RMI : l'Eure passe au RSA

Manifestations, assemblées générales, actions en cours... les luttes en normandie !

RMI : l'Eure passe au RSA

Messagepar Léa » Vendredi 15 Sep 2006 23:38

Racoleuse Passive en avait parlé (du RSA), maintenant ça vous tombe dessus...

RMI : l'Eure passe à la solidarité active

L'Eure veut gagner un temps précieux pour favoriser le retour à l'emploi des bénéficiaires du RMI. Une première nationale menée avec Emmaûs.

La majorité de gauche et son président Jean-Louis Destans (PS) avaient inscrit un dispositif concourant à aborder de façon globale le meilleur traitement des bénéficiaires du RMI parmi ses priorités en juin dernier.

Celui-ci va entrer dans sa phase opérationnelle et constitue le plat de résistance de la session d'octobre du conseil général. Hier, le président Destans a levé le voile sur son contenu, détaillant cinq projets spécifiques destinés à remettre les Rmistes sur le chemin de l'emploi, en garantissant leur revenu.

« Lorsqu'un Rmiste retrouve un emploi, le plus souvent à temps partiel, il y a une mécanique qui a pour effet la baisse de son revenu » rappelle le président du conseil général de l'Eure. « C'est inacceptable. Tout comme le fait de devoir attendre trois mois pour pouvoir boucler un dossier de demande et toucher le RMI ». L'idée innovante de l'Eure est de mettre en place un « revenu de solidarité active ». Une expérience est actuellement menée à Louviers auprès de 500 Rmistes.

Trois autres départements

« Nous nous sommes aperçus qu'il y avait 54 types d'aides différentes. Dans un souci d'efficacité, nous allons mettre en place ce revenu de solidarité active, qui garantira au bénéficiaire du RMI qui reprend une activité, un revenu égal voire supérieur à ce qu'il touchait comme Rmiste » a confirmé hier, Jean-Louis Destans. Le président soumettra son rapport au vote des conseillers généraux de l'Eure lors de la session de rentrée du mercredi 18 octobre prochain, en présence du président d'Emmaûs France, Martin Hirsch. Car l'expérience de l'Eure s'inspire directement du rapport du groupe de travail « Familles, vulnérabilité, pauvreté » présidé par Martin Hirsch, qui a préconisé l'instauration de ce revenu de solidarité active. Trois autres départements français s'intéressent également au dispositif : la Meurthe-et-Moselle (PS), le Rhône (UDF) et la Côte d'Or (UMP).

A destination des Rmistes, trois autres expériences sont menées dans d'autres communes et agglomérations de l'Eure : une plate-forme unique d'accueil à Pont-Audemer, la diversification de l'insertion par l'activité économique à Vernon et la mobilisation des entreprises à travers un dispositif de parrainages en faveur de l'insertion à Evreux. Une cinquième visera à mobiliser l'ensemble des bénéficiaires du RMI de l'Eure. Ils sont 8.400 et leur nombre augmente en moyenne de 3 % par an.

CHRISTOPHE PRETEUX
Elu par cette crapule
Avatar de l’utilisateur
Léa
 
Messages: 2363
Inscription: Samedi 19 Fév 2005 21:16
Localisation: Pas très Loin. Derrière toi !

Messagepar melanie » Samedi 16 Sep 2006 1:10

salut,

allez hop, tout le monde au boulot!!!

Il y a qq années de cela, le syndicat chomeur de caen, via le support "les cahiers de l'anarchisme", s'etait positionné pour un revenu social minimum individuel garanti... La lutte et la revendication du RSMIG semblait alors trés complexe et laissait apparaitre de nombreuses contradictions tant economiques qu'idéologiques. Pour l'instauration du RSMIG, on preconisait une augmentation des bas revenus ce qui devait induire une pression sur les plus hauts revenus, une "ponction" solidaire sur les plus hauts revenus et la réduction du temps de travail, seul solution anti chomage unitaire........Le but du RSMIG et de toutes les autres augmentations des aides apportées aux plus démunis etait de rendre le prix du chomage si dissuasif que le recours qu'en escompte la bourgeoisie devient, d'un coup inopérant.
Le rsmig doit etre egal au smig. Il s'agissait surtout d'un revenu sans travail induit.....merde alors!!
Vive le rsti!
c'est loin tout ça non?? :twisted:
melanie
 

Re: RMI : l'Eure passe au RSA

Messagepar goldfax » Lundi 18 Sep 2006 20:12

Léa a écrit:Racoleuse Passive en avait parlé (du RSA), maintenant ça vous tombe dessus...

RMI : l'Eure passe à la solidarité active

L'Eure veut gagner un temps précieux pour favoriser le retour à l'emploi des bénéficiaires du RMI. Une première nationale menée avec Emmaûs.

La majorité de gauche et son président Jean-Louis Destans (PS) avaient inscrit un dispositif concourant à aborder de façon globale le meilleur traitement des bénéficiaires du RMI parmi ses priorités en juin dernier.

Celui-ci va entrer dans sa phase opérationnelle et constitue le plat de résistance de la session d'octobre du conseil général. Hier, le président Destans a levé le voile sur son contenu, détaillant cinq projets spécifiques destinés à remettre les Rmistes sur le chemin de l'emploi, en garantissant leur revenu.

« Lorsqu'un Rmiste retrouve un emploi, le plus souvent à temps partiel, il y a une mécanique qui a pour effet la baisse de son revenu » rappelle le président du conseil général de l'Eure. « C'est inacceptable. Tout comme le fait de devoir attendre trois mois pour pouvoir boucler un dossier de demande et toucher le RMI ». L'idée innovante de l'Eure est de mettre en place un « revenu de solidarité active ». Une expérience est actuellement menée à Louviers auprès de 500 Rmistes.

Trois autres départements

« Nous nous sommes aperçus qu'il y avait 54 types d'aides différentes. Dans un souci d'efficacité, nous allons mettre en place ce revenu de solidarité active, qui garantira au bénéficiaire du RMI qui reprend une activité, un revenu égal voire supérieur à ce qu'il touchait comme Rmiste » a confirmé hier, Jean-Louis Destans. Le président soumettra son rapport au vote des conseillers généraux de l'Eure lors de la session de rentrée du mercredi 18 octobre prochain, en présence du président d'Emmaûs France, Martin Hirsch. Car l'expérience de l'Eure s'inspire directement du rapport du groupe de travail « Familles, vulnérabilité, pauvreté » présidé par Martin Hirsch, qui a préconisé l'instauration de ce revenu de solidarité active. Trois autres départements français s'intéressent également au dispositif : la Meurthe-et-Moselle (PS), le Rhône (UDF) et la Côte d'Or (UMP).

A destination des Rmistes, trois autres expériences sont menées dans d'autres communes et agglomérations de l'Eure : une plate-forme unique d'accueil à Pont-Audemer, la diversification de l'insertion par l'activité économique à Vernon et la mobilisation des entreprises à travers un dispositif de parrainages en faveur de l'insertion à Evreux. Une cinquième visera à mobiliser l'ensemble des bénéficiaires du RMI de l'Eure. Ils sont 8.400 et leur nombre augmente en moyenne de 3 % par an.

CHRISTOPHE PRETEUX


Quelle est la source de ton texte, s'il te plaît ? :wink:
goldfax
 

Messagepar Paul Anton » Mardi 19 Déc 2006 19:11

Des nouvelles de cette mesure :?: Normalement, le RMA devait avoir cette fonction de retour à l’emploi. :roll: Mais dans la réalité...
"Salut Carmela, je suis chez FIAT ! Je vais bien... Si, si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye !"
Paul Anton
 
Messages: 3191
Inscription: Lundi 01 Nov 2004 16:19

Messagepar Léa » Lundi 07 Jan 2008 15:48

Vingt-cinq départements supplémentaires pour expérimenter le RSA
publié le 03 janvier 2008 sur localtis.info

Un décret du 26 décembre 2007 ajoute 25 nouveaux départements à la liste des conseils généraux autorisés à expérimenter le revenu de solidarité active (RSA) et/ou la simplification de l'accès aux contrats de travail aidés, conformément aux articles 18 à 21 de la loi 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (Tepa) et à l'article 142 de la loi 2006-1666 du 21 décembre 2006 de finances pour 2007.

Un décret du 28 septembre 2007 avait déjà fixé une première liste des départements admis à participer à cette expérimentation (Charente, Côte-d'Or, Eure, Loir-et-Cher, Loire-Atlantique, Oise, Vienne et Val-d'Oise). Un second décret du 31 octobre en avait ajouté huit autres : l'Aisne, les Bouches-du-Rhône, les Côtes-d'Armor, l'Hérault, l'Ille-et-Vilaine, la Marne, le Nord et la Haute-Saône. Avec le décret du 26 décembre, la liste des départements expérimentateurs compte désormais 41 noms. L'objectif initial de 25 départements fixé par Martin Hirsch est donc largement dépassé. L'ampleur de la participation et la présence dans la liste de plusieurs départements dirigés par une majorité de gauche constituent en elles-mêmes un premier succès pour le dispositif et devraient fortement peser en faveur de sa très probable généralisation.

Les 25 nouveaux entrants - qui ont tous délibéré entre le 1er octobre et le 9 novembre 2007 (délibérations publiées au Journal officiel du 1er janvier 2008) - se répartissent en trois catégories. Seize départements ont ainsi choisi d'expérimenter uniquement le revenu de solidarité active : Allier, Alpes-Maritimes, Calvados, Charente-Maritime, Creuse, Dordogne, Doubs, Gard, Gers, Haute-Marne, Mayenne, Morbihan, Pas-de-Calais, Seine-Maritime, Deux-Sèvres et Seine-Saint-Denis. Sept autres départements ont choisi de faire porter l'expérimentation sur la simplification de l'accès aux contrats de travail aidés : Aude, Cher, Isère, Meurthe-et-Moselle (qui avait dans un premier temps envisagé d'expérimenter le RSA), Savoie, Territoire-de-Belfort et la Réunion. Enfin, deux départements - la Haute-Corse et le Rhône - se lancent dans l'expérimentation combinée des deux dispositifs. Treize des nouveaux départements expérimentant le RSA se voient par ailleurs autorisés à modifier le rythme de liquidation de l'allocation de revenu minimum d'insertion (RMI) en vue de rendre les revenus des intéressés plus prévisibles en cas d'accès à l'emploi, conformément à l'article 13 du décret du 5 octobre 2007 relatif à l'expérimentation du RSA.

Jean-Noël Escudié / PCA
Elu par cette crapule
Avatar de l’utilisateur
Léa
 
Messages: 2363
Inscription: Samedi 19 Fév 2005 21:16
Localisation: Pas très Loin. Derrière toi !

RSA...

Messagepar Gorter » Lundi 07 Jan 2008 20:16

Le RSA ? un pur produit de l'imagination capitaliste... Quelle peut-être sa résultante à l'image de toutes les bonnes idées pondues par la société de gauche comme de droite dans l'après-guerre ? De la merde sans aucune finalité si ce n'est les gens exploités par cette mesure comme les autres... Le Capital aime le "fric" plus que tout et marcher sur les autres... Et l'Etat est là pour l'aider comme les partis de l'extrême gauche à l'extrême droite de ce dit capitalisme avec pour relais les syndicats !
Gorter
 
Messages: 196
Inscription: Jeudi 06 Déc 2007 14:28

Re: RSA...

Messagepar lucien » Lundi 07 Jan 2008 21:57

Gorter a écrit:Le RSA ? un pur produit de l'imagination capitaliste... Quelle peut-être sa résultante à l'image de toutes les bonnes idées pondues par la société de gauche comme de droite dans l'après-guerre ? De la merde sans aucune finalité si ce n'est les gens exploités par cette mesure comme les autres... Le Capital aime le "fric" plus que tout et marcher sur les autres... Et l'Etat est là pour l'aider comme les partis de l'extrême gauche à l'extrême droite de ce dit capitalisme avec pour relais les syndicats !

Gorter a écrit:C'est exactement ce qu'est le capitalisme de l'extrême gauche à son extrême droite : de la merde étatiste dont les pratiques sont les mêmes en terme de répression ici comme ailleurs parce que basées sur les questions d'identité, de nation ou de frontières (sic) ! A bas les ethno-identités, les frontières, les hymnes nationaux, les drapeaux patriotiques et le reste... Le Capital ? : une société et un système de PORCS ! :wink:

Capitalisme... droite, gauche... extrêmes... caca... C'est vrai : tu peux le placer dans chaque sujet (après le RSA, la santé, les centres de rétention, CCI... [cherchez l'intrus]), mais bon... :mrgreen:
Le monde ne se compose pas d'anges révolutionnaires, de travailleurs généreux d'une part, de diables réactionnaires et de capitalistes cupides de l'autre.
Avatar de l’utilisateur
lucien
 
Messages: 3012
Inscription: Dimanche 31 Oct 2004 15:32
Localisation: Caen

"A" Qui est le sectaire ?

Messagepar Gorter » Lundi 07 Jan 2008 22:57

Toi ! Nul à chier pour argumenter !
Gorter
 
Messages: 196
Inscription: Jeudi 06 Déc 2007 14:28

Messagepar NOSOTROS » Lundi 07 Jan 2008 23:26

Mais non Gorter ce n'est pas ça. Mais une fois que tu as dit "le capitalisme est la racine de tous les problèmes, il faut s'en débarasser une fois pour toute, et pour cela on ne peut compter que sur nous et pas sur l'Etat, ni sur les partis, ni sur les syndicats" ... Ben on a tout dit ...

On pourrait fait un copié/collé de ce paragraphe pour tous les sujets abordés ici. (tu remarqueras d'ailleurs que j'ai pris comme signature un plagiat de la fameuse formule de Caton l'Ancien : Capitalismo delenda est (le capitalisme est à détruire (1)) Mais bon, tu reconnaitras que ce n'est pas en martelant sempiternellement une idée unique - fut elle juste et partagée en plus - qu'on fait avancer le débat ...

La quesiton est plutot, une fois qu'on a tous dit notre récrimination sur le capitalisme, comment fait on concrètement ?


(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Delenda_Carthago_est
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Messagepar Dan » Mardi 08 Jan 2008 0:05

merci nosotros pour cette diplomatie retrouvée :lol:
je n'aurai pas dis mieux, et pourtant j'ai essayé, mais on m'a parlé de tripes.

perso je dirais CCI delenda est, mais c'est pas le sujet.
Dan
 

Messagepar NOSOTROS » Mardi 08 Jan 2008 0:42

:-)
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Messagepar wiecha » Mardi 08 Jan 2008 1:25

Salut,

Le RSA n'est pas une "bonne idée " qui ne sera jamais mise en oeuvre, le RSA, c'est deux attaques frontales en une

- la destruction des possibilités d'échappatoire au travail salarié contenues dans le volet insertion sociale du RMI. C'est à dire la possibilité de signer son contrat d'insertion sur le logement, la santé, l'activité non salariée, la formation. Je pense que ce volet va d'ailleurs foutre en l'air la vie de pas mal de compagnons qui vivent et luttent avec le RMI, mais ont la désagréable habitude de s'occuper de tout sauf de leurs propres affaires.

- la création d'un "contrat " qui cumule les contraintes d'un contrat de travail et celles du contrat d'insertion , sans les protections. En clair si tu es en RSA, tu as d'un côté ton employeur qui peut t'imposer n'importe quoi et en même temps un référent RMI qui est là pour fliquer les autres aspects de ta vie. Si on y ajoute par exemple dans le cas d'une famille de mal logés, le contrat de responsabilité parentale parce qu'un de tes gamins a taggé Nique la police sur le mur de l'école et la nécessité de respecter ton contrat d'hébergement dans un foyer ou une résidence sociale sinon la porte, on est carrément dans l'utopie du contrôle total sur le moindre des aspects de la vie.

Et c'est aussi, même si on est anti étatiste , la destruction totale du principe d'égalité des droits: tu te retrouves à avoir des règles totalement différentes en matière de cumul emploi/salaire, allocs logement et tout ce qu'on appelle droits connexes ( droit aux transports, accès aux fluides ) selon que tu habites Chartres ou Angers voire même selon les bons ou les mauvais points que te distribue ton référent.

Voilà pour faire court sinon, il y a une rubrique avec quelques textes de fond sur le site d'AC! ( http://www.ac.eu.org ) et un texte pour voir d'ou ça vient mais aussi ou on pourrait aller en termes de résistances et plus sur le site du RTO, qui s'appelle " Insertion: nos printemps contre leur Grenelle"

Et je pense que oui, ça va ramener pas mal de gens vers l'emploi, mais l'emploi plus que précaire, comme c'est le cas pour le RMA et ses avatars qui ont beaucoup mieux fonctionné notamment dans le secteur public, les contrats d'avenir et les contrats d'accompagnement dans l'emploi
wiecha
 
Messages: 623
Inscription: Lundi 03 Déc 2007 23:56

RMI : l'Eure passe au RSA

Messagepar clown » Mardi 08 Jan 2008 1:32

CA VA CHIER DANS LES SOUTANES !!

il va devenir pressant de créer notre autonomie alimentaire, chers compagnons..

Aahhh, le bon temps du STO, ca devait leur manquer terrrriblement.

en plus, leur logique est globale: aujourd'hui je me pointe à la sécu pour changer de statut, il me disent qu'ils pourront pas faire mon dossier tant que je leur rapporte pas une feuille de salaire pour le moi de janvier.

pas de salaire= pas de sécu
pas de travail= pas de revenu
etc, etc, etc....
clown
 
Messages: 734
Inscription: Jeudi 01 Mar 2007 16:50

A NOSOTROS

Messagepar Gorter » Mardi 08 Jan 2008 4:38

Bonne question NOSOTROS : on fait quoi ? Ce n'est pas propre au CCI ou à d'autres, c'est une question centrale... Je pense, là justement, que l'unité doit se faire et que l'action directe est nécessaire. L'Etat ? Il n'y a rien à en attendre ! Les syndicats ? Tous vendus au Capital ! Eh puis quoi alors ? La mobilisation de nos petites forces pour foutre la merde et démontrer que le système de santé français est de plus en plus lamentable... Mais avant nécessité de se voir pour décider des actions "ponctuelles" et "judicieuses" à mener afin de ne pas se casser la gueule en un rien de temps, ce qui est le propre des Gui "Gnoles" sur Paris et ailleurs ! De l'organisationnel nous concernant !
Gorter
 
Messages: 196
Inscription: Jeudi 06 Déc 2007 14:28

Dan...

Messagepar Gorter » Mardi 08 Jan 2008 4:45

Archétype du sectarisme gauchiste (anarchisme officiel) sans AUCUN argumentaire ! Tu fais quoi au fait ? Anarchiant ou prout prout tralala au service du Capital... Dans les deux cas nada !
Gorter
 
Messages: 196
Inscription: Jeudi 06 Déc 2007 14:28

A NOSOTROS

Messagepar Gorter » Mardi 08 Jan 2008 4:51

Ta formule, au passage, a été reprise par les "Romains" concernant la destruction de Carthage : Cartago delenda est ! :wink:
Gorter
 
Messages: 196
Inscription: Jeudi 06 Déc 2007 14:28

Messagepar douddu » Mardi 08 Jan 2008 10:52

La nuit est faite pour dormir les amis .
douddu
 

Re: Dan...

Messagepar Dan » Mardi 08 Jan 2008 11:31

Gorter a écrit:Archétype du sectarisme gauchiste (anarchisme officiel) sans AUCUN argumentaire ! Tu fais quoi au fait ? Anarchiant ou prout prout tralala au service du Capital... Dans les deux cas nada !


mais qu'il est con!
vraiment LA carricature du militant.

attention! derriere toi, le grand KAPITAL!
Dan
 

Messagepar p'tit écolier » Mardi 08 Jan 2008 12:14

c'est le cas pour le RMA et ses avatars qui ont beaucoup mieux fonctionné notamment dans le secteur public, les contrats d'avenir et les contrats d'accompagnement dans l'emploi


Perso, il me semble que au contraire, le RMA n'a pas marché car trop coûteux pour les départements et bizarrement peu demandé par les entreprises.
p'tit écolier
 
Messages: 112
Inscription: Vendredi 19 Oct 2007 17:37

Messagepar NOSOTROS » Mardi 08 Jan 2008 14:45

Précisément : wiecha ne dit il pas que le les avatars du RMA ont mieux fonctionné que le RMA lui même ?
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Suivante

Retourner vers Actualité caennaise et normande

cron