Rouen : 2 mois de taule pour rien pour un présumé émeutier

Manifestations, assemblées générales, actions en cours... les luttes en normandie !

Rouen : 2 mois de taule pour rien pour un présumé émeutier

Messagepar Vroum » Dimanche 08 Jan 2006 18:55

Dans le Paris normandie de ce samedi 7 : 2 mois de taule pour quedalle:!:

Ismaël, 18 ans, avait été interpellé sur les Hauts de Rouen lors des violences urbaines en novembre. Relaxé en appel, il a passé presque deux mois derrière les barreaux.

Ismaël Ahmimou, 18 ans, a passé Noël en prison. Interpellé le 7 novembre sur les Hauts de Rouen lors des émeutes urbaines, il a été condamné le lendemain en comparution immédiate par le tribunal correctionnel à trois mois de prison ferme.

Son grand frère Mohamed a vécu alors de très mauvaises nuits. « Les plus dures de ma vie », pendant la période où Ismaël est incarcéré à Bonne-Nouvelle. Il est finalement relaxé le 28 décembre devant la cour d'appel de Rouen. Faute de preuves qu'il ait participé à un jet de pierre sur une voiture de police.

« La détention ne s'est pas trop mal passé. Il a continué les cours, raconte Mohamed, qui tient absolument à réhabiliter son cadet. Il a reçu beaucoup de soutien. Je suis allé le voir toutes les semaines au parloir. Pour Noël, j'ai eu le droit de lui amener ses gâteaux préférés ! »

Pas de preuves

Inconnu des services de police, élève de première en bac professionnel au lycée Flaubert, le jeune homme n'a jamais fait parler de lui. Il a toujours clamé son innocence pour des faits auxquels ont pu participer une trentaine de jeunes.

Pour son avocat Mehana Mouhou, il a été « victime de l'embrasement des banlieues ». La cour a estimé que les policiers affirmant avoir formellement reconnu Ismaël n'en apportaient pas la preuve. Pour Mohamed, c'est une victoire et un grand ouf de soulagement pour son frère et sa famille d'origine marocaine. Ils vivent depuis de très longues années dans le quartier en toute tranquillité.

Interpellé avec un de ses copains condamné à la même peine, Ismaël est le seul à avoir fait appel. « Il a toujours dit qu'il n'avait rien fait. Il était parti jouer au foot. Quand les policiers sont arrivés pour inspecter une voiture suspecte, beaucoup de jeunes se sont approchés par curiosité, dont mon frère. Il a emprunté un gilet à quelqu'un c'est pourquoi on a pu le confondre avec un autre. »

Aspects redoutables

S'il n'avait pas fait appel, Ismaël devait sortir le 7 janvier. Il est tout de même resté presque deux mois derrière les barreaux, découvrant des aspects redoutables de la vie carcérale.

« Un jour, il est rentré de cours, il a vu du sang près de son codétenu. L'homme était en train de se taillader le bras en lui disant, je vais te montrer ce que c'est un homme. Mon frère a alors demandé à changer de cellule », rapporte encore Mohamed.

Bien entouré par sa famille, Ismaël suit des études pour devenir agent d'accueil. Son avocat s'étonne encore que les peines prononcées à Rouen aient pu être plus lourdes que celles infligées pour des primodélinquants en région parisienne.

Véronique Baud

http://www.paris-normandie.fr/normandie/000000234.html
Avatar de l’utilisateur
Vroum
 
Messages: 179
Inscription: Lundi 28 Fév 2005 17:46
Localisation: Rouen

Messagepar goldfax » Dimanche 08 Jan 2006 21:13

A Rouen, les flics aiment bien arrêter les gens pour délit de "sale gueule" ! J'ai un ancien copain qui s'est fait arrêter comme ça... Faut dire que la nature ne l'a pas gaté, lui...
goldfax
 

Messagepar lucien » Dimanche 08 Jan 2006 21:21

goldfax a écrit:Faut dire que la nature ne l'a pas gaté, lui...
Mouahaha... pardon... :roll:
Avatar de l’utilisateur
lucien
 
Messages: 3012
Inscription: Dimanche 31 Oct 2004 15:32
Localisation: Caen

Messagepar goldfax » Dimanche 08 Jan 2006 21:55

J'ai hésité à le mettre... :oops:
goldfax
 


Retourner vers Actualité caennaise et normande

cron