Guerre des classes

De l'Assiette au beurre à Rapaces...

Guerre des classes

Messagepar Nico37 » Mardi 21 Oct 2008 11:24

"La guerre des classes existe, c’est un fait, mais c’est la mienne, celle des riches, qui mènent cette guerre et nous sommes en train de la remporter."

C’est Buffett qui a formulé ce jugement. Surnommé « l'oracle d'Omaha », l'homme d'affaires Warren Buffett, habitué du trio de tête des hommes les plus riches du monde depuis plusieurs années, accède pour la première fois à la place d'honneur en mars 2008, avec une fortune évaluée à 62 milliards de dollars, selon le classement annuel du magazine Forbes. Warren Buffett est donc en février 2008 l'homme le plus riche du monde.

http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1519
Nico37
 
Messages: 846
Inscription: Jeudi 12 Jan 2006 18:23

Re: Guerre des classes

Messagepar OgRuR » Mardi 21 Oct 2008 15:09

Nico37 a écrit:"La guerre des classes existe, c’est un fait, mais c’est la mienne, celle des riches, qui mènent cette guerre et nous sommes en train de la remporter."

C’est Buffett qui a formulé ce jugement. Surnommé « l'oracle d'Omaha », l'homme d'affaires Warren Buffett, habitué du trio de tête des hommes les plus riches du monde depuis plusieurs années, accède pour la première fois à la place d'honneur en mars 2008, avec une fortune évaluée à 62 milliards de dollars, selon le classement annuel du magazine Forbes. Warren Buffett est donc en février 2008 l'homme le plus riche du monde.

http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1519



(…) Absolument perméable aux développements économiques et culturels du libéralisme, le poujadisme hédoniste profite des bienfaits du libéralisme sous sa forme libertaire tirant par là un bénéfice secondaire de la transgression de la morale bourgeoise (vertus, valeurs, interdits, logique de l’avoir). Pour autant, la petite bourgeoisie libertaire risque toujours de voir le privilège de l’entre-deux disparaître au profit d’un avachissement généralisé des pratiques, menace inhérente au mouvement de dérégulation intégral des signes produits par le capitalisme (« l’avachissement télévisuel », « Philosophie de comptoir »…). C’est pour cette raison qu’elle a encore besoin de défendre certains privilèges corporatistes : limite de l’hédonisme, actualité du poujadisme. L’hédoniste profite du libéralisme, le poujadiste profite de sa dénonciation. Le poujadiste hédoniste représente de façon exemplaire le succès d’une pensée du double profit qui, sans jamais quitter les privilèges de la distinction symbolique, réalise le triomphe du capitalisme comme abolition de toutes les distinctions.
1972 est l’année de publication de L’Anti-Œdipe, ouvrage de Gilles Deleuze et Félix Guattari duquel Onfray a tiré l’essentiel de ″ses″ concepts transformés en mots d’ordre : « révolution moléculaire », « devenir révolutionnaire des individus »…
« Devant la fin de la croyance à la révolution, Gilles Deleuze annonçait la seule issue possible : le devenir révolutionnaire des individus. D’où le démontage des servitudes volontaires, la mise à jour de ce qui définit une vie mutilée, la proposition de solutions libertaires, des cartographies pour s’orienter dans la pensée, des techniques de construction de soi, des méthodes de connaissance du moi, l’ensemble permettant l’organisation de résistances moléculaires »
OgRuR
 
Messages: 300
Inscription: Dimanche 06 Jan 2008 15:48


Retourner vers Culture

cron