ARRESTATIONS A STRASBOURG !

Les luttes en France...

ARRESTATIONS A STRASBOURG !

Messagepar goldfax » Vendredi 03 Avr 2009 11:51

Bon, je prends l'initiative, puisque j'ai un peu de temps...
Des arrestations ont eu lieu à Strasbourg. Parmi elles, deux personnes de la CNT-AIT (un de Rouen et un autre de l'Isère) ont été arrêtés et placés en garde à vue.
Je dispose de peu d'informations, mais des copains rouennais devraient m'en dire plus d'ici peu. Normalement.
goldfax
 

Re: ARRESTATIONS A STRASBOURG !

Messagepar goldfax » Vendredi 03 Avr 2009 17:10

Vraisemblablement, le copain de Rouen serait sorti. Aucune charge ne serait retenue contre lui... Quant au copain isérois, il serait toujours en garde à vue.
Alors, j'ai des doutes (je sais, je fais la causerie à moi tout seul... :D ) car, sur la liste de diffusion, il était écrit que trois copains avaient été arrêtés. Donc: deux ou trois ?
goldfax
 

Re: ARRESTATIONS A STRASBOURG !

Messagepar NOSOTROS » Vendredi 03 Avr 2009 20:02

Dernière nouvelles des compagnons :

3 gardes à vue, tous libérés, à priori deux sans poursuite, incertain pour le troisième. (j'essaie de donner le moins d'info d'identification possible).

300 arrestatations, dont 200 contrôles d'identité, et une centaine de garde à vue. Il y aurait 80 personnes qui seraient déjà sortie de GAV, à priori sans charge ?, et une dizaine pour lesquelles la situation n'est pas claire.

Pour le moment, les copains demandent un peu de calme, que cessent de circuler les infos contradictoires sur tout et n'importe quoi qui participent à alimenter un climat de psychose.

Ils communiqueront plus tard, quand le moment sera venu.
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Re: ARRESTATIONS A STRASBOURG !

Messagepar goldfax » Vendredi 03 Avr 2009 22:35

OK pour les infos.
goldfax
 

Re: ARRESTATIONS A STRASBOURG !

Messagepar NOSOTROS » Samedi 04 Avr 2009 23:34

STRASBOURG : Le moment où la manif a dégénéré

France 3 - Laurent Ribadeau Dumas -

La manifestation de samedi avait commencé dans la joie et la bonne humeur, elle s'est terminée dans l'amertume

Amertume de tous les manifestants pacifiques qui constatent, impuissants, les conséquences des violences qui ont éclaté dans le quartier du pont de l'Europe: plusieurs bâtiments ont été incendiés, dont un hôtel.

Amertume de ceux qui n'ont pas pu accéder au lieu excentré de la manifestation.

"Otan suspends ton viol"

Pourtant, tout avait bien commencé.Vers 12h30, les manifestants, jeunes en majorité,
commencent à affluer. Malgré les difficultés d'accès et Strasbourg transformé plus que jamais en ville assiégée. Pour traverser la ville et arriver au quartier du pont de l'Europe, il fallait être prêt à un véritable parcours du combattant en raison du nombre de routes coupées par les barrages policiers...

Beaucoup viennent de l'autre côté du Rhin, arrivés de Cologne, de Brême et d'ailleurs. D'autres, des Kurdes, débarquent d'un bus et brandissent un immense portrait de leur leader Ocalan, emprisonné à vie en Turquie. Eux viennent de Toulouse et Bordeaux.

Les slogans sont inventifs: "Otan, suspends ton viol", explique une affiche, paraphrasant Baudelaire. Nombre d'organisations politiques, françaises, allemandes, italiennes, britanniques ont sorti leurs couleurs. Du syndicat anarchiste CNT au PCF, en passant par le Parti de gauche allemand, Die Linke... On croise ça et là des militants alternatifs, venus de l'Ardèche, ou un représentant d'un syndicat allemand d'enseignants. Il y a aussi les vendeurs des journaux "Spartacist" (sic) ou "Le Bolchevik" en français, anglais et allemand. Pour Le Bolchevik, le NPA est une "nouvelle social-démocratie française, un nouvel obstacle à la révolution"...

Tous sont heureux de défiler sous un chaud soleil. Comme ces trois ces deux copines, venues du XIXe arrondissement de Paris, qui arborent un magnifique oiseau en papier, symbolisant l'aigle américain devenu vautour. Le volatile, qui leur a demandé "60 heures de travail", leur vaut un franc succès auprès des photographes. "Nous sommes venues là pour militer contre la militarisation à laquelle la France participe. Mon père était un gaulliste qui avait approuvé la sortie de la France de l'OTAN. J'ai un héritage à défendre", explique l'une d'entre elles.

Jeunes tout de noir vêtus
Toute cette bonne humeur a déjà été gâchée chemin faisant par le spectacle d'une station-service vandalisée. Et l'on a vu progressivement surgir de nombreux jeunes tout de noir vêtus, le visage dissimulé par un foulard ou un masque. Noir bien sûr? Eux veulent en découdre, cela se sent.

Heureusement, les organisateurs ont prévu sur un immense terrain vague un tréteau où s'époumonnent quelques chanteurs. Ils annoncent 30.000 participants à la manifestation. Puis demandent au public de rester patient: "Nous attendons les milliers de camarades allemands qui sont bloqués à Kehl par la police". Puis Olivier Besancenot, porte-parole du NPA, demande "la dissolution de l'OTAN", produit du "système capitaliste". Et de préciser: "Nous sommes anticapitalistes car c'est le système capitaliste qui met la terre à feu et à sang". Une militante féministe lui succède au micro: "Qu'est ce qu'être une femme à côté d'une base militaire occupée par l'OTAN, avec ces messieurs qui ont envie de b...?", demande-t-elle. Mais les orateurs ont peu de succès. Le coeur n'y est plus vraiment.

Car pendant ce temps, de grosses fumées commencent à s'élever dans le ciel. On entend des explosions. Îl est 14h20. A la tribune, on parle des "provocations" de la police. "We are a peaceful demonstration" (nous sommes une manifestation pacifiste), insiste un orateur à la tribune.

Un jeune passe, armé d'une barre de fer. Un peu plus tard, on voit tout un groupe muni de bâtons. L'air est chargée de gaz lacrymogènes. Les organisateurs demandent aux manifestants de refluer vers le fond du terrain vague. Les fumées sont de plus en plus épaisses. A loin, les forces de l'ordre chargent à plusieurs reprises. A l'extérieur du terrain vague, l'hôtel Ibis et un bâtiment de l'office du tourisme, qui abrite également une pharmacie, sont en flamme. "La passion de produire aliène la passion de créer", peut-on lire sur les murs dudit bâtiment. Pompiers et service de secours s'activent.

A deux pas de là, une chapelle a été ravagée. Les vitres des abribus et de leurs publicités ont volé en éclat. "Ils abusent, ceux qui ont fait ça. Déjà qu'on avait rien ! Ici, c'est un quartier de pauvres et de r'mistes", s'emporte un habitant.

"Atteinte à la liberté d'expression"
15h40. Les manifestants tentent de revenir vers la zone ravagée. On leur demande d'attendre, le temps de négocier la suite du tracé avec les forces de l'ordre. Un organisateur remercie "celui qui s'est mis tout à l'heure tout nu devant les policiers". "Ce genre d'action fait avancer la cause de la non-violence", commente-t-il. Et d'ajouter: "Nous devons tout faire pour que notre message ne soit pas perverti".

16h30-17h, nombre de personnes cherchent à revenir sur le centre de Strasbourg. On passe devant la direction interrégionale de la Poste, livrée à des vandales.

Tous les ponts sur le Rhin sont coupés. Et il faut marcher très, très longtemps pour trouver un accès ouvert. Dans le centre-ville, vers la rue de la Brigade Alsace-Lorraine, des gendarmes demandent à des manifestants de ranger un drapeau du parti "Die Linke". "Une manifestation, c'est très réglementé", explique laborieusement l'un des gendarmes. Et d'où vient cette surprenante décision ? "C'est mon supérieur hiérarchique qui nous a donné cet ordre", se justifie le gendarme. "C'est une atteinte à la liberté d'expression !", s'emporte un témoin. L'amertume, jusqu'au bout...

======================

Ce soir à la télé le maire de strasbourg apostrophé par des habitants du quartier, qui se plaignent de la destruction de la pharmacie "on a des gosses, il y a des vieux, c'est la seule pharmacie du quartier"
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Re: ARRESTATIONS A STRASBOURG !

Messagepar douddu » Dimanche 05 Avr 2009 18:19

Pour le moment, les copains demandent un peu de calme, que cessent de circuler les infos contradictoires sur tout et n'importe quoi qui participent à alimenter un climat de psychose.

Ils communiqueront plus tard, quand le moment sera venu.


Be ...Il y a cela qui circule sur intenet avec les noms .


Salut à tous,
nous profitons de notre liste de mail pour vous faire un appel urgent à la solidarité pour trois militants de la CNT-AIT qui ont été arrêtés à Strasbourg lors des manifestations anti-OTAN. Ils doivent passer demain en jugement dans le cadre des comparutions immédiates pour "Attroupement en vue de terrorisme"! Nous appelons tous le monde à se manifester au tribunal de Grande Instance de Strasbourg et auprès des services du Procureur de la République pour manifester notre solidarité et demander leur libération immédiate. Vous pouvez vous inspirer du modèle de lettre ci dessous:
"Monsieur le Procureur de la République de Strasbourg,
Nous avons appris l'arrestation de X , Y et Z lors d'une manifestation contre le sommet de l'OTAN à Strasbourg. Nous vous rappelons que le droit de manifestation est garanti par la Constitution et tenons à manifester notre solidarité avec nos trois compagnons. Nous exigeons leur libération immédiate dès aujourd'hui."

Voici le Fax:
fax: (03) 8823 0263


Vous pouvez également téléphoner aux numéros suivants:
Tribunal de Grande Instance de Strasbourg
quai Finkmatt 67070 STRASBOURG
standart
03 88 75 27 27
service civil parquet
03 88 75 28 10

De plus, un numéro de service juridique des manifestants existe: 03 68 46 02 62

Merci d'avance.

Pour la CNT-AIT de Pau, Jipé.


http://cccforum.propagande.org/viewtopi ... 4&start=30
douddu
 

Re: ARRESTATIONS A STRASBOURG !

Messagepar NOSOTROS » Dimanche 05 Avr 2009 22:24

J'ai découvert "ça" par surprise ... (et je n'ai pas été le seul ...)

Si quelqu'un a accès au CCC (j'y suis banni à vie pour appartenance à l'AIT ...) et qu'il peut faire un contre message indiquant que les 3 copains sont libres, qu'ils ne passent pas en procès lundi et que par conséquent il ne faut pas envoyer de faxs ni courrier (et aussi effacer les noms des copains du net ...) ça serait sympa pour les concernés ...
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Re: ARRESTATIONS A STRASBOURG !

Messagepar douddu » Lundi 06 Avr 2009 8:39

j'y suis banni à vie pour appartenance à l'AIT


Pareil pour moi .....
douddu
 

Re: ARRESTATIONS A STRASBOURG !

Messagepar Nico37 » Lundi 06 Avr 2009 9:56

Par contre les copains tourangeaux (non encartés) risquent gros tellement ils ont été chargés...

REUTERS | 05.04.2009 | 12:36

Douze personnes étaient en garde à vue dimanche à Strasbourg après les manifestations de la veille contre le sommet de l'Otan, émaillées de nombreux incidents, a-t-on appris auprès du parquet.
Il n'est toutefois pas certain que ces personnes puissent être mises en cause dans les événements les plus graves, le saccage et l'incendie d'un ancien poste-frontière, d'un hôtel et d'une pharmacie près du Pont de l'Europe. Personne ne devrait être déféré devant la justice avant lundi matin, a précisé le parquet.

Les incidents ont fait une vingtaine de blessés légers, dont quatre parmi les forces de l'ordre. La situation était calme dimanche matin au centre de Strasbourg, où les forces de l'ordre restaient sur le pied de guerre en attendant le départ de l'ensemble des opposants au sommet de l'Alliance Atlantique, a-t-on appris auprès de la police et de la gendarmerie.

Six manifestants, tous âgés d'une vingtaine d'années, seront jugés en comparution immédiate lundi après-midi à Strasbourg, pour des infractions commises jeudi et vendredi dans la capitale alsacienne.


Deux allemands comparaîtront pour port d'arme prohibée, un troisième pour jet de pierres sur des policiers. Trois Français originaires de Tours seront jugés pour détention de produits susceptibles de servir à la fabrication d'explosifs. La manifestation des opposants à l'Otan a réuni quelque 10.000 personnes samedi à Strasbourg, 30.000 selon les organisateurs.

Tandis que le gros des manifestants se rassemblait vers 13h00 sur un champ de foire proche du Pont de l'Europe, des éléments de la mouvance anarchiste ou autonome évalués à un millier par la police, ont investi le Pont de l'Europe et ses abords. C'est à ce moment que se sont produits les incidents plus graves avant que les forces de l'ordre n'interviennent, une heure vingt, après le début des faits, et après l'incendie de l'hôtel Ibis selon les autorités.
Nico37
 
Messages: 846
Inscription: Jeudi 12 Jan 2006 18:23

Re: ARRESTATIONS A STRASBOURG !

Messagepar douddu » Lundi 06 Avr 2009 10:22

.
Trois Français originaires de Tours seront jugés pour détention de produits susceptibles de servir à la fabrication d'explosifs


.......
douddu
 

Re: ARRESTATIONS A STRASBOURG !

Messagepar Nico37 » Lundi 06 Avr 2009 23:03

Fainéantise journalistique, Douddu, a priori, on est (heureusement) loin d'un Tarnac bis :!: En attendant préventive jusqu'au 5 mai ; le soutien s'organise pour les copains en particulier, pour toutes & tous en général :!:
StrasTV

Les casseurs envahissent Strasbourg !

Des milliers de casseurs se sont réunis ce week end à Strasbourg. Selon nos sources, il s'agirait de militant-e-s bien connu de la nébuleuse liée à l'Organisation Terroriste de l'Atlantique Nord (OTAN). Cette nébuleuse s'est illustrée par de nombreux actes de destruction et de vandalisme, particulièrement à Bagdad, Kaboul, mais aussi en Yougoslavie. Certains sous groupes, notamment la branche française de l'organisation, auraient trempé dans des violences telles que le génocide rwandais, ou la guerre civile algérienne.
Selon des sources bien informés, l'organisation opérerait de manière directe ou indirecte, en lien avec d'autres organisations terroristes du même type.
Habillés en treillis, en costumes à cravates, ces casseurs tenteraient d'infiltrer ce sommet pour en faire une tribune, sous prétexte de « défendre la paix dans le monde ».
Ils sembleraient, selon des spécialistes, que ces hooligans utilisent les moyens de communication les plus modernes pour coordonner leurs actions terroristes. D'aucun parlent même de lien avec la mouvance politicienne-bourgeoise internationale (MPBI); elle même liée à des réseaux troubles de financement telles l'organisation de combat des traders et banquiers pour le triomphe du profit (OCTBTP)...
Une polémique a émergé sur le laxisme dont auraient fait preuve notamment les forces de l'ordre journalistique, accusées de complaisance avec les casseurs. Les syndicats de journalistes ont opposé un vigoureux démenti (soutenus par leur ministre de tutelle, Michelle Alliot Marie) et exigé des moyens supplémentaire pour pouvoir assurer leur métier dans de meilleures conditions. « C'est à cette condition que sera assuré la paix républicaine » a précisé leur représentant syndical.

Une dépêche de l'Agence France Policière (AFP)

http://www.france5.fr/c-dans-l-air/inde ... rique=1127
Dernière édition par Nico37 le Mardi 07 Avr 2009 8:39, édité 1 fois.
Nico37
 
Messages: 846
Inscription: Jeudi 12 Jan 2006 18:23

Re: ARRESTATIONS A STRASBOURG !

Messagepar goldfax » Mardi 07 Avr 2009 8:33

Hier soir, sur la 5, dans C dans l'air, notre cher ami journaliste Yves Calvi avait invité tout le gratin des poulets de haute volée et des politologues serviles. C'est parce que la maison était endormie, sinon je me serais tordu de rire... En fait, c'était pas drôle, c'était pathétique.
Hallucinant de voir ces pauvres moutons apeurés par la "mouvance ultra-gauche", ces "extrémistes" qui ne vivraient que par la violence et qui n'auraient aucune idée du projet de société qu'ils veulent réaliser... Tous les raccourcis sont bons pour les masse merdias pour nous faire croire des inepties pareilles... Je suis écœuré.
goldfax
 

Re: ARRESTATIONS A STRASBOURG !

Messagepar douddu » Mardi 07 Avr 2009 9:22

Cela rentre parfaitement dans le plan stratégique du pouvoir . A Strasboug les contestataires se sont affronté sur son terrain

Non pas eulemnt sur le plan tactique , on en avait l'habitude depuis Gênes .
Mais surtout , et c'est nouveau, sur son terrain idéologique : Le sécuritaire .
Cela , pour permettre le renforcement de sa gouvernance en faisant basculer la force morale , qu'il a perdu suite a la crise financiére, de son côté .
douddu
 

Re: ARRESTATIONS A STRASBOURG !

Messagepar Vroum » Mardi 07 Avr 2009 11:20

le communiqué de la FA :

http://public.federation-anarchiste.org/article.php3?id_article=361

STRASBOURG : DEBORDEMENTS ORGANISES PAR LES FLICS ET MENSONGES D’ETAT.

Présente dans la manifestation contre le sommet de l’OTAN, où elle a porté ses revendications antimilitaristes au sein du cortège libertaire, la Fédération anarchiste s’inscrit en faux contre les propos de la ministre des forces de répression visant à accréditer l’idée qu’elles auraient été débordées . Pendant douze heures samedi 4 avril, la quinzaine de milliers de personnes qui avaient pu parvenir sur le trajet n’ont pu accomplir un geste, effectuer un déplacement qui n’ait été contrôlé par des effectifs policiers supérieurs en nombre (11.000 français, 15.000 allemands) et dotés des équipement les plus modernes en la matière : aucun manifestant n’a pu échapper aux caméras postées sur les trois hélicoptères dont le bruit lancinant contribuait à créer une ambiance de guerre, et d’où étaient projetées des grenades lacrymogènes, pas plus qu’il n’était possible d’éviter la surveillance d’un drone, ni celle des caméscopes dont se servaient les CRS, Gardes mobiles et officiers de la BAC. Aucun manifestant ne pouvait s’extraire du parcours imposé par la préfecture dans la zone portuaire, véritable souricière où tous les mouvements du cortège étaient prévus et canalisés, avec un départ au milieu d’ une chicane de camions de CRS disposés pour faire un premier filtrage et, probablement, humilier et provoquer des réactions d’hostilité justifiant l’emploi de la force. Puis c’est pris en tenailles, littéralement bloqué à l’avant et à l’arrière, dans une véritable embuscade militaire, que chacun a dû, mains levées, passer devant une double haie de robocops bien décidés à briser jusqu’au bout le moral des militants qui ne pouvaient imaginer que la police d’une aussi belle démocratie ne pouvait se comporter avec autant de morgue, de sauvagerie, et il faut porter au crédit de la détermination calme des cortèges libertaire et kurde le fait que la fin de la manifestation ne se soit pas soldée par un affolement général et un bain de sang. Même après la dislocation, les manifestants n’ont pas eu le choix de l’itinéraire pour parcourir à pied dans une ambiance de retraite de Russie les dix kilomètres qui les séparaient du camp de la Ganzau ;les faits sont établis, les policiers étaient postés à chaque intersection, à qui fera-t-on croire qu’ils étaient en nombre insuffisant ? La réalité est terrible à admettre, mais il est du devoir politique de la Fédération anarchiste de dire le vrai : cette manifestation a subi une lourde défaite ; pis, le combat revendicatif n’a pas eu lieu, tant les slogans scandés au milieu d’usines désertes paraissaient dérisoires....

Dans ces conditions, la thèse des débordements au pont de l’Europe relève du mensonge d’Etat, le choix a été fait de sacrifier un quartier défavorisé pour faire la part du feu, ce choix n’avait d’autre motivation que de justifier la répression et d’empêcher la population de fraterniser avec les manifestants ; le dispositif policier était au point, de l’aveu même d’ Alliot-Marie, et le maire de Strasbourg, qui adopte une posture de dénonciation, était dans la confidence depuis le début, il s’agit donc purement et simplement d’une combinaison cynique dont les habitants d’un quartier défavorisé, plus faciles à punir et à surveiller que les flux de capitaux, ont fait les frais, ce qui, à l’évidence, n’a pas suffi à désolidariser les strasbourgeois des militants.

Pour la Fédération anarchiste, c’est le visage de la guerre des classes dans un très proche futur qui s’est dessiné à Strasbourg pendant le sommet de l’OTAN, pour elle, seul un mouvement social généralisé peut vaincre la brutalité policière et débarrasser la planète des fauteurs de guerre.

Fédération anarchiste, lundi 6 avril.
Avatar de l’utilisateur
Vroum
 
Messages: 179
Inscription: Lundi 28 Fév 2005 17:46
Localisation: Rouen

Re: ARRESTATIONS A STRASBOURG !

Messagepar zebulon » Mardi 07 Avr 2009 11:27

goldfax a écrit:Hier soir, sur la 5, dans C dans l'air, notre cher ami journaliste Yves Calvi avait invité tout le gratin des poulets de haute volée et des politologues serviles. C'est parce que la maison était endormie, sinon je me serais tordu de rire... En fait, c'était pas drôle, c'était pathétique.
Hallucinant de voir ces pauvres moutons apeurés par la "mouvance ultra-gauche", ces "extrémistes" qui ne vivraient que par la violence et qui n'auraient aucune idée du projet de société qu'ils veulent réaliser... Tous les raccourcis sont bons pour les masse merdias pour nous faire croire des inepties pareilles... Je suis écœuré.


douddu a écrit:Cela rentre parfaitement dans le plan stratégique du pouvoir . A Strasboug les contestataires se sont affronté sur son terrain

Non pas eulemnt sur le plan tactique , on en avait l'habitude depuis Gênes .
Mais surtout , et c'est nouveau, sur son terrain idéologique : Le sécuritaire .
Cela , pour permettre le renforcement de sa gouvernance en faisant basculer la force morale , qu'il a perdu suite a la crise financiére, de son côté .


Oui ! C'est exactement ça.


voir aussi : Ou quand le pouvoir encense les désespérados.
viewtopic.php?f=1&t=4722
La liberté des uns se conjugue AVEC celle des
Avatar de l’utilisateur
zebulon
 
Messages: 798
Inscription: Mardi 17 Oct 2006 22:19

Re: ARRESTATIONS A STRASBOURG !

Messagepar anarced » Mardi 07 Avr 2009 12:33

Le titre du texte de la FA sonne pas trop mal mais le texte est très mauvais.

Il sombre dans le défaitisme:

Fédération Anarchiste a écrit:La réalité est terrible à admettre, mais il est du devoir politique de la Fédération anarchiste de dire le vrai : cette manifestation a subi une lourde défaite ; pis, le combat revendicatif n’a pas eu lieu, tant les slogans scandés au milieu d’usines désertes paraissaient dérisoires...


et prophétise même l'apocalypse:

Pour la Fédération anarchiste, c’est le visage de la guerre des classes dans un très proche futur qui s’est dessiné à Strasbourg pendant le sommet de l’OTAN


Il vaudrait mieux ne rien écrire que de produire pareille prose susceptible de plomber le militant le plus entrain.

Les débordements ont vraisemblablement été organisés par les flics mais ce n'est un secret pour personne tant les riverains des quartiers sinistrés se sont plaints avant tout de la police en dénonçant systématiquement sa passivité devant les évènements. Dans ces quartiers, l'accusation est tellement systématique qu'elle n'a pas pu être filtrée et qu'elle a fait le tour des médias.

On ne connaitra peut-être jamais tout de ce qui a pu être décidé entre les polices et les armées françaises et allemandes lors de l'organisation du sommet, mais on ne peut pas prendre toujours les gens pour des demeurés et leur resservir sans arrêt le même spectacle avec la même supérette incendiée, les mêmes fabulations et les mêmes fantasmes de black-blocs constitués en réalité essentiellement de flics agitateurs et provacateurs.

Les véritables casseurs ce sont les flics et les patrons! Tout le monde le sait!
Les jeux d'enfants finissent jamais.
Avatar de l’utilisateur
anarced
 
Messages: 932
Inscription: Lundi 16 Avr 2007 20:28
Localisation: Fleurance

Re: ARRESTATIONS A STRASBOURG !

Messagepar Nico37 » Mardi 07 Avr 2009 16:18

Sommet de la guerre à Strasbourg L'État a voulu faire taire la contestation

Le sommet de l'OTAN qui s'est tenu à Strasbourg les 3 et 4 Avril 2009 à été l'occasion d'une répression et d'une violence policière plus forte que jamais face à laquelle les militants de la coordination des groupes anarchistes ne peuvent que s'élever.

Sommet de la guerre contre les populations du monde et de la militarisation mondiale, le sommet de l'OTAN a aussi été celui de la violence d'État, dans l'objectif d'empêcher la contestation des guerres menées par les maîtres du monde. Interventions policières pour décrocher des drapeaux de paix, arrestations arbitraires de masse (300 le 2 avril, 300 le 4 avril), fichage systématique à l'arrivée et au départ de Strasbourg, ville en état de siège, utilisation répétée de tir de flash-ball ainsi que de gaz et de grenades assourdissantes et explosives dont la dangerosité n'est plus à prouver aux vues du nombre des manifestants blessés, coups de matraques et jets de pierres par des CRS sur les manifestants témoignent de la force et de la violence du système répressif mis en place.

Le pire sera atteint dans la journée de samedi ou de nombreux manifestants seront empêchés de rejoindre le lieu de départ de la manifestation. Blocage de 7000 manifestants en Allemagne, les autres ne rejoindront la manifestation qu'après de violents affrontements avec la police. Mais surtout manifestation interdite de fait, malgré le parcours accepté par la préfecture, et cloisonnée dans une rue du port où les CRS, bloquant le cortège, ont tiré de nombreuses grenades lacrymogènes et assourdissantes au sein même des manifestants compressés les uns contre les autres, occasionnant plusieurs blessés. Dimanche la répression continuait aux abords du village autogéré et la police saisissait l'ensemble des photos et vidéos prises par des manifestants.

Face à ce déchaînement policier (dont les suites judiciaires ne font que commencer à l'encontre des manifestants arrêtés), et à cette limitation évidente du droit de manifester le traitement médiatique ne s'est intéressé depuis 48H qu'aux destructions matérielles, qu'il a toutes attribuées aux manifestants, relayant unilatéralement les versions préfectorales.

La Coordination des Groupes Anarchistes dénonce le cran passé par l'État dans la répression ainsi que le traitement médiatique relevant de la contre information qui a suivi. Nous réclamons l'arrêt des poursuites contre les manifestants et la libération des emprisonnés. Une fois de plus la violence contre les personnes est celle de l'État, des puissants qui, par l'armée et le capital, règnent sur le monde.

A bas l'OTAN. A bas le système répressif et sécuritaire !

le 6 avril 2009 Relations Extérieures de la Coordination des Groupes Anarchistes
Nico37
 
Messages: 846
Inscription: Jeudi 12 Jan 2006 18:23

Re: ARRESTATIONS A STRASBOURG !

Messagepar NOSOTROS » Mardi 07 Avr 2009 17:41

on est (heureusement) loin d'un Tarnac bis


pas si sur : quand tu entends SArkozy ou alliot marie s'exprimer ils sont dans la même logique ... et ceux qui vont passer en procès vont prendre cher.

Ceci étant, l'histoire de l'ibis en flamme alors qu'il y avait des gens dedans ... tout ça a un petit parfum de l'affaire SCALA ... J'y reviendrai.
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Re: ARRESTATIONS A STRASBOURG !

Messagepar Nico37 » Mardi 07 Avr 2009 23:19

Tu as raison, j'ai sûrement été un brin trop optismiste, le pb aussi est que les choses évoluent assez vite encore :!:
Nouvelle réunion à 18h Hall Thélème de la fac des Tanneurs ce mercredi : tract & manif en cours de finalisation...

Les casseurs ont envahi Strasbourg le 3 et 4 avril 2009 !

Des milliers de casseurs se sont réunis ce week end à Strasbourg. Selon nos sources, il s’agirait de militant-e-s bien connu de la nébuleuse liée à l’Organisation Terroriste de l’Atlantique Nord (OTAN).

Cette nébuleuse s’est illustrée par de nombreux actes de destruction et de vandalisme, particulièrement à Bagdad, Kaboul, mais aussi en Yougoslavie.

Certains sous groupes, notamment la branche française de l’organisation, auraient trempé dans des violences telles que le génocide rwandais, ou la guerre civile algérienne.

Selon des sources bien informés, l’organisation opérerait de manière directe ou indirecte, en lien avec d’autres organisations terroristes du même type.

Habillés en treillis, en costumes à cravates, ces casseurs tenteraient d’infiltrer ce sommet pour en faire une tribune, sous prétexte de « défendre la paix dans le monde ».

Ils sembleraient, selon des spécialistes, que ces hooligans utilisent les moyens de communication les plus modernes pour coordonner leurs actions terroristes.

D’aucun parlent même de lien avec la mouvance politicienne-bourgeoise internationale (MPBI) ; elle même liée à des réseaux troubles de financement telles l’organisation de combat des traders et banquiers pour le triomphe du profit (OCTBTP)...

Une polémique a émergé sur le laxisme dont auraient fait preuve notamment les forces de l’ordre journalistique, accusées de complaisance avec les casseurs.

Les syndicats de journalistes ont opposé un vigoureux démenti (soutenus par leur ministre de tutelle, Michelle A. M.) et exigé des moyens supplémentaire pour pouvoir assurer leur métier dans de meilleures conditions.

« C’est à cette condition que sera assuré la paix républicaine » a précisé leur représentant syndical.

Une dépêche de l’Agence France Policière (AFP)


Témoignagne de la vidéaste sur le blog Otan-Strasbourg des DNA

Strasbourg - Des images vidéo gênantes pour la police

Diffusées sur le Net, elles montrent ce qui semble être des policiers lançant ce qui pourrait être des pierres sur des militants anti-Otan.

- le 07/04/2009 - 22h34

Après les violents heurts de samedi à Strasbourg en marge du sommet de l'Otan, la polémique ne désenfle pas. Dernier élément en date : des images vidéo diffusées sur internet mardi montrant ce qui semble être des policiers lançant des projectiles sur des manifestants mobilisés contre le sommet.

D'abord diffusées sur un site de partage de vidéos, ces images, prises apparemment par téléphone portable, ont été retirées avant d'être remises en ligne par d'autres sites, notamment d'information. On y voit ce qui semble être des forces de l'ordre postés sur un talus SNCF, surplombant un cortège de manifestants et jetant à plusieurs reprises ce qui semble être des pierres en leur direction. Les manifestants ont eux-mêmes lancé des pierres sur les policiers, selon un journaliste de Reuters présent sur place.

"Dans la tensions, ça peut arriver"

Tout en exprimant des réserves sur l'authenticité des images, deux syndicats de police ont souligné que le jet de projectiles n'était pas une procédure de police régulière. "Si c'est vrai, j'imagine qu'il y aura une enquête et des sanctions. Je n'excuse pas, je ne dis pas que c'est bien, mais dans la tension, ça peut arriver", a dit Jean-Claude Delage, du syndicat Alliance. La manifestation, qui a rassemblé de 10.000 à 30.000 personnes selon les sources, s'est déroulée dans le calme, mais de violents incidents ont éclaté en marge du défilé, avec l'incendie de plusieurs bâtiments, sans que la police intervienne.

Par ailleurs, deux jeunes gens mis en examen pour l'une de ces actions, l'incendie d'un bâtiment des douanes, ont failli accéder à un arsenal de dizaines d'armes à feu, a-t-on appris. Situé en contrebas du pont de l'Europe, le bâtiment, fermé pendant la manifestation, abrite une brigade de 40 agents de surveillance avec son armement, a déclaré le directeur régional des Douanes, Marc Steiner.

Les victimes indemnisées "intégralement"

Les incendiaires, un Russe et un Allemand, n'ont pas pu pénétrer dans les locaux de la brigade mais ont volé des disques durs d'ordinateur et des tampons administratifs et ont mis le feu au local des archives, qui a entièrement brûlé. Les dégradations ont duré près d'une heure et demie, entre 12h45 et 14h15, en l'absence totale des policiers. De jeunes gens cagoulés et masqués de noir ont incendié outre le bâtiment en fonction des douanes, l'ancien poste de contrôle de ces mêmes douanes, situé à l'entrée du pont de l'Europe, une pharmacie, l'ancien office du tourisme ainsi qu'un hôtel Ibis.

L'incendie du bâtiment des douanes a été éteint par des pompiers allemands et non par les Français. Le préfet du Bas-Rhin a réfuté l'idée d'un retard dans l'intervention des forces de l'ordre et déclaré qu'il importait à ses yeux de privilégier "la sécurité des personnes sur la sécurité des biens". Il a expliqué lundi que les forces de l'ordre avaient décidé d'intervenir quand le premier événément jugé grave, l'attaque de l'hôtel Ibis, avait été signalé, à 13h54. La police est arrivée sur place 20 minutes plus tard, les pompiers encore 25 minutes plus tard.

Le maire socialiste de Strasbourg, Roland Ries, a évoqué dimanche le sentiment des habitants de la cité du Port du Rhin, où se sont déroulées les violences, "d'avoir été livrés aux casseurs et non protégés". Une manifestation de protestation est prévue mercredi dans le quartier. La ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a confirmé l'engagement d'indemniser "intégralement" les victimes. Le préfet organisera cette semaine des réunions avec les assureurs et les victimes.

Vifs échanges à l'Assemblée

Les violences à Strasbourg ont donné lieu mardi à de vifs échanges à l'Assemblée entre Armand Jung (PS), pour qui les Strasbourgeois ont été "abandonnés", et la ministre de l'Intérieur, qui l'a accusé de "mettre en cause" les forces de l'ordre. "Les Strasbourgeois ont le droit de savoir ce qui s'est réellement passé durant ces longues heures où ils ont eu le sentiment d'avoir été abandonnés par les pouvoirs publics", a estimé le député du Bas-Rhin, lors des questions au gouvernement, avant d'évoquer la "mise à sac de deux quartiers" et des "dégradations sans précédent". En réponse, Michèle Alliot-Marie l'a accusé de "mettre en cause les forces de police et de gendarmerie". "Ce que j'aimerais, c'est que l'on ait tous comme honnêteté de condamner ceux qui sont à l'origine des violences et non pas les forces de police", a-t-elle ajouté. "Que n'ai-je pas entendu messieurs sur vos bancs avant cette manifestation: il paraît qu'il y avait trop de force de police, que c'était disproportionné, qu'il allait y avoir des violences policières, il n'y en a pas eu!", a-t-elle lancé, avant que ces propos ne soient couverts pas les huées de la gauche et la bronca de la majorité.
Dernière édition par Nico37 le Mercredi 08 Avr 2009 0:33, édité 1 fois.
Nico37
 
Messages: 846
Inscription: Jeudi 12 Jan 2006 18:23

Re: ARRESTATIONS A STRASBOURG !

Messagepar Nico37 » Mercredi 08 Avr 2009 0:21

Un forumeur anar a écrit:reportage complet de France3 Alsace hier soir : http://media-mobi.com/fr/?play-f3yetqa9 ... xb548vmp8b
et pour le télécharger http://media-mobi.com/fr/index.php?pg=d ... xb548vmp8b


14h50 L'audience a débuté, présidée par M. Wendling
14h50 Deux prévenus sont entendus en marge des évènements dus au sommet de l'Otan
14h51 Le premier est un homme de 30 ans, interpellés par les policiers en marge des manifestations.
14h52 Ivre, il a insulté les policiers qui se sont présentés à lui pour le contrôler.
14h52 Il comparaît pour outrage à une personne dépositaire de l'autorité publique, violence id. et conduite de véhicule en état d'ivresse.
14h53 Le président lui rappelle les faits.
14h53 Le prévenu indique ne plus très bien se souvenir des faits.
14h53 M. Wendling essaie de savoir si le prévenu était seul ou accompagné.
14h54 Le prévenu répond qu'il ne se souvient plus très bien...
14h54 et qu'il pensait faire la fête à l'occasion de la manifestation (anti-Otan).
14h55 Le prévenu est français, né à Toulouse et habitant Strasbourg.
14h55 Le prévenu tient à s'excuser des faits dont il est accusé.
14h56 Me Dupuy s'exprimer pour la défense des policiers.
14h56 oups *s'exprime
14h56 "L'enfer est pavé de bonnes intentions" dit Me Dupuy
14h57 "Il se dit pacifique et a passé son temps à invectiver les foules"
14h57 "Il a donné des coups de pieds, mordu un policier au pouce alors qu'il est porteur du virus du Sida"
14h58 "Le policier est dans un état psychologique troublé et a reçu une interruption totale de travail de 3 jours"
14h59 Me Dupuy sollicite le renvoi sur intérêts civils et demande une provision de 500€ et 300€ pour les policiers.
14h59 Le sub. du procureur intervient, Olivier Glady.
15h00 "C'est une affaire banale, un outrage qui est suivi d'une interpellation, avec rebellion"
15h00 "Mais y'a quand même quelquechose de dégueulasse"
15h00 "C'est la morsure"
15h00 "Elle n'était pas nécessaire, le prévenu est dans une malveillance surtout quand il dit au policier tout de suite après "et en plus j'ai le sida" "...
15h01 "C'est un comportement parfaitement inadmissible, cette morsure et cette déclaration est une conséquence de la méchanceté du prévenu"
15h01 "Je vous demande de le déclarer coupable."
15h03 "et je demande de le condamner à 12 mois d'emprisonnement dont 4 à 6 assortis d'un sursis avec mise à l'épreuve au regard de l'acte le plus grave, qui est cette morsure, ainsi qu'un suivi médical quant à son alcoolisme."
15h04 "ainsi que la suspension de son permis de conduire pendant 4 mois et d'ordonner son maintien en détention"
15h04 L'avocat du prévenu prend la parole, Me Lechevalier
15h05 "Il n'y a pas d'attroupement, il n'y a pas de port d'arme"
15h05 "donc il n'y a pas de chefs d'inculpations qui puissent le lier aux événements de l'Otan"
15h05 "Donc il faut replacer les faits dans leur contexte"
15h06 "Il n'y a que rebellion, outrage et violence"
15h06 "Il y a un problème central, c'est l'alcoolisme de mon client"
15h07 "C'est un problème ancien. Lors de son interpellation, il n'était pas en mesure de comprendre les injonctions des policiers."
15h07 "L'état physique et moral au moment des actes est déterminant selon la jurisprudence"
15h08 "Les trois policiers ont eux mêmes déclarés que le prévenu était en train de quitter la manifestation."
15h08 "et qu'il n'était pas dans le cadre des violences anti-Otan"
15h09 "il voulait passer à travers un jardin et s'est mis à paniquer lorsqu'on lui a ordonner de traverser les barrages de policiers"
15h09 "Il ne se souvient que de ça, car ensuite, l'alcool a permis la suite des événements (outrage, rebellion)"
15h10 "Dans son PV, il déclare "c'est possible" que j'ai insulté des policiers, "c'est possible" que je me sois rebellé"
15h10 "En état d'ivresse, son dossier ne doit pas être traité comme s'il avait été sobre au moment des faits"
15h11 "Si vous devez entrer en voie de condamnation, il faudrait qu'une peine de prison soit assortie d'un sursis avec mise à l'épreuve, éventuellement d'une obligation de soins"
15h11 "Mon client l'a dit, il a besoin d'aide."
15h12 "Il assume la réalité de manière penaude car il ne se souvient pas de ces actes"
15h12 "Un suivi lui permettrait de sortir de son état d'alcoolique."
15h13 "Etant donné qu'il n'était pas dans le cadre des manifs anti-Otan et qu'il n'était pas conscient, je vous demande de ne pas retenir le mandat de dépot"
15h13 "Sur le terrain civil, nous débattrons à l'audience civile quant aux préjudices qui pourraient être dus à la morsure"
15h14 "Quand il a dit, "j'ai le Sida", c'était pour prévenir. Ce n'est pas une menace volontaire ni une atteinte psychologique contre le policier."
15h15 "Suite à son dégrisement, mon client a été parfaitement courtois"
15h15 "La violence n'est pas le mode de vie de mon client"
15h15 "Il a paniqué à cause du contexte de la manifestation et de la tension qui régnait"
15h16 "Par conséquent, le sursis de mise à l'épreuve est nécessaire, notamment pour le suivi des soins qu'il demande"
15h16 "Par ailleurs, mon client a un projet professionnel, il a un domicile..."
15h17 "Il va débuter une activité de restauration rapide."
15h17 "Je vous remercie de prendre ces éléments en compte"
15h17 Le prévenu prend la parole
15h18 "Je m'excuse, je suis vraiment désolé"
15h18 Le président passe à l'affaire suivante
15h19 Une personne interpellée autour des manifestations anti-Otan, accusé d'avoir utilisé une arme contre les policiers
15h20 un mortier de fabrication artisanale
15h20 Le président demande au prévenu quel est son travail, son domicile, son salaire...
15h20 ainsi que son casier judiciaire.
15h20 Le prévenu reconnaît une condamnation, son casier en fait apparaître six.
15h21 notamment pour des conduites de véhicules sans permis.
15h21 Le prévenu a 32 ans, né à Strasbourg
15h22 On lui reproche de s'être rendu coupable de violences contre des policiers, dans la manifestation, en utilisant un pétard envoyé via un mortier. En complicité, car en conduisant le scooter à partir duquel a été tiré le pétard.
15h22 Le président demande s'il choisit la comparution immédiate.
15h23 Le prévenu accepte.
15h23 Les faits se sont déroulés au Neuhof.
15h24 La déclaration des faits est lue par les policiers.
15h24 Les faits ont été enregistrés en vidéo par les policiers.
15h24 Le président indique que grâce à cet enregistrement, l'auteur, un mineur a été retrouvé.
15h25 Etant mineur, il n'est pas jugé lors de cette audience publique.
15h26 Le mineur a déclaré que le prévenu l'a invité à "allumer" les policiers.
15h26 Le mineur a déclaré avoir visé en l'air et ne pas avoir visé les policiers.
15h27 Dans une déclaration suivante, le mineur déclare avoir eu l'idée lui-même...
15h28 et avoir tiré le pétard à environ 50 m des forces de l'ordre (qui étaient des gendarmes à ce moment là)
15h29 Me Rodier, avocat du prévenu, précise que le mineur a bien déclaré avoir utilisé son briquet, sans intervention de son client.
15h30 Le président rappelle que les vidéos montrent bien que le prévenu conduisait le scooter de telle manière à ce que le tir de mortier puisse avoir lieu.
15h30 Il interroge le prévenu: "tout montre que vous saviez ce que votre passager allait faire"
15h30 Le prévenu nie
15h30 et déclare être resté dans les environs par simple curiosité "il y avait de la fumée, du monde..."
15h31 Le président lui demande s'il y a un rétroviseur sur son scooter.
15h31 et dit au prévenu: "vous n'allez pas nous faire croire que vous n'y êtes pour rien dans ce tir"
15h31 Le prévenu continue de nier.
15h32 et déclare devoir déjà 2300€ à l'état d'amendes pour les défauts de permis
15h32 et avoir mis une casquette pour ne pas être pris "sans casque" au volant du scooter...
15h32 Le sub. du procureur questionne: pourquoi ce mineur vous accuse-t-il ?
15h32 Le prévenu déclare ne pas savoir.
15h33 Me Rodier indique que les déclarations du mineur sont sujettes à caution... étant donné qu'il accusait son client d'avoir allumé la mèche dans ses premières déclarations.
15h33 Aucun gendarme ne s'est constitué partie civile
15h34 Le président lit un rapport du juge d'application des peines
15h35 quant à un suivi, suite à une condamnation antérieure.
15h35 Le juge fait état d'un suivi qui n'est pas "négatif"
15h35 mais également d'une "réflexion limitée" du prévenu sur ses actes passés.
15h36 Le sub. du procureur prend la parole.
15h36 "Ce dossier est aussi en marge des événements Otan."
15h37 "Compte-tenu de l'engin qui a été employé, on se croirait un 31 décembre."
15h38 "Je précise que ce mineur a été présenté à un juge des enfants et fait l'objet d'une présentation immédiate, l'(équivalent des comparutions pour les mineurs."
15h38 "Les gendarmes ont relevé la plaque du véhicule qui a pris la fuite"
15h38 "et c'est pas cet intermédiaire qu'on a pu retrouver la trace des auteurs de ce tir"
15h39 "Bien que le mineur ait un peu varié dans ses déclarations",
15h39 "Il met clairement en cause le prévenu."
15h40 "Il faut s'en remettre aux images des gendarmes"
15h40 "Lesquelles sont sans équivoque"
15h41 "On voit bien le mineur allumer le lance-fusée"
15h41 "Et le prévenu jette un coup d'oeil sur ce que fait son passager..."
15h41 "Donc qu'il ne vienne pas nous dire aujourd'hui quil ne savait pas ce qu'il faisait"
15h42 "Puis le prévenu s'avance vers les gendarmes, se met de profil pour permettre le tir..."
15h42 "et une image est terrible, on voit le scooter partiellement caché par un écran de fumée"
15h42 "lorsque le tir a lieu"
15h42 "On a presque l'impression que le gendarme a vu arriver le projectile vers lui"
15h43 "Je vous demande de le déclarer coupable"
15h43 "Il est l'archétype de ces personnes "locales" qui ne participaient pas aux manifestations mais qui ont profité des troubles"
15h43 "Il s'est rallié au désordre ambiant pour l'alimenter"
15h44 "Une procédure à ajouter à la collection dont il a fait l'objet"
15h45 "Je demande au tribunal d'appliquer une peine plancher (récidive légale), en considération des six mentions qui figurent déjà à son casier, de condamner le prévenu à"
15h46 "12 à 18 mois d'emprisonnement, ainsi que son maintien en détention"
15h46 "compte-tenu que plusieurs peines alternatives à l'incarcération ont déjà été tentées sans succès"
15h46 Me Rodier pour la défense du prévenu prend la parole
15h47 Il propose la relaxe
15h47 "Il y avait des hordes de barbares qui avaient tout sur eux pour s'en prendre aux policiers..."
15h47 "et on les a laissés partir..."
15h47 "on s'en prend à ceux qui restent."
15h47 "Mon client habite le Neuhof, pas loin du camp des anti-Otan"
15h48 "Il y avait une certaine agitation... mon client a fait comme d'autres."
15h48 "Bêtement, il est allé voir ce qu'il se passait"
15h48 "avec son scooter"
15h49 "Quand tout d'un coup, une twingo est arrivé avec quelqu'un qui s'est proposé pour monter sur le scooter."
15h49 "Il s'est approché des gendarmes ... et ce n'est qu'après que le tir a eu lieu"
15h50 "Le mineur a été interrogé et a déclaré avoir prêté sa casquette pour cacher le visage du prévenu, ainsi qu'emprunté son briquet."
15h50 "Mais le mineur était drogué, sous cannabis, donc il change ensuite ses déclarations..."
15h51 "et varie sur l'intention, l'ordre et l'allumage, pour les reprendre à son compte."
15h51 "S'il avait dit la vérité dès le début, on n'en serait pas là... MOn client aurait refusé de participer."
15h52 "J'ai aussi du mal à croire que mon client n'ait pas vu le pétard"
15h52 "Mais il ne savait pas ce que son passager allait en faire..."
15h52 "Or une fois que le pétard a été tiré, que pouvait-il faire d'autre que rester sur son scooter ?"
15h53 "Donc je vous prie de le relaxer au bénéfice du doute."
15h53 "Mon client a un lourd casier, mais essentiellement des conduites sans permis, pas de violences."
15h54 "C'est pourquoi si vous devez le condamner, de ne pas assortir la peine d'un mandat de dépot"
15h54 "Pour qu'il puisse sortir aujourd'hui, il a un travail régulier..."
15h54 "M. Le procureur est très sévère dans ses réquisitions."
15h55 "pour faire bonne impression mais dans les faits, on se rabat sur ceux qui sont restés."
15h55 "Il ne faudrait pas qu'il paie pour les autres."
15h55 Le prévenu n'a rien à ajouter, affaire suivante.
15h56 C'est terminé pour les affaires Otan en comparution immédiates.
15h57 Le délibéré sera prononcé après la suspension de séance.
15h58 Il sera communiqué ici-même ainsi que sur le site des DNA sur le sommet de l'Otan.
15h58 Probablement dans une demi-heure.
15h59 Si vous avez des questions, je vais m'efforcer d'y répondre.
17h20 Le président et le tribunal sont toujours en délibéré.
17h31 Le délibéré va être prononcé, les prévenus reviennent dans la salle.
17h33 Le tribunal est entré dans la salle.
17h34 Pour le prévenu accusé de complicité, l'affaire est renvoyée au 12 mai.
17h34 car les victimes n'ont pas été avisées.
17h34 Le maintien en détention est prononcé.
17h35 Pour le prévenu accusé d'outrages, violences volontaires et rebellion, est condamné à 12 mois d'emprisonnement dont six avec sursis avec mise à l'épreuve pendant 2 ans.
17h35 ainsi qu'une suspension de permis de conduire pendant huit mois et une obligation de soins.
Nico37
 
Messages: 846
Inscription: Jeudi 12 Jan 2006 18:23

Suivante

Retourner vers Actualité hexagonale

cron