Super c'est noël!

Pour relier les luttes entre elles et les étendre...

Messagepar Dan » Vendredi 21 Déc 2007 13:31

Léa a écrit:Bref...


c'est la merde quoi..
Dan
 

Super c'est noël!

Messagepar clown » Vendredi 21 Déc 2007 13:47

bon, on referme ce topic et on va se boire un ch'tit canon d'arsenic bien frappé ?
clown
 
Messages: 734
Inscription: Jeudi 01 Mar 2007 16:50

Messagepar peyo » Vendredi 21 Déc 2007 14:00

lucien a écrit:
peyo a écrit:dans la société que nous voulons communiste libertaire, il faudrait bosser, participer aux travail commun, y compris les taches qui rebutent. pretendre se servir autoritairement en invoquant le non respect de la propriété, ça ressemble plus aux methodes des gangsters que celles d'un travailleur collectiviste.
en refusant de payer ton repas à un restaurateur, tu nies la valeur du travail de l'agriculteur qui fournit les produits et celui du restaurateur qui transforme. dans le cas d'un grand restau pour bourgeois, ça devient acceptable vu le patron est plein de fric resultat de l'exploitation de salariés (méme si ce sont des derniers qui devraient recupérer les fruits de leur travail et pas un individualiste)
par contre, dans d'un le cas d'un camion pizza pourri ou un travailleur essaie de s'en sortir en vendant trois sandwiches et trois margueritas, tenir le discours "je ne vous pairai pas parce que je ne reconnais pas la propriété privée", ça merite juste une distribution de gifles. c'est du moins ce que je ferai.
mon coté facho surement. :lol:
wouuuhh : du grand n'importe quoi.
Conclusion : si peyo, le vignole des landes, est contre la prise au tas, c'est qu'il n'est pas anarcho-communiste, pardon communiste libertaire.
Confusion vignolesque ? Je pencherai plutôt pour gentil baltringue.






mais mon pauvre lucien, la prise au tas, c'est du n'importe quoi. c'est illusoire que ce slogan puisse etre une reponse, une alternative. à moins de revenir à des communautés de taille humaine et de reduire fortement notre mode de consomation.
mais je suis pas sur que cela interesse les quelques intervenants de ce forum.
je note que tu ne decortiques pas mes arguments.
peyo
 

Super c'est noël!

Messagepar clown » Vendredi 21 Déc 2007 14:11

à ton avis, que signifie la formule
"de chacun selon ses forces, à chacun selon ses besoins" ?

Si tu es contre cette formule, je me fou bien de tes "arguments"
clown
 
Messages: 734
Inscription: Jeudi 01 Mar 2007 16:50

Messagepar NOSOTROS » Vendredi 21 Déc 2007 14:53

à moins de revenir à des communautés de taille humaine et de reduire fortement notre mode de consomation.


C'est vrai quoi. Et pourquoi pas la Révolution aussi tant qu'on y est !
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3773
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Messagepar peyo » Vendredi 21 Déc 2007 18:08

mais pour beaucoup de militants, revolution ne veut pas dire obligatoirement revenir à des structures de tailles humaines et revenir sur notre mode de consommation. et méme quand ils en sont conscients, beaucoup evitent d'en faire etat de peur que le projet revolutionnaire soit encore moins attractif ou perçu comme credible.
mais pas mal quand meme balaye tout les problémes en se payant de mots. alternative economique? la prise au tas! gestion des villes et regions? assemblée générale! des mots magiques, des slogans sensés tenir lieu de projets revolutionnaires.
pour repondre à truc, sur le slogan "à chacun ses moyens et selon ses besoins", idem: ça ne suffit pas pour proposer une projet credible.
perso, je suis egalitaire mais pas egalitariste. je veux dire que je trouve normal de gratifier les travailleurs qui ont les travails les plus ingrats. sinon, il va falloir m'expliquer comment on va trouver des gars pour vidanger les fosses sceptiques, balancer de l'enrobé sur les routes, se peler les c...... dans un entrepot frigorifique pour que le quidam trouve son poisson pané surgelé en rayon...etc
certains anars parlent méme de revenir au troc. mais la plupart sont des bras cassés bien incapables de produire quoi que ce soit si ce n'est des textes alambiqués.
:lol:
peyo
 

Messagepar lucien » Vendredi 21 Déc 2007 19:48

peyo a écrit:je note que tu ne decortiques pas mes arguments.
et pourtant, y'aurait de quoi, tout comme pour ta dernière intervention ; une solution contre les raccourcis à deux balles à la peyo ?
Le monde ne se compose pas d'anges révolutionnaires, de travailleurs généreux d'une part, de diables réactionnaires et de capitalistes cupides de l'autre.
Avatar de l’utilisateur
lucien
 
Messages: 3012
Inscription: Dimanche 31 Oct 2004 15:32
Localisation: Caen

Messagepar peyo » Vendredi 21 Déc 2007 20:22

bon ben commence, argumentes, explique moi comment tu vois le truc. fais comme si j'étais un quidam à qui tu expliques notre projet revolutionnaire.
peyo
 

Messagepar Léa » Vendredi 21 Déc 2007 20:54

Dan a écrit:
Léa a écrit:Bref...

c'est la merde quoi..

Tu crois pas si bien dire, puisqu'en date du 19/12/2007 donc des mois voir des années plus tard après les faits, voici des nouvelles de la justice bourgeoise :
La 14e Chambre du tribunal correctionnel de Paris a condamné Sébastien Schifres mardi 18 décembre à une peine de 100 jours-amende à 15 euros, soit au total 1500 euros d'amende (1200 euros en cas de paiement dans un délais d'un mois, 100 jours de prison en cas de non-paiement dans un délais de trois mois).

Sébastien, étudiant à Paris 8, était poursuivi pour sa participation à la manifestation du 14 février 2006 et était accusé de violence et dégradation contre le magasin Le Bon Marché.

D'après l'accusation, une porte du magasin aurait été endommagée et un vigile aurait reçu un coup de poing lui occasionnant une Incapacité Totale de Travail d'un jour. Le procureur a demandé une peine de 3000 euros d'amende. Irène Terrel, l'avocate de Sébastien, a fait valoir que la Cour européenne des droits de l'homme interdisait de condamner quelqu'un sans confrontation avec le plaignant. Le tribunal a relaxé Sébastien de l'accusation de dégradation mais a cependant considéré qu'il était coupable de violence. Le tribunal a notamment retenu le témoignage du vigile du magasin qui a déclaré avoir reconnu Sébastien sur une photo que lui a présenté la police. Le 16 février 2006, la police s'était rendue au domicile de Sébastien, ne l'avait pas trouvé, et avait procédé à une perquisition chez une autre personne.

Finalement, Sébastien avait été interrogé par la police sur cette affaire un mois plus tard, à la suite de l'évacuation de l'EHESS.


Bonne(s) lutte(s) à tous, sans temps mort ni entrave :wink:
Elu par cette crapule
Avatar de l’utilisateur
Léa
 
Messages: 2363
Inscription: Samedi 19 Fév 2005 21:16
Localisation: Pas très Loin. Derrière toi !

Messagepar lucien » Vendredi 21 Déc 2007 22:31

peyo a écrit:bon ben commence, argumentes, explique moi comment tu vois le truc. fais comme si j'étais un quidam à qui tu expliques notre projet revolutionnaire.
écoute, peyo : j'considère que tu ne fréquentes ce forum que pour y faire acte de nuisance et c'est bien pour cela que j'évite de te répondre, comme la plupart des participants que tu saoûles sérieusement.

Maintenant, puisque tu veux de la justification, je cite tes premiers mots :
peyo a écrit:dans la société que nous voulons communiste libertaire, il faudrait bosser, participer aux travail commun, y compris les taches qui rebutent. pretendre se servir autoritairement en invoquant le non respect de la propriété, ça ressemble plus aux methodes des gangsters que celles d'un travailleur collectiviste.
alors d'abord, je ne suis pas certain que "nous" voulions la même chose : nous avons assez de divergences de principes pour ne pas pouvoir nous retrouver sur la fin, que de toute manière tu discrédites quand ça t'arrange.
mais pour en revenir à tes premiers mots, tu démarres direct en mélangeant une société espérée et la société actuelle. quand un trac appelle à voler les riches aujourd'hui, toi tu réponds que c'est pas bien de voler les collectivistes et que chacun devra un peu donner de soi.
peu importe la valeur du tract : tu le dénigres et, surtout, t'es à coté de la plaque.
Le monde ne se compose pas d'anges révolutionnaires, de travailleurs généreux d'une part, de diables réactionnaires et de capitalistes cupides de l'autre.
Avatar de l’utilisateur
lucien
 
Messages: 3012
Inscription: Dimanche 31 Oct 2004 15:32
Localisation: Caen

Messagepar indisciple horreur » Samedi 22 Déc 2007 21:48

Peyo n'aime pas pratiquer les choses qui "ne suffisent pas", peyo n'aime pas la racaille et les voleurs, il veut faire un schéma bien carré avant de se lancer dans un "projet"(d'ailleurs il aime bien le mot "projet"), peyo, aime bien la fRANCE quelquepart...



non mais tout le monde connais le principe du code-barre, ces simples contrastes chiffrés décodés par laser, à l'instar de certaines imprimantes(jet d'encre suffit amplement :D ).

symbole de l'oppression, il pourrait aussi fédérer...


sinon c'est pas mal putain les "jours-amendes", c'est un peu du troc quoi, tu achètes ta semi liberté... ils assument vraiment de plus en plus ouvertement. :evil: :evil:
Avatar de l’utilisateur
indisciple horreur
 
Messages: 112
Inscription: Lundi 15 Oct 2007 21:55

Super c'est noël!

Messagepar clown » Samedi 22 Déc 2007 22:04

" ils assument vraiment de plus en plus ouvertement. "

oui, et ça en devient vraiment inquiétant.
Parce que, si nous aussi assumons nos positions, eux ont des armes.
clown
 
Messages: 734
Inscription: Jeudi 01 Mar 2007 16:50

Messagepar NOSOTROS » Dimanche 23 Déc 2007 0:11

Les armes ca se retourne ... dans les revolutions, le facteur decisif a d ailleurs souvent ete le passage d une partie des forces de repression dans le camp revolutionnaire ...

C est a cela qu il faut travailler en creant un milieu et en sapant le moral de l adversaire (cf Sun Zu ...) Ce que l ennemi a bien compris quand on voit la facon dont il procede ...

par ailleurs n engager la bataille directe que qund la victoire est certaine (sous peine d y laisser des plumes) sinon choisir l approche indirecte ...
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3773
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Messagepar indisciple horreur » Dimanche 23 Déc 2007 10:47

oui, il faut être de plus en plus fins(ce qui ne signifie pas l'être toujours en actes ou apparences) car ils multiplient les fronts. ils veulent nous pousser dans nos retranchements...

sinon quelqu'un saurait-il depuis quand on nous sort les "jours-amende"?
Avatar de l’utilisateur
indisciple horreur
 
Messages: 112
Inscription: Lundi 15 Oct 2007 21:55

Messagepar Léa » Dimanche 23 Déc 2007 18:16

indisciple horreur a écrit:sinon quelqu'un saurait-il depuis quand on nous sort les "jours-amende"?

Je ne serais te dire depuis quand cela date ce truc des jours-amendes, mais avec un tel contrat de confiance on a de quoi contacter le SAV :

Le contrat de confiance
Image
de votre justice sociale !


Le système juridique républicain
avait instauré un système non équitable
Désormais avec le nouveau contrat DATI,
votre justice de classe est mieux négociée,
en toute transparence et sans aucune
opacité de la bourgeoisie.

Avis aux fidèles clients carcéral :
une offre promotionnelle leur
permettra d'obtenir une carte de fidélité
avec des points bonus à échanger contre
tous séjours accompagné ou non,
dans nos nombreux centres de rétention.


DATI : un contrat pour vous servir !
Elu par cette crapule
Avatar de l’utilisateur
Léa
 
Messages: 2363
Inscription: Samedi 19 Fév 2005 21:16
Localisation: Pas très Loin. Derrière toi !

Messagepar Léa » Mercredi 26 Déc 2007 23:38

Visite présidentielle au Parc Astérix : Nico ramène une nouvelle meuf :

Image

:twisted: :twisted: :twisted:

Et pendant que Grincheux fricotte avec Blanche Neige à SarkoLand Resort, Pluto reconduit Pocahontas à la frontière.

Image

source : Brave Patrie
Elu par cette crapule
Avatar de l’utilisateur
Léa
 
Messages: 2363
Inscription: Samedi 19 Fév 2005 21:16
Localisation: Pas très Loin. Derrière toi !

Précédente

Retourner vers L'approche globaliste

cron