Deux CNT-AIT ?

Les luttes en France...

Deux CNT-AIT ?

Messagepar MAKHNO » Samedi 12 Jan 2013 23:44

Salut,

J'ai milité à la CNT - AIT durant quelques temps. En 1995 on parlait de la CNT de bordeaux, l'historique, et des vignolles, exclu en 96. Depuis, je suis allé bossé à l'étranger. Je reviens dans l'intention de rejoindre les compagnons Anarchosyndicalistes. Et là, je constate par internet, quelques cliques anarchoïdes, des scissions en veux-tu, en voilà. Sur le 14, on entend parler de S.I.A; CNT-AIT; et une falsification de CNT- F.
Mais là où ce n'est plus l'anarchie, mais le bordel, c'est quand on remarque deux CNT-AIT, l'une de Bordeaux, l'autre de Toulouse et qui de surcroit serait plus référente que la précédente pour se revendiquer de la CNT Espagnole. J'évite les OCL, F.A, A.L ou CGA enfin c'est comme notre dame des landes, cela va devenir une décharge à ciel ouvert!
Alors, si , l'un d'entre vous est capable de m'expliquer par quels évènements on en arrive à deux CNT-AIT ( ce qui devrait être contraire aux statuts de l'AIT), cela me permettra d'y voir plus clair dans mon choix. Je pose la question à des CNTistes de l'époque 1993-1995 si possible. Merci !

Salutations Anarchistes !
MAKHNO
 
Messages: 1
Inscription: Samedi 12 Jan 2013 23:13

Re: Deux CNT-AIT ?

Messagepar SOLIDARITE » Dimanche 13 Jan 2013 2:03

Tu as demande un vieux singe ? Présent :-) !

Je te livre ici mon analyse personnelle, qui n engage que moi.

À mon sens la situation actuelle n est que l aboutissement de la scission des vignobles de 93. Après cette scission, qui nous atous passablement secoués, nous avons entamé un processus de réflexion pour comprendre comment en était on arrives la. Rapidement deux tendances se sont fait jour. Pour l une la scission de 93 était due au fait que nous n étions pas fêtés assez collés aux textes ( statuts, mentions de congrès etc. ) il fallait donc retrouver la pureté originelle des textes, les respecter a la lettre et tout rentrerait dans l ordre. Cette tendance était représentée plutôt par Aquitaine/Pau et aussi Marseille qd il y avait un groupe la bas.

L autre tendance à opte plutôt pour une réflexion de fond, pensant que les textes n étaient plus adaptés à la situation actuelle tant dans la forme (en caricaturant quasiment aucun groupe n avait assez de membre pour constituer la commission administrative ta prévue dans les statuts ...) que dans le fond. Cette tendance à cherche à réfléchir à la signification d être anarchosyndicaliste à la fin du XX siècle. Cela l à amene à retrouver ou découvrir d autre expériences révolutionnaires qui son venues enrichir son corpus théorique et doctrinal (anarchisme ouvrier de la fora, situationnisme, communisme de gauche, ...) l anarchosyndicalisme de cette tendance - dont. Les groupes les plus structurés me semblent être Clermont, Toulouse et Caen - n à plus grand chose à voir avec celui que nous développions en 93-95. Il a évolué pour essaye d être toujours pertinent.
SOLIDARITE
 
Messages: 346
Inscription: Dimanche 22 Fév 2009 10:24

Re: Deux CNT-AIT ?

Messagepar SOLIDARITE » Dimanche 13 Jan 2013 2:31

Ceci étant tu vas me dire que cela ne mérite pas une scission et tu auras raison.

Mais il se trouve que la tendance paloise à bloque le fonctionnement organique en jouant - pour les autres - un formalisme à l extrême. (Formalisme que eux même ne respectaient pas bien sur mais qu ils exigeaient des autres). Cela alimentait donc des conflits incessants. L autres partie, plutôt que de se plonger dans cette spirale infernale, a décidé d en sortir par le haut, c est en dire en cassant le fétichisme de l organisation qui tournait à vide (des congrès, CCN, etc ou il ne se disait rien et ou n étaient traite au final que le fonctionnement bureaucratique). Elle a donc appelle à une nouvelle forme d organisation interne, qui laisse plus de place au débat à l échange, notamment d expérience, et réduire la bureaucratie à la portion congrue. Il ont fait également le constat que le fonctionnement empêchait toute initiative et au lieu de libérer les énergies et la créativité stérilisait l action de la cnt ait, dont la plupart des groupes étaient devenues des coquilles vides de 2-3 personnes dont l activité principale consistait a alimenter le BI de lettre de réponses sur le fonctionnement interne.

Si tu fais le bilan 2005-2012 en terme d activite il est indéniable que c est la partie réseau qui a accumulé le plus d expérience de lutte, que ce soit en entreprise, publique comme privée, dans les mouvements sociaux ou encore dans les quartiers.


ce mode de fonctionnement débarrassé de tout centralisme et qui replace au cœur du projet et des activités de la cnt ait l action et l échange d expérience (le fameux "réseau" mais qui n est que le fédéralisme bien compris) était tout simplement impossible à accepter pour certains groupes ou individus pour des motifs divers : soit qu ils soient restés sur le schéma ancien et qui leur convenait d autant mieux qu en fait ils n avaient plus aucune activité terrain et l amicale d ancien combattants qu était devenue la cnt ait leur convenait pour retrouver leurs vieux amis ; soit qu ils aient du mal à concevoir une organisation sans pouvoir central (dont ils seraient le pivot il va de soit). Tu ajoutes à cela quelques amateurs de coups tordus - notamment béarnais - et certains dont l évolution idéologique est difficile à suivre dans le sens ou ils son partis dans une forme de primitivisme mais qui masque mal en fait une aigreur de la vie, et tu as le bordel actuel qui ne pouvait pas aboutir à autre chose qu une séparation.

Les choses sont elles irrémédiables ? Je ne pense pas dans le sens ou sûrement il y a un manque de dialogue entre les deux parties, et surtout entre les militants et je pense ici aux plus récents. Peut être faudrait il que les vieux singes se mettent un peu a l écart (je pense sincèrement que c est le cas pour la partie réseau, qui ouvre des lieux de débats - à commencer par ce forum ou encore le camping, qui a été malheureusement sciemment saboté par deux individus palois dont un toujours en activité).
SOLIDARITE
 
Messages: 346
Inscription: Dimanche 22 Fév 2009 10:24

Re: Deux CNT-AIT ?

Messagepar SOLIDARITE » Dimanche 13 Jan 2013 2:36

Ceci étant en parlant de vieux singe ce n est pas de toi dont je parle tu l as compris j'espère :-)

Si tu peux avec ton expérience et ton recul réussir à faire faire la part des choses, que ce soit aux uns ou aux autres, quelque soit le groupe (1) que tu choisis pour des raison géographique ou autre, bienvenu !



(1) j ai du mal à appeler syndicat des groupes qui rassemblent qq poignées de personnes
SOLIDARITE
 
Messages: 346
Inscription: Dimanche 22 Fév 2009 10:24

Re: Deux CNT-AIT ?

Messagepar SOLIDARITE » Dimanche 13 Jan 2013 2:49

Ps: pour tordre le cou à une rumeur, les statuts de l Ait n interdisent pas qu il y ait deux sections dans un pays. Il faut juste que les deux sections soient d accord. ( pour des pays aussi vastes que la Russie p ex cela pourrait faire sens d avoir une section à Moscou et l autre à Vladivostok)

Mais la encore le pb ce n est pas ce qui est écrit dans les statuts, mais comment fait on vivre l esprit révolutionnaire de l anarchosyndicalisme? Comment est on le plus fidèle à l esprit de l ait : en appliquant des statuts en dehors de tout contexte; ou bien en essayant de développer et d expérimenter une pratique révolutionnaire ?

La Fora n avait pas de statuts cela ne l a pas empêche d être une organisation anarchiste de masse et cohérente. La cnt espagnole n a eu que 4 ou 5 congrès ( de mémoire) entre sa fondation et la révolution de 36. Et d ailleurs les réalisations révolutionnaires de juillet 36 bien souvent ne respectaient pas les décisions du congrès de Saragosse de mai 36 ! Tout cela devrait nous amener à refle chir sur le fétichisme organisationnel. La partie de la chartes de paris ( directement empruntée de la chartes d Amiens de 1906) qui dit que le syndicat sera l organe de réorganisation de la société post révolutionnaire est elle toujours pertinente ? Ou bien porte-t-elle en elle l annonce d'un totalitarisme syndical qui se substituerai au Parti des marxistes ? (Le fameux OBU - One Big Union, un grand syndicat unique - des IWW, que l on retrouve également dans les schémas de l organisation de Pierre Besnard dans Le monde nouveau, schémas qui sont ceux des statuts historiques de la cnt ait française ...)
SOLIDARITE
 
Messages: 346
Inscription: Dimanche 22 Fév 2009 10:24

Re: Deux CNT-AIT ?

Messagepar Lambros » Lundi 14 Jan 2013 1:36

Juste une correction :
SOLIDARITE a écrit:Cela l à amene à retrouver ou découvrir d autre expériences révolutionnaires qui son venues enrichir son corpus théorique et doctrinal (anarchisme ouvrier de la fora, situationnisme, communisme de gauche, ...) l

Pas le communisme de gauche que nous combattons, mais le communisme de conseil et c'est tout à fait autre chose...
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: Deux CNT-AIT ?

Messagepar l autre » Jeudi 17 Jan 2013 17:51

de ce que j'ai lu il me semble que clairement certains groupes de la Cnt-Ait comme dit Soli ont élaboré un corpus complexe il suffit de lire le journal l'anarcosyndicaliste (Toulouse) les cahiers (Caen) et certains textes. Il est possible que d'autre groupes soient restés sur une position dépasser ou caduc. Je vois que petit a petit ce corpus semble gagner du terrain et je crois finira par s'imposer tranquillement. Le mieux Makno serais de rencontrer ceux de la CNT-AIT-Caen. Ce que j'ai fait il y a peu bien que je ne soit de Caen . J' ai trouver leurs positions claires est lucides. Il semble que a Caen la CNT-AIT est le gros groupe les autre se réduises a un deux rarement trois personnes. Restes quelques individualités qui se disent libertaires . La période est celle d'une certaine confusion voir incohérence division chez; les sociaux-démocrates; les communistes; les troctskistes, les lénimistes, les anars a doite a gauche et même les cathos. Moi j aime bien la CNt-AIT et quelques autres. Makno si tu rencontre la CNT Caen donne moi ton impression , merci.
l autre
 
Messages: 448
Inscription: Mercredi 11 Juil 2012 22:40

Re: Deux CNT-AIT ?

Messagepar Lambros » Jeudi 17 Jan 2013 18:39

Disions que niveau théorique on a bossé ! Mais le mieux reste la pratique, surtout quand on parle anarchosyndicalisme. En pratique, ça donne la lutte (toujours en cours) Nataïs...

l autre a écrit:J' ai trouver leurs positions claires est lucides. Il semble que a Caen la CNT-AIT est le gros groupe les autre se réduises a un deux rarement trois personnes.

Je me dois de dire que ce n'est pas vrai :D Puis on sait que la qualité prévaut la quantité (même si en effet Caen doit être plus ou moins notre plus gros syndicat et a abattu un énorme travail théorique et continue de le faire)

l autre a écrit:si tu rencontre la CNT Caen donne moi ton impression , merci.

J'en connais quelques uns et ils sont très sympas :D
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: Deux CNT-AIT ?

Messagepar Léa » Lundi 21 Jan 2013 9:44

Lambros a écrit:
l autre a écrit:si tu rencontre la CNT Caen donne moi ton impression , merci.

J'en connais quelques uns et ils sont très sympas :D

Je confirme, ils sont sympas, ont le sens critique, et de la qualité.
Ils sont lucides et les pieds sur terre quand à l'avènement d'une hypothèque révolution sociale par le Peuple et pour lui-même.
Alors de là à discuter du matin du grand soir.... :lol: :wink:

Et eux au moins ni n'attire ni n’emmènent des gamins en manifs en leur chauffant la tête contre les flics,
pour qu'au final, cela se termine comme d'hab avec une manif rantanplan mais avec des dizaines de gosses arrêtés,
et des parents par la suite convoqués chez le juge des enfants, avec une mesure judiciaire d'assistance et de protection éducative de l'enfance,
car le gosse est devenu un "violent délinquant révolutionnaire" qui caillasse les camions de flics et les flics par la même occasion.
Et dans un même temps, après coup, les orga (se dédouanant de toute responsabilité) feront des concerts de soutien auto-géré (la bonne blague) pour libérer les camarades révolutionnaires embastillé de moins de 18 ans.

Alors oui, j'ai plus confiance aux copains de l'AIT de Cean qu'au soutien de la CNT-F/CNT-Vignoles et autres Parti de Gauche / NPA / Front de Gauche / et autre pseudo partis révolutionnaires syndicaux qui n'ont plus rien à voir avec l'esprit révolutionnaire et encore moins avec celui de l'anarcho-syndicalisme.
Elu par cette crapule
Avatar de l’utilisateur
Léa
 
Messages: 2363
Inscription: Samedi 19 Fév 2005 21:16
Localisation: Pas très Loin. Derrière toi !

Re: Deux CNT-AIT ?

Messagepar Lambros » Mardi 22 Jan 2013 16:37

Léa a écrit:Ils sont lucides et les pieds sur terre quand à l'avènement d'une hypothèque révolution sociale par le Peuple et pour lui-même.
Alors de là à discuter du matin du grand soir....

Z'y croivent quand même un minimum non ? :D

"J'attends le matin du Grand Soir, mais surtout le Grand Soir pour pouvoir leur brûler les poils sous les bras" comme disait l'autre (dans "La Dialectique peut-elle Casser des Briques ?")
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: Deux CNT-AIT ?

Messagepar Mala » Mardi 22 Jan 2013 21:07

Je pense qu'il faut rajouter aux raisons de l'actuelle separation un certain infiltrage de gens du NPA ou autre mal intentionés.
Sinon le mieux est de s'investir dans un groupe et tu te fera une idee par toi meme.
Dernière édition par Mala le Jeudi 24 Jan 2013 21:17, édité 1 fois.
Mala
 

Re: Deux CNT-AIT ?

Messagepar anarced » Mercredi 23 Jan 2013 11:53

SOLIDARITE a écrit:Ps: pour tordre le cou à une rumeur, les statuts de l Ait n interdisent pas qu il y ait deux sections [/u]dans un pays. Il faut juste que les deux sections soient d accord. ( pour des pays aussi vastes que la Russie p ex cela pourrait faire sens d avoir une section à Moscou et l autre à Vladivostok)


Mouais... J'ai regardé les statuts par curiosité. Il y est quand même stipulé deux fois que "dans tous les cas, ne peut exister qu'une seule section dans chaque pays." De plus, Bordeaux-Toulouse ou Pau-Toulouse, c'est quand même pas la même que Moscou-Vladivostok!

Mais je m'interroge sur l'importance de ces statuts dans une organisation révolutionnaire. Est-ce vraiment une attitude révolutionnaire que de défendre des statuts, des règlements, des lois établies ? L'esprit révolutionnaire ne consiste-t-il pas au contraire à critiquer continuellement ce qui est dans un processus dynamique de changements, négations et créations ? L'étymologie du mot "statut" est d'ailleurs voisine de celle du mot "état": du latin sto, supin statum : être debout, inébranlable, fixe. En réalité, rien n'est immuable. L'Histoire le démontre: tous les empires s'effondrent un jour. N'est-il donc pas paradoxal de poser et défendre les statuts d'une organisation révolutionnaire quand l'action et la réflexion révolutionnaire visent au contraire à anéantir toutes les croyances temporelles sur lesquelles repose le pouvoir ?

SOLIDARITE a écrit:La Fora n avait pas de statuts cela ne l a pas empêche d être une organisation anarchiste de masse et cohérente. La cnt espagnole n a eu que 4 ou 5 congrès ( de mémoire) entre sa fondation et la révolution de 36. Et d ailleurs les réalisations révolutionnaires de juillet 36 bien souvent ne respectaient pas les décisions du congrès de Saragosse de mai 36 ! Tout cela devrait nous amener à refle chir sur le fétichisme organisationnel. La partie de la chartes de paris ( directement empruntée de la chartes d Amiens de 1906) qui dit que le syndicat sera l organe de réorganisation de la société post révolutionnaire est elle toujours pertinente ? Ou bien porte-t-elle en elle l annonce d'un totalitarisme syndical qui se substituerai au Parti des marxistes ? (Le fameux OBU - One Big Union, un grand syndicat unique - des IWW, que l on retrouve également dans les schémas de l organisation de Pierre Besnard dans Le monde nouveau, schémas qui sont ceux des statuts historiques de la cnt ait française ...)


Il me semble que je ne sois pas le seul à m'interroger sur l'utilité de ces statuts!
Les jeux d'enfants finissent jamais.
Avatar de l’utilisateur
anarced
 
Messages: 932
Inscription: Lundi 16 Avr 2007 20:28
Localisation: Fleurance

Re: Deux CNT-AIT ?

Messagepar Lambros » Mercredi 23 Jan 2013 16:31

Le fonctionnement de la CNT-AIT actuel permet aux ULs de faire leur propre charte (ce qui est le cas de Caen, du SIA32, de Clermont...)

Les statuts permettent de fixer les idées et comment y arriver, mais pas besoin d'en tartiner des pages... Après souvent celleux qui invoquent les statuts les brisent dans leur action quotidienne (Vignoles et plus récemment...)
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: Deux CNT-AIT ?

Messagepar SOLIDARITE » Jeudi 24 Jan 2013 19:02

A anarced :
Mouais... J'ai regardé les statuts par curiosité. Il y est quand même stipulé deux fois que "dans tous les cas, ne peut exister qu'une seule section dans chaque pays."


oui tu as raison je ne suis pas a jour :) c est un changement récent et pour tout dire franchement manipulatoire ... mais bon.

Ce qui compte le plus a mes yeux c est la reflexion que tu portes ensuite. Le fétichisme organisationnel n est que de la fumée pour tenter de masquer un vide ... mais ça ne trompe franchement personne (à part ceux qui se complaisent dans ce vide ...)
SOLIDARITE
 
Messages: 346
Inscription: Dimanche 22 Fév 2009 10:24

Re: Deux CNT-AIT ?

Messagepar l autre » Vendredi 25 Jan 2013 23:29

ce qui choque toujours c'est vouloir toujours et parfait, quant on sait pas on ce tait moi je me renseigne avant de jouer le qui sait tout . Les statuts dur ce point ont été changer suivant ce que j'ai sous le nez en 1996 comme manipulation récent vous pouvez vous secouer profond les gus. le fétichisme du vide c'est souvent l'égocentrisme l'incapacité de l 'autre de la liaison collective qui pousse a cracher sur l'action collective sans laquelle rien ne ce construit Le triomphe du libéralisme et cette psychologie de masse: l'individualisme totalitaire du moi je suis meilleur , le caporalisme . Sans me la péter latiniste les grands chose passent par de petite voie et voir la variante Grecque rien ne devint grand qui ne fut petit. Bref il est parfaitement logique, cohérent, de penser que la concordance idéologique fait qu'il ne peut y avoir deux organisations pensant les mêmes choses qui seraient séparées sur le plan organique. Elles seraient séparées par quoi et pourquoi? l'unité organique n 'est pas l'uniformité mais ce qui est commun . C'est comme cela et par cela que le socialisme lie individu et collectif. bien sur il y a des nazes qui remplissent le vide de l' illusion collectives pour autant tous les personnes organisées ne sont pas aussi fondus dans un impersonnel de masse dans ou sans organisation. Que quelques uns dans un monde du chacun pour soi continuent de croire au besoin de l'action collective. La situation actuelle prouve que tel est la voie, dénigrer cela conduit a l'impasse ou servir le système.
l autre
 
Messages: 448
Inscription: Mercredi 11 Juil 2012 22:40

Re: Deux CNT-AIT ?

Messagepar Léa » Samedi 26 Jan 2013 0:55

Lambros a écrit:
Léa a écrit:Ils sont lucides et les pieds sur terre quand à l'avènement d'une hypothèque révolution sociale par le Peuple et pour lui-même.
Alors de là à discuter du matin du grand soir....

Z'y croivent quand même un minimum non ? :D

Collectivement oui de manière statutaire :lol:
Chacun individuellement oui aussi mais ce n'est que d'avoir l'espoir :wink:


anarced a écrit:
SOLIDARITE a écrit:Ps: pour tordre le cou à une rumeur, les statuts de l Ait n interdisent pas qu il y ait deux sections [/u]dans un pays. Il faut juste que les deux sections soient d accord. ( pour des pays aussi vastes que la Russie p ex cela pourrait faire sens d avoir une section à Moscou et l autre à Vladivostok)


Mouais... J'ai regardé les statuts par curiosité. Il y est quand même stipulé deux fois que "dans tous les cas, ne peut exister qu'une seule section dans chaque pays." De plus, Bordeaux-Toulouse ou Pau-Toulouse, c'est quand même pas la même que Moscou-Vladivostok!

Et ben voilà, 5 gusses à tout casser au prochain congrès de la section française de l'AIT, et ça sent déjà le bordel concernant les mentions de mise à jour des statuts.


anarced a écrit:Mais je m'interroge sur l'importance de ces statuts dans une organisation révolutionnaire. Est-ce vraiment une attitude révolutionnaire que de défendre des statuts, des règlements, des lois établies ? L'esprit révolutionnaire ne consiste-t-il pas au contraire à critiquer continuellement ce qui est dans un processus dynamique de changements, négations et créations ?

Qu'est-ce que je disais...

anarced a écrit:L'étymologie du mot "statut" est d'ailleurs voisine de celle du mot "état": du latin sto, supin statum : être debout, inébranlable, fixe. En réalité, rien n'est immuable. L'Histoire le démontre: tous les empires s'effondrent un jour. N'est-il donc pas paradoxal de poser et défendre les statuts d'une organisation révolutionnaire quand l'action et la réflexion révolutionnaire visent au contraire à anéantir toutes les croyances temporelles sur lesquelles repose le pouvoir ?

- Vidéo > PETIT ANARCHISTE CASSE COUILLE POUR VIEUX :lol: :wink:


anarced a écrit:Il me semble que je ne sois pas le seul à m'interroger sur l'utilité de ces statuts !

Ceci dit je n'ai jamais eut le temps de les lire en profondeur et de m'interroger dessus :oops: :lol: :wink:


Lambros a écrit:Les statuts permettent de fixer les idées et comment y arriver, mais pas besoin d'en tartiner des pages... Après souvent celleux qui invoquent les statuts les brisent dans leur action quotidienne (Vignoles et plus récemment...)

Ouais c'est comme les statuts d'une assos loi 1901, on y met le minimum légal (pardon syndical :oops: ), puis le reste, tout est + ou - dans le règlement interne (pardon la chartre :oops: ) :wink:

Ben comme ça c'est simple, et cela évite des prises de tête intellectuelles et inutile sur l'illusion révolutionnaire de la collectivité du vide. Quoique l'individualité du vide à aussi son utilité collective. :lol:

Y a pas à chier, je dois vraiment être un situ individualiste :lol: :wink:

Décidément, je vieilli mal. ^^
Elu par cette crapule
Avatar de l’utilisateur
Léa
 
Messages: 2363
Inscription: Samedi 19 Fév 2005 21:16
Localisation: Pas très Loin. Derrière toi !

Re: Deux CNT-AIT ?

Messagepar Lambros » Samedi 26 Jan 2013 15:02

Merde serais-je déjà vieux ??? Non il n'y a pas de vieux, seulement des expérimentés !

J'aime bien les situs (j'ai regardé la dialectique bla bla cte barre !) et au fond le communisme libertaire est un premier pas vers l'anarchie non :D ? Des individualistes j'en connais, à la CNT-AIT, mais conscient que c'est l'action collective de classe et autonome qui nous mènera à l'idéal...
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...


Retourner vers Actualité hexagonale

cron