pour l'abstention contre le fascisme

Rubrique dédiée à l'abstention.

pour l'abstention contre le fascisme

Messagepar tomatok » Vendredi 18 Aoû 2006 23:25

je pense juste qu'il serait assez intéressant d'échanger et de compiler des arguments pour défendre l'abstention contre le fascisme, dans le sens ou de plus en plus on nous sort le célèbre coup du "si tu votes pas ça fait monter l'extreme droite". je pense que les arguments ne manquent pas (j'essairai d'en proposer quelques uns à tête reposée) mais il serait intéressant qu'on en discute afin notamment de préparer des textes, tracts, d'augmenter la brochure pour l'abstention...
bon j'suis peut-être pas très clair mais j'essairai d'y revenir demain...
tomatok
 
Messages: 1851
Inscription: Vendredi 20 Jan 2006 1:48

Bonne idée de s'y prendre à l'avance

Messagepar Nico37 » Lundi 21 Aoû 2006 19:57

Mais par contre, il faudrait éviter de parler de "fascisme" à tout bout de champ et il vaut mieux analyser finement le FN et son programme depuis 2002 sans oublier De Villiers qui a supplanté Mégret.
Bref, prêt à donner un coup de main :!:

Nicolas
Nico37
 
Messages: 846
Inscription: Jeudi 12 Jan 2006 18:23

Messagepar Paul Anton » Lundi 21 Aoû 2006 20:01

Non c’est inexact…

C’est Le pen qui a supplanté De Villiers et Mégret pour croquer dans sa main Sarko…
"Salut Carmela, je suis chez FIAT ! Je vais bien... Si, si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye !"
Paul Anton
 
Messages: 3191
Inscription: Lundi 01 Nov 2004 16:19

Messagepar goldfax » Lundi 21 Aoû 2006 21:01

Je crois qu'au niveau du fascisme et du FN, on a déjà fait quelque chose... Et je suis d'accord avec Nico37 que le problème est bien plus complexe qu'il n'y paraît ! Car le FN n'est pas spécifiquement fasciste.
goldfax
 

Messagepar Paul Anton » Lundi 21 Aoû 2006 21:07

C’est tout à fait vrai...

Je pense que FN n'envisage pas une prise du pouvoir d'Etat...

IL se concentre sur la bataille idéologique...

Contaminer tout l’échiquier politique avec le sécuritaire…

Les prises de positions sur l’explosion de la banlieue d'automne 2005 sont bien révélatrices…
"Salut Carmela, je suis chez FIAT ! Je vais bien... Si, si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye !"
Paul Anton
 
Messages: 3191
Inscription: Lundi 01 Nov 2004 16:19

Messagepar goldfax » Lundi 21 Aoû 2006 21:19

Oui. Mais pas seulement. Pour moi, le FN est quand même un parti ultra-réactionnaire, qui propose un modèle économique et social très proche du système monarchique...
goldfax
 

Messagepar lucien » Lundi 21 Aoû 2006 21:24

"L'histoire de l'extrême droite en france" permet de comprendre comment le FN a réussi à réunir en un parti toutes les tendances historiques réactionnaires du pays.

Personnellement, je dirai que le fascisme se caractérise plus par l'attitude de la masse que par le programme d'un parti (cf Reich)...
Avatar de l’utilisateur
lucien
 
Messages: 3012
Inscription: Dimanche 31 Oct 2004 15:32
Localisation: Caen

Messagepar goldfax » Lundi 21 Aoû 2006 21:30

Exactement. :wink:
Je crois l'avoir déjà dit quelque part : le fascisme correspond essentiellement à un contexte géographique et historique. Je précise bien "géographique", car, malgré ce que l'on peut dire sur eux, par exemple, Franco et Salazar n'étaient pas fascistes, mais des dictateurs plus traditionnalistes, dans la veine de napoléons ou de monarchistes de droits divins.
Pour cela, il faut bien analyser ce que sont fascisme, nazisme, franquisme, salazarisme et FN.
Le FN est issu d'un contexte historique différent : nostalgie du colonialisme, de l'empire français...
goldfax
 

Messagepar soleilnoir » Lundi 21 Aoû 2006 22:17

je me souviens d'un reportage sur lepen et ses militants et ils disaient tous qu'ils étaient avant tout anticommuniste et que c'est cela qui cimentait l'extrème droite ( etaussi le racisme contre les arabes ce qui explique qu'il y a un (seul) juif au fn, il déteste tellement les arabes qu'il laissent de coté la shoah :( :? c'était ses mots...)

lepen expliquait que lors de sa jeunesse, les gens qui lui faisaient le plus honte, qui étaient des fainéants, des assistés par la société c'était les communistes..... c'étaient tous, pour lui, des gars au bard, des poivrots, des paresseux....

:evil: :evil: :evil: :evil: :evil:

:arrow: :arrow: :arrow:
No future? Future is now!
Avatar de l’utilisateur
soleilnoir
 
Messages: 433
Inscription: Dimanche 14 Mai 2006 9:08
Localisation: Dans le Human District....

Messagepar goldfax » Lundi 21 Aoû 2006 22:19

soleilnoir a écrit:lepen expliquait que lors de sa jeunesse, les gens qui lui faisaient le plus honte, qui étaient des fainéants, des assistés par la société c'était les communistes..... c'étaient tous, pour lui, des gars au bard, des poivrots, des paresseux....

:evil: :evil: :evil: :evil: :evil:

:arrow: :arrow: :arrow:


Ca me fait bien marrer, tiens ! Quand je vais dans un bar, j'entends souvent des cons d'électeurs du FN et rarement des mecs qui font de la propagande communiste !!! :twisted: :twisted: :evil: :evil:
goldfax
 

Messagepar soleilnoir » Lundi 21 Aoû 2006 22:24

goldfax a écrit:
soleilnoir a écrit:lepen expliquait que lors de sa jeunesse, les gens qui lui faisaient le plus honte, qui étaient des fainéants, des assistés par la société c'était les communistes..... c'étaient tous, pour lui, des gars au bard, des poivrots, des paresseux....

:evil: :evil: :evil: :evil: :evil:

:arrow: :arrow: :arrow:


Ca me fait bien marrer, tiens ! Quand je vais dans un bar, j'entends souvent des cons d'électeurs du FN et rarement des mecs qui font de la propagande communiste !!! :twisted: :twisted: :evil: :evil:


:D

tu m'elton john :!: :!: :!:

:wink: :wink: :wink:
No future? Future is now!
Avatar de l’utilisateur
soleilnoir
 
Messages: 433
Inscription: Dimanche 14 Mai 2006 9:08
Localisation: Dans le Human District....

Messagepar tomatok » Lundi 21 Aoû 2006 23:37

ouais bon outre que j'ai fait des racourcis un peu maladroit sur les bords, de toute façon j'arrive pas à écrire un truc sur le sujet (j'ai vaguement essayé cet après midi mais je l'ai fait lire à un compagnon qui m'a fait comprendre que c'était pas très intéressant et mal foutu donc... faut que je recommence)
tomatok
 
Messages: 1851
Inscription: Vendredi 20 Jan 2006 1:48

Messagepar goldfax » Lundi 21 Aoû 2006 23:39

:lol: :lol: :lol: :lol:
goldfax
 

Messagepar tomatok » Mardi 22 Aoû 2006 23:45

ouais bah ça va on fait ç'qu'on peut ! :lol: :lol: :wink:
tomatok
 
Messages: 1851
Inscription: Vendredi 20 Jan 2006 1:48

Messagepar tomatok » Mardi 26 Sep 2006 23:31

bon, dans un premier temps, remarquons que de manière générale, le problème de la montée électorale de le pen ne concerne... que les électoralistes. en effet, les abstentionnistes n'entrent pas dans les résultats des élections, par conséquent nous sommes par définition étrangers à cela. Si LePen rassemble tant de voix, c'est donc le problème des électoralistes : c'est eux qui ne sont pas capables de convaincre suffisament de personnes d'aller voter pour eux plutot que pour Le Pen. Par conséquent on a pas à se soucier de cela. ça c'est pour répondre de manière générale aux électeurs militants en général et aux militants politiques en particulier.
Par ailleurs, il y a fort à parier que si les abstentionnistes se voyaient obligés de voter, ceux-ci ne se prononceraient pas forcément contre le pen... donc c'est un argument complètement bidon (c'est comme si ceux qui nous disaient ça pensaient sincèrement que tous les abstentionistes étaient sur nos positions !!).

Maintenant, pour rentrer plus dans les détails, on peut dire les trucs suivants :
1) voter pour le PS ou l'UMP, c'est voter pour des gens qui ne tiennent jamais leurs promesses, maintiennent les inégalités en place, choisissent les mêmes "bouc-émissaires" que l'extreme droite aux maux de la société (même s'ils le font de manière moins marquée) ; ce sont donc EUX qui sont à l'origine de la montée du vote d'extreme droite. En votant pour sarkolène ou segozy, on participe donc au maintient au pouvoir d'une clique de connards qui mentent comme ils respirent, créant frustration et mécontentement dans la population, qui réagit comme elle peut compte tenu de l'air du temps : par le vote d'extreme droite, qui est tout de même bien plus proche des idées développées par le pouvoir actuel que l'extreme gauche. quant à ceux qui nous disent "oui mais ségolène c'est pas le PS", rappellons qu'elle appartient au courant majoritaire du PS donc de toute façon elle dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas.

2) reste ceux qui comptent voter pour d'autres partis de gauche... de deux choses l'une : soit ces personnes attendent le deuxième tour pour voter PS, auquel cas c'est ELLES qui divisent la gauche au premier tour en enlevant des chances au PS de se retrouver au deuxième tour, soit ces personnes comptent s'abstenir au deuxième tour si celui-ci voyait un face à face entre PS et UMP/FN, auquel cas effectivement elles participent à la division de la gauche au premier tour (au mieux), au pire votent pour des gens qu'on a déjà vu au pouvoir donc dont on sait les mêmes capacités à mentir que l'UMPS (PCF, les verts...) et qui sont à ce titre également responsable de la montée de l'extreme droite. dans un cas comme dans l'autre, c'est arythmétique, elles font baisser les chances de la gauche à être au second tour, augmentant ainsi les chances d'un Lepen-UMP. Elles ne peuvent donc pas reprocher aux abstentionistes de faire perdre des voix à la gauche.
et ceux qui voteront PS au second tour, cf les mefaits du PS + mon petit 1 ci-dessus...

voilà, ça ne demande qu'à être affiné et complété...
pour le reste, évidemment l'abstention ne suffit pas car ce n'est rien si l'on ne tente pas d'agir à côté, donc pour la suite, rendez-vous dans le topic sur l'abstention active ! ;-)
tomatok
 
Messages: 1851
Inscription: Vendredi 20 Jan 2006 1:48

Re: pour l'abstention contre le fascisme

Messagepar elquico » Vendredi 02 Déc 2011 0:32

Depuis quand vote t-on ?Je suppose depuis que le peuple a décidé que les gouvernants ou les décisions ne seraient plus dictées par le droit divin ou le monarque.Voter aujourd'hui reste donc pour nos contemporains,un geste marquant une vieille rupture avec des temps révolus.. un geste important.l'abstention elle ,est en rupture avec le vote et non reconnue,mal perçu par ceux qui votent , d'où les critiques et les accusations .L'abstention ne donne pas de visage au pouvoir ,ni de pouvoir au visage,elle est dans la continuité de la rupture avec le monarque,et ne désigne pas de représentant au peuple,elle signifie en quelque sorte la volonté du peuple de se représenter lui-même.
elquico
 
Messages: 428
Inscription: Dimanche 28 Nov 2010 23:59


Retourner vers Ici, quelqu'un peut vous aider à arrêter de voter

cron