synducalisme : fédéralisme en réseau sur le site CNT-Caen mais je crois que tu peux l avoir dans ce forum il est quelque part.

bon si nous sommes d 'accord pour définir un territoire comme je le propose une surface soumise ( plus ou moins) a une structure politico-administrative comment est elle organisée?
l autre
 
Messages: 448
Inscription: Mercredi 11 Juil 2012 22:40

PrécédenteSuivante

Retourner vers L'anarchosyndicalisme

cron