Offensive antifasciste ?

Pour relier les luttes entre elles et les étendre...

Re: Offensive antifasciste ?

Messagepar wiecha » Mercredi 26 Mai 2010 8:57

Sinon comment ça se fait que Radio Libertaire invite Riposte Laïque???


Parce qu'entre racistes moisis marinant dans leur jus, on s'entend bien.

Enfin, pour un point de vue plus étayé, il y a ça déjà publié ailleurs sur le forum, mais je sais plus ou
http://luftmenschen.over-blog.com/article-radio-courtoisie-en-direct-sur-89-4-fm-39204054.html

Sur les Identitaires, malheureusement, l'aspect "communication" et "activisme" n'est malheureusement pas leur seule stratégie. Ils ont quand même réussi à developper quelques initiatives locales, Maisons de l'identité ceci et cela, jardins partagés et AMAP fachos ( et oui...), ou reseaux de commerçants et de consommateurs sur le thème achetons local ( et donc français, naturellement ). Sur Paris, quand tu les vois annoncer des soirées "troc", ben, tu comprends les faiblesses du mouvement social et libertaire qui s'est quand même focalisé à fond sur l'aspect révolutionnaire en soi des pratiques "alternatives".


C'est d'ailleurs aussi ce qui se passe avec l'émergence en France des national autonomes, qui revendiquent la culture et le symbole Black Block, tout le pataques sur le spontanéisme, les groupes de combat affinitaires , l'émeute comme mode de subversion opposé aux manifs plan plan....

Donc, à mon avis, faut réfélchir et notamment à ce concept d'autonomie.


Sur les apéros géants, je n'ai pas d'opinion particulière, je n'arrive pas à me faire une idée sans être allée voir.

Mais sur l'utilisation de Facebook, attention encore une fois à ne pas tomber dans l'opposition finalement assez artificielle " Do it yourself" et "méchant big brother capitaliste", justement pour ce qu'on vient de voir.

Facebook est bien tout ce que tu dis, mais c'est aussi le lieu ou s'organise , parfois, par exemple, une contre manifestation antifasciste efficace, bien plus que les rituels gauchistes du 9 mai, par exemple, et de manière autonome justement: c'est ce qui s'est produit, à la fin du mois d'avril à Charleville Mezières ou boneheads et identitaires avaient organisé une manif raciste et se sont pris une belle contre offensive parce que des jeunes notamment se sont liés et organisés pour les en empêcher.


Y'a eu un débat sur l'utilisation de Facebook ici, notamment en matière d'antifascisme ici:http://actionantifasciste.fr/forum/viewtopic.php?f=3&t=2249&start=15
wiecha
 
Messages: 623
Inscription: Lundi 03 Déc 2007 23:56

Re: Offensive antifasciste ?

Messagepar NOSOTROS » Vendredi 04 Juin 2010 23:22

Donc, à mon avis, faut réfélchir et notamment à ce concept d'autonomie.


l'autonomie n'est qu'un moyen ...

Le problème n'est pas l'autonomie en soi mais l'idéologie qui la fait se mouvoir. (l'autonomie "pour quoi", dans quelle perspective politique)

(Je ne vais pas refaire tout le speech sur anarchosyndicalisme vs syndicalisme révolutionnaire, je pense que tu vois ce que je veux dire ! :D )

Pourquoi est-il est facile pour les nationalistes et autres réactionnaires de rentrer dans nos mouvements - ou de s'inspirer de leurs méthodes - et de les retourner ?

Justement parce qu'ils ont compris que communciation et activisme ne sont pas des stratégies, mais des tactiques (c'est à dire la déclinaison pratique d'une stratégie , laquelle vient elle même à la suite d'une décision d'orientation politique).

Depuis au moins 20 ans le leitmotiv est le "non idéologique" : nos mouvements ne se disent pas idéologiques, ils se veulent être - simplement - sans perspective politique annoncée (cf le "notre idéologie c'est l'action" vignolesque, qui a le mérite d'être pleinement assumé).

Or la nature a horreur du vide : tout mouvement politique est sous tendu - même implictement - par une "infra structure" idéologique sous peine de s'effondrer. Il est donc facile pour les fascistes de venir y greffer la leur, la place étant libre ...

Le couple infernal "refus de l'organisation et refus de l'idéologie" c'est le terrain libre pour les fascistes.

En ce sens tous ceux(1) qui contribuent à redonner une tonalité éminemment politique et donc ideologique aux débats qui traversent notre mouvement , sont les suels aujourd hui à faire un travail réellement anti fasciste.


(1) y compris les intervenant du forum antifasciste même si à mon sens ils le font parfois de façon caricaturale.
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Re: Offensive antifasciste ?

Messagepar wiecha » Jeudi 24 Juin 2010 9:25

http://www.redskinheads-de-france.fr/article-que-font-les-feministes-elles-combattent-les-fascistes-52810587.html

Que font les féministes ? Elles combattent les fascistEs

Si Sylvie François, l'égérie semi-virtuelle de l'apéro saucisson pinard s'était appelée Julien Souchard, les médias auraient-ils fait autant de buzz sur la question de son existence réelle ?

Probablement non, car tout le monde sait que les Julien Souchard existent, qu'il y a dans le 18ème arrondissement comme ailleurs, des militants racistes dont la principale activité consiste à tenter de démontrer que les Arabes, les Noirs et les jeunes sont des gens insupportables de par leur existence même, que le moindre de leurs gestes et de leurs activités, de leur démarche à leur religion en passant par leur soutien à une équipe de foot est une insulte à la mère patrie et une calamité pour la France.
De même prenons le cas d'un tenancier de librairie papeterie du Bourget: il est membre d'une association de commerçants qui s'oppose depuis des années à l'implantation de commerces considérés comme « allogènes », ( les commerces « allogènes » sont définis par ce monsieur et ses partisans comme tous les commerces sauf les charcuteries, les épiceries et les bars non tenus par des Arabes ). Il se bat contre la construction d'une mosquée, espionne les employés municipaux jusqu'à découvrir une salle de prières dans leurs locaux, donne des entretiens au Bloc Identitaire, publie sur son blog (1) des photos de son quartier ou la présence de gens de culture et de couleur différentes est censée à elle seule démontrer l'insécurité. Il a soutenu depuis des années un conseiller municipal de Debout la République.


Ce libraire commence à raconter qu'il est perpétuellement agressé par des individus basanés qui le menacent parce qu'il n'a pas le Coran en stock, par des femmes voilées qui tentent de le contraindre à les aider à régler leur réveil sur les heures de prière, qu'un soir les dits individus basanés sont venus avec les dites femmes voilées le séquestrer, puis le frapper violemment, et ce pendant que les mégères entonnaient des youyous ? Y-aura-t-il un journaliste d'un grand quotidien national, fut-il de droite pour en faire un article, sera-t-il interrogé sur France Info et ce alors même que la police de Seine Saint Denis, pourtant peu susceptible de complaisance en ces temps de karcherisation banalisée a classé sans suite la plupart de ces contes d'horreur ?



Certainement pas, mais lorsque le papetier est une papetière, le cas Marie Neige Sardin fait brusquement le tour du net et s'affiche dans le Figaro.



Comme celui de cette enseignante d'Amiens: comme beaucoup d'autres racistes dans ce pays, celle-ci ne se contente pas d'une loi qui interdit aux jeunes femmes portant un bout de tissu sur la tête d'aller à l'école, puisqu'elles peuvent encore passer des examens et notamment le bac. Mais aurait-elle eu le droit à une dépêche de presse (2) , cette anonyme défenseuse des droits des femmes à n'en avoir aucun, les journalistes n'auraient-il pas eu un léger malaise devant l'argumentation développée à savoir que l'oral de français nécessite « une expression et un engagement physique » incompatible avec les cheveux couverts, si l'enseignante avait été un homme ?



Sylvie François est donc l'exemple le plus abouti d'une stratégie de médiatisation des idées et des groupes néo-fascistes et réactionnaires: se servir du paternalisme sexiste intrinsèque au capitalisme patriarcal, en mettant en avant des femmes "fragiles" pour faire des passer des appels à la haine, à l'oppression et à la violence comme une défense des droits des femmes.



Que font les féministes, interrogent ensuite ironiquement et en choeur, les organisations d'extrême droite, mais aussi celles venues de l'extrême gauche raciste, comme Riposte Laique, et aussi les médias nationalistes et chauvins, du Figaro à Marianne2 ?



Exactement ce que nous avons toujours fait, nous considérer comme les égales des hommes, parce que nous le sommes.



Nous continuons à combattre les discours fascistes de la même manière , qu'ils sortent de la bouche d'un homme ou d'une femme.



Nous continuons à considérer qu'un individu qui exige la punition, la discrimination, et la mise au ban quotidienne d'une partie de la population, au prétexte que sa culture l'incommode n'est pas une victime mais un bourreau, et ce quel que soit son sexe.



Nous continuons à combattre l'oppression dont nous sommes victimes, celle qui est une réalité objective de chaque jour et pas un « sentiment » d'insécurité.



Et nos ennemies s'appellent aussi Sylvie et Marie Neige.



Ces femmes qui font l'apologie d'une culture française, patriarcale comme toutes les autres cultures issues du capitalisme.

Ces femmes qui prétendent nous libérer d'autres hommes en appelant à picoler massivement et en groupe, quand l'alcool contribue chaque jour à ce que certaines d'entre nous se fassent tabasser ou humilier un peu plus violemment encore que d'habitude.

Ces femmes qui s'en prennent seulement aux hommes d'autres cultures et toujours aux prolétaires: oui, nous subissons et combattons aussi le sexisme des nôtres, oui l'islam comme toutes les religions nous réduit au rôle d'objet et nous impose UNE apparence et UN comportement, oui il n'y a pas un milieu, fusse-t-il antifasciste ou nous ne soyons pas oppressées en permanence.



Mais ces menteuses ne sont pas des féministes: parce que les féministes savent que l'immense majorité des agressions sexuelles et des violences sexistes sont le fait d'un bourreau qui connaît sa victime, et pas d'un « étranger » croisé dans une rue sombre. Dans ces conditions, tout combat antisexiste qui n'est pas d'abord un combat contre les formes d'oppression de sa propre culture, tout combat qui ne stigmatise que le patriarcat des « autres » est une hypocrisie et une imposture



Ces menteuses ne sont pas des féministes, parce qu'elles ne s'attaquent qu'aux hommes du prolétariat et des minorités, ceux dont la petite domination ne fait que s'appuyer sur la grande.



Celle des lois françaises qui calculent les droits sociaux, RSA ou accès à la CMU, par exemple en fonction des ressources du foyer, et rendent les femmes pauvres dépendantes de leur marie.

Celle des lois racistes qui condamnent des centaines de milliers de femmes à la clandestinité, qui les livrent pieds et poings liés à leurs exploiteurs.

Celle des lois anti ouvrières qui autorisent les patrons à nous contraindre au temps partiel ou au travail de nuit.

Celle des lois qui détruisent notre accès à la santé, entravent notre droit à l'IVG, ou nous interdisent, faute de moyens d'aller voir un gynéco autant qu'il le faudrait.



Ces menteuses ne sont pas des féministes, parce qu'à travers leur combat contre les musulmanes , ce sont nos maigres libertés à toutes qu'elles foutent en l'air: celle d'aller à l'école, quelle que soit notre religion et surtout notre manière de nous habiller, celle de ne pas nous laisser imposer la taille de nos jupes, la manière de coiffer nos cheveux, ou le maquillage obligatoire.



Nous sommes féministes et matérialistes, nous nous positionnons à partir de la réalité objective de notre oppression.



C'est depuis la loi sur l'interdiction du voile que des proviseurs de lycée se lâchent et entendent désormais interdire dans certains établissements, le port des jupes trop courtes à leur goût.

C'est aussi beaucoup plus depuis la loi sur le voile que les règlements intérieurs se multiplient dans les entreprises, qui interdisent les signes religieux, mais aussi les « signes d'appartenance politique », et édictent des normes vestimentaires de plus en plus contraignantes, de la taille des boucles d'oreille, jusqu'au rouge à lèvres obligatoire.



Que font les féministes ?



Elles ne sont pas dupes des manipulations en cours.

Dans les mouvements réactionnaires et fascistes, les femmes ne sont rien: elles se doivent d'être mère et seulement mère, ne pas disposer de leur corps, produire des soldats dont les hommes feront l'éducation et des filles à qui l'on apprendra à être des productrices de soldats.



Dans les mouvements réactionnaires et fascistes, le seul discours politique qui nous est autorisé est le discours patriarcal sur nous même.Sylvie François, Marie Neige Sardin et toutes les autres n'auront jamais qu'un droit: celui de se présenter comme des victimes passives, faire valoir de leurs chefs masculins.



Les Sylvie François ne seront jamais autorisées qu'à pleurer en public pour mettre en valeur les hommes du Bloc Identitaire, et faire passer leurs manifestations racistes pour une défense chevaleresque et courageuse des pauvres dames fragiles menacées par les sarrasins arrogants.

Les Marie Neige Sardin ne seront jamais que les muses ridicules de journalistes du Figaro, qui font ainsi passer leurs diatribes sécuritaires pour la dénonciation courageuse des violences faites aux femmes.

Les femmes qui s'attaquent aux femmes voilées et à leur accès à l'éducation peuvent bien être profs de français, elles condamnent les générations de femmes prolétaires qui viennent à retourner aux cuisines et aux buanderies dont elles ne sont sorties, que grâce aux combats solidaires et métisses du mouvement ouvrier.



Que font les féministes ?



Elles sont antifascistes, elles sont anticapitalistes, et parce qu'elles sont antisexistes, elles ne reconnaissent à personne le droit de les dominer, pas même à d'autres femmes.





(1) http://anonymouse.org/cgi-bin/anon-www. ... -blog.com/

(2) http://www.lepost.fr/article/2010/06/19 ... e-bac.html
wiecha
 
Messages: 623
Inscription: Lundi 03 Déc 2007 23:56

Re: Offensive antifasciste ?

Messagepar NOSOTROS » Jeudi 24 Juin 2010 17:54

Nous continuons à considérer qu'un individu qui exige la punition, la discrimination, et la mise au ban quotidienne d'une partie de la population, au prétexte que sa culture l'incommode n'est pas une victime mais un bourreau, et ce quel que soit son sexe.


là où ce genre de texte se mort la queue c'est qu'il fait comme s'il n'y avait pas un apartheid sexuel revendiqué dans l'islam ... S'il applique sa propre réthorique, il devrait condamner tout autant les positions de ceux qui - consciemmeent ou non, souvent par tradition - mettent au ban quotidien une partie non négligeable de la population ...

La faiblesse que je trouve à ce texte c 'est qu'on peut facilement lui retourner l'argument du paternalisme : il semble beaucoup moins concerné par le turban des garçons sikhs que par celui du foulards des jeunes femmes musulmanes ... SI un homme, portant les attributs du pratiquant musulman assidu (genre uniforme de tabligh), je ne suis pas sur qu'il soit accueillit les bras ouverts par nos feministes. Mais parce qu'il s'agit d'une femme, c'est différent. Pourquoi ? Parce qu'elle est plus fragile ?




Les femmes qui s'attaquent aux femmes voilées et à leur accès à l'éducation peuvent bien être profs de français, elles condamnent les générations de femmes prolétaires qui viennent à retourner aux cuisines et aux buanderies dont elles ne sont sorties, que grâce aux combats solidaires et métisses du mouvement ouvrier.


métissés ces combats ? Pas sur ... (dans le sens : pas sur qu'is visaient au métissage) A mon sens les auteurs refont l'histoire, tout matérialistes qu'ils sont ...

Ils semblent oublier que le mouvement ouvrier s'est toujours réclamé de l'universalisme et non de la fragmentation culturelle.

Je m'explique : ce qui a contribué grandement au recul de l'obscurantisme religieux en Bretagne, ce ne sont pas les luttes pour la préservation de l'identité nationale et culturelle bretonne, mais au contraire le fait que les mères bretonnes n'ont pas transmis la langue bretonne à leurs enfants. L'méancipation ne s'est donc pas faite par un "métissage" mais au contraire par une intégration/assimilation...

Ce genre de propos, très multiculturaliste, fait à mon sens plus partie du problème que de la solution. (sur le multiculturalisme, cf les textes sur le site http://mondialisme.org)

Et d'ailleurs pour revenie au mouvement ouvrier, ce qui est significati de la perte de la mémoire du mouvement révolutionnaire c'est qu'on oublie que les manifestations du type de l'apéro saucisson, il ya cents ans, c'était le mouvement révolutionnaire juif - et singulièrement les anarchistes - qui les organisait, célébrant les jours sacrés juifs devant les synagogues en organisant des banquets pantagrueliques de jambonailles et cochonailles ...

Mais il est vrai que ces banquets étaient organisé par des gens issus eux même dela communauté. (cf les mémoires de Rajfus : (« avec mon pèere nous allions manger du jambon devant la synagogue ! »).


Aujourd'hui, au nom du "respect de la culture de l'autre" (position identitaire puisqu'elle implique - en réciprocité - le respect pour sq propre "culture d'origine" ...) et partant du principe que la "culture" des populations opprimés est un acte de résistance (autre principe éminément nationaliste; issue de la réthorique maoiste du soutien aux luttes de libération nationale ... celui qui est opprimé par les impérialistes à forcément raison ...) ce genre de chose est purement impensable, et c'est bien dommage.
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Re: Offensive antifasciste ?

Messagepar wiecha » Jeudi 24 Juin 2010 22:37

là où ce genre de texte se mort la queue c'est qu'il fait comme s'il n'y avait pas un apartheid sexuel revendiqué dans l'islam ... S'il applique sa propre réthorique, il devrait condamner tout autant les positions de ceux qui - consciemmeent ou non, souvent par tradition - mettent au ban quotidien une partie non négligeable de la population ...

La faiblesse que je trouve à ce texte c 'est qu'on peut facilement lui retourner l'argument du paternalisme : il semble beaucoup moins concerné par le turban des garçons sikhs que par celui du foulards des jeunes femmes musulmanes ... SI un homme, portant les attributs du pratiquant musulman assidu (genre uniforme de tabligh), je ne suis pas sur qu'il soit accueillit les bras ouverts par nos feministes. Mais parce qu'il s'agit d'une femme, c'est différent. Pourquoi ? Parce qu'elle est plus fragile ?


Procès d'intention, non ?

Car le texte à propos de l'islam dit ceci, on ne peut faire plus simple et plus clair
oui l'islam comme toutes les religions nous réduit au rôle d'objet et nous impose UNE apparence et UN comportement


Que sais tu de l'accueil qui serait fait à une femme voilée ou à un garçon en turban sikh par les auteurs du texte ? Celui-ci évoque uniquement le caractère raciste de certaines attaques prétendument anti relgieuses et anti sexistes, notamment contre les femmes voilées, contre leur droit à aller à l'école.

Il évoque d'ailleurs aussi le problème des attaques ciblées uniquement contre le sexisme des hommes prolétaires.

Sur le reste, je ne comprends pas très bien le sens de tes critiques: constater que le mouvement ouvrier a transcendé et métissé des identités existantes, c'est le contraire d'en faie l'apologie ou de défendre la cohabitation respectueuse de ces cultures.


Et sinon, tu le reconnais toi même la signification d'un acte transgresseur n'est pas la même lorsque tu t'attaques à un symbole de ta religion dominante, et lorsque que tu ne t'attaques qu'à une autre religion.

Par ailleurs, les Identitaires appelaient à un apéro à Barbès juste après l'heure de la prière et pas devant la mosquée et pas sur un discours anti religieux global.
Or tout le monde peut bouffer du saucission et sboire un verre à barbès même à l'heure de la prière d'ailleurs beaucoup moins oppressant que de te balader avec un t shirt de l'équipe d'algérie au métro La Muette, franchement...
wiecha
 
Messages: 623
Inscription: Lundi 03 Déc 2007 23:56

Re: Offensive antifasciste ?

Messagepar douddu » Vendredi 25 Juin 2010 8:03

Bonjour a vous ,

Je remarque que , ici ou là, on parle alternativement d'un bout de chiffon et de "culture" , de pinard et de "culture" , les idéologues dominants ont réussi là une étape importante de leur propos : Nous a faire passer des vessies pour des lanternes
douddu
 

Re: Offensive antifasciste ?

Messagepar NOSOTROS » Vendredi 25 Juin 2010 17:10

Procés d'intention, peut être.

Que sais tu de l'accueil qui serait fait à une femme voilée ou à un garçon en turban sikh par les auteurs du texte ? Celui-ci évoque uniquement le caractère raciste de certaines attaques prétendument anti religieuses et anti sexistes, notamment contre les femmes voilées, contre leur droit à aller à l'école.


On est d'accord : attaquer la religion musulmane n'est pas du racisme. L'islamophobie est un concept vaseux, inventé par les militants de l'islam politique pour empêcher que l'on critique leur mouvement politique. Je vais être très clair : oui, je suis islamophobe, au même titre que je suis chretienophobe, judeophobe, bouddhistophobe et religiophobe en général. Ce qui me gène avec ce texte c'est qu'au nom de la lutte contre le racisme il développe un discours contre l'anti-religiosité. Certes, il ya bien une petite phrase sur l'islam, histoire de dire. Mais c'est le minimum syndical.

Tu fais - à mon sens - une erreur de taille d'interprétation quand tu dis que le mouvement ouvrier à mérissé des identités existantes. L'objet du mouvement ouvrier - en tout cas du mouvement révolutionnaire - n'a jamais été de métisser des cultures mais au contraire de les détruire pour en créer une nouvelle, qui lui soit propre et en dehors de toute continuité avec le passé. L'Internationale le dit bien : "du passé faisons table rase". Il n'est pas dit "prenons ce qui nous arrange et recombinons le avec le meilleur d'ici ou là" ... Durruti ne disait rien d'autre quand il disait "nous n'avons pas peur des ruines car nous portons un monde nouveau dans nos coeurs".

La révolution n'est pas concervation. Elle s'oppose donc violement et frontalement aux traditions, toutes les traditions.

Or ce texte ne s'oppose pas aux traditions des populations issues de l'immigration, au contraire je trouve qu'il les enfonce dans leur traditions, en faisant semblant de n'y prendre pas attention (ce n'est qu'un vague bout de tissu. Mais alors si ce n'est qu'une trame de fil entrelacés, un objet matériel (matérialiste) pourquoi tant y tenir ? La négation du côté symbolique du chiffon et de ce qu'il représente s'apparente elle à un déni, bien commode comme ça il permet d'effacer d'un coup toute une discussion ?)

cela ne veut pas dire qu'il faille taper sur la tête de toutes les femmes voilées jusqu'à ce qu'elles retire leur voile. Mais il faut être très clair avec elles : notre souhait c'est qu'un jour elles le retirent, volontairement, et pas qu'elles trouvent un moyen de le combiner avec une société communiste libertaire. De la même façon que pour les catholiques l'objectif n'est pas qu'ils trouvent un moyen de combiner anti avortement et anarchisme, mais bien qu'ils soient convaincus que la liberté de leur corps (y compris l'avortement) est un droit inaliénable des femmes.


Il se trouve que en ce moment je ne suis pas en France mais dans un pays musulman, où l'islam est religion d'état, et où les religions des uns et des autres sont indiquées sur les cartes d'identités, avec interdiction de quitter sa communauté sous peine de mort (oui de peine de mort, et pas que sociale ...) Les copains anarchistes ici souffrent beaucoup, ils font face à une répression incroyable de la part des autorités religieuse, c est à dire de l'état. A la rigueur ce ne serait pas "grave" si personne n'y apportait d'importance, si ce n'était qu'une préoccupation de l'état (du syle "en fait ce qu'il ya d'inscrit sur les cartes d'identité en fait on s'en fout complément"). Cela pourrait même être un moyen de fédérer les résistances.

Sauf que ça n'est pas dut tout le cas : il s'agit d'une norme socialement acceptée et même reproduite par (quasi) tout le monde sans aucune critique ni questionnement "c' est dans l'ordre des choses". Toute rupture avec cet Ordre est par conséquent inconcevable et mérite la mort. (oui, la mort). Et pas besoin de faire appel à l'Etat ou à la police : les gens eux mêmes s'en chargeront sans aucun problème ...

Or le bout de chiffon sert à cela : un rappel constant à l'Ordre. Et il joue exactement le même rôle chez nous. C'est une frontière, un rappel à un Ordre, qui s'impose à tous. (j'ai eu une altercation l'uatre jour incroyable dans le bus parce que j'avais osé m'adresser à une jeune fille directement ...)

Evidement on n'est est pas encore ici en Europe. SAuf que sauf à être myope ou de mauvaise foi, on ne paut pas nier que l'islam politique existe aussi en europe, qu'il a ses stratégies, ses militants et qu'il cherche à se développer. Je ne dit pas que toutes les femmes voilées sont forcément des vecteurs de l'islam politique. Mais elles y participent, même inconsciemment.
(comme Monseigneur Gaillot, l'abbé Pierre ou Soeur Emmanuelle contribuent à équilibrer l'image de l'église)


Et sinon, tu le reconnais toi même la signification d'un acte transgresseur n'est pas la même lorsque tu t'attaques à un symbole de ta religion dominante, et lorsque que tu ne t'attaques qu'à une autre religion.



Excuse mais moi je n'ai pas de religion dominante ... C'est justement là où les identaires q'de tous poils) gagnet des points : faire croire que parce que tu es de telle ou telle origine, tu as forécement une religion prédéfinie ... (il se trouve que chez moi enplus on est athéés depuis plusieurs générations donc ...)

Ceci étant, là où je vis il se pourrait bien que ce ne soit ni le judaisme ni le christiannisme qui soit les religions majoritaires...

De mon point de vue, plutôt que défendre l'islam, je préférerai qu'on réflechisse à comment attaquer l'islam sans pour autant en effet crier avec les loups racistes qui me sont tout autant insupportables. (on est toujours dans la même problématique : le système veut nous forcer à prendre positoin dans un affrontement dual qui en faut ne sont que les deux faces de la même pièce. Notre position doit être celle "du troisième camp" c'est à dire ni avec les uns ni avec les autres. Mais le sujet est tellement sensible, pour des raisons bonnes ou moins bonnes, qu'il est difficile de toruver la bonne formulation. COntinuons à chercher donc.)

Par ailleurs, les Identitaires appelaient à un apéro à Barbès juste après l'heure de la prière et pas devant la mosquée et pas sur un discours anti religieux global.


Comme je le disais, les révolutionnaires juifs organisaient leurs saucissoneries devant les synagogues pendant les fêtes religieuses, c'est à dire au vu et au su de toute la communauté.

Et franchement il ya bien un 9 mai antifasciste pour dire "la rue n'est pas aux fascistes", quand les catholiques anit avortement font une manif (et donc occupent l'espace public) il y a systématiquement une contre manifestation antifasciste.

Il devrait en être de même face à l'occupation de la rue Myrrha par une secte. Ca me fait chier que ce soit l'extreme droite qui le fasse et que nous soyons incapables de la faire, sur nos bases politiques propres. ceci dit cela en dit long sur la composition sociologique du mouvement révolutionnaire (et aps seulement anarchiste ...)


PS : douddu oui c 'est pour ça que j'ai mis culture entre guillements.
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Re: Offensive antifasciste ?

Messagepar douddu » Vendredi 25 Juin 2010 18:05

Oui mais dans de nombreux textes militants il n'y a pas de guillemets (et c' est le cas du texte mis en ligne ici où le voile est d'abord évoqué comme un "bout de chiffon "puis comme une " culture ", et là il faudrait savoir ) .
Est ce que la façon de s'habiller tient de la Culture ?
Cest là dessus, sur leur position préalable , qu'on peut accrocher les idéologues de l' ED et du pouvoir
Par exemple sur un autre texte mis en ligne sur le forum antifa on voit bien que leur propos ne tient que parceque au préalable on est sur leur terrain , : c'est bien parceque on accepte que tout soit "culturel" qu'ils peuvent se
permettre de telles flatulences sans sombrer illico dans le ridicule !!!
Voici la perle , on ne sait pas si c'est du lard ou du cochon ...

APERO SAUCISSON PINARD
En défendant le saucisson, nous défendons notre civilisation
lundi 14 juin 2010, par Jules Tobias
Derrière Justin Bridou, c’est Descartes, Voltaire, Rousseau, Montaigne, St Thomas, Kant, Marx, Robespierre, 1901, 1905, le Mur des Fédérés, 1936, 1968, 1958, c’est la France telle qu’elle s’est forgée, dans la douleur et les larmes mais aussi la raison, la liberté, le débat et la volonté politique !
Saucisson et pinard ne sont pas les épiphénomènes gourmands d’un art de vivre accessoire. Ils ne sont que des symboles, symboles de l’irrévérence gauloise, du combat républicain et laïque, de la liberté contre tous les dogmes, tous les obscurantismes, tous les hygiénismes. Ils sont les drapeaux rabelaisiens non pas du manger français, mais du penser français, de l’universalisme humaniste et exigeant. Ils sont les symboles du droit au bonheur, à l’autonomie et au plaisir de vivre contre tous ceux qui voudraient faire d’ici-bas un enfer de contrition.
En défendant le saucisson et le pinard, nous ne défendons pas la charcuterie et l’alcool. Nous défendons le droit de vivre en laïques et en athées dans un monde submergé par le "retour du religieux". Nous défendons le droit de garder la France fidèle à son histoire, c’est à dire une France rabelaisienne, amoureuse, anarchisante, incroyante et bonne vivante. Une France révolutionnaire et joyeuse dans un monde gagné par l’obscurité et la haine.


Un truc comme cela si on veut que ça passe pas , ça passe pas, et pas besoin de s'exiter d'en appeler a la contre manif ou pire a l'interdiction , qui sont les deux alternatives proposées , mais qui toutes deux font leur jeu .
Disons simplemnt que quand on veut mettre les rieurs de son côté il faut faire attention a celui qui rira le dernier .
douddu
 

Re: Offensive antifasciste ?

Messagepar Nico37 » Dimanche 28 Nov 2010 20:47

Fermeture coup sur coup de 2 forums antifa pas toujours très fameux...

Si vous vous retrouvez sur cette page au lieu de sur le forum, c'est pour une raison très simple : c'est le prolongement de l'offensive d'extrême-droite contre la loi Gayssot.

Comme vous le savez en effet certainement, les groupes de notre réseau, tout comme les individus y participant ou étant proches, accordent une grande valeur aux questions de culture et d'idéologie.

Or, la loi Gayssot bloque justement l'extrême-droite, en raison du fait qu'elle les frappe (théoriquement du moins) justement sur le plan de la culture et de l'idéologie, en les empêchant de pouvoir assumer de manière claire les idées.

Évidemment, l'extrême-droite a appris à contourner cela, en s'exprimant de manière différente (en utilisant l'expression « ethno-différentialisme » au lieu de racisme, par exemple).

Mais cela n'empêche que casser la loi Gayssot est, à terme, un objectif stratégique de grande valeur pour l'extrême-droite, si elle veut vraiment se développer.

Et justement, face à cette campagne contre la loi Gayssot présentée comme « liberticide », nos groupes (de manière relative) et le forum (de manière claire) ont joué le rôle de trouble-fête.

Alors pourquoi le forum ferme-t-il ?

La chose se passe comme suit : l'avocat John Bastardi Daumont, connu lors de l'affaire de la librairie Résistances à Paris, a envoyé une lettre de plusieurs pages à l'hébergeur, affirmant que son cabinet d'avocats subit une campagne de dénigrement.

Il y a ici une grande subtilité. Cet avocat ne vise pas un ou plusieurs messages précis, qui le viserait lui particulièrement.

Cela, il ne l'a pas pu à l'époque, et c'est une réussite. D'ailleurs, notons que le délai de prescription est passé....

Donc, il a changé son fusil d'épaule, et maintenant il accuse l'ensemble du forum de dénigrer son cabinet d'avocats, en s'appuyant par exemple sur ces deux articles juridiques :

« Art. 1382 :
Tout fait quelconque de l'homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé, à le réparer.
Art. 1383 :
Chacun est responsable du dommage qu'il a causé non seulement par son fait, mais encore par sa négligence ou par son imprudence. »

Comme on l'aura compris, c'est très intelligent : c'est une manière de dépolitiser la question (dénigrement au lieu de remarques antifascistes), de lui enlever une dimension personnelle (cabinet d'avocat exerçant "simplement" son activité, au lieu d'une personne ayant pris position politiquement)...

Mais aussi de viser non pas une ou deux personnes ayant posté des messages particuliers, mais l'ensemble des gens qui postent en général, comme s'il s'agissait d'une sorte d'association tentaculaire, d'une seule et même entité.

Voilà pourquoi le forum ferme, et pourquoi nous vous engageons, encore une fois, à former vos groupes antifascistes autonomes, et à participer à notre réseau.

En effet, si la machine judiciaire se met en branle, il y a peu de chances qu'une criminalisation réussisse. Toutefois, il est évident que cela causerait une perte de temps et des soucis matériels non négligeables. Des gens ayant simplement posté quelques messages risqueraient de se retrouver dans une situation désagréable.

Le principe de l'action antifasciste serait noyé dans une activité administrative, forcément démotivante.

De cela, il ne saurait être question. Il y a bien mieux à faire... Comme faire vivre une multitude de groupes antifascistes autonomes


Misère de l’antifascisme français (11/28/2010 06:31 pm by admin)
Le forum du site actionantifasciste.fr/forum n’est plus.

Ce forum avait été impulsé en 2008 pratiquement à la suite de la création de la maison flamande (vlaams-huis) mais plus généralement pour permettre un lieu d’échange face à la fascisation sociale et politique bien réelle en Europe et ce, dans le but de permettre la création d’un front uni contre le fascisme.

Plusieurs membres du groupe Global Antifa ont été à l’origine, avec d’autres camarades, de la genèse de ce forum, puis l’ont quitté pour créer un autre forum, lequel était hébergé sur ce site (antifa.fr/forum).

Une nouvelle scission s’est opérée et a conduit à la fermeture de ce second forum.

C’est ainsi qu’en suite de a fermeture du second forum, certains camarades ont poursuivi leur blog sur wordpress et il n’en reste aujourd’hui plus que 2 actifs :

http://servirlepeuple.over-blog.com/

http://antifalsace.wordpress.com/

Nous avons de notre côté, poursuivi un autre chemin, lequel méritera d’être expliqué plus tard (dans un autre article peut-être).

Donc si l’on résume, au fur et à mesure des scissions se sont dégagé trois pôles avec de multiples blogs mais qu’on peut résumer par le(s) blog(s) principaux suivants :

Premier pôle = le pôle « historique » = actionantifasciste.fr …

Second pôle = le pôle « marxiste-léniniste » (avec des maoïstes) = servir le peuple + antifa alsace …

Troisième pôle = antifa.fr (nous qui écrivons ces quelques lignes = anarcho-maoïste ?)

Une petite remarque s’impose sur un fait de la plus haute importance :

En effet, aujourd’hui nous constatons que les deux derniers sites du pôle marxiste-léniniste publient un article intitulé « Le mur de l’antimarxisme explosé à Mach 3 sur un forum antifa ».

http://servirlepeuple.over-blog.com/art ... 98383.html

Pour résumer : le pôle antifa « Marxiste-léniniste » attaque le pôle antifa « historique » en les accusant de dérive fascisante.

Un paragraphe résume assez bien toute la critique :

« Donc voilà. C’en est fini. Le forum “antifasciste”, noyauté depuis le départ par une petite clique plus que complaisante envers l’islamophobie (qui “n’existe(rait) pas”), les coups d’Etat US-backed, l’Etat sioniste et la fraction sarkozyste de la bourgeoisie, sombre définitivement, tel le Titanic, et rien ne pourra le sauver. »

Difficile, sans plus avoir accès au fil du débat sur le site actionantifasciste.fr/forum de savoir quelle discussion a bien pu avoir réellement lieu.

Quoiqu’il en soit, l’attaque menée par les sites « servir le peuple » et « antifa alsace » est révélatrice de mouvements de fond au sein de l’extrême gauche.

Que les sites « servir le peuple » et « antifa alsace » soient incapables de comprendre la réalité de l’antisémitisme véhiculé par l’antisionisme est une chose, qu’ils en viennent, comme ils le font (à mi-teinte) à crier au soutien de « l’Etat sioniste » et de « Sarkozy » sans rappeler l’affaire SINE, créant ainsi une ambiance « du complot » montre simplement la vraie nature du pôle antifasciste « marxiste-léniniste » = une frange de l’ « antifa » prête à assumer une ligne d’ambiance antisémite.

De son côté le site actionantifasciste.fr paye le prix de son incapacité à assumer clairement une ligne populaire antifasciste.

Il faut qu’il soit dit les choses clairement :

En France, le soutien à la Palestine n’est qu’un prétexte à l’expression de l’antisémitisme.

Il n’y a aucun contre-exemple

Et d’en tirer des conséquences claires =

Pas de soutien ici en France à la cause palestinienne.

Et même :

Lutte contre les associations de soutien aux palestiniens.

C’est d’ailleurs rendre service aux palestiniens en lutte que de mettre tout en œuvre pour stopper la dérive fasciste qui est à l’œuvre au sein de la « gauche » et qui consiste à instrumenter la cause palestinienne pour faire progresser l’antisémitisme et la haine des juifs (le racourci Israël = juifs étant malheureusement un état de fait…mais c’est un autre débat).

Faut-il pour autant soutenir Israël ?

Nous pensons que oui mais ce n’est qu’une option possible.

Nous pensons, compte tenu du rôle antisémite que joue le soi disant « mouvement de soutien à la Palestine » en France, que la seule manière de marquer une ligne de démarcation culturelle claire entre cette gauche putride et nous, les antifascistes, c’est d’affirmer que l’on soutient Israël.

Rejoignez le groupe Global Antifa !

Soutenez Israël et les israëliens !

Assumons ensemble notre détermination à stopper le fascisme qui monte au sein de la société et dans les différents mouvements d’extrême gauche.
Nico37
 
Messages: 846
Inscription: Jeudi 12 Jan 2006 18:23

Re: Offensive antifasciste ?

Messagepar NOSOTROS » Lundi 29 Nov 2010 1:35

franchement on s'en fout ... ces forums font partie de la misère de l'extrêe gauche française et surtout - surtout - ils ne sont pas prêts à assumer un réel antifascisme révolutionnaire (c'est à dire en rupture avec l'Etat, les syndicats, et l'extrême gauche en général. Ils sont dans une démarche unitaire [même si leur base politique pour l'unité des chapelles est sans comparaison avec les saloperies des autres "unitaires" qui se disent aussi d'extrême gauche voire antifaciste mais en fait sont pourris par les idées identitaires. Au moins ceux là de ce côté ici étaient moins crapuleux]).

Mais bon tout ça reste le spectale et l'agitation soit disant antifasciste qui - depuis 20 ans - n'a pas réussi à faire reculer le fasicsme dans les têtes.



Ceci dit, il ya un vrai problème avec la présence de Nico37 sur le Forum.

En effet, mon Nico, tu ne respectes pas l'esprit de ce forum : ce forum n'est pas un forum unitaire. IL n'a pas la vocation à être le déversoir de tout ce qui traîne sur internet. Il se veut dans une optique anachosyndiclaiste, et particulièrement celel de l'AIT. Autrement dit ce n'est PAS un forum unitaire.

En copiant / collan tout un tas de merde qui traine sur le net, et particulièrement de gens qui nous sont plus ou moins sympathiques, tu crées des proximités qui n'existent pas. Tu créée de la confusion parce que de l'extérieur cela pourrait donner l'impression que nous sommes dans ces stratégies, alors que ce n'est pas le cas. Ce qui fait que nous devons régulièrement rappeler que ta démarche n'est pas la notre. Ton actiivté s'apparente en ce sens à du parasitisme, puisqu'ellenous fait perdre du temps et de l'énergie à rappeler ce qui sont des évidences, et surtout pour quelqu'un comme toi qui nous connait depuis des années.

Pourquoi t'obstines tu à vouloir nous remettre sur le droit chemin de l'unité. Rien à foutre. Que notre stratégie ne te convienne pas, c'est tout à fait ton choix. Mais pourquoi essayer de nous faire aller sur un autre chemin que celui que nous avons choisi ? Ta démarche en ce sens est malhonnête, franchement.
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Re: Offensive antifasciste ?

Messagepar rosa » Lundi 29 Nov 2010 15:01

Pour faire le lien avec le sujet sur le réseau et la Faud (ainsi que la digression qui s'en suit), je retrouve dans l'annonce des bouffeurs de saucisson l'idéalisme qui fait gerber l'Anton:

symboles de l’irrévérence gauloise, du combat républicain et laïque, de la liberté contre tous les dogmes, tous les obscurantismes, tous les hygiénismes.

mais du penser français, de l’universalisme humaniste et exigeant

c'est too much comme des gens qui se disent laïcards ou athée sont à ce point impregnés par des idées qui les dépassent (la religion républicaine: dogme d'état). Comme s'ils se conduisaient en missionaires et curés pour la défense des idéaux bleu-blanc-rouge. arggg! :x
Peut-être faudrait-il affirmer que le capitalisme et l'état sont aussi des religions (avec des cultes, hiérarchies, dogmes, culture de l'espoir crédule, messianisme...) et les foutre face au mur!!

ps: ouais nico on s'en tape de tes forums, moi j'suis pas pote avec ces types (qui feraient même bien partie de ceux qui nous crachent sur la gueule...), ça ne nous intêresse pas. merci.
rosa
 
Messages: 13
Inscription: Jeudi 21 Oct 2010 15:32

Re: Offensive antifasciste ?

Messagepar l autre » Vendredi 21 Mar 2014 16:27

pour un peu de retour sur un vieux débat. resta a définir ce que est le fascisme car suis pas sure que que ext-droite= fascisme, bien que les deux soit a combattre.
l autre
 
Messages: 448
Inscription: Mercredi 11 Juil 2012 22:40

Re: Offensive antifasciste ?

Messagepar Nico37 » Vendredi 21 Mar 2014 16:36

Le (néo)fascisme est un des courants les plus récents de l'ED, sans doute celui le plus en développement en ce moment.
Nico37
 
Messages: 846
Inscription: Jeudi 12 Jan 2006 18:23

Re: Offensive antifasciste ?

Messagepar l autre » Mercredi 26 Mar 2014 8:34

mais quelle différence entre ancien et nouveau fafs . De plus la question du national voir protectionnisme est elle que de d et ed ? D un point vue libertaire comment catégoriser les divers courants?
l autre
 
Messages: 448
Inscription: Mercredi 11 Juil 2012 22:40

Précédente

Retourner vers L'approche globaliste

cron