Louis Aragon une mémoire révisée

De l'Assiette au beurre à Rapaces...

Louis Aragon une mémoire révisée

Messagepar OgRuR » Samedi 27 Sep 2008 14:54

On entend encore beaucoup de voix faire les louanges de Louis Aragon. Elles viennent de toute part et de tout bord, France-Culture (la radio de l'Etat néo-fasciste), L'Humanité (le journal rouge d'un milliardaire jaune), Le Figaro (qu'on ne présente plus). Les choses se font plus claires. Sarkozy en appelle à Jaurès, rien de moins choquant. Car de tout bord qu'ils se situent les partis électoralistes ont toujours eu vocation à se partager le gâteau capitaliste et à abattre systématiquement toutes manifestations d'autonomies prolétaires. Mitterand et le Front populaire en sont les exemples parfaits.

Aux jeunes je veux rappeller qui fut Louis Aragon et leur dire qu'on peut lui préférer bien des poètes, quoiqu'il fut chanté par Ferrat et Ferré.

Faudrait voir à pas oublier ces mots du valet de plume de Moscou :

"Merci à Staline pour ces hommes qui se sont forgés à son exemple, selon sa pensée, la théorie et la pratique stalinienne ! Merci à Staline qui a rendu possible la formation de ces hommes, garants de l’indépendance française, de la volonté de paix de notre peuple,de l’avenir d’une classe ouvrière, la première dans le monde montée à l’assaut du ciel et que l’on ne détournera pas de sa destinée en lui faisant voir trente-six étoiles étrangères, quand elle a de tels hommes à sa tête !" (Louis Aragon)

Et le grand inquisiteur des lettres française n’en démordra pas qui vouera André Gide à l’exécution parce que Gide, de retour de voyage d’URSS, dénonçait les goulags.

Jean Malaquais auteur de "Le nommé Louis Aragon, patriote professionnel" ne s’y trompait en 1947. Il prévoyait tout ce que devint Aragon. Louis Aragon était reçu par Mitterand à l’Elysée en 1981...

On peut lire sur la maitre de la purge rouge cet article paru dans "Le Monde libertaire"
http://ml.federation-anarchiste.org/article612.html

Combattre Hitler pour Staline je ne vois pas que le fait vaille la peine d’un article élogieux. A moins d’être encore un farouche défenseur du boucher géorgien. Qu’on s’étonne après que le PC ait été déserté...
On a que ce qu’on mérite...
OgRuR
 
Messages: 300
Inscription: Dimanche 06 Jan 2008 15:48

Re: et mes réponses ?

Messagepar OgRuR » Vendredi 03 Oct 2008 16:58

wiecha a écrit:Ah tu le prends comme ça ? T'es mal tombé, le trip " ouh la méchante inquisitrice qui voit le mal partout", a plus tendance à accentuer ma méfiance qu'une réponse simple à mes questions.

Alors entrons dans le vif du sujet.

Ecrire que Faurisson a été interdit de publication pour " sa révision de l'histoire du nazisme ", est une imprécision dans le meilleur des cas , et assez grave quand on enchaine sur un auteur d'autant "plus supect que lui n'a pas été interdit ".

Faurisson, ce pauvre chou n' a pas été interdit de publication parce qu'il a "révisé " l'histoire du nazisme mais parce qu'il a mis en doute l'existence des chambres à gaz, notamment en déclarant que « le mythe des chambres à gaz est une gredinerie ». Sur ce genre de sujets, que de manière sûrement suspecte à tes yeux je considère comme assez essentiels, la précision me semble nécessaire.

Qu'après, tu penses que ce qui n'est pas interdit de publication est plus suspect que ce qui l'est, c'est un objet de débat, personnellement, le Codé Pénal n'est pas ma référence, ni pour choisir mes ennemis, ni pour choisir mes amis.

Que dans le même texte, tu nous balances sans démonstration que le départ d'alain Soral pour le Front est du au rachat de l'Huma par un banquier, et pas n'importe lequel, un qui est la cible des antisémites de tous poils en raison de sa judéité supposée depuis toujours, forcément ça pose question.

Et je n'ai fait que cela, poser des questions en précisant bien que je le fais avant toute polémique.

Qu'au lieu de répondre, au besoin en me démontrant que je n'ai rien compris, tu le prenne immédiatement sur le ton de la victime d'un interrogatoire, c'est un peu gonflé.


Ne t'ennerve surtout pas. Tu ne parviendras à nourrir ta suspicion ainsi, en t'emportant de manière inconsidérée. Oui je sais que Faurrisson niait l'existence des chambres à gaz. Et je sais également que c'est la raison du blâme. Je ne prends pas les lecteurs pour des idiots aussi je n'ai pas éprouvé le besoin de préciser que ce révisionnisme concernait les chambres à gaz puisque la presse s'en est largement fait l'écho et que ne l'ayant pas personnellement oublié, je considérais qu'il en était ainsi pour tous. Tous ceux qui fréquentent ce site j'entends parce qu'il y a là, me semble-t-il, des gens bien informés.
Je n'ai évidemment pas dit que Faurrisson est un pauvre chou. Là tu entres dans le délire. Il ne m'a pas semblé nécessaire de l'affubler d'adjectifs parce que sur ce site, du moins, il me semble qu'il y a sur le sujet Faurrisson une réprobation commune.
Il n'y a pas généralement de discussions possibles sans accord implicite. Je croyais qu'ici certaines choses l'étaient, implicites.
J'avais oublié les origines de Rothschild... C'est te dire combien je suis loin de Slama et de tous ces libéraux qui prétendent que la critique de l'argent est une critique antisémite. Car ils sont eux antisémites.
Là je le crains tu vas trop loin.

Ma question et elle t'a échappé, tant tu t'es focalisé sur la possibilité que je sois antisémite, ce en quoi tu t'es trompé, ma question disais-je était la suivante:
- Faurrisson est interdit. Et l'on interdit pas les éloges d'Aragon qui fut stalinien.
Je renvois deux bouchers dos à dos et leurs laudateurs avec. Pas de nazisme, pas de stalinisme. Pas de Faurrisson, pas d'Aragon.
Mais je suis bien en peine de me prononcer sur un autre débat: faut-il les interdire de publications? Je n'ai pas de réponses.

Je m'interroge sur les raisons qui ont poussé Soral à rallier le FN. Il disait que ce parti était l'objet de toutes les récriminations. Et le PC ne l'était plus et pour cause on faisait partout l'éloge d'Aragon et l'Humanité était rachetée par un milliardaire. Je prenais un exemple tout à fait symbolique de la dérive communiste et de l'argument fallacieux de Soral selon lequel le FN serait un parti de réprouvé.
J'ai commenté le ralliement de Soral au FN ici

http://www.e-torpedo.net/article.php3?id_article=1453

Il sagit du second texte "Impostures...."

Je peux comprendre ta suspicion a posteriori parce que je te jure, pas un seul instant, je n'ai supposé qu'il s'agissait d'antisémitisme. J'ai cru un moment que tu pouvais me prêter l'intention d'être soralien et si je viens ici ce n'est sûrement pas parce que j'en suis.
Il y a des antisémites à gauche et chez les anarchistes sans doute... Ce en quoi je comprends mieux maintenant ta méfiance.

Bien toi
OgRuR
 
Messages: 300
Inscription: Dimanche 06 Jan 2008 15:48

Messagepar wiecha » Vendredi 03 Oct 2008 18:29

Bon bah voilà, il suffisait de répondre à la question et si tu l'avais fait depuis le début, je n'aurais pas grossi le trait avec l'expression "pauvre chou" à propos de Faurisson , qui, effectivement n'avait aucune raison d'être au regard de tes propos.

Mais tu as tort de penser que tout le monde est au fait de l'affaire Faurisson. Le référencement internet fait que tombent sur ce forum des gens qui tapent des mots clés, pas forcément que ceux qui s'expriment sur ce forum ou qui ont déjà le "bagage" pour connaitre son existence.

C'est souvent fastidieux, mais surtout vis à vis de ces questions et la manière dont elles sont traitées en ce moment notamment par Soral et ses amis, je pense qu'on devrait toujours, lorsqu'on peut être lu par des gens qui n'y connaissent rien, être très précis.

Et c'est terrible, mais le rapprochement banquiers et juifs, argent et Juifs est redevenu un poncif à la mode, un moyen de destruction et de pourrissement des luttes en cours par le pouvoir et ses alliés , au premier rang desquels d'ailleurs les ordures staliniennes , sur lesquelles on est parfaitement d'accord.

Mais là aussi, tu ne crois pas que ce serait plus efficace de faire des textes construits avec l'explication de tes références plutôt que quelques lignes sur Hitler et Staline ?

Pour le coup, moi même je n'ai jamais lu Aragon par exemple ( et je ne compte pas le faire, à vrai dire ), ça ne m'évoque pas grand chose en fait. Et si vraiment il y a une mémoire importante sur ce sujet, des choses qui peuvent être utiles à tous, alors autant les expliquer longuement non ?
wiecha
 
Messages: 623
Inscription: Lundi 03 Déc 2007 23:56

Messagepar OgRuR » Vendredi 03 Oct 2008 20:36

wiecha a écrit:Bon bah voilà, il suffisait de répondre à la question et si tu l'avais fait depuis le début, je n'aurais pas grossi le trait avec l'expression "pauvre chou" à propos de Faurisson , qui, effectivement n'avait aucune raison d'être au regard de tes propos.

Mais tu as tort de penser que tout le monde est au fait de l'affaire Faurisson. Le référencement internet fait que tombent sur ce forum des gens qui tapent des mots clés, pas forcément que ceux qui s'expriment sur ce forum ou qui ont déjà le "bagage" pour connaitre son existence.

C'est souvent fastidieux, mais surtout vis à vis de ces questions et la manière dont elles sont traitées en ce moment notamment par Soral et ses amis, je pense qu'on devrait toujours, lorsqu'on peut être lu par des gens qui n'y connaissent rien, être très précis.

Et c'est terrible, mais le rapprochement banquiers et juifs, argent et Juifs est redevenu un poncif à la mode, un moyen de destruction et de pourrissement des luttes en cours par le pouvoir et ses alliés , au premier rang desquels d'ailleurs les ordures staliniennes , sur lesquelles on est parfaitement d'accord.

Mais là aussi, tu ne crois pas que ce serait plus efficace de faire des textes construits avec l'explication de tes références plutôt que quelques lignes sur Hitler et Staline ?

Pour le coup, moi même je n'ai jamais lu Aragon par exemple ( et je ne compte pas le faire, à vrai dire ), ça ne m'évoque pas grand chose en fait. Et si vraiment il y a une mémoire importante sur ce sujet, des choses qui peuvent être utiles à tous, alors autant les expliquer longuement non ?


Je suis soulagé d'être hors de cause...
L'ignorance est grande c'est vrai. Elle favorise le retour des vieilles lunes réactionnaires staliniennes et libérales.
C'est faute de temps que je ne prends pas la peine toujours de l'exègèse; et j'y répugne. L'intelligence humaine est aussi et surtout une question de sensibilité. C'est à elle que je m'adresse en général.

Des ennemis nous en avons beaucoup parmi les dissimulateurs. Je m'affronte avec des gens qui cultivent l'anarchisme de droite dont l'un pour qui je suis illlettré, impuissant et aigri; avec une professeur de faculté qui me définie comme "normopathe".
Voici le message que j'ai laissé sur son blog. Il est édifiant de la tournure de certains "intellectuels" qui nous sont opposés;

C'est sur le forum de la cnt ait, je doute que ça t'intéresse, il n'y a pas le moindre commentaire encore....

Goux me traitait d'impuissant, d'aigri et d'illettré et sa complice bbl de "normopathe". J'ai laissé ce commentaire sur le site de cette professeur de faculté qu'est bbl


"Un autre jésuite aussi peu doué feint, au contraire, de se demander si dénoncer publiquement le spectacle ne serait pas déjà entrer dans le spectacle? On voit bien ce que voudrait obtenir ce purisme si extraordinaire dans un journal: que personne ne paraisse jamais dans le spectacle en ennemi". (Guy Debord in « Réfutation de tous les jugements… »)



« En fait je pensais bien que tu avais cité Sheakspeare aussi pour répondre à mes remarques acerbes sur un certain "militantisme" que je qualifiais de "cheap" ou de "à deux balles", pour autant qu'il me semblait faire l'économie de la pensée, - comme "phase" nécessaire à toute action qui se voudrait politique -, ou de la mise en perspective des réalités désignées comme adverses, au point de se cantonner finalement à des discours "pseudo-subversifs" qui ne font que renforcer les représentations sociales en cours à un moment donné dans une société donnée (…)" (bbl in son blog)



Il n’y a de penseurs véritables que ceux qui écorchent le nom d’un génie… A ces penseurs il faut une « phase » après des siècles de tyrannies quand l’histoire de la pensée en a compté plus qu’il n’en fallait. Qu’il eut suffit à la Commune de Paris que les paysans de province, affamés, ne se laissent pas convaincre par Thiers de massacrer le peuple de Paris. Où est la pensée ? Dans le ventre ?
En somme il faut encore patienter et laisser des générations s’éteindre car la vie est éternelle dans un bureau de faculté. Orwell qui connut la misère (« dans la dèche de Londres à Paris ») disait : « le premier effet de la pauvreté est qu’elle empêche de penser ». Sous prétexte qu’on ne le peut pas il faudrait selon cette bureaucrate se laisser mourir doucement… et quand autour de soi on assiste à des temps troublés, d’extrêmes déchirements et d’immenses destructions, il ne faudrait prendre part à ses troubles que chez soi…
Vous ignorez tout des déchirements de la rue ou vous les dissimulez.
OgRuR
 
Messages: 300
Inscription: Dimanche 06 Jan 2008 15:48

Messagepar lucien » Samedi 04 Oct 2008 9:40

OgRuR a écrit:Vous ignorez tout des déchirements de la rue ou vous les dissimulez.
:?:
Le monde ne se compose pas d'anges révolutionnaires, de travailleurs généreux d'une part, de diables réactionnaires et de capitalistes cupides de l'autre.
Avatar de l’utilisateur
lucien
 
Messages: 3012
Inscription: Dimanche 31 Oct 2004 15:32
Localisation: Caen

Messagepar NOSOTROS » Samedi 04 Oct 2008 10:03

miroir mon beau miroir ...
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Messagepar OgRuR » Samedi 04 Oct 2008 11:15

NOSOTROS a écrit:miroir mon beau miroir ...


Walt Disney. Il faut manquer assez de temps sans doute...

On songe à la révolution avant d'aller là où elle se propose. On vient alors aux partis et aux mouvements révolutionnaires où il y a peu de gens finalement qui donnent le sentiment qu'avec eux on voudrait faire la révolution.
Les révolutionnaires sont des contre révolutionnaires et les contre révolutionnaires des révolutionnaires. Ce n'est pas le moindre des paradoxes soulevé par Debord. Je le vérifie souvent...
OgRuR
 
Messages: 300
Inscription: Dimanche 06 Jan 2008 15:48


Retourner vers Culture

cron