Misère du conseillisme

Les bons plans pour surfer subversivement.

Misère du conseillisme

Messagepar Carpe diem » Jeudi 03 Jan 2013 17:22

Bonjour,

Voici un texte assez intéressant de la revue Échanges: Misère du conseillisme.

Bonne lecture

CD
"La politique, c’est l’art de chercher les problèmes, de les trouver, de les sous-évaluer et ensuite d’appliquer de manière inadéquate les mauvais remèdes."
Carpe diem
 
Messages: 159
Inscription: Mardi 14 Fév 2012 17:40

Re: Misère du conseillisme

Messagepar elquico » Jeudi 03 Jan 2013 19:07

les conseils dont il est fait état en allemagne en 17,sont nés face à un ras le bol des soldats de s'entretuer,on retrouve également des soldats à cronstadt qui se sont mutinés en octobre 17 ,cela correspond à une volonté de s'organiser sans hiérarchie.Alors je ne sais pas ce qu'ils entendent par "conseillistes "à échanges;les soldats de cronstadt se sont organisés en soviets de façon autonome avec ouvriers et députés, et la république socialiste est né de l'étouffement des soviets.As tu des infos sur les conseis en allemagne?
elquico
 
Messages: 428
Inscription: Dimanche 28 Nov 2010 23:59

Re: Misère du conseillisme

Messagepar l autre » Jeudi 03 Jan 2013 19:19

J'ai lu article sur misère du conseillisme c'est bien et juste
l autre
 
Messages: 448
Inscription: Mercredi 11 Juil 2012 22:40

Re: Misère du conseillisme

Messagepar Carpe diem » Vendredi 04 Jan 2013 10:06

Bonjour

elquico a écrit:Alors je ne sais pas ce qu'ils entendent par "conseillistes "à échanges;les soldats de cronstadt se sont organisés en soviets de façon autonome avec ouvriers et députés, et la république socialiste est né de l'étouffement des soviets.As tu des infos sur les conseis en allemagne?


En fait, je ne fais que découvrir les textes d'Échanges seulement depuis quelques mois. Pourtant, je connais la réputation de la revue, paradoxalement, depuis plusieurs années...

En ce qui concerne ce qu'ils entendent par conseillisme, j'avoue que ce texte m'a particulièrement troublé. En fait, j'ai l'impression que pour eux, le mouvement communiste de conseil n'est qu'un mouvement aux particularités essentiellement historiques, telles que l'auteur les définit dans son texte. En même temps, cette mise au point permet de mettre en lumière l'intelligence et l'ouverture d'esprit du collectif Échanges et Mouvement, qui ne se borne pas idéologiquement.

Quant aux conseils en Allemagne, je ne connais que les grandes lignes de la révolution spartakiste qui a clos la Première Guerre mondiale. Mais je ne suis pas entré dans les détails. Honnêtement, je ne connais pas non plus de texte précis sur le sujet. Je sais qu'il y a pas mal de petits textes, dont quelques-un de Rosa Luxemburg, qui effleurent le sujet, mais je n'ai rien de précis sous la main.
"La politique, c’est l’art de chercher les problèmes, de les trouver, de les sous-évaluer et ensuite d’appliquer de manière inadéquate les mauvais remèdes."
Carpe diem
 
Messages: 159
Inscription: Mardi 14 Fév 2012 17:40

Re: Misère du conseillisme

Messagepar lucien » Vendredi 04 Jan 2013 22:07

Lire Erich Mühsam, La République des Conseils de Bavière - Munich du 7 Novembre 1918 au 13 Avril 1919 (paru chez Spartacus). C'est intéressant tant du point de vue du contexte de la mise en place des conseils que de leur fonctionnement.
Le monde ne se compose pas d'anges révolutionnaires, de travailleurs généreux d'une part, de diables réactionnaires et de capitalistes cupides de l'autre.
Avatar de l’utilisateur
lucien
 
Messages: 3012
Inscription: Dimanche 31 Oct 2004 15:32
Localisation: Caen

Re: Misère du conseillisme

Messagepar SOLIDARITE » Samedi 05 Jan 2013 11:36

L histoire de la gauche communiste allemande et hollandaise par philippe bourrinet me semble aussi tres pertibente et interessante

Suant a echange et mouvement c est en effet une lecture qui oxygene le cerveau ( meme et surtout si on ne partage pas toutes leurs analyses ou positions)
SOLIDARITE
 
Messages: 346
Inscription: Dimanche 22 Fév 2009 10:24

Re: Misère du conseillisme

Messagepar Lambros » Dimanche 06 Jan 2013 21:00

Intéressant en effet merci du lien !

Mais après avoir lu le texte, je ne comprends pas son titre... Par contre très bonne critique du léninisme...
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: Misère du conseillisme

Messagepar Carpe diem » Mardi 08 Jan 2013 17:18

Lambros a écrit:Mais après avoir lu le texte, je ne comprends pas son titre...

La réponse est en début d'article. Je pense que le collectif en a ras-le-bol de se faire traiter de conseilliste par des conseillistes en herbe alors qu'Échanges et Mouvement est composé de plusieurs personnes aux parcours et points de vue hétérogènes.

Lambros a écrit:Par contre très bonne critique du léninisme...

Mouais... Ce n'est pas ce que j'ai retenu du texte, mais bon...
"La politique, c’est l’art de chercher les problèmes, de les trouver, de les sous-évaluer et ensuite d’appliquer de manière inadéquate les mauvais remèdes."
Carpe diem
 
Messages: 159
Inscription: Mardi 14 Fév 2012 17:40

Re: Misère du conseillisme

Messagepar Lambros » Vendredi 11 Jan 2013 20:28

Ok sûrement...

Je n'ai pas retenu que la critique du léninisme, je soulignais juste que je la trouvais bien...
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: Misère du conseillisme

Messagepar elquico » Vendredi 11 Jan 2013 20:47

Misère du conseillisme,quelle insulte de se faire traiter de conseilliste?je crois rêver ,juste en évoquant cronsdat(1905),ce lien est on ne peut plus clair il fait abstraction totale de la répression de la commune de cronsdat,sans doute justement parce cette répression est le fait de grands lecteurs de marx;et la conclusion du lien le confirme ,tout ceci n'est juste qu'un épisode de l'histoire de la conscience du prolétariat qui s'adosse à un inconscient ,etc etc,
elquico
 
Messages: 428
Inscription: Dimanche 28 Nov 2010 23:59

Re: Misère du conseillisme

Messagepar Nico37 » Samedi 12 Jan 2013 16:58

Carpe diem a écrit:
Lambros a écrit:Mais après avoir lu le texte, je ne comprends pas son titre...

La réponse est en début d'article. Je pense que le collectif en a ras-le-bol de se faire traiter de conseilliste par des conseillistes en herbe alors qu'Échanges et Mouvement est composé de plusieurs personnes aux parcours et points de vue hétérogènes.

Lambros a écrit:Par contre très bonne critique du léninisme...

Mouais... Ce n'est pas ce que j'ai retenu du texte, mais bon...


Exact comme me l'a dit il y a très longtemps GB, E&M est bien plus un collectif d'individus aux trajectoires singulières qu'une organisation communiste de conseil. D'ailleurs le terme conseillisme est un affreux néologisme.
Enfin, si ce n'est pas fait, abonnez-vous, c'est une revue trimestrielle très intéressante (15€/an) dont le tirage est très réduit et dont il est quasiment impossible de se procure un n° au delà de 2 ans...
Nico37
 
Messages: 846
Inscription: Jeudi 12 Jan 2006 18:23

Re: Misère du conseillisme

Messagepar l autre » Jeudi 17 Jan 2013 18:23

c'est quoi le conseillisme pourquoi a t-il quazi disparu en France et ailleurs, le communisme libertaire et l''anarcosyndicalisme n-ont il pas incorporer et dépasser ce conseillisme, moi que est une forte sympathie pour le conseillisme je penses qu'il n'a rien a dire de plus que la CNT-AIT. D'ailleurs les quelques conseillistes qui restent trouve la CNT-AIT plutôt bien. Je crois que parasiter, leur action solidaire serait très pertinente. Reste que utiliser des qualificatifs est pas positif si concepts et théories ne sont ni questionnés ou établis . Amis conseillistes pouvez-vous suivant votre analyse marxistes me dire sur la période et le crise du capitalisme si sur les articles éco de la CNT : dans ce forum par ex l'impasse Keynessienne de Paul Anton.
l autre
 
Messages: 448
Inscription: Mercredi 11 Juil 2012 22:40

Re: Misère du conseillisme

Messagepar l autre » Jeudi 17 Jan 2013 18:37

l autre a écrit:c'est quoi le conseillisme pourquoi a t-il quazi disparu en France et ailleurs, le communisme libertaire et l''anarcosyndicalisme n-ont il pas incorporer et dépasser ce conseillisme, moi que est une forte sympathie pour le conseillisme je penses qu'il n'a rien a dire de plus que la CNT-AIT. D'ailleurs les quelques conseillistes qui restent trouve la CNT-AIT plutôt bien. Je crois que parasiter, leur action solidaire serait très pertinente. Reste que utiliser des qualificatifs est pas positif si concepts et théories ne sont ni questionnés ou établis . Amis conseillistes pouvez-vous suivant votre analyse marxistes me dire sur la période et le crise du capitalisme si sur les articles éco de la CNT : dans ce forum par ex l'impasse Keynessienne de Paul Anton.

le vraie et bon titre je vient de vérifier et Keynesianisme, social démocratie l'impasse par Paul Anton
l autre
 
Messages: 448
Inscription: Mercredi 11 Juil 2012 22:40

Re: Misère du conseillisme

Messagepar Lambros » Jeudi 17 Jan 2013 18:42

Un compagnon libertaire passé lors d'une permanence nous a amené un exemplaire d'un numéro de 2012 intitulé "Marchandises, Transport, Capital et Luttes de Classes", je vais regarder ça avec intérêt.
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: Misère du conseillisme

Messagepar elquico » Vendredi 25 Jan 2013 0:23

Les conseillistes étaient antibolcheviques,je ne vois pas ce que vous trouvez de bien à ce texte de la revue qui est on ne peut plus ambigue,quant à l'histoire d'un mouvement révolutionnaire qui a secoué toute l'allemagne et s'est organisé autour de la lutte des ouvriers (grande gréve générale en 18),des soldats,et de partis révolutionnaires(spartakistes,USPD)ou non(SPD)Le seul point où la revue échanges est clair c'est sur leur position "nous ne sommes pas conseillistes",mais sur quels critéres peut on prendre parti pour ou contre un mouvement historique ?
elquico
 
Messages: 428
Inscription: Dimanche 28 Nov 2010 23:59

Re: Misère du conseillisme

Messagepar Carpe diem » Vendredi 25 Jan 2013 9:14

Bonjour,
Je crains que tu aies mal lu le texte, car à aucun moment ils ne prennent justement parti pour un mouvement historique. Au contraire, ils relèguent le mouvement historique à l'histoire, parce qu'à l'heure actuelle, même si l'on est forcé de retenir les leçons de l'histoire, le "mouvement historique" est totalement différent d'il y a un siècle. C'est l'interprétation que j'en fais et que, au bout du compte, je partage: on peut occasionnellement s'inspirer d'idées défendues dans le passé, mais il faut les confronter à la réalité. Il en est ainsi du conseillisme, mais également de toute idéologie: les anarchismes, les marxismes, les socialismes, etc.
"La politique, c’est l’art de chercher les problèmes, de les trouver, de les sous-évaluer et ensuite d’appliquer de manière inadéquate les mauvais remèdes."
Carpe diem
 
Messages: 159
Inscription: Mardi 14 Fév 2012 17:40

Re: Misère du conseillisme

Messagepar l autre » Samedi 26 Jan 2013 0:00

Que faut il changer dans l"anarchisme ? faut-il pour faire pertinent changer en permanence au point de revenir en arrière? Je lie est comprend que certains syndicats de la CNT-AIT ont adapté, intégré, ajusté, actualisé, contextualisé, modernisé,synthétisé, reformulé, etc leurs points de vue. que pensez-vous de l'article de Jean Picard sociologie pour le combat,sociologie du combat suis pas sûr du titre mais cela doit ressembler a cela, voir sur ce forum. Après ont discutent sur ce qu'il faut changer notamment le vieux et dépassé ouvriérisme des conseils ouvriers dans un continent ou les ouvriers ne sont que 18% de la population.
l autre
 
Messages: 448
Inscription: Mercredi 11 Juil 2012 22:40

Re: Misère du conseillisme

Messagepar Nico37 » Samedi 26 Jan 2013 0:18

l autre a écrit:Que faut il changer dans l"anarchisme ? faut-il pour faire pertinent changer en permanence au point de revenir en arrière? Je lie est comprend que certains syndicats de la CNT-AIT ont adapté, intégré, ajusté, actualisé, contextualisé, modernisé,synthétisé, reformulé, etc leurs points de vue. que pensez-vous de l'article de Jean Picard sociologie pour le combat,sociologie du combat suis pas sûr du titre mais cela doit ressembler a cela, voir sur ce forum. Après ont discutent sur ce qu'il faut changer notamment le vieux et dépassé ouvriérisme des conseils ouvriers dans un continent ou les ouvriers ne sont que 18% de la population.


Ouvrier = producteur ≡ prolétariat...
Nico37
 
Messages: 846
Inscription: Jeudi 12 Jan 2006 18:23

Re: Misère du conseillisme

Messagepar Lambros » Dimanche 27 Jan 2013 12:37

Au total ça dépend ce qu'on met derrière ces mots...

Plutôt d'accord avec Nico 37 sur le prolétariat : il me semble que Besnard entre autre l'a défini comme un humain qui vend sa force de travail. Après je travaille, mais je ne me dis pas ouvrier, je ne suis pas à l'usine. Il faut redéfinir pour moi... Un bel exemple du prolétariat dont la condition sociale est celle des ouvriers me semble être les caissières de supermarchés, et même toutes et tous les salarié-es des supermarchés.

Sur les conseils c'est une inspiration pour moi, après voir ce qu'on met derrière.
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: Misère du conseillisme

Messagepar elquico » Mercredi 06 Fév 2013 22:56

bonjour,au fait c'est quoi la misére du conseillisme:c'est pour les ouvriers les soldats et les milItants de s'être soulevé pour briser leurs chaînes ?
elquico
 
Messages: 428
Inscription: Dimanche 28 Nov 2010 23:59

Suivante

Retourner vers Sur la toile...

cron