Entre crétins....

Les luttes en France...

Entre crétins....

Messagepar kuhing » Lundi 09 Mar 2015 11:46

... on se reconnait.

:)

(mais un lit, l'autre pas )


Pour Michel Onfray, Manuel Valls est un "crétin" qui n'a rien lu du tout

Michel Onfray n'en a pas fini avec Manuel Valls. Invité d'Europe 1 lundi 9 mars, le philosophe est revenu sur la passe d'armes qui l'a opposé la veille au premier ministre. "Manuel Valls, l'ami de BHL, perd les pédales !", avait-il d'abord réagi dans un communiqué après que le chef du gouvernement s'en soit pris à lui.

"Quand un philosophe connu, apprécié par beaucoup de Français, Michel Onfray, explique qu'Alain de Benoist -qui était le philosophe de la Nouvelle droite dans les années 70 et 80, qui d'une certaine manière a façonné la matrice idéologique du Front national, avec le Club de l'Horloge, le Grece- (…) vaut mieux que Bernard-Henri Lévy, ça veut dire qu'on perd les repères", avait dénoncé Manuel Valls sur Europe 1/iTELE/Le Monde.

"Petits gominés trentenaires"

Lundi, Michel Onfray a livré un peu plus encore le fond de sa pensée après cette sortie qui l'a visiblement particulièrement agacé. "Je fais juste mon travail de philosophe en disant que je préfère une idée juste, et mon problème n'est pas de savoir si cette idée juste est de droite ou de gauche", s'est-il défendu, mettant en doute l'appartenance de Manuel Valls à la gauche et le qualifiant même de "crétin".


"Je ne lui réponds rien du tout parce qu'il n'a rien lu du tout", a lancé Michel Onfray sur Europe 1, estimant que le premier ministre préfère une idée fausse, pourvu qu'elle soit de gauche, à une idée juste si elle de droite". "Ses fameux conseillers en communication ont dû lui fabriquer une petite fiche, ils n'ont pas compris ce que j'avais écrit", a-t-il ajouté, qualifiant ces derniers de "petits gominés trentenaires".

Pour Michel Onfray, Manuel Valls est donc "un personnage qui vous fait tenir des propos que vous n'avez pas tenus, et qui se contente de lire les petites fiches". "J'ai vérifié dans le dictionnaire, ça s'appelle un crétin", a-t-il expliqué, avant de se justifier: "Ce n'est pas insultant, c'est familier".

source
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57
Localisation: sud est france

Retourner vers Actualité hexagonale

cron