[Affiche] Entre chien et loup

Pour relier les luttes entre elles et les étendre...

[Affiche] Entre chien et loup

Messagepar Dan » Samedi 29 Nov 2008 20:26

Image

Entre chien et loup
:arrow: PDF (deux versions différentes) de l'affiche téléchargeable ici: http://www.non-fides.fr/spip.php?article86

Depuis les émeutes de Novembre 2005, les étincelles de rage et de révolte viennent toujours plus troubler le bon ordre de l’exploitation démocratique.

A coups de barricades, d’incendies, de blocages, de guets-apens, de sabotages, de pavés, de manifestations sauvages, d’attaques collectives ou individuelles, la domestication quotidienne ne coule pas que des jours tranquilles.

A Villiers-le-Bel par exemple, c’est la flicaille qui se fait cette fois canarder pendant que ses comicos flambent.
Ailleurs, les mutineries et évasions des centres de rétention montrent à leur tour que certains ne se résignent pas à se faire dégager en fonction des besoins du marché.

L’État, bien sûr, présente l’addition : rafles, perquisitions massives dans les cités ou les foyers d’immigrés, attribution à des groupes spécifiques de pratiques radicales répandues, occupation quasi militaire des quartiers,...

Dans cette guerre sociale où l’antagonisme est quotidien,
il est temps que chacun choisisse son camp.

QUE CRÈVE LE MEILLEUR DES MONDES !

Affiche trouvée sur les murs de plusieurs villes en 2008.
Dan
 

Messagepar NOSOTROS » Dimanche 30 Nov 2008 0:23

bof ...

A Villiers-le-Bel par exemple, c’est la flicaille qui se fait cette fois canarder pendant que ses comicos flambent.


Désolé mais ça sent la branlette adolescente ... On aimerait bien y etre alors on se racontre des films ...

Ce texte est une déclaration de guerre. Soit.

Seulement à ton déjà vu des guerriers partir au combat sans armes ni bagages, sans logistique ni moyen de tenir ? A part dans les films de la 7ème compagnie ou des Charlots en campagne, bien sur ...
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Messagepar wiecha » Dimanche 30 Nov 2008 12:46

Franchement, vu le déferlement de saloperies de gauche qui font le tri entre les "bonnes" et les "mauvaises "pratiques du mouvement sous prétexte de "soutenir" les inculpés de Tarnac, les appels dans le Monde signé par les "intellectuels " qui se refont une virginité à l'occasion, il y a des affiches qui saoulent à certains moments et rassurent à d'autres.

Cela dit, ce que je ne comprendrais jamais, c'est cette division: pourquoi sur ce type d'affiches qui recensent des pratiques, n'y a-t-il jamais des trucs du style " grèves massives même dans les secteurs ou la répression patronale est la plus dure". Il me semble que c'est quand même un élement essentiel, notamment pour les sans papiers, la grande distribution, l'intérim bref des secteurs ou l'on retrouve certainement pas mal des gens de novembre 2005
wiecha
 
Messages: 623
Inscription: Lundi 03 Déc 2007 23:56

Messagepar NOSOTROS » Dimanche 30 Nov 2008 22:10

Ca me rassurerait si je savais que c'était pas que de la gueule et du vent ...

Quant au reste ... CQFD ...
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Messagepar Dan » Jeudi 18 Déc 2008 20:30

n'importe quoi cette dernière intervention je trouve.. si au moins tu argumentais!
Dan
 

Messagepar NOSOTROS » Jeudi 18 Déc 2008 22:36

la domestication quotidienne ne coule pas de jours tranquilles à coup de de guet apens, de sabotages, d'attaques collectives ou individuelles.


En Palestine, en Irak ou en Afghanistan, je dis pas. Il y a bien des guet appens quotidiens. Mais en France, en 2008 ?

Please ...

Si certains se sentent "rassurés" par une affiche, moi je me sentirai rassuré si je savais qu'il y avait un réel "matelas" social pour pouvoir se ramasser sans trop de mal en cas de chute. Parce que l'épaisseur d'une feuille de papier c'est pas suffisant pour amortir en cas de pépin.

Quand tu te lances dans des guets appens et autres actions du même type, tu a prévus les itinéraires de replis et autres solutions de dégagement / exfiltration au cas où ... Je sais pas toi, mais je la sens pas encore totalement mure pour ce genre de scénario la situation. Non ?

Libre à toi de fantasmer l'intifada, mais plus dure sera la chute quand la réalité viendra taper à ta porte ...
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Messagepar Dan » Samedi 20 Déc 2008 0:35

NOSOTROS a écrit:En Palestine, en Irak ou en Afghanistan, je dis pas. Il y a bien des guet appens quotidiens. Mais en France, en 2008 ?

Please ...


Concernant 2008, voici quelques exemples:

Toulouse : trois policiers blessés au visage
(Le 18 mars 2008)

Trois policiers blessés à la Reynerie

Même « calmes », les cités toulousaines peuvent basculer dans la violence n’importe quand. Samedi après-midi, vers 16 heures, un équipage de policiers pourchassait une voiture repérée cheminement Edgard-Varèse, dans le quartier de la Reynerie et dont le conducteur refusait de s’arrêter. Arrivé rue de Kiev, le véhicule de police a été pris pour cible. Une vitre a éclaté et les trois fonctionnaires présents à l’intérieur ont été blessés au visage. Des coupures qui ont nécessité un passage par l’hôpital. Les trois policiers ont été obligés d’arrêter leur service. Vers 17 h 30, nouveaux incidents avec un face à face entre une trentaine de jeunes habitants du quartier et les policiers. À nouveau pris pour cible, les policiers ont dû utiliser des grenades lacrymogènes pour se dégager.

La Dépêche du Midi, 18 mars 2008


Epinay-sur-Seine : tirs sur des policiers

Trois policiers de la Brigade anticriminalité ont essuyé des tirs, dans la nuit de samedi à dimanche, dans le quartier d’Orgemont à Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis). Ils tentaient d’interpeller l’agresseur présumé d’un jeune homme quand la tension est montée avec un groupe qui se trouvait au pied d’un immeuble. Une bagarre a éclaté.

Les policiers ont dû utiliser leurs flash-ball pour se protéger. Ils ont été visés par plusieurs tirs de flash-ball et d’une arme à feu de petit calibre. La patrouille a pu finalement regagner sa voiture avec le suspect interpellé. Il n’y a pas eu de blessés.

leparisien.fr, 31.08.2008, 20h33


Tirs de flash ball contre des policiers à La Courneuve

27.09.2008, 15h45 | Mise à jour : 16h24

Des policiers des Unités territoriales de quartier (Uteq) ont essuyé, vendredi, dans la cité des 4.000 à La Courneuve (93), des tirs de flash-ball qui n’ont heureusement, pas fait de blessés. Selon une source policière, des inscriptions ont été découvertes samedi sur des murs de cette cité. Elles indiquent « un ou deux prénoms de policiers », « le numéro d’une plaque d’immatriculation d’un véhicule administratif » et menacent : « la prochaine fois ça sera une vraie arme ».

Cette intimidation témoigne du bras de fer qui se joue sur le terrain dans des quartiers dits sensibles de quatre communes de Seine-Saint-Denis : La Courneuve, Saint-Denis, Clichy-sous-Bois et Montfermeil. Depuis le mois d’avril, cinquante gardiens de la paix sont chargés de reprendre pied sur le terrain. L’expérimentation sera étendue avant la fin d’année à d’autres départements et une centaine d’unités seront créées d’ici trois ans. Ces policiers chargés d’assurer une présence visible, de lutter contre la délinquance et les violences urbaines, ont également pour mission de tenter de créer un lien de confiance avec la population.

A la suite de cet incident, le syndicat Alliance des gardiens de la paix a demandé l’ouverture d’une information judiciaire.

Leparisien.fr avec AFP


Oise : un poste de police incendié

AP 03/12/2008 | Mise à jour : 17:00

Le bureau de police de Montataire (Oise) a été incendié dans la nuit de mardi à mercredi, a-t-on appris de source policière. Ce sinistre intervient cinq jours après la mort d’un jeune homme de la ville abattu par un gendarme.

Selon les premiers éléments de l’enquête, une vitre située à l’arrière du bâtiment a été cassée, permettant à des inconnus de répandre du produit inflammable. Les flammes ont sérieusement endommagé les bureaux des fonctionnaires qui sont désormais fermés au public.

L’enquête en flagrance a été confiée à l’antenne de police judiciaire de Creil (Oise).

Cet acte criminel survient au lendemain de l’enterrement d’un habitant de Montataire qui a été mortellement blessé par une balle tirée dans la nuit de jeudi à vendredi par un gendarme du département. Le militaire a depuis été mis en examen pour "violences par dépositaire de l’autorité publique avec usage d’une arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner".

Agée de 20 ans, la victime se trouvait à bord d’un véhicule avec deux autres personnes suspectées d’avoir commis un "car jacking" et un vol de carburants durant cette même nuit. Après avoir forcé un premier contrôle, le véhicule a réussi à se dégager d’un second barrage mis en place par les gendarmes. Se sentant menacé, l’un d’entre eux a alors fait feu à trois reprises sur l’automobile.


Le Chesnay: Le poste de police pris pour cible

Le Parisien | 14.10.2008, 07h00

ETRANGE MONTÉE de la violence ce week-end au Chesnay. « On s’interroge sur la signification de cet accès de tension dans un secteur aussi calme », précisait hier à Versailles une source proche de l’enquête. Deux jeunes hommes de 16 et 17 ans ont été déférés dimanche au parquet de Versailles avant d’être remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Ils sont soupçonnés d’avoir dégradé, dans la nuit de vendredi à dimanche, des voitures du service technique de la ville avant d’incendier le véhicule de l’épouse d’un fonctionnaire du groupe d’intervention régionale (GIR) des Yvelines.

Cette étrange nuit débute devant l’hôtel Mercure, lorsque quatre jeunes hommes armés d’un pistolet et d’une bombe lacrymogène menacent un chauffeur de taxi. Mais l’homme, plus rapide que les malfaiteurs, parvient à leur échapper, sauvant ainsi sa recette et son véhicule. Malgré les efforts de la police, les voleurs n’ont pas pu être identifiés.

Vers 22 heures, quartier Saint-Martin, trois autres jeunes gens s’introduisent dans les locaux du service technique de la ville. Ils tentent de dérober deux véhicules sans y parvenir. Ils laissent les serrures abîmées et prennent la fuite.

Vers 1 h 20, deux cocktails Molotov sont lancés par-dessus le grillage du bureau de police du Chesnay. Un des engins atterrit sur une Opel Corsa. Et la voiture prend feu. Les pompiers maîtrisent le sinistre. Les policiers du quart de nuit interpellent trois suspects aux abords du poste. Ils sont placés en garde à vue au commissariat de Versailles.

Identifiés grâce à la vidéosurveillance

Lors de la garde à vue, le trio nie toute implication dans l’incendie et dans l’intrusion au centre technique municipal. Mais le système de vidéosurveillance permet d’identifier les deux plus jeunes, qui ont dégradé les véhicules de la ville.

Le dernier, âgé de 25 ans et déjà connu des services de police, a été remis en liberté en attendant la suite de l’enquête. « Nous attendons les résultats des analyses toxicologiques, précise une source proche de l’enquête. Il nous faut savoir s’il y a des traces d’hydrocarbure sur ses vêtements. »


Mazamet. Un policier tabassé pendant une arrestation à Aussillon

Il venait d’arrêter un voleur jeudi soir lorsqu’un groupe de jeunes gens de la Falgalarié s’est jeté sur lui. C’est la troisième agression de ce type depuis fin 2007.

Vers 19h30 hier soir, six fourgons de CRS, soit une cinquantaine d’hommes de la Police Nationale sont arrivés en renfort sur Mazamet-Aussillon afin de se déployer tout au long de la nuit sur la cité et en particulier dans le secteur de la Falgalarié à Aussillon. C’est la toute première réponse apportée par l’Etat au très grave incident qui s’est produit la veille, jeudi soir vers 19 heures, au cours duquel un jeune policier ADS (adjoint de sécurité) du commissariat a été roué de coups. Ce 1e mai en effet, vers 19 heures, la patrouille du commissariat de Mazamet, informée par radio, a croisé un véhicule qui venait tout juste d’être volé et au volant duquel se trouvait un jeune âgé de 17 ans environ. La patrouille suit la voiture volée. Affolé, le conducteur perd le contrôle et finit sa course contre un mur, près du pont de la Falgalarié, à la chaufferie collective. Le policier ADS sort du véhicule et se met à la poursuite du jeune voleur. Au niveau du rond point, plus à l’intérieur du quartier, il l’appréhende et tente de lui enfiler les menottes. C’était sans compter l’arrivée sur place d’une quinzaine de jeunes du quartier, des mineurs et de jeunes majeurs, qui s’en prennent violemment au policier en tenue. Ils dissimulent leur visage avec leur pull et le frappent à coups de poings et de pieds afin qu’il laisse partir leur camarade.

Lorsque le collègue de la patrouille rejoint la scène, au volant du véhicule de Police, le groupe se disperse dans les immeubles. Y compris le voleur. Le jeune ADS est un solide garçon mais il souffre tout de même de nombreuses ecchymoses en particulier sur le thorax et derrière la tête. Son état a été estimé légalement à 4 jours d’ITT (interruption temporaire de travail).

Cet événement survient après plusieurs incidents ayant eu pour cadre cette cité populaire d’Aussillon où culminent de nombreux immeubles HLM.

Il y a tout juste une semaine (notre édition de mardi), l’interpellation d’un voleur decyclomoteur puis une opération de contrôles d’identité sur le même secteur s’étaient aussi déroulées dans une ambiance très tendue. Un policier avait été très légèrement touché ainsi que la voiture de police caillassée. Et puis, comment ne pas faire le rapprochement avec le tabassage en règle dont avait été la victime un gardien de la paix, en centre-ville de Mazamet, entre Noël et le Premier de l’An 2008 ?

Le groupe de jeunes gens concernés par ces agissements ne serait pourtant formé que d’une vingtaine d’individus à peine. Mais ceux-ci semblent avoir largement dépassé le cap des incivilités pour devenir défiants et agressifs envers les forces de l’ordre.

Les policiers demandent des renforts, estimant que les effectifs de Mazamet ne sont pas suffisants. L’incident de jeudi soir le démontre cruellement puisque la patrouille de police était formée d’un agent titulaire et d’un policier en formation. Et ils se sont trouvés très seuls face à un groupe très déterminé.


Quatre policiers blessés par des tirs de plombs à Grigny

LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 02.03.08 | 21h22

Quatre policiers ont été blessés dimanche 2 mars par des tirs de plombs lors d’une intervention à Grigny, dans l’Essonne, a annoncé le ministère de l’intérieur. "Appelés par une boulangère du quartier de La Grande Borne, dont le commerce venait d’être vandalisé par deux individus", explique le communiqué, ces fonctionnaires seraient tombés dans un "guet-apens" tendu par une trentaine de personnes, "au visage dissimulé, dont plusieurs étaient armées, qui les ont pris à partie."

A l’arrivée de la police, vers 16 heures, les jeunes braqueurs de la boulangerie ont pris la fuite avant d’être rejoints par une vingtaine d’autres individus, avaient indiqué plus tôt des sources policières. Deux d’entre eux ont sorti des fusils à pompe et fait feu en direction des policiers. D’après le syndicat Alliance, les armes n’étaient pas chargées avec de vraies balles, mais avec du plomb. Plusieurs autres jeunes étaient en possession d’armes de poing, mais ils n’ont pas réussi à en faire usage, a précisé le syndicat Alliance. Des projectiles et des cocktails Molotov ont été lancés en direction des fonctionnaires. Une voiture a également été brûlée. Le quartier a été bouclé par de nombreux renforts, dont des CRS et des gendarmes mobiles. Le calme est revenu vers 17 h 30, selon la police qui n’a procédé à aucune interpellation.

Trois policiers ont été légèrement blessés, un quatrième, touché à une cuiss, a dû être transporté à l’hôpital, indiquent ces sources et le communiqué. Ses jours ne sont pas en danger, ont indiqué les pompiers.

La ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, "exprime son indignation" et "dénonce la lâcheté de tels actes", indiquent ses services. Les policiers n’ont pas fait usage de leurs armes, a-t-on précisé au ministère.


Pour ton information, on appelle ça des guet-apens. Il n'y a pas besoin d'aller jusqu'en Irak ou en Palestine pour voir que la rage éclate. à la cité des orgues de Flandre dans le 19e arrondissement de Paris par exemple il y a une semaine, un nouveau guet-apens à eu lieu. C'était peut être pas l'Irak mais c'était un guet-apens.
Le mépris est donc de trop.

Quand tu te lances dans des guets appens et autres actions du même type, tu a prévus les itinéraires de replis et autres solutions de dégagement / exfiltration au cas où ... Je sais pas toi, mais je la sens pas encore totalement mure pour ce genre de scénario la situation. Non ?


Visiblement si, puisque des guet-apens ont régulièrement lieu en France.

Libre à toi de fantasmer l'intifada, mais plus dure sera la chute quand la réalité viendra taper à ta porte ...

Merci pour le conseil, je tacherais d'y penser, promis.
Concernant l'intifada, tu devrais savoir que fantasmer l'intinfada est loin d'être un de mes hobbies préférés (essaye ici par exemple: http://www.non-fides.fr/spip.php?article15 ).

NOSOTROS a écrit:Désolé mais ça sent la branlette adolescente ... On aimerait bien y etre alors on se racontre des films ...


C'est pas qu'on aimerait bien y être, c'est qu'on aimerait bien que ces actes ne soient pas perçus comme de la simple délinquance (comme chez beaucoup de grand révolutionnaires franchouillards), mais comme une réponse à l'exploitation et la domination, et comme faisant intégralement partie de LA GUERRE SOCIALE.
De toute manière, je ne comprend pas ton mépris pour la révolte des adolescents. N'ont ils pas le droit de se révolter eux aussi? comme le font les lycéens en ce moment.
Pourquoi réduire leur colère à de la simple "branlette"? aurais tu des comptes à régler avec l'onanisme cher nosotros?
Dan
 

Messagepar NOSOTROS » Samedi 20 Déc 2008 2:36

bla bla bla

marché, tract, mort au flic, super dupont qui fait ses courses, controle illégal de papier, carpette.

C'est au pied du mur qu'on voit le maçon.

T'as lancé combien de cocktail dans ta vie ? T'as détruis ton lycée ? Moi oui, y compris la bibliothèque. (par inondation en plus, ça compte triple !). Laisse tes fantasmes au vestiaires STP ...

Si on rend les armes alors que la première balle n' pas été tiré, on est mal placé pour parler de guerre sociale.

Alors on évite de se la jouer.

C'est pas une question de mépris, plus de conseil amical pour éviter bobo.
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Messagepar Dan » Samedi 20 Déc 2008 2:49

J'essaye de rester cordial, mais tes propos sont loin de tout débat à ce que je vois. Tu préfère te réfugier dans une prose indigeste de faux sage au pied de la cascade.
Que de formules, de proverbes, de "conseils", quelle supériorité intellectuelle! chapeau.

Tu sais ou frapper quand tu voudra ouvrir un débat sain et serein, en attendant ça, je te laisse prosater avec verve.

NOSOTROS a écrit:bla bla bla

marché, tract, mort au flic, super dupont qui fait ses courses, controle illégal de papier, carpette.

C'est au pied du mur qu'on voit le maçon.

T'as lancé combien de cocktail dans ta vie ? T'as détruis ton lycée ? Moi oui, y compris la bibliothèque. (par inondation en plus, ça compte triple !). Laisse tes fantasmes au vestiaires STP ...

Si on rend les armes alors que la première balle n' pas été tiré, on est mal placé pour parler de guerre sociale.

Alors on évite de se la jouer.

C'est pas une question de mépris, plus de conseil amical pour éviter bobo.

Andy Verol sort de ce corps!
Dan
 

Messagepar clown » Samedi 20 Déc 2008 2:52

sans le ton hyper-paternaliste, ca passerait peut-être un peu mieux.

Sinon, je vois pas ce qui ce qui relève de la "branlette" ou du "fantasme" dans le fait de RELEVER D'APRES DES FAITS AVERES que les flics se font caillasser, tirer dessus dans les banlieues et ailleurs, mais on aura surement une explication à ca.

On ets pas là pour faire une compétition sur qui a jeté le plus de cocktails dans sa vie, sur un forum public encore moins, mais à relayer ce qui se passe dans la vraie vie.
clown
 
Messages: 734
Inscription: Jeudi 01 Mar 2007 16:50

Messagepar NOSOTROS » Samedi 20 Déc 2008 3:03

quelle supériorité intellectuelle!


excuse je ne te parle pas de "supériorité intellectuelle" mais de capacité de réaction à la pression. Je te parle pas ici de postures intellectuelles mais de faits concrets ...

Ca sent le paternalisme ? Peut être. Il faudrait parfois voir aussi à ne pas se mettre dans une situation infantilisante humiliante où tu présentes tes papiers au premier connard qui demande à les voir ... Eviter de se retrouver dans la position du petit enfant qui se fait gronder par le policier (même pas en fonction ...)

Après bien sur que des flics se font caillasser, qu'il ya des guets appens et des bastons avec les flics. Par exemple, au Stade Barnabeo à Madrid, l'affrontement entre jeunes supporters de marseille et des flics. Un mec se fait arrêter suite à ça. Ses amis lancent une campagne de solidarité, de façon autonome, sans parti ni syndicat, etc ... On poste le clip ici. Qu'"elle réaction "quel clip puant !". Faudrait savoir, non ? Si d'un côté on valorise l'affrontement avec les keufs, quand certains passent à l'acte on est solidaire, on se dissocie pas comme ça.

Par ailleurs si on valorise uniquement le côté "tactique" (attaque des flics contre le harcelement quotidien), en enlevant tout le caractère politique, pourquoi dans ce cas on écrit des textes tels que "les ennemis de mes ennemis ..." ? Après tout la Hamas ne fait rien d'autre que ce qui est dit dans cette affiche en ajoutant juste : que crève le meilleur des mondes occidental

C'est une question de cohérence. Enfin je crois, mais je peux me tromper.
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Messagepar clown » Samedi 20 Déc 2008 3:09

Etre pour la fin des prisons, ca n'empêche pas de pouvoir critiquer UNE vidéo dont je ne soutenais pas les paroles qui faisaient l'éloge d'un "bon père de famille, réglo, qui travaille , et qui aurait aimé porter les couleurs de sa patrie".. En fait, en s'en fou qu'il soit bon père de famille si on veut que l'Etat disparaisse.

C'était pas LA vidéo officielle pour la libération de ce mec-là. Tout comme ca pose un problème quand un texte du comité de soutien de tarnac dénonce "un usage DISPROPORTIONNE de l'anti-terrorisme", mais c'est encore un autre débat.


edit: il y a une différence entre des habitants de cités qui caillassent les flics (des momes palestiniens -et "israéliens- peuvent aussi cailasser des chars de facon autonome, sans hamas ni qui que ce soit) et une orga comme le Hamas, non ???
clown
 
Messages: 734
Inscription: Jeudi 01 Mar 2007 16:50

Messagepar NOSOTROS » Samedi 20 Déc 2008 3:19

En fait je crois que c'est un débat qu'il faut avoir publiquement. C'est nécessaire, surtout maintenant. (cf les discussions après l'arrestation de Juan et Isa où, ici, certains nous disaient de taire nos critiques car c'était pas le moment ...) Sur tarnac on (la CNT AIT) a décidé de réagir parce que nous aussi ça nous a hérissé le poil du chat. Après on va essayer de pas la faire bourrin (ok, c'est pas gagné :-) je promets de pas rédiger le texte ! :lol: )

En fait, en s'en fou qu'il soit bon père de famille si on veut que l'Etat disparaisse.


Je sais pas. Qui fera la révolution ? Je suis pour que ce soit le plus massif possible, le plus de gens possibles.

Je suis persuadé que 99% des pères se sentent de bons pères de familles et en tout cas voudraient l'être. Quand il y a des vols à l'étalage ou des pillages lors d'émeutes, c'est rarement pour s'en foutre plein la gueule, peter dans la soie et chier sur ce monde pourris. C'est plus souvent pour permettre à ses enfants de manger de la viande, d'avoir des cadeaux, pour que ces enfants soient heureux et ne manquent de rien ... bref c'est avoir une attitude de bon père de famille.

C'est l'Etat ety la Capital qui empêche les pères (et les mères) d'être de bons parents, en les foutant eux ou leurs enfants en taule pour rien, en leur prenant tout leur temps dans le boulot et les transport au lieu de s'occuper de leur mome, en leur extorquant la plus value de leur vie qui fait qu'ils ne peuvent pas donner à leur momes ce dont ils rêvent.

Donc moi je m'en fous pas, parce que mes voisins veulent êtres de bon parents, ils veulent le meilleur pour leur mome et c'est normal, et qu'ils commencent à comprendre que s'ils ne se débarassent pas de l'Etat et du capital et ben ils ne pourront pâs l'être.

Maintenant je force personne à penser pareil.
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Messagepar Dan » Samedi 20 Déc 2008 3:39

NOSOTROS a écrit:
quelle supériorité intellectuelle!


excuse je ne te parle pas de "supériorité intellectuelle" mais de capacité de réaction à la pression. Du vrai et bon concret ...

Ca sent le paternalisme ? Peut être. Il faudrait parfois voir aussi à ne pas se mettre dans une situation infantilisante humiliante où tu présente tes papiers au premier connard qui demande à les voir ...


Eh ben! quelle capacité à pourrir les débats en ressortant "les vieux dossiers", une technique que tu connais sur le bout des doigts. mais fin stratège que tu es tu n'a pourtant pas pensé à l'utiliser avec parcimonie. Parce que saturer les forums de dossiers ad hominem sur les gens avec qui tu débat, c'est aussi saturer ta capacité à paraitre autre chose que "dégueulasse" au yeux de tes futurs disciples. Comme quoi tout les fins stratèges ont leurs limites... Ce qui vaut également avec les tacticiens!
Sache juste qu'à trop agir en stratège, on finit par faire des erreurs stratégiques.

Bon, puisque que tu ressors un dossier vieux de quelques années histoire d'alimenter un peu plus les profils psychologiques de ceux qui se font tout un métier de nous surveiller, soit. Sache juste que des veux dossiers sur toi j'en ai aussi (comme tout le monde). Je ne vais pas les révéler sur un forum public, parce que cela va à l'encontre de mes principes fondamentaux.

Mais puisque tu a décidé de dépasser comme à ton habitude les limites du raisonnable, expliquons nous, histoire d'arranger le différend à l'amiable et d'éviter le tribunal révolutionnaire.
Il y a quelques années donc, j'étais militant de l'AIT à tes cotés. Lors d'une table de presse, une diff de tract avec quelques slogans scandés de type "à bas l'état les flics et les patrons". voila qu'un flic en civil en train de faire ses courses se ramène. visiblement assez agressif et plutôt allumé du cerveau. il commence à menacer: arrestations, renforts etc.
Il m'insulte, m'attrape et me demande mes papiers en s'excitant. Je lui demande de se calmer, lui explique que son code penal me permet d'utiliser ma bouche pour dire des choses de type "a bas l'etat les flics et les patrons" à des gens dans la rue et lui donne mes papiers (original pour un contrôle d'identité...).

A cette époque j'étais un tout jeune militant de l'AIT, fraichement recruté. Pas encore au fait des techniques de défense légale face aux keufs, et avec une frousse bleue des keufs liée à des souvenirs très marquants dans la tête d'un jeune pas encore finis, qui a l'époque étaient encore très frais. A cette époque, aucune idée de mes droits face à la police, de ce que je peux et ne peux pas dire/faire devant un keuf. Aucune expérience, aucune lecture et strictement aucune connaissances juridiques.

J'ai donc, dans la panique, montré mes papiers à cet agent.
JE SUIS UNE FIOTTE, UN DÉSERTEUR, UN MÉCRÉANT.

Aujourd'hui, les expériences vécues et les lectures me permettent de savoir comment réagir lors d'une agression policière. Ce n'était pas le cas à l'époque ou j'étais militant de la CNT-AIT.
J'imagine que lorsque tu étais militant de *mettre ici les partis et syndicats auxquels tu a participé dans ta jeunesse*, tu n'aurais pas réagis de la même manière que depuis que tu es un valeureux militant de l'anarchosyndicalisme révélé.

Donc, que me reproche tu au juste? de ne pas lui avoir dis d'aller niquer sa mère-grand? certes j'ai pas eu le courage.

Dis donc, mais quelle lopette ce militant de la CNT-AIT qui scande à tout va "a bas l'état les flics et les patrons", "vive l'anarchosyndicalisme", "une seule solution la révolution" et autres slogans chéris de ses camarades de l'AIT et qui n'est même pas capable de faire un guet-apens au flic qui vient lui casser les ovaires sur une table de presse à 11h du matin... une vrai fiotte! même pas foutu de violer des nonnes en catalogne!

NOSOTROS a écrit:Je suis persuadé que 99% des pères se sentent de bons pères de familles et en tout cas voudraient l'être. Quand il y a des vols à l'étalage ou des pillages lors d'émeutes, c'est rarement pour s'en foutre plein la gueule, peter dans la soie et chier sur ce monde pourris. C'est plus souvent pour permettre à ses enfants de manger de la viande, d'avoir des cadeaux, pour que ces enfants soient heureux et ne manquent de rien ... bref c'est avoir une attitude de bon père de famille.

C'est l'Etat ety la Capital qui empêche les pères (et les mères) d'être de bons parents, en les foutant eux ou leurs enfants en taule pour rien, en leur prenant tout leur temps dans le boulot et les transport au lieu de s'occuper de leur mome, en leur extorquant la plus value de leur vie qui fait qu'ils ne peuvent pas donner à leur momes ce dont ils rêvent.

Donc moi je m'en fous pas, parce que mes voisins veulent êtres de bon parents, ils veulent le meilleur pour leur mome et c'est normal, et qu'ils commencent à comprendre que s'ils ne se débarassent pas de l'Etat et du capital et ben ils ne pourront pâs l'être.

Maintenant je force personne à penser pareil.


je suis tout de même étonné de voir un tel éloge de la famille sur un forum anarchiste, ou anarchosyndicaliste, comme tu veux.
Dan
 

Messagepar NOSOTROS » Samedi 20 Déc 2008 8:34

Je lui demande de se calmer, lui explique que son code penal me permet d'utiliser ma bouche


Tu oublies juste de préciser que j'ai essayé de m'interposer, de calmer moi aussi le gars sans cependant céder à ses injonctions (Il faut quand même préciser que le mec était pas en service, il faisait juste ses courses). Bref de lui faire "aller voir sa mère", avec les formes ... (que veux tu, j'avais effectivement un peu plus d'expérience. (1) ). Bon mais comme tu n'étais pas un disciple de l'AIT, tu as préféré régler le différent à ta manière. Ce qui était ton droit. Et je ne me suis pas répandu pour autant pour dire que tu étais un social traite qui défendait les valeurs de la république ...

Quant à dire que tu serai une "fiotte" (? je n'utilise jamais ce terme ni ce genre de catégorisation.), je te laisse la paternité de tes propos. Tu aimes bien jouer les victimes, c'est aussi ton droit.

Et pour les insultes (y compris ad hominem ...) tu n'en est pas avare, donc on va pas se faire de mauvais procès réciproques...

Pour le reste, et pour revenir au sujet initial (l'affiche), ce qui me gonfle c'est qu'elle s'inscris dans le discours sur "la joie de l'insurrection" et autres conneries. Si les gens font l'insurrection c'est pas pour s'éclater, pour s'amuser. Pour fêter la mort d'Alexis, super promo au rayon cocktails ...

Idem pour le vol : les gens ne volent pas pour l'adrénaline d'échapper à la surveillance des vigiles, mais par nécessité. Et la première des nécessité, aujourd'hui, c'est souvent de nourrir leurs momes ... (que veux tu, comme je ne suis pas pour le travail des enfants, je considère que c'est aux adultes de nourrir les enfants,jusqu'à ce qu'ils soient autonomes et puissent trouver leur nourriture ... Se pourrait il que tu confonds parentalité et famille ?)

En tout cas, il me semble que si on veut faire la révolution c'est pour que plus jamais les gens n'aient besoin de voler pour nourrir les gosses.

Non ?


=========================================

(1) Et, puisque tu me poses la questions, tu imagines très mal en prenant ton cas pour une généralité. Même quand j'étais très jeune militant au MJS, je n'ai pas eu besoin de conseils d'un quelconque gourou pour brocarder les cogne sans me faire humiliere en retour ... Et j'ai quelques souvenirs pour en témoigner ... Bon je raconterai pas non plus ma vie ici
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Messagepar clown » Samedi 20 Déc 2008 11:13

Je vois pas pourquoi cette affiche pronerait l'insurrection en chantant, ou je ne sais quoi d'autre. On peut la lire, la relire, la re-relire.

Elle mentionne que certains actes de résistance sans médition se développent parmis les populations, en opposition à l'oppression de l'Etat et du Capital, et qu'en retour, l'Etat PRESENTE L'ADDITION EN MATIERE DE REPRESSION. Donc il y a bien l'idée: oui c'est bien que les flics se fassent chasser des quartiers à coup de pieds au derche, mais si on le fait, on doit savir que l'Etat n'acceptera jamais de se faire marcher dessus, et donc qu'il y aura grosse répression.

Je vois pas ce qu'on peut faire de mieux, d'un coté pour dire qu'il faut être offensifs contre le Pouvoir, et de l'autre un appel à la résponsabilité ("attention à vos fesses, la révolte n'est pas une soirée dansante").

C'est pas parce que l'affiche contien des couleurs et des images (à la limite on pense ce qu'on veut de l'esthétique) que c'est spectaculaire, et que ca prone la révolution dans la joie guillerette. Et quand bien même ça le ferait, chaque période "révolutionnaire" a aussi eu ses chants pour se donner du courage, et quitte à ce qu'il yait une révolution un jour (on y croit ou pas), autant que les personnes qui la feront la fasse en chantant, en transformant leur colère leur rage et leur révolte en une certaine joie de lutter contre ce qui les détruisait jusqu'alors. Sinon ca sera un bain de sang;
clown
 
Messages: 734
Inscription: Jeudi 01 Mar 2007 16:50

Messagepar NOSOTROS » Samedi 20 Déc 2008 16:26

chaque période "révolutionnaire" a aussi eu ses chants pour se donner du courage, et quitte à ce qu'il yait une révolution un jour (on y croit ou pas), autant que les personnes qui la feront la fasse en chantant, en transformant leur colère leur rage et leur révolte en une certaine joie de lutter contre ce qui les détruisait jusqu'alors.


C'est juste, tu as raison.

je me suis peut être un peu emporté.
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Messagepar Dan » Lundi 22 Déc 2008 2:57

NOSOTROS a écrit:
Je lui demande de se calmer, lui explique que son code penal me permet d'utiliser ma bouche


Tu oublies juste de préciser que j'ai essayé de m'interposer, de calmer moi aussi le gars sans cependant céder à ses injonctions (Il faut quand même préciser que le mec était pas en service, il faisait juste ses courses). Bref de lui faire "aller voir sa mère", avec les formes ... (que veux tu, j'avais effectivement un peu plus d'expérience. (1) ). Bon mais comme tu n'étais pas un disciple de l'AIT, tu as préféré régler le différent à ta manière. Ce qui était ton droit. Et je ne me suis pas répandu pour autant pour dire que tu étais un social traite qui défendait les valeurs de la république ...

Quant à dire que tu serai une "fiotte" (? je n'utilise jamais ce terme ni ce genre de catégorisation.), je te laisse la paternité de tes propos. Tu aimes bien jouer les victimes, c'est aussi ton droit.

Et pour les insultes (y compris ad hominem ...) tu n'en est pas avare, donc on va pas se faire de mauvais procès réciproques...

Pour le reste, et pour revenir au sujet initial (l'affiche), ce qui me gonfle c'est qu'elle s'inscris dans le discours sur "la joie de l'insurrection" et autres conneries. Si les gens font l'insurrection c'est pas pour s'éclater, pour s'amuser. Pour fêter la mort d'Alexis, super promo au rayon cocktails ...

Idem pour le vol : les gens ne volent pas pour l'adrénaline d'échapper à la surveillance des vigiles, mais par nécessité. Et la première des nécessité, aujourd'hui, c'est souvent de nourrir leurs momes ... (que veux tu, comme je ne suis pas pour le travail des enfants, je considère que c'est aux adultes de nourrir les enfants,jusqu'à ce qu'ils soient autonomes et puissent trouver leur nourriture ... Se pourrait il que tu confonds parentalité et famille ?)

En tout cas, il me semble que si on veut faire la révolution c'est pour que plus jamais les gens n'aient besoin de voler pour nourrir les gosses.

Non ?


=========================================

(1) Et, puisque tu me poses la questions, tu imagines très mal en prenant ton cas pour une généralité. Même quand j'étais très jeune militant au MJS, je n'ai pas eu besoin de conseils d'un quelconque gourou pour brocarder les cogne sans me faire humiliere en retour ... Et j'ai quelques souvenirs pour en témoigner ... Bon je raconterai pas non plus ma vie ici


As tu bien lu mon post précédent, trop content que tu es de poursuivre ton offensive?
Dan
 

Messagepar NOSOTROS » Lundi 22 Déc 2008 11:54

je te retourne la question ...

(ne te trompe pas de guerre ...)
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15


Retourner vers L'approche globaliste

cron