QUAND LES VIGNOLES SIGNENT AVEC UN SYNDICAT DE FLIC

Faut-il vraiment en préciser le contenu ?

Re: QUAND LES VIGNOLES SIGNENT AVEC UN SYNDICAT DE FLIC

Messagepar Lambros » Dimanche 18 Juil 2010 12:17

Pour les matons j'ai pas dit que c'était toi, je précisais.

Oui si tu veux c'est un syndicat de flic, mais dit comme ça ça donne vraiment l'impression que y'a une majorité de flics, ou alors que Solidaires flique les grèves, et j'irais certainement pas jusque là. Tu sais Nosotros, si je suis parti de Solidaires, c'est un peu aussi pour ça, tout comme SUD Étudiant-e Perpignan a quitté son Solidaires suite à la création de SUD CT avec des flics. Simplement, je pense que syndicat de flics c'est fort. C'est tout.

Ensuite je pense qu'au pire on a qu'à syndiquer seulement les ouvrier-e-s, et même pas les étudiant-e-s qui sont des petit-e-s bourgeois-es, mais après quand on dit "résistance populaire autonome" c'est que à 15 ou 20% de la population du coup non ? Ensuite pour info notre syndicat est composé d'une majorité d'étudiants, et il y a une compagne qui bossait à l'ANPE, tu vois où ça mène non??? On fait quoi, on la vire aussi?
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: QUAND LES VIGNOLES SIGNENT AVEC UN SYNDICAT DE FLIC

Messagepar Nico37 » Dimanche 18 Juil 2010 12:38

Agent Pôle emploi tout comme les travailleurs sociaux sont des cas limites : pourquoi ne pas ouvrir un topic dessus :?:
De même sur ton expérience à Solidaires :!:
Nico37
 
Messages: 849
Inscription: Jeudi 12 Jan 2006 18:23

Re: QUAND LES VIGNOLES SIGNENT AVEC UN SYNDICAT DE FLIC

Messagepar Lambros » Dimanche 18 Juil 2010 17:07

Le topic sur Solidaires c'est fait, "on dirait qu'c'est SUD", pour la compagne y' pas moyen elle reste!!!
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: QUAND LES VIGNOLES SIGNENT AVEC UN SYNDICAT DE FLIC

Messagepar Nico37 » Dimanche 18 Juil 2010 17:33

Lambros a écrit:Le topic sur Solidaires c'est fait, "on dirait qu'c'est SUD", pour la compagne y' pas moyen elle reste!!!

viewtopic.php?f=19&t=6312
T'aurait plus l'appeler "Au sud rien de nouveau" ou "On dirait le sud" ou encore "SUD perd-il le nord ?"
Nico37
 
Messages: 849
Inscription: Jeudi 12 Jan 2006 18:23

Re: QUAND LES VIGNOLES SIGNENT AVEC UN SYNDICAT DE FLIC

Messagepar NOSOTROS » Dimanche 18 Juil 2010 17:42

Nico, commence donc par ouvrir un topic sur ton expérience STP au lieu de faire parler les autres ...

De plus alors que débute une période où stratégiquement et tactiquement il va falloir rassembler, Nico37 (qui n'est pas à la CNT-AIT, je le dis pour éviter toute confusion de la part de ceux qui passent par ici et pourraient se méprendre), notre ami (?) donc qui était silencieux depuis des mois - se met à ouvrir moults topics pour d'une part semer son pessimisme éternel, et d'autre part pour semer la confusion comme ici. Je ne dis pas que c'est nécessairement une stratégie, et encore moins consciente, mais bon ... si c'est pour jouer les rabatteurs centristes, comme d'hab, reste donc sur le forum anarchiste STP. Peut être les vacances qui expliquent ce soudain regain d'activités ici ? Justement c'est les vacances ...

Lambros, ma remarque sur les ouvriers était ironique, pour me moquer du message de Nico complètement à côté de la plaque ... Dans un système où la hiérarchie est partout, il va être difficile de trier le bon gain de l'ivraie. Mais j'y reviendrai. (notamment je vais retrouver un bon texte fait il ya qq années par des compagnons sur le sujet).

Quant à tes pourcentages sur ce que représenterait la résistance populaire autonome, à mon avis tu as juste les chiffres inversés. C'est une question importante car effectivement cela fait parti de la guerre psychologique du système que de nous faire croire que "le peuple" (on pourra revenir sur cette définition, mais on pourrait tout aussi bien dire le prolétariat) est ultra minoritaire y compris dans ce pays. Je peux me tromper mais il ne me semble pas que la France soit un pays où vivent 85% de bourgeois ... Nous n'avons pas tous une ile aux seychelles.

Oui si tu veux c'est un syndicat de flic, mais dit comme ça ça donne vraiment l'impression que y'a une majorité de flics, ou alors que Solidaires flique les grèves, et j'irais certainement pas jusque là. Tu sais Nosotros, si je suis parti de Solidaires, c'est un peu aussi pour ça, tout comme SUD Étudiant-e Perpignan a quitté son Solidaires suite à la création de SUD CT avec des flics. Simplement, je pense que syndicat de flics c'est fort. C'est tout.


SUD flique les gréve : évidement ! A quoi ça sert le service d'ordre ? Par ailleurs recherche l'article sur la grève l'an passé à météo france : tu verras qu'en effet SUD flique les assemblées générales.

Quant à l'argument que les flics n'y seraient qu'une minortié, argument qui est d'ailleurs celui de la SAC suédoise (qui syndiquent une poignée de flic) et celle de la CGT espagnole (même si depuis ils ont dû se séparer de leurs syndicats (au pluriel) de flic et de matons vu les remous tardifs), cela ne change rien. C'est une position de principe, sur laquelle il n'y a pas de discussion possible. Un, c'est un de trop. De plus, il pose la question du fonctionnement collectif : que certains syndicats aient préférés partir plutôt que couvrir c'est un signe de bonne santé. Par contre, en effet miroir, cela signifie que les autres acceptent, même tacitement. Qu'ils ne voient pas le problème à se retrouver dans une même organisation que des policiers. Donc, oui, collectivement, c'est bien un syndicat de flics dans l'esprit.
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Re: QUAND LES VIGNOLES SIGNENT AVEC UN SYNDICAT DE FLIC

Messagepar Lambros » Lundi 19 Juil 2010 9:47

J'avais compris que Nico 37 n'est pas à la CNT-AIT mais moi je m'en fous, j'aime parler avec les gens (sauf certain-e-s pas besoin de faire un dessin).

Mes pourcentages ce n'est pas le nombre d'ouvrier-e-s, ou de prolétaires (dans le sens de Bianqui), mais de celles et ceux qui pour moi seraient susceptibles de joindre la résistance populaire autonome là maintenant. Parce que il y a qu'à voir les sections à la limite de l'anarchosyndicalisme de la CGT (celle dont j'ai posté la lettre à Thibault sur le forum) elles ne veulent surtout pas quitter l'appareil... Et même les SUD que je connais et qui commencent à critiquer la stratégie de Solidaires (et c'est pas forcément des anarchistes) et bin pareil... Le fait est qu'on est pas nombreux-euses, mais on demande qu'à le devenir (je parle pas d'adhérer à la CNT-AIT mais de nous rejoindre dans les actes et les idées !)

Ensuite, dans le 63, je peux dire que en 4 ans à Solidaires, je les ai jamais vu fliquer une grève, et voir même se plaindre su SO de la CGT (ce qui signifie pas qu'ils/elles sont contre les SO !) et même refuser d'appeler à toutes les journées d'après le 19 mars 2009, pour faute "que ça assure la paix sociale" et à la place y'a eu des diffs dans les usines. Bien évidemment, Solidaires fait partie de cette paix sociale, j'en conviens désormais (à l'époque beaucoup moins :D ). J'ai même vu Solidaires quitter l'AG du 19 mars 2009 (c'était à la fac) parce que la CGT, FO, FSU; CFDT and co refusaient même de discuter du principe de reconduire (alors que la CGT nous l'avait promis la veille, après fallait-il le croire...).

Je suis bien d'accord qu'un flic c'est déjà un de trop, mais tu dois bien savoir ce que les gens en pensent: "boh y'en a pas beaucoup et puis à la révolution..." moi j'ai encouragé mes potes de SUD (oui j'ai beaucoup appris à SUD, y compris humainement, et pis illes savent pas encore que je suis parti mais ça reste des potes) de lire les tracts de SUD Intérieur. Et en plus vu l'autonomie des syndicats, à Clermont c'est facile: "on a refusé"...

Ah et je vais poster un truc cool sur on dirait qu'c'est SUD :P
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: QUAND LES VIGNOLES SIGNENT AVEC UN SYNDICAT DE FLIC

Messagepar NOSOTROS » Lundi 19 Juil 2010 17:13

Et en plus vu l'autonomie des syndicats, à Clermont c'est facile: "on a refusé"...


Autonomie n'est pas indépendance ...

Il n'y a pas d'autonomie sans fédéralisme, c'est à dire sans un lien qui unisse les membres de la fédération, en ce qui concerne l'AIT ce lien est idéologique (et non essentiellement logistique comme à SUD ou aux Vignoles). La fédération étant vue comme une ensemble de structures reliées entre elles et co-agissant solidairement, un peu comme les mailles d'un filet, l'idélogie étant le lien qui relie les mailles entre elles. (cf le texte sur le fédéréseau)

mais on y reviendra si tu veux.
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Re: QUAND LES VIGNOLES SIGNENT AVEC UN SYNDICAT DE FLIC

Messagepar Lambros » Mardi 20 Juil 2010 17:53

CHARTE DU POLICIER SUDiste

En rejoignant SUD-INTERIEUR et le Groupe des 10 SOLIDAIRES, je rejette les égoïsmes corporatistes pour un syndicalisme de lutte et de résistance, ayant pour double objectif :
– la défense des revendications des salariés,
– la transformation sociale et sociétale.

J'adhère aux valeurs historiques du Mouvement ouvrier et aspire à l'élimination universelle de toute forme d'aliénation, d'oppression professionnelle, individuelle ou nationale.

Ma démarche syndicale, indépendante des dogmes politiques ou philosophiques, se veut en opposition fractale à toute idéologie totalitaire et globalisante, raciste ou nationalitaire.

L'esprit de mon engagement est laïque, démocratique, rétif à tout bureaucratisme.

Je me bats pour l'extension maximale des libertés de chacun(e), seule garantie réelle de l'émancipation de tous(tes).

Je suis solidaire de tout(e) salarié(e) comme de tout(e) travailleur(se) indépendant(e) ne vivant pas de l'exploitation des autres ainsi que, bien sûr, de tout exclu(e) ou précarisé(e).

Je désire la plus complète égalité entre femmes et hommes, entre Français et Etrangers de tous statuts.

Persuadé(e) de l'unité du genre humain, je ne crois ni en l'existence de races différenciées, ni en un quelconque déterminisme ethno-culturel.

Je soutiens la nécessité, sur tout le territoire, d'un service public fort, gratuit et accessible à tous, vecteur d'équité et de progrès social, tant pour la population que pour celles et ceux qui y travaillent. Je refuse en conséquence la cession à un marché, par nature intéressé, injuste et erratique, de cet acquis commun, issu de l'héritage révolutionnaire.

Je m'oppose à une mondialisation, libérale, régressive pour l'Humanité, le salariat et la nature, profitable aux seules élites et puissances financières, méprisantes de l'intérêt général, irresponsable devant le(s) peuple(s).
Je souhaite l'alignement systématique de chacun(e) sur le mieux disant social européen.

Policier(ère), je me considère comme un(e) travailleur(se) de la sécurité au bénéfice de tous, ne privilégiant ni les pouvoirs, ni les puissants ; j'abhorre la culture de soumission si fréquente dans la profession. Je me défie d'un tout sécuritaire paranoïaque et réducteur.

J'ai conscience de tirer ma légitimité de la République, de son triptyque fondateur (Liberté, Egalité, Fraternité), de la volonté du Peuple dont je défends par mon métier les acquis politiques et sociaux.

Tout justiciable est mon égal : quelle que puisse être son attitude, je ne cède à la provocation.
Je récuse tout comportement ou propos anti-républicain, condescendant ou blessant.
Amené(e) à utiliser la force, celle-ci demeurera minimale, contrôlée et strictement nécessaire.

Part de la chaîne judiciaire, je privilégie les peines substitutives et considère que l'incarcération – si jugée nécessaire – doit être de moindre oppression ; j'espère tout autant en une réelle politique d'accompagnement et de protection des victimes.

Au sein du Ministère, le combat des camarades non-policier(ère)s (Préfectures, Sécurité civile…), non actif(ve)s (administratif(ve)s, ouvrier(e)s, scientifiques…), non titulaires (ADS…) est le mien.

Hors de toute fierté étriquée de corps, un éventuel commandement ne me donnerait nulle prévalence sur des collègues qui, même dirigés, seront pour moi d'abord des pairs(esses).

Je dénoncerai tout ordre illégal, toute instrumentalisation de mon action à des fins particulières.
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: QUAND LES VIGNOLES SIGNENT AVEC UN SYNDICAT DE FLIC

Messagepar Freakers 2 » Vendredi 23 Juil 2010 17:06

Franchement, vous êtes des ouf d'oser critiquer les vignolles parce qu'ils signent un texte de solidarité internationale avec Solidaires. Vous avez vraiment rien d'autres à foutre ? Mythonner et fantasmer sur notre compte sont vos seules préoccupations et activités militantes ?
L'AIT est de plus en plus sectaire et vu comme tel. Ca ne vous pose pas de question ?
Freakers 2
 

Re: QUAND LES VIGNOLES SIGNENT AVEC UN SYNDICAT DE FLIC

Messagepar NOSOTROS » Vendredi 23 Juil 2010 22:48

Bienvenu Freakers.

Tout d'abord nous sommes tellement sectaire que c'est sur un forum de l'AIT que tu peux librement t'exprimer et y compris nous insulter (sectaires) en toute liberté.

Il est où le forum des Vignoles pas du tout sectaire où nous pourrions nous exprimer tout autant librement. Ah tiens, il n'y en a pas ? Pourquoi ?

Mythonner et fantasmer sur notre compte sont vos seules préoccupations et activités militantes ?


Et oui, tu nous a démasqués bravo ! Comme tu l'auras remarqué ce sujet est en effet le seul de ce forum fermé à ceux qui ne sont pas de notre avis. Et ce sujet est le plus lu, commenté et débattu. Il faut bien s'occuper que veux tu !

(sinon attention à ne pas utiliser des mots de plus de trois syllabes tu risque de te faire mal à la tête. En tout cas tu les utilises bien mal à propos. Le fait que les Vignoles cosignent un tract avec Solidaires est ce un fantasme ou une réalité ? Le fait que Solidaire soit une fédération qui regroupe un syndicat de flic (SUD Police), c'est vrai ou c'est une mythomanie de notre part ? ... )


Sinon et toi, que les Vignoles se retrouvent à signer avec Solidaire, tu en penses quoi ?

La place des syndicalistes révolutionnaires c'est :

1) à gauche de la CGT et de Soldiaires, sur un strapontin à la table des négociations avec le patronat ?

2) sur le panneau des élections syndicales entre la CSF et la CFTC

3) Sur la barricade opposée aux syndicats gestionnaires, juste en face de leurs sales gueules, à leur balancer des pavés dans la gueule ?
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Re: QUAND LES VIGNOLES SIGNENT AVEC UN SYNDICAT DE FLIC

Messagepar alphonse » Samedi 24 Juil 2010 6:41

[quote="NOSOTROS"]Bienvenu Freakers.

Tout d'abord nous sommes tellement sectaire que c'est sur un forum de l'AIT que tu peux librement t'exprimer [/quote]

Répondre sur ce forum c'est entretenir le mythe qu'un échange est possible, et que de ce fait on pourrait parler de tout et on devrait surtout juger e ce que font ceux qui n'appartiennent pas à la CNT AIT.
Nosostros n'attend que cela pour se livrer a son petit jeu du dénigement systématique et de réthorique creuse.
Laissons ce "Forum" tourner à vide (3 messages de Nosostros par jour ?), à l'image d'un "réseau" dont l'activité principale demeure la sieste militante.
alphonse
 

Re: QUAND LES VIGNOLES SIGNENT AVEC UN SYNDICAT DE FLIC

Messagepar NOSOTROS » Samedi 24 Juil 2010 8:03

Salut Arthur, il y avait longtemps.

tu as bien raison. (notamment de rappeler tes troupes à l'ordre).

Et oui, 3 messages par jour. Et toi une réaction immédiate chaque fois qu'un Vignoles viens sur ce forum. J'en conclus que tu en exerce une surveillance assidue et continue ... Si nous faisons la sieste, cela t'oblige par contre à rester contament en éveil à surveiller notre inaction. A tout faire, je préfère ma situation à la tienne, guetteur du désert des tartares :D

Au fait, comment ça va dans le bâtiment ? (comme le dit l'adage quand le bâtiment va ...) :D
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Re: QUAND LES VIGNOLES SIGNENT AVEC UN SYNDICAT DE FLIC

Messagepar ALPHONSE » Dimanche 25 Juil 2010 7:00

Nosostros, dans son jus, sur le topic: "Rapprochement CNT-AIT CCI":

"Déjà pour débattre, il faudrait éviter d'avoir des méthodes de flic ...
Nosotros (alias "Panekoek not dead" sur notre forum pour cette discussion
Que ce soit vrai ou pas, quel besoin d'identifier les gens ? Il ný a que le police que ce genre de détails intéresse ... "

A "Jacques à dit", Nosostros n'a pas l'ombre d'un Outsider ...
ALPHONSE
 

Re: QUAND LES VIGNOLES SIGNENT AVEC UN SYNDICAT DE FLIC

Messagepar Lambros » Dimanche 25 Juil 2010 20:28

Bon sinon, moi je suis à la CNT-AIT et je voudrais savoir pourquoi la Vignoles à signé ce tract, sans méchanceté aucune... Même si je reconnais que c'était ptêtre pas le mieux à faire
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: QUAND LES VIGNOLES SIGNENT AVEC UN SYNDICAT DE FLIC

Messagepar Nico37 » Dimanche 25 Juil 2010 20:45

Ceci dit il y a quelques exemples nationaux et un paquet d'exemples locaux où la CNT Vignoles a signé avec des réformistes certes mais pire encore avec des régulationnistes (PS/PCF/Verts ou CFDT/UNSA/FSU)...
Nico37
 
Messages: 849
Inscription: Jeudi 12 Jan 2006 18:23

Re: QUAND LES VIGNOLES SIGNENT AVEC UN SYNDICAT DE FLIC

Messagepar Freakers 2 » Dimanche 25 Juil 2010 20:53

La place des ASSR ? Dans le mouvement social et dans les entreprises, au côté de ceux et celles qui se battent et qui ne sont pas forcément conscientisé-es.

Pourquoi la CNT a co-signé ce tract ? Mais parce qu'elle a estimé juste de le faire.

Sinon, à part la CNT AIT, vous discutez et faîtes des choses avec d'autres courants ?
Freakers 2
 

Re: QUAND LES VIGNOLES SIGNENT AVEC UN SYNDICAT DE FLIC

Messagepar Freakers 2 » Dimanche 25 Juil 2010 21:01

Pas de forum ? Parce qu'on ne passe pas notre temps sur le net à se faire des films.

Par contre on a des journaux confédéraux et fédéraux, une revue, un site internet, des sections d'entreprises,... tout ça quoi.

Notre expression publique est maîtrisée et nos débats internes ne concernent que nous. Ca te va comme réponse ô grand inquisiteur de l'anarchie?
Freakers 2
 

Re: QUAND LES VIGNOLES SIGNENT AVEC UN SYNDICAT DE FLIC

Messagepar Lambros » Dimanche 25 Juil 2010 22:21

Merci freakers 2 pour les réponses.

je vais te répondre par mon avis personnel. Non pas que cet appel me choque avec ce qui est écrit (il est sorti quand j'étais encore à Solidaires et je l'ai fait tourner) mais déjà à l'époque ça m'avait étonner de vous voir signataires avec Solidaires, et donc SUD intérieur, ce qui je suppose, doit faire frémir aussi chez vous. je ne cherche pas la guerre entre les deux CNT, et mes relations où je suis avec les très très peux nombreux Vignoles sont plutôt bonnes, parfois excellentes.

Sinon on a aussi des journaux, divers et variés...

Et on fait quelques trucs, certes pas autant que la CNT-f, mais pas vraiment les mêmes.

Salutations anarchosyndicalistes
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: QUAND LES VIGNOLES SIGNENT AVEC UN SYNDICAT DE FLIC

Messagepar NOSOTROS » Lundi 26 Juil 2010 10:52

Alphonse, le jus de chaussette à clou ça te connait, toi qui surveille et flique ceux qui sont de passage sur ce forum, rappelant à l'ouvre les brebis égarées. C'est touchant de te voir jouer les chiens de berger ... L'oeil de Moscou veille ...

Oui Freakers, il nous arrive de faire des choses. Pour préciser, là où nous avons des groupes on en fait au moins autant que les Vignoles (mais il est vrai que nous avons moins de groupe globalement en France).

Par exemple dans mon quartier (sur Paris), nous sommes les seuls à avoir une activité visible CNT (même si il ya un certain nombre de membres des Vignoles - et non des moindres - qui y habitent aussi). Je n'en déduit pas pour autant que vous n'existez pas ni ne faites rien. Idem dans ma boite, il n'y a pas d'activité vignoles et je n'extrapole pas pour autant. Nos deux organisations - à l'echelle du nombre de travailleurs dans ce pays - restent des groupuscules très très très marginaux, et le fait d'avoir une centaine ou même si tu veux une dizaine de millier de membres de plus ne change rien au fait que ni les uns ni les autres n'avons d'influence réelle dans la vie sociale. Dis moi si je me trompe, mais ce ne sont pas vos actions, pas plus que les notres, qui a elles seules vont réussir à stopper la casse des retraires,

Après quand tu dit "nos débats internes ne concernent que nous", je ne suis pas vraiment d'accord. Les débats politiques au contraire concernent tout le monde, du moins tout ceux qui se reconnaissent dans l'anarchosyndicalisme. et il serait plus sain qu'ils se déroulent publiquement.

D'une part, il me semble que le principe de transparence et d'ouverture est une principe sain d'organisation.

La transparence favorise le débat et la confrontation, ce qui me semble important pour la circulation des idées et donc évite l'asphyxie par manque d'oxygène intellectuel.

Elle évite les rumeurs, les ragots. Il évite aussi d'avoir des services d'ordres à l'image d'alphonse, qui sont là pour rappeler aux membres qui a le droit de parler et où ...

D'autre part, il est faux de dire que les débats internes des uns ne concernent pas les autres. Par exemple, quand en 1994 les Vingole sont signé un tract avec un syndicat d'extrême droite (la CSL), elle n'en a parlé à personne (du fait de ce principe que ça ne regardait qu'eux). Le problème c'est que la CGT et FO eux se sont servis de ce tract qu'ils ont fait abondamment circulés à l'époque pour dire à tous ceux qui voulaient se rapprocher de la CNT de se méfier. Cette mauvaise publicité vous n'êtes pas les seuls à en avoir soufffert (nous aussi ... ceici exlique d'ailleurs surement cela : ce n'est jamais très agréable de devoir se justifier des conneries des autres ...). Le problème c'est que cette non transparence érigée en dogme a continué depuis cette date, et qu'aujourd'hui elle aproduit son effet délétère de pourrissement avec les conséquences que l'on sait.

Là où nous sommes concernés, c'est que nous faisons aussi les frais de cette situation, du fait de la confusion des sigles, des choix idéologiques affirmés, mais aussi du fait que certains au Vignoles ont essayé de nous faire jouer un rôle dans ces affaires pourris (visiblement nosu ne sommes pas les seuls à nous faire des films ... et je tiens à préciser publiquement que nous avons fermement refusé.)

Face à la gangrène on peut avoir deux atitudes : on essait de cacher la plaie sou sun vilain pansement, mais à terme c'est la septicémie qui s'annonce. Soit on met la plaie à jour de façon à vider l'abcès. Mais il est vrai que cette question est de votre ressort uniquement et donc j'en resterai là.

Après quand tu dis :

Pourquoi la CNT a co-signé ce tract ? Mais parce qu'elle a estimé juste de le faire.


Je n'en doute pas un instant.

Mais peut on en discuter ou pas?

Si tu penses que oui, je te propose d'ouvrir sur un autre fil, moins tendancieux disons, la question de l'unité - ou pas - des anarchosyndicalistes avec les autres organisations syndicales. viewtopic.php?f=26&p=43020#p43020
Dernière édition par NOSOTROS le Lundi 26 Juil 2010 11:36, édité 5 fois.
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Re: QUAND LES VIGNOLES SIGNENT AVEC UN SYNDICAT DE FLIC

Messagepar NOSOTROS » Lundi 26 Juil 2010 10:52

Sinon, à part la CNT AIT, vous discutez et faîtes des choses avec d'autres courants ?


C'est une question intéressante et importante. (c'est pourquoi je la traite à part)

Oui, nous discutons (et même parfois plus :-) ) avec "d'autres courants". Ou - pour être plus précis - avec d'autres tendances du même courant, que je qualifierait du courant révolutionnaire.

En fait, aujourd'hui, il me semble qu'il y a deux catégories de groupes dans la frange "radicale". Les divisions ne sont plus tellement entre "marxistes vs anarchistes", mais plutot entre des groupes qui sont pour la représentation et d'autres qui sont au contraire pour le développement de l'autonomie ouvrière (l'action des travailleurs par eux même en dehors de toute structure de médiation).

Dans le premier courant, celui de la représentation, tu vas bien sur retrouver tous les partis politiques (et notamment ceux d'inspiration marxiste), mais aussi d'une façon générale les syndicats dit "réformistes", qui participent aux élections syndicales. Ces derniers groupes peuvent avoir un discours et même parfois des pratiques "radicales", mais toujours dans un objectif réformiste. (ce qui nous fait dire que leur tactique est "radicale-reformiste").

Dans le courant révolutionnaire, nous y voyons les groupes, groupuscules, organisations (appelle cela comme tu veux) qui refusent au contraire la représentation et mettent en avant des modes d'organisation collective non médiatisées, non institutionnalisées (p.ex. assemblées générales, conseils de travailleurs, comité de lutte etc ...). On trouve dans ce courant des gens issus de l'anarchisme, du marxisme ("conseillistes"), de "l'autonomie" ou des "non conscientisés, sans étiquettes" [1].

Ces plutôt avec ce second courant que nous avons choisit de discuter, sans considérations d'appartenance d'organisation. (il ya en effet des individus et mêmes quelques groupes aux Vignoles qui sont aussi sur cette longueur d'onde, même si ça ne semble pas être la majorité "visible", mais dis moi si je me trompe).

Ce forum est ouvert à toutes celles et ceux qui se retrouvent dans ce second courant. Maintenant discuter ne veut pas nécessairement dire être d'accord sur tout ...


[1] un exemple de lutte que nous avons soutenue et qui a été intiée et menée par des salariés "non coscientisé", sans étiquette en dehors de toute structure préétablie, et qui ont occupé leur boite :

http://cnt-ait.info/article.php3?id_article=1556

Autre exemple : nous avons participé à la tendance Ni CPE ni CDI, avec d'autres personnes et groupes d'horizons très divers, pendant le mouvement contre le CPE.
Dernière édition par NOSOTROS le Lundi 26 Juil 2010 14:18, édité 1 fois.
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

PrécédenteSuivante

Retourner vers Fourre-tout

cron