mangez solidaire!

Les bons plans pour surfer subversivement.

Messagepar michel » Mercredi 16 Jan 2008 18:38

Justement nos idées n'ont rien à voir avec le commerce équitable :lol: Pourquoi t'irais pas à ATTAC, tu te ferais encore plus de copains et tu pourrais encore plus consommer !
michel
 

Messagepar douddu » Mercredi 16 Jan 2008 18:44

A ATTAC en plus pour 5 kilos de café rebelle t'as droit a un tee schirt de marcos .

Et si te prends du porc insurgé tu gagnes le poster du che .
douddu
 

Messagepar NOSOTROS » Mercredi 16 Jan 2008 19:26

Salut patg,

tout d'abord bienvenu.

Ici c'est un forum libre, où on peut dire ce que l'on veut (c'est certainement un des rares dumilieu libertaire francophone et surement le seul d'une orga libertaire francophone). Par contre la liberté à un corollaire : celle de pouvoir se faire critiquer.

Si nous étions les gardiens de la "vérité" (avec des guillements), dans le sens où tu le suggères c'est à dire de façion ironique, nous effacerions les messages qui vont contre ce que nous pensons. Or ce n'est pas le cas. certes, on titille, on bouscule, on chahute, mais tout le monde peut s'exprimer.

Par ailleurs je pense que tu es toi même plutot anti-pub ? Or comment le sujet a t il démarré : par quelqu'un venu faire de la publicité pour uen démarche commerciale. Avoue que ça a de quoi foutre un peu les nerfs, non ?

Mais le pire, c'est qu'en plus c'est de la pub mensongère ! Car on nous vend quoi comme idée : une coopérative qui vend des produits sympa, bio et produits équitablement. Bon, on peut ronchonner, que c'est encore du commerce capitalisme, mais bon trouver ça quand même plus sympa que de l'industriel tout pourri.

Sauf que là, c'est frelaté : entre deux pots de miel d'Ariège qui sont surement issus d'un petit producteur local et des tisanes aux plantes, se glisse subreptissement les produits d'une véritable petite PME purement capitaliste, une SARL. Gravier n'est ni une coop, ni une scoop ni rien de tout ça. Or la démarche de Coopéquita est celle d'etre le relais de Coop. Il y a forcément eu un tri effectué par les mebres de Coopéquita avant d'établir cette liste.

Ce tri dvrait être effectué selon des critères conformes à leur présetnation sur leur site internet :

Coopequita est né de la nécessité de mettre en place et de développer des circuits courts de ventes directes en zappant les intermédiaires, de maintenir des revenus décents aux producteurs tout en rendant accessible à une population de plus en plus précarisée des produits alimentaires de qualité et des moyens de s’évader des milieux urbains sans passer par l’industrie alimentaire


Notre but est de :
Tisser des liens directs dans le respect de chacun(e) et de la nature dont nous faisons tous et toutes partie.

Distribuer les produits de jeunes agriculteurs adhérents à la coopérative et à sa charte afin de soutenir leur installation

Coopéquita vous propose ses produits fermiers et biologiques, en vente directe, en présence des producteurs


Pourtant si on prend les critères de choix pour faire partie de Coopequita :

- produits alimentaires
- industrie
- jeunes agriculteurs
- produits fermiers

Le moins qu'on puisse dire c'est que les laboratoire Gravier ne peuvent prétendre à aucun de ces critères.

Il s vont même à l'encontre totale de leur principe de base : zapper les itermédiaires. En effet, si tu vas sur le site de Gravier tu peux lire :

http://www.labogravier.com/

Partenariat

Ne pouvant actuellement traiter les demandes de plus en plus nombreuses aussi bien des professionnels que des particuliers nous avons demandés à la Ste Penn'Ty Bio de répondre à toutes les questions concernant nos produits. La Ste Penn'Ty Bio propose également une grande partie de notre gamme en VPC sur Internet, vous la retrouverez sur nos sites sous l'appelation "le site des particuliers"


ce qui veut dire d'une part que Gravier n'a pas spécialement besoin de Coopequita pour vivre et d'autre part que Gravier est précisément à la recherche d'intermédiaires (pudiquement rebaptisés "partenaires") pour diffuser ses produits ! Coopequita leur rend donc ce service, alors qu'il était question initialement de zapper les intermédiaires ! C'est leprojet qui s'est fait zapper oui !

Par ailleurs, Ccoopequita distribue les produits des adhérents à sa coopérative. La question est donc : les laboratoires Graviers sont ils adhérents à la Coopérative. Et à quel titre ?

De plus quand il est dit que le but de Coopéquita est de maintenir des revenus décents aux producteurs , de quels producteurs s'agit il en ce qui concerne les produits Graviers ? des producteurs réels, à savoir la quinzaine d'employés de la boite, à qui les produits de la vente sont remis directement ? Ou bien des actionnaires propriétaires de la SARL, d'un chiffre d'affaire de 1 à 2 millions d'euros par an et qui se répartissent entre eux les bénéfices réalisés ? (avec quand même peut être un petit intéressemnet pour le personnel et une boite de chocolat à noel. Notre maitre est trop bon ...)

En incluant une SARL capitaliste parmi la liste des produits Coopéquita, cette dernière MENT à ceux qui lui font confiance et qui se retrouvent dans une démarche alternative. On est face à une démarche purement marketing, que les publicitaires ne renieraient pas, et qui franchement font gerber !

Personne n'a forcé les membres de Coopequita à inclure cette SARL dans leur liste. Cela veut dire qu'ils sont prets, même en temps de paix, à faire des petits arrangements avec leur principes, à transiger, à procéder à des petits glissements. (mais sans le dire clairement, ce qui n'est pas très joli ...) On sait que les temps vont se durcir. Si déjà ils sont prêts à faire des petites concessions, sans que personne ne leur ai rien demandé, ça n'augure rien de bon pour la suite ...

Maintenant si tu prends du plaisir à être considéré comme un con-sot-mateur par des gens qui se prétendent "alternatifs" (ou ce que tuveux) mais qui utilisent surtout une image comme d'autre un label rouge (et noir) pour vendre du poulet, tant mieux pour toi. Tu consommes ta propre image, et tu t'en satisfait.

Pourtant à mon sens, le proche dela démarche du consommateur éclairé, c'est justement d'être capable de décrypter les étiquettes et de voir si on essairai pas de te vendre du chat pour du lapin par hasard ... Alors oui, dans ce sens, quand on prend quelqu'un en flagrant délit de mensonges, il me semble normal de rétabilr un peu non pas de "vrai" (avec guillements) mais de vrai (sans guillement).


Enfin pour finir sur le café Mutz Vitz, quel sens ça a de faire venir par bateau du café de l'autre bout du monde, fut il équitable ? D'un point de vue bilan écologique c'est même complètement à côté de la plaque ...
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Messagepar patg » Jeudi 17 Jan 2008 15:55

Salut
J'avais dit que je ne faisais que passer ... J'ai du mal avec les forums... difficultés de la communication sans visuel...Mais bon je n'ai pas pu m'enpêcher de repasser...Je vais faire super vite (manque de temps) et donc forcément mal mais tant pis c'est le jeu aussi.
La démarche n'est pas franchement commerciale (on peut jouer sur les mots mais c'est autre sujet) :
la coop ne fait pas de bénéf bien sur!
Les producteurs (je ne parle pas de "Gravier" qui ne rentre pas dans la catégorie producteurs adhérents ) essaient de vivre avec la vente de leurs produits , ils ont une réflexion qui va au delà de la vente sinon, ils se contenteraient de vendre leur produits 2 fois plus cher sur un marché bio, ils pratiquent l'échange, ils sont syndicalistes, militants aussi ,...et très sympathiques mais ça vous pouvez pas le savoir sans venir javascript:emoticon(':lol:')
Laughing...Ils ne se "prétendent" pas alternatifs , ils essaient réellement d'être le plus en accord possible avec leur idées...
Pour Andines.. C'est certes du commerce (on a du mal à vivre sans acheter ou/et vendre actuellement !!) "équitable" j'ai aussi horreur de ce terme surtout accolé à commerce, mais bon, dans leur cas il y a un réel essai !
Pour Gravier je l'ai déjà dit je suis d'accord... Sauf que moi la première, j'essaie d'acheter des produits pas trop pourris et si je vais chez "biocoop"..je me ruine... alors que là, certes on file des sous à "gravier" mais on peut au moins vendre moins cher...C'est certes un arrangement avec nos idées...mais Je n'ai pas encore réussi à me passer de savon...C'est con . encore une fois dés que l'on trouve un producteur qui veut fonctionner dans la coop avec son savon et ses produits d'entretien...on prend.
Pour le café... OK avec toi pour le coté écolo et c'est promis dés qu'on décide tous ensemble d'arrêter le café Je me mets à la tisane... En attendant je préfére boire le café du chiapas plutôt que celui de "MAxHaavelar
quand à la "pub"... C'était une annonce qui n'était pas destinée à "tomber"sur ce forum... (Je reconnais bien là le coté provoc de Peyo que j'ai déjà croisé)
La coop s'adresse à ceux qui viennent sur place et tout est clair dans la démarche (avec nos limites,nos incohérences... etc). Au passage ce n'est pas un repère de bobo , situé dans un quartier pas du tout bourge, on ne voit que les gens du quartier.
J'accepte que l'on puisse voir dans le site une pub mensongère même si ce n'était surement pas le but (on n'est pas très fort en marketingjavascript:emoticon(':?')
Confused ... Je vais d'ailleurs proposer que l'on rajoute une petite remarque sur les produits gravier!

Juste pour ceux qui associent la coop à du commerce "équitable" ... Ce terme n'apparait que dans la présentation d'Andines qui effectivement se définie ainsi...nul n'est parfait! et au passage.... j'emmerde ATTAC...
Allez c'est dit, cette fois-ci je ne reviens plus ...Je préfère discuter avec de "vrais gens" en chair et en os...Si vous passez à Bordeaux n'hésitez pas à venir voir par vous même ce que c'est exactement !!!!
Very Happy javascript:emoticon(':P')
Razz!!
Patg
patg
 
Messages: 2
Inscription: Mercredi 16 Jan 2008 17:48

Messagepar indisciple horreur » Jeudi 17 Jan 2008 17:03

Quand on veut appliquer ses idées politiques solidairement on peut par exemple proposer aux gens de faire quelque chose ensemble, participer à la production, apprendre des techniques, partager...

va falloir allez donner des leçons aux copains et copines du chiapas


heu... je n'ai aucun "copain" au chiapas, pas même par affinités politiques.

bref se servir d'arguments politiques pour faire le beurre de quelques personnes, rien que ça... ça me rappelle une table de la conf paysanne à un festival, qui vendait "solidairement" des briquets à 3 euros pièce avec marqué dessus "le monde n'est pas une marchandise" ... ... ... HAAAHAHA! raaabeuark
(...)on ne se libère pas innocemment
Avatar de l’utilisateur
indisciple horreur
 
Messages: 112
Inscription: Lundi 15 Oct 2007 21:55

Messagepar NOSOTROS » Jeudi 17 Jan 2008 18:09

patg,


j'espère que tu reviendras, car la discussion est intéressante (on n'est pas dans la provoc à la peyo, ca repose ...)

Pour Gravier je l'ai déjà dit je suis d'accord...


tu as remarqué que mes interventions portaient essentiellement sur Gravier ...

Or précisément la présence de Gravier rend caduque toute la démarche Coop, pour laquelle on pourrait avoir plutot une sympathie a priori. (c'est sur qu'une coop c'est moins pire qu'un hyper ...)

L'argument en ce qui concerne gravier c'est : "je ne peut pas me passer de savon". Certes, moi non plus. Mais il ya bien des produits dont on ne peut pas se passer et qui ne figurent pas au catalogue de Coopequita, mais que tu peux pourtant trouver chez Biocoop ... Alors pourquoi plus Gravier que les autres ? (et inversement tu trouves chez Coopequita pas mal de produits complètement superflus : le café en est un bon exemple. Bien sur je ne suis pas pour qu'on vive en ascètes, mais le café c'est un produit de confort, pas de première nécessité ...)

La démarche de Coopequita est une démarche militante. Or Gravier a une démarche commerciale. A mon sens il ya incompatibilité entre les deux.

C'est ce que fait remarquer Indisciple horreur avec justesse : par exemple, lors du méga rassemblement sur le larzac en 2003, les organisateurs vendaient 15 euros (100 francs !!!) des t shirt fabriqués ... en Asie !!! Et pour les paiements en chèque une pièce d'identité était exigé (bye bye les sans papiers ... pour peu qu'ils aient les moyens et de se payer un tshirt si cher et d'aller aux larzac bien sur ...) [on a des photos de ça, tellement on été estomaqué. Je les retrouverai si tu veux] On pourait aussi parler des canettes à 2 euros etc ...

Le fait d'accepter ces petits compromis aujourd'hui,aloris qu'ils ne sont pas indispensables pour la survie de l'expérience militante de la coop, permettent de faire accepter comme normal les dérapages tels que Larzac 2003, qui n'est qu'un exemple parmi tant. Cf les commentaires suite au bilan de Larzac 2003. http://www.monde-solidaire.org/spip/art ... rticle=902

On est donc en plein dans l'idéologie dominante et on ne prépare pas les esprits à un changement radical. Cette proximité de deux activités pourtant contradictoires (démarche commerciale et démarche militante) entraîne une confusion qui pourrait laisser croire qu'il pourrait y avoir une coexistence "pacifique" entre un système (plus ou moins) libertaire - du moins alternatif - et un système clairement commercial capitaliste. La révolution c'est la rupture entre ces deux système, leur antagonisme, pas leur rapprochement. Oeuvrer à leur rapprochement, c'est une activité idéologiquement contre-révolutionnaire, clairement. Car cela revient à dire "pas la peine de rever, il n'y a pas d'autre futur possible."


ps :

qu'on décide tous ensemble d'arrêter le café Je me mets à la tisane... En attendant je préfére boire le café du chiapas plutôt que celui de "MAxHaavelar


Ca c'estune vraie question. Pouvont nous envisager de maintenir notre niveau de vie occidental (largement basé sur le gaspillage et l'extorsion des matières premières du sud) dans une perspective libertaire ? j'en doute fort ...
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Messagepar lucien » Jeudi 17 Jan 2008 22:56

indisciple horreur a écrit:Quand on veut appliquer ses idées politiques solidairement on peut par exemple proposer aux gens de faire quelque chose ensemble, participer à la production, apprendre des techniques, partager...
Mouais... C'est un peu facile, nan ? Et puis ça n'invite pas au débat.

Je connais pas toutes les activités de patg mais elle ne fait a priori pas que ça donc j'évite la leçon cinglante... et puis, est-ce que participer à cette coopérative, que l'on pourrait considérer comme étant la partie "logistique" de la production, une sorte de circuit parallèle aux grands groupes, et donc faire des choses ensemble, participer, apprendre des techniques, partager du temps, des moments de galère et des idées : n'est-ce pas ce que tu suggères ?

Y'a sans doute des critiques à formuler et patg en est consciente, mais de là à tout rejeter en bloc... J'habiterai l'agglo. de Bordeaux (c'est pas le cas : une chance !), je serai peut-être content de m'investir dans cette démarche... A voir (pas pour le café !)...

Et puis, ça suscite un autre débat : doit-on tout produire soi-même et participer à tout ? Pour l'instant et sans doute dans la "société" que tu espères, y'aura peut-être toujours des processus auxquels tu ne participeras pas (je n'ai pas dit "que tu ne maîtriseras pas"). Perso., je n'ai pas (encore) appris à produire moi-même du papier (genre pour les tracts...), du savon et un potager collectif dans le quartier n'est pour l'instant qu'une belle idée... Mais quand bien même je l'apprendrai, est-ce que je pourrais matériellement tout faire sans y passer mes journées ?

On n'est pas à Bordeaux mais si patg veut poursuivre la discussion : elle sait où nous trouver.
Le monde ne se compose pas d'anges révolutionnaires, de travailleurs généreux d'une part, de diables réactionnaires et de capitalistes cupides de l'autre.
Avatar de l’utilisateur
lucien
 
Messages: 3012
Inscription: Dimanche 31 Oct 2004 15:32
Localisation: Caen

Messagepar michel » Vendredi 18 Jan 2008 9:37

lucien a écrit:Y'a sans doute des critiques à formuler et patg en est consciente, mais de là à tout rejeter en bloc... J'habiterai l'agglo. de Bordeaux (c'est pas le cas : une chance !), je serai peut-être content de m'investir dans cette démarche... A voir (pas pour le café !)...


oui comme certainement beaucoup d'individus sur ce forum. Mais il s'agit de solutions individuelles, or l'anarchosyndicalimse c'est bien de proposer des solutions collectives et globales - on va pas nourir tout le monde avec du gravier.
De plus est-ce vraiment le role d'une organisation comme la cnt de promouvoir un circuit parmis d'autres pour faire atterir de l'argent dans des poches de quelques un ? Car on semble loin de l'outil du label syndical, puisqu'apparement pas mal de données echappent à ceux qui sont en bout de chaine.
Moi ce qui me gêne c'est qu'une organisation militante se transforme en catalogue de café et de t-shirt (si on va sur la partie "materiel" -propagande quoi- du site il n'y a que des choses à vendre)
michel
 

Messagepar peyo » Vendredi 18 Jan 2008 18:13

bien sur que c'est le role d'une orga syndical qui prone l'autogestion de promouvoir un circuit permettant au camarades paysans de vendre le produit de leur travail sans enrichir la grande distribution.
c'est le bon sens meme. aprés, les savons gravier, c'est anecdotique.
mais c'est aussi important de proposer des produits non testés sur les animaux, respectant des normes ecologiques acceptables. ... parce que là, il y a urgence. la planete n'attendra peut etre pas la grande revolution internationale sensée resoudre tout les problémes. :lol:
comme l'a dit pat, si on connaissait une scoop proposant des produits pouvant remplacer ceux de gravier, on change de suite.
enfin, pour tout les bordelais de passage sur le forum, passez faire un tour à la coop rouge et noire coopequita, rue sanche de pomiers. vous y serez bien reçus.
peyo
 

Messagepar anarced » Vendredi 18 Jan 2008 18:55

Quand j'étais à la fac (Lyon I), il y avait aussi une coop qui vendait des bonbons et des photocopies : c'était l'Unef qui faisait ça. Ils avaient exactement les mêmes justifications théoriques (pratiquer une économie alternative pour ne pas engraisser la Corep, même si les photocopies y sont moins chères...) mais nous étions quand même quelques uns (y compris des syndicalistes FSE ou Sud Etudiant) à dénoncer cet odieux stratagème qui ne consistait qu'à enbobiner quelques bonnes âmes naïves afin de les plumer et de s'en foutre plein dans les fouilles.

mais c'est aussi important de proposer des produits non testés sur les animaux, respectant des normes ecologiques acceptables. ...


J'ai testé le café Mutvitz sur mon chien, il en a pas voulu!
Les jeux d'enfants finissent jamais.
Avatar de l’utilisateur
anarced
 
Messages: 932
Inscription: Lundi 16 Avr 2007 20:28
Localisation: Fleurance

Messagepar peyo » Vendredi 18 Jan 2008 19:22

mais cela n'a rien à voir. reflechis un petit peu:
on parle du produit du travail de camarades paysans, lesquels peuvent vivre de leur travail correctement en proposant des produits sains pas trop chers grace à la coop monté avec les copains d'autres secteurs.
bref, un exemple de travail interco et d'autogestion. :D
rien à voir avec ta pseudo coop de l'unef.
quelle mauvaise foi. :lol:
ça en est risible. :lol:
peyo
 

Messagepar NOSOTROS » Samedi 19 Jan 2008 1:14

Peyo, l'art du mensonge recyclé ... Cependant même recyclée, une merde reste une merde.

Alors voyons voir :

on parle du produit du travail de camarades paysans


Ca c'est la vitrine marketing ... Car il ya les produits Graviers et ceux de Tradibreizh, autre société.

Si vraiment vous etes sincères dans votre démarche, et puisque Gravier and co ne sont que des "détails" et bien supprimez les de votre catalogue ! Soit vous enlevez les produits d'entreprises capitalistes soit vous ne valez pas mieux que Max Havelaar ...

mais c'est aussi important de proposer des produits non testés sur les animaux, respectant des normes ecologiques acceptables. ... parce que là, il y a urgence. la planete n'attendra peut etre pas la grande revolution internationale sensée resoudre tout les problémes.


je me dis "voilà quelqu'un qui a bien ingurgité le discours de l'idéologie dominante sur l'écologie mais qui n'a rien compris"

Si tu veux vraiemnt du savon biologique et respectueux de la nature, le mieux c'est le bon vieux cube de savon de marseille... Tous les produits Graviers, même s'ils sont en conditionnement de 250 (voire 500 ml) sont conditionnés dans des flacons plastiques, hautement polluants car non biodégradables ... Car le plus polluant, c'est toujours l'emballage ... Avec le bon vieux cube de savon, vu qu'il n'y en a pas (ou alors une feuille de papier). A oui mais c'est pas parfumé au patchouli special bobo ...

Car Gravier utilise pour parfumer ses savons non des colorants et parfums de synthèse (c'est bien) mais des extraits de plantes. Dont des plantes exotiques. Ce qui veut dire que pour faire venir ces parfums de l'endoit où elles ont été obtenues, il a fallu bruler du pétrole pour les amener. (sans parler de celui pour faire venir les produits Gravier de Nimes à Bordeaux)

Le savon ca se fabrique assez facilement, en mélangeant quelques ingrédients simples qu'on trouve en phramacie, si vraiment vous tenez à être cohérent dans votre démarche. C'était même un savoir faire très répandu en aquitaine (cf http://voyages.ankryan.net/galerie-deta ... von&cpt=13). Peyo on compte sur toi pour te retrousser les manches ...
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Messagepar indisciple horreur » Samedi 19 Jan 2008 3:53

Mouais... C'est un peu facile, nan ? Et puis ça n'invite pas au débat.


Qu'est-ce qui est facile? de déblatérer sur un forum ou personne ne vient ou juste essayer d'exprimer un truc simple du genre il faut agir à plusieurs? ou bien encore passer une petite propagande genre suivi social à deux balles pour patg(rien contre toi) avant tout? non honnêtement? la fatuité qui domine l'évolution de certains "débats" reste évidemment vaine.
là je suis de mauvaise humeur et demain on verra bien, jugeras-tu celà? la réalité c'est ça et pas ce machin théoriste qui finira dans les poubelles de la révolte.
bon, et si tu veux essayer de faire du savon et que tu ne sais pas comment faire et moi pas dans la pratique non plus, et bien alors... faisons-le. De la graisse, de la soude et de l'eau.(sinon à la fight club... enfin non pas de suite on n'se connait pas assez). Pas besoin de pharmacie donc.

edit: lucien, ma phrase était basique mais je n'en pensais pas moins lourds. ah et douddu: oui quelquefois insomniaque au cas ou tu regarderais l'heure du post/edit, et toi ça va?

"billet d'humeur" comme on dit.
Dernière édition par indisciple horreur le Samedi 19 Jan 2008 5:10, édité 3 fois.
Avatar de l’utilisateur
indisciple horreur
 
Messages: 112
Inscription: Lundi 15 Oct 2007 21:55

Messagepar indisciple horreur » Samedi 19 Jan 2008 4:24

peyo a écrit:je suis anecdotique et j'en suis fier


Au moins supprimez les messages ou il pubbe, sans l'appat du gain il partira sûrement plus vite...
Avatar de l’utilisateur
indisciple horreur
 
Messages: 112
Inscription: Lundi 15 Oct 2007 21:55

Messagepar indisciple horreur » Samedi 19 Jan 2008 4:31

J'ai testé le café Mutvitz sur mon chien, il en a pas voulu!


:arrow: et moi sur mon chat prolétaire...pas voulu non plus. J'vais tester sur un porc député vendu(cher/kg), par curiosité. vous tiendrai au courant :idea:
Avatar de l’utilisateur
indisciple horreur
 
Messages: 112
Inscription: Lundi 15 Oct 2007 21:55

Messagepar indisciple horreur » Samedi 19 Jan 2008 4:37

aaaaaaah! 4 fois d'affilée mon visage, symbole du bonheur capitaliste...
bon d'accord j'arrête le spam. :cry:
Avatar de l’utilisateur
indisciple horreur
 
Messages: 112
Inscription: Lundi 15 Oct 2007 21:55

Messagepar peyo » Samedi 19 Jan 2008 7:58

[quote="NOSOTROS"]

"Ca c'est la vitrine marketing ..."

"Si vraiment vous etes sincères dans votre démarche


par ces phrases, tu laisses entendre que nous serions que des marchands soucieux de faire du fric sous un label anarchobobo.
bien sur que les copains paysans sont sinceres dans leur demarche.
il leur aurait été plus facile de vendre à une quelconque bio coop. crois moi, la demarche n'est pas facile, a demandé un investissement militant et les copains ne roulent pas sur l'or. c'est vraiment volontariste. et se focaliser sur les 2/3 savons vendus à prix coutant pour discrediter ce projet autogestionnaire, c'est de la pure mauvaise foi. quand à fabriquer du savon, je suis pas sur que cela interesse grand monde. mais si le truc te botte, vas-y. nous serons heureux de distribuer tes produits. :lol:
par contre, il faudra adhérer. :lol:
peyo
 

Messagepar indisciple horreur » Samedi 19 Jan 2008 11:59

débile...
(...)on ne se libère pas innocemment
Avatar de l’utilisateur
indisciple horreur
 
Messages: 112
Inscription: Lundi 15 Oct 2007 21:55

Messagepar anarced » Samedi 19 Jan 2008 13:13

Pourquoi tu dis ça? Bosse gratis et paye ton adhésion qu'il dit, ça donne envie!

Ce type est pire qu'un conseiller de l'ANPE, il fallait le faire! Il est même pire qu'un vigile puisqu'il se propose de distribuer des "mandales" à ceux qui n'ont pas d'argent alors qu'il n'est même pas payer pour le faire (ou alors en dessous de table peut-être!)
Les jeux d'enfants finissent jamais.
Avatar de l’utilisateur
anarced
 
Messages: 932
Inscription: Lundi 16 Avr 2007 20:28
Localisation: Fleurance

Messagepar peyo » Samedi 19 Jan 2008 14:01

il n'y a pas plus brave que moi, voyons. je suis tout sauf un violent.
quand je parlais de mandales, je pensais aux camarades paysans qui bossent sur leur exploitation et risquent de manquer d'humour si un nanar vient leur prendre des marchandises sans payer au pretexte qu'il ne reconnait pas la propriété privée. :lol:
la solidarité, c'est bien joli mais il faut deja que les camarades qui bossent puissent vivre du fruit de leur travail.
sinon, tu as aussi la solution des marchés. à la fin, il y a toujours quelques trucs à recupérer.
peyo
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Sur la toile...

cron