Ukraine

La lutte est globale... Solidarité a-nationale !

Re: Ukraine

Messagepar kuhing » Vendredi 24 Jan 2014 20:14

Lambros a écrit:En Angleterre, il y a eu des émeutes avec tout de défoncé... pour embaucher anglais. La pref c'est les actions bourrines FNSEA donc bon...


Je n'ai pas dit que c'était simple ni linéaire.
J'ai dit que ça m'a fait plaisir qu'une préfecture se fasse exploser quand j'ai vu ça à la TV.

Si on a pas l'espoir que ça vire dans le bon sens, il reste quoi ?

En Ukraine, pour revenir au sujet, si le président, copain de Poutine, se faisait démonter le portait, je serais d'abord content et je regarderais le drapeau de celui qui l'a fait après.
Et je réfléchirais à comment se positionner ensuite.
Je ne sais pas si c'est "politiquement correct", peut-être pas, mais c'est je crois la façon dont je réagirais.
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Ukraine

Messagepar lucien » Samedi 25 Jan 2014 0:31

kuhing a écrit:un symbole fort de l'Etat a été en partie détruit
L'épisode de la préfecture, c'est le PDG de Tilly-sabco qui se rend à la sous-préfecture pour réclamer le retour des subventions européennes à l'exportation du poulet pour sauver sa boîte d'une faillite qu'il n'a pas su voir venir. Pour l'accompagner, des salariés et des éleveurs, qui feront une opération-escargot sur la RN. Arrivés à la sous-préfecture, le portail est fermé et, par le plus grand des hasards, un chargeur est à la disposition des manifestants.
Le fantasme s'arrête ici : la préfecture n'a pas été détruite, son portail simplement défoncé et la cour pacifiquement occupée. Montant des dégâts : 23 000 euros de portail, une goutte d'eau par rapport à ce qui a pu être régulièrement saccagé par des agriculteurs bretons en colère (avec un leader FDSEA réapparaissant à ces occasions) depuis 50 ans et ça n'a jamais été l'expression d'une volonté d'émancipation (une vidéo des années 60 assez parlante : http://playerv2.ina.fr/economie-et-soci ... is.fr.html). L'Etat comme empêcheur de faire du business, ok. Mais on est loin du communisme.

kuhing a écrit:des gens dont la population laborieuse et en colère était bien plus nombreuse que les grands patrons ou spéculateurs boursiers divers et variés ( comme c'est le pourcentage général de toutes façons ) et plus nombreuse aussi que ceux qui suivaient les buros de la CGT, CFTD, et autres Mélenchonistes.
Il ne s'agit pas de se positionner pour un des deux camps et cette bataille des chiffres est ridicule mais allons-y. 30 000 manifestants à Quimper, c'est pas 1% de la population bretonne, c'est moins que le nombre d'exploitants agricoles dans la région, et si on y soustrait : les régionalistes, le patronat, les exploitants agricoles, les petits artisans, les routiers, l'extrême droite, le permanent FO de la FA et ses troupes, le NPA et ceux que j'ai oublié, il reste effectivement des salariés invités par leur patron à venir manifester. Pas certain que ces derniers étaient plus nombreux que le rassemblement de Carhaix qui, c'est vrai, rassemblait beaucoup d'encartés et proportionnellement beaucoup moins de futurs licénciés.

Je ne crois pas à la vision binaire (pro-russes contre pro-UE) et propagée par les médias occidentaux de ce qui se passe en Ukraine. Y'a quand même quelques textes intéressants qui tournent (https://libcom.org/blog/ukraine-whats-g ... n-03122013).
Le monde ne se compose pas d'anges révolutionnaires, de travailleurs généreux d'une part, de diables réactionnaires et de capitalistes cupides de l'autre.
Avatar de l’utilisateur
lucien
 
Messages: 3012
Inscription: Dimanche 31 Oct 2004 15:32
Localisation: Caen

Re: Ukraine

Messagepar kuhing » Samedi 25 Jan 2014 5:48

Pour la préfecture, j'avoue que je ne connaissais pas les détails.
J'ai juste vu un portail de préfecture se faire défoncer au bull ( et oui, j'ai bien aimé ça )
Mais, sans vouloir te titiller plus qu'il ne faut, toi qui est syndicaliste et donc pour la défense des emplois, je ne comprends pas que tu critiques cette action même si elle était organisée par la fnsea.
Il s'agissait aussi de préserver des emplois, non ?
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Ukraine

Messagepar Lambros » Samedi 25 Jan 2014 12:22

On n'est pas syndicalistes on est anarchosyndicalistes :wink:

J'aime bien l'analyse de Lucien
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: Ukraine

Messagepar kuhing » Samedi 25 Jan 2014 14:33

Lambros a écrit:On n'est pas syndicalistes on est anarchosyndicalistes :wink:


Toujours pas trop compris la nuance.
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Ukraine

Messagepar Lambros » Samedi 25 Jan 2014 15:06

L'anarchosyndicalisme est une des nombreuses formes de syndicalisme. Nos décisions sont prises en AG, les mandats sont révocables, refus des subventions, des permanent-es, abstention aux élections syndicales, refus du travail avec les partis politiques.

Localement on a une seule "revendication", c'est satisfaction des besoins fondamentaux pour toutes et tous, ce qui implique une rupture avec le capitalisme.

Quant au plein emploi, on a écrit dans un article que c'était une aberration écologique, et infaisable en plus dans le système marchand. La question est de travailler autrement. Après on lutte contre les licenciements (sinon regardez le film "Disparaissez les ouvriers", c'est très intéressant. Lors du débat qui avait suivi, les syndicaliste CGT membres du NPA étaient trop veners^^)
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: Ukraine

Messagepar kuhing » Samedi 25 Jan 2014 18:25

Lambros a écrit:L'anarchosyndicalisme est une des nombreuses formes de syndicalisme. Nos décisions sont prises en AG, les mandats sont révocables, refus des subventions, des permanent-es, abstention aux élections syndicales, refus du travail avec les partis politiques.

Localement on a une seule "revendication", c'est satisfaction des besoins fondamentaux pour toutes et tous, ce qui implique une rupture avec le capitalisme.

Quant au plein emploi, on a écrit dans un article que c'était une aberration écologique, et infaisable en plus dans le système marchand. La question est de travailler autrement. Après on lutte contre les licenciements (sinon regardez le film "Disparaissez les ouvriers", c'est très intéressant. Lors du débat qui avait suivi, les syndicaliste CGT membres du NPA étaienil n e t trop veners^^)


Pour ton premier paragraphe , je ne suis pas en désaccord majeur avec les principes que tu évoques mais je crois qu'ils ne sont pas applicables dans la pratique.
Notamment concernant "les délégués élus et révocables" qui le sont toujours sur le papier mais jamais dans la réalité.
Je suis personnellement opposé à toute forme de délégation sauf éventuellement un mandat technique sur un point précis, très limité dans le temps à priori, pouvant être renouvelable si nécessaire mais seulement si on ne peut pas faire autrement.
Pourquoi ?
Parce que dés que quelqu'un se trouve juché sur la moindre marche d’escabeau, la plus petite boite de chaussures qui le place même à quelques centimètres au-dessus des autres, il ne va pas tarder à se prendre pour un ayatollah et, au mieux, ne voudra plus en descendre; au pire il voudra monter plus haut.
Sans vouloir m'éterniser sur des exemples qui fâchent, il me semble que nous en avons des cas précis y compris parmi ceux que tu nommes des "compagnons".

Concernant les subventions de l'Etat que ton anarcho-syndicat refuse, ça me semble être la moindre des choses. Mais je crois cependant, comme je l'ai dit maintes fois, que lorsque de l'argent circule dans une structure, lorsqu'une trésorerie permanente est gérée, c'est le début de la fin.

"Refus de collaborer avec des partis politiques", ça me semble également être un minimum.

"Abstention aux élections syndicales", oui .Personnellement, je n'irais même pas me déplacer pour m'abstenir, je boycotterais .Mais c'est peut-être ça que vous faites.

Ensuite, concernant la revendication de "satisfactions de besoins fondamentaux" , je ne suis plus d'accord du tout et encore moins pour dire que c'est "rupturiste" avec le capitalisme.
Parce que tu la demandes à qui cette "satisfaction des besoins fondamentaux "si ce n'est au capital ?
Et on sait bien que si on peut éventuellement et après maints efforts, obtenir quelque chose de ce système d'un coté, globalement il te le reprend de l'autre.
Non vraiment pas d'accord avec cette orientation.
Je préfère défendre directement la position de dire que seul le passage à un système non marchand peut satisfaire les besoins fondamentaux.
Et si on me dit, comme ça arrive systématiquement que c'est "attendre le grand soir que de dire ça ", je réponds que ceux qui pensent pouvoir obtenir la satisfaction des besoins fondamentaux autrement n'obtiennent rien non plus.

Enfin sur la question du " plein emploi -aberration écologique" bien sur que ça l'est dans le cadre du capitalisme tout comme la situation actuelle de chômage massif l'est à peu près tout autant.
Présenter les choses de cette façon c'est raisonner dans le cadre du système actuel et ôte toute perspective d'en sortir parce que ce n'est pas le plein emploi qui est une aberration écologique en tant que tel mais la finalité de l'emploi qui est celle de réaliser un profit financier qui suppose rentabilité donc forcément production à moindre coût donc production sale.
Dans une société sans argent, sans finalité d'augmentation, de réalisation de bénéfice financier, le plein emploi ne sera absolument pas une aberration écologique, au contraire.

C'est cela qu'il faut défendre et expliquer ( et ça se démontre par a + b ) et, le syndicalisme et, désolé de le redire , l'anarcho-syndicalisme avec, ne permettent pas, à mon sens, de donner cette dimension autre.
Ils n'aident donc pas à l'évolution du seul paramètre manquant aujourd'hui à la révolution sociale pour le passage à une société sans classes ni Etat, avec une liberté individuelle et collective pleine et entière : le niveau de conscience.
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Ukraine

Messagepar kuhing » Samedi 25 Jan 2014 19:18

Pour revenir à la situation en Ukraine , ci-joint un article très récent de gens (sans doute très peu nombreux) opposés au gouvernement actuel et qui semblent proches de l'anarchisme vu la façon dont ils terminent leur texte.
Pour le contenu lui-même, il faudrait une bonne traduction et, je suis une quiche de moyenne qualité en anglais .

source

Autonomous Workers Union Statement on the Current Political Situation


The laws which were passed on January 16th showed that the faction of the ruling class which now controls the government is ready to install a reactionary bourgeois dictatorship on the model of the Latin American regimes of the 1970s. The “dictatorship laws” criminalize any protest and limit the freedom of speech; also, they establish responsibility for “extremism”. Parliamentary mouthpieces of the class dictatorship of corrupted bureaucracy and monopolist bourgeoisie are the Party of Regions and the so called “Communist” Party of Ukraine which has long ago become a political force serving interests of capital.

The Ukrainian repressive system leans on the police apparatus and street gangs of pro-government stormtroopers. Sometimes such paramilitary structures are commanded by retired police officers. Death squads are also in action. According to confirmed information, two people were kidnapped from a hospital and tortured. One of them died in a forest. Special forces use pinpoint firing against protesters, and not only from traumatic guns. One of the killed, according to a photo of his body, was shot in his heart. According to all indications he was a victim of a sniper. In the morning of January 23 the number of the killed constituted from 5 to 7 persons. And we don’t know the real scale of violence.

The ideology of the ruling regime is a mixture of Putin-style nationalism, conspiracy theories and conviction in their right, as elite, to rule over stupid populace. Groups of support to Berkut (the main riot police force) in social networks are full of anti-Semitic articles which claim that the opposition leaders are Jews and want to vitiate the people by legalizing same-sex marriages. This hardly differs from the rhetoric of Ukrainian right radicals.

Over the last days not only the far right confront the government, but also people of more moderate views. And they constitute the majority of the protesters. Many of them are indifferent to nationalism or negatively predisposed to it. Many of them don’t support integration into the EU. People go into the streets to protest against police violence. And a significant part of them is unenthusiastic or even skeptical about the clashes in the Grushevskogo street. Often one can hear that right radicals are a “Trojan horse” of Yanukovych and special services, designed to discredit the protest. Certainly there would be many more Kievites participating in the protests if there was a way to take those idiots useful to the government out of the streets. Top of their demands is to give them jobs in the Security Service of Ukraine after the “victorious revolution”.

Anarchists ought to participate in demonstrations and pickets which are dedicated to defense of the rights and freedoms usurped by the laws of January 16th. It makes sense to take action at one’s workplace or neighborhood and to help sabotage the dictatorship’s decisions. There’s not much sense in participating in the activities in Grushevskogo street, which were meaningless from the very beginning. These activities only give the government pretty picture for television and enable it to identify radical elements by locating mobile phones and videotaping.

In the case of the opposition’s victory, as well as in the case of the government’s victory we’ll have to wage long and hard war against any of those regimes. This should be understood. We need to gather forces in order to start dictating our own libertarian and proletarian agenda in Ukrainian politics.



No gods, no masters! No nations, no borders!



Autonomous Workers’ Union, Kiev local

January 23, 2014
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Ukraine

Messagepar Lambros » Dimanche 26 Jan 2014 1:34

Un syndicat nommé pareil vient d'être accueilli Ami de l'AIT en Bulgarie... On (l'AIT) a reçu un texte d'un anarchiste ukrainien, je vais lire ça.

Pour le débat sur l'anarchosyndicalisme possibilité d'en faire un sujet à part pour pas gêner celui sur l'Ukraine ?
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: Ukraine

Messagepar lucien » Dimanche 26 Jan 2014 22:19

kuhing a écrit:Pour la préfecture, j'avoue que je ne connaissais pas les détails.
J'ai juste vu un portail de préfecture se faire défoncer au bull ( et oui, j'ai bien aimé ça )
Mais, sans vouloir te titiller plus qu'il ne faut, toi qui est syndicaliste et donc pour la défense des emplois, je ne comprends pas que tu critiques cette action même si elle était organisée par la fnsea.
Il s'agissait aussi de préserver des emplois, non ?
Tu mélanges tout.
Je n'ai porté aucun jugement sur la défense de l'emploi (ça va de soi). Ce que je critique, et je l'avais déjà formulé dans la discussion Lutte de classe, c'est ta capacité à voir dans une telle action une attaque frontale contre l'Etat. Par contre, si tu veux qu'on avance sur la question de la défense de l'emploi que mènerait la FNSEA (qui n'a pas ailleurs pas organisée l'occupation de la préfecture), tu peux lancer un sujet sur la question ; mon point de vue est que sa politique a amené tout le contraire et que, si jamais elle devait se lancer là-dessus, ça serait de manière parfaitement intéressée comme le font tous ces patrons-voyous qui criaient hier à la rescousse et au sauvetage de l'emploi.

Je suis preneur qu'on me renseigne en quoi les Conti étaient anticapitalistes.

Pour en revenir à l'Ukraine, les derniers éléments confirment que la question européenne n'est pas l'enjeu principal du mouvement. Sauf erreur, elle n'est même pas évoquée dans le texte proposé. Quant à l'Autonomous Workers’ Union, elle a tout d'une sensibilité anarchosyndicaliste.
Le monde ne se compose pas d'anges révolutionnaires, de travailleurs généreux d'une part, de diables réactionnaires et de capitalistes cupides de l'autre.
Avatar de l’utilisateur
lucien
 
Messages: 3012
Inscription: Dimanche 31 Oct 2004 15:32
Localisation: Caen

Re: Ukraine

Messagepar Lambros » Lundi 27 Jan 2014 0:34

Le texte du syndicat ukrainien est une critique des nouvelles lois répressives de l'Etat, ce dernier comparé au nationalisme de Poutine. Ensuite est expliqué la situation : les gens seraient dans la rue non pas par nationalisme ukrainien, mais contre les lois répressives. Si le gouvernement tombe et que l'Ukraine rentre dans l'UE, les compagnons-es (je pense qu'on peut dire ça) disent qu'il faudra mener de front la guerre de classe...

Pour les Conti, la conscience de la lutte de classe est venue dans la lutte. Le doc est assez intéressant, tout comme c'est intéressant de causer avec le leader de la lutte. Parfois, il faut voir au delà de la lutte purement syndicale. Elle a dépassé ce cadre (elle est aussi devenue antifasciste quand le FN a repris des images de la lutte, la question n'était plus que les simples Conti, et le tout était vu sous un prisme de classe. Bien sûr, ce n'était pas anarchosyndicaliste, mais intéressant.
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: Ukraine

Messagepar reno » Jeudi 30 Jan 2014 11:26

sobre los eventos actuales en ucraina / on the current events in ukraine‏


En Ucrania, en la actualidad, está teniendo lugar una lucha por el poder. En estos eventos ha estado participando mucha gente de la clase obrera, cuyos intereses no se ven protegidos por el estado o el capital, así como aquellos cuya situación material es a menudo dramática, con la espera de producir un cambio y asegurar un futuro mejor.

Luchar, protestar, hacer huelga son reacciones normales y positivas contra un sistema injusto u opresivo. Nuestra solidaridad está con la gente trabajadora, contra todos aquellos que la explotan, la gobiernan y la confunden, haciéndose con el poder y el control de los asuntos reales que afectan a sus vidas. No obstante, cuesta no darse cuenta del hecho de que estas protestas conllevan una lucha de poder entre diferentes grupos de la burguesía, gobernantes y aspirantes a gobernantes, que no van a hacer ningún bien a la gente sino tan solo a cambiar los nombre de las camarillas gobernantes, simplemente para dirigir los beneficios de estar en el gobierno hacia nuevos bolsillos.

Denunciamos rotundamente la represión y la violencia utilizada, pero está claro que nosotros no podemos apoyar ninguno de los principales intereses de poder. Estamos igualmente en contra del régimen represivo de Yanukovich y contra las principales tendencias de la “oposición” que van desde los euro-entusiastas, que creen inocentemente en los mitos neoliberales, hasta los nacionalistas e incluso grupos fascistoides.

Los gobiernos de la Unión Europea, presentados como algún tipo de “solución” por parte de algunos ucranianos, pueden reprimir igual de bien que Yanukovich y, como saben los trabajadores de todos esos países, no es algo que garantice ningún nivel de vida mejor. Muchas de sus realidades son exactamente las opuestas.

Lo que hace falta es un movimiento que ataque, al mismo tiempo, a las dos causas principales de miseria y represión: el estado y el capital. Hacemos un llamamiento a todos los trabajadores y organizaciones libertarias de Ucrania para que no sean utilizados como peones ni como idiotas útiles por las principales facciones, para que convoquen asambleas de masas y para que creen consignas y metas alternativas para sus luchas.

¡Viva la lucha hacia la revolución social libertaria!

Secretariado de la AIT

Varsovia, 26 de enero de 2014.


Currently in Ukraine , a power struggle is taking place. Many working class people, whose interests are not protected by the state or capital, and whose material situation is often dramatic, have been taking part in these events, hoping to bring in change and secure a better future.

Struggling, protesting, striking are normal and positive reactions against an injust or oppressive system. Our solidarity is with working people , against all those who exploit them, govern them and mislead them, taking power and control over the real issues that effect their lives. However it is hard to miss the fact that with these protests come a power struggle between different groups of bourgeoisie, governors and would-be governors who will bring no good to people, just change the names of the ruling cliques, just direct the benefits of ruling into new pockets.

We strongly denounce the repression and violence used, whether by state agents or by thugs protecting somebody's interests.

This conflict may have many aspects, but it is clear that we cannot support either of the main power interests. We are equally against the repressive regime of Yanukovich and the main tendencies of the „opposition”, which range from Euroenthusiasts naively believing in the myths of neoliberals, to nationalists and even fascistic groups.

The governments of the European Union , presented as some type of „solution” by some Ukrainians, can repress just as well as Yanukovich and as workers in all those countries know, it is not anything that guarantees any better standards of living. Many of its realities mean just the opposite.

What is needed is an movement that will attack, at the same time, the two leading causes of misery and repression: the state and capital. We call on all workers and libertarian organizations of Ukraine not to be used as pawns or useful idiots of the main factions, to call mass assemblies and to create alternative slogans and goals for your struggle!

Long live the struggle towards libertarian social revolution!

IWA Secretariat
Warsaw, January 26, 2014
reno
 
Messages: 142
Inscription: Mercredi 08 Déc 2004 15:21

Re: Ukraine

Messagepar reno » Jeudi 30 Jan 2014 11:30

Traduction:

A propos des événements actuels en Ukraine

Une lutte pour le pouvoir a actuellement lieu en Ukraine. De nombreux travailleurs, dont les intérêts ne sont pas protégés par l’État ni par le Capital, et dont les conditions de vie sont souvent dramatique, ont pris part à ces événements, espérant un avenir meilleur.

Lutter, protester, faire grève constituent des réactions normales et positives contre un système injuste et oppressif. Notre solidarité va à ces travailleurs, contre tous ceux qui les exploitent, les gouvernent, les trompent, tiennent le pouvoir et contrôlent les décisions qui affectent leurs vies. Cependant, il est difficile de nier le fait qu'il y a, dans ces protestations, une lutte pour le pouvoir entre différents fractions de la bourgeoisie, gouvernant et aspirant-gouvernant ,qui n'apporteront rien de positif à la population, si ce n'est changer le nom de la clique dirigeante, et diriger les bénéfices dans de nouvelles poches.

Nous dénonçons vivement l'usage de la répression et de la violence, par les agents de l’État comme par les voyous qui défendent les intérêts d'une minorité.

Il y a de nombreux aspects dans ce conflit, mais il est clair que nous ne pouvons soutenir aucun de ceux qui ne sont intéressés que par le pouvoir. Nous sommes tout autant opposés au régime répressif de Yanukovych qu'aux principales tendances de « l'opposition », qui va des Euro-enthousiastes croyant au mythe néolibéral aux nationalistes et aux groupes fascisants.

Les gouvernement de l'Union Européenne, présenté comme une solution par certains ukrainiens, peuvent réprimer tout autant que Yanukovich, et comme tous les travailleurs de ces pays le savent, ne garantie pas plus de meilleurs conditions de vie. La réalité nous montre le contraire.

Ce qu'il faut, c'est un mouvement qui combat dans le même temps les deux principales causes de la misère et de l'oppression: l’État et le Capital. Nous appelons tous les travailleurs et les organisations libertaires d'Ukraine à ne pas devenir les pions ou les idiots utiles des fractions dirigeantes, à appeler à des assemblés populaires, et à créer des slogans alternatifs et des objectifs pour votre lutte!

Longue vie à la lutte vers la révolution sociale et libertaire!

Secrétariat de l'Association Internationale des Travailleurs
Varsovie, 26 janvier 2014
reno
 
Messages: 142
Inscription: Mercredi 08 Déc 2004 15:21

Re: Ukraine

Messagepar kuhing » Jeudi 30 Jan 2014 17:07

reno a écrit: ....
Ce qu'il faut, c'est un mouvement qui combat dans le même temps les deux principales causes de la misère et de l'oppression: l’État et le Capital. Nous appelons tous les travailleurs et les organisations libertaires d'Ukraine à ne pas devenir les pions ou les idiots utiles des fractions dirigeantes, à appeler à des assemblés populaires, et à créer des slogans alternatifs et des objectifs pour votre lutte!

Longue vie à la lutte vers la révolution sociale et libertaire!

Secrétariat de l'Association Internationale des Travailleurs
Varsovie, 26 janvier 2014


Texte pas trop mal quoiqu'un peu ouvriériste à mon sens.

Pas de perspective précise suffisante non plus :
Combattre l'Etat et le capital , d'accord mais comment précisément le faire pour que ça bascule tout de suite dans ce sens ?
"Des assemblées populaires et des slogans alternatifs" me paraissent bien insuffisants pour y parvenir.

Si la discussion rebondit, on pourra éventuellement parler des perspectives pratiques à avancer.


****

Tentative de traduction automatique en ukrainien de ce que je viens d'écrire :

Текст не так вже погано, хоча трохи workerist на мій погляд.

Ні перспектива досить точним або:
Бій стан і капітал, добре, але як саме зробити, щоб він переключається відразу в цьому напрямку?
"Народні збори і альтернативні гасла", як мені здається досить добре, щоб зробити це.

Якщо обговорення відскакує, це може бути можливим говорити про практичні можливості по просуванню.
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Ukraine

Messagepar l autre » Vendredi 31 Jan 2014 8:35

Mon chère kuhning je le dit sincèrement et donc rarement; grossir le trait ,pointer une contradiction, est un art si le but est la construction théorique complexe , ceux a quoi nous tentons de viser.

je te renvoi au débat sur l anarcho-syndicalisme a qui sommes nous. Sans conflit de masse rien n'est possible, mais la masse sans une idéologie révolutionnaire ne peut agir en ce sens (logique). Que disent les anarco-syndicaliste de la CNt-AIT . participer a la contestation sociale quant cela est possible. Dire en tant que fraction ou sensibilité sont point de vue. C est a dire renforcer l auto-organisation, défendre l action et la démocratie directe , ne pas imposer la dictature ou le contrôle de minorités sur la masse, faire des propositions idéologique pour élever le niveau de conscience renforcer l assembléisme , tel est ce que contient le slogan résistance populaire autonome . Si l action en tant que lutte est nécessaire et participe par le jeu spontané a la prise de conscience. Les groupes organisés et idéologiques participent de ce fait, car hélas l automaticité lutte/ rupture idéologique n est pas systématique justement. Là vient ta question que faire quelles propositions pour que les choses aillent plus dans un sen révolutionnaire ( selon notre sens) . Pour cela tu dis, quelles devraient être nos propositions donc la minorité idéologique a une fonction . Nous sommes tous d accord sur le fait que se sont des propositions pas des ordres ou directives car nous sommes anarchistes et pas des léninistes, trotskistes et autres maniaques de la dictature du parti ou toutes autres minorités sur la masse. Pour conclure cette méthode la notre et la tienne sont compatibles ,voila de quoi faire cause commun dans ses espace respectifs .
l autre
 
Messages: 448
Inscription: Mercredi 11 Juil 2012 22:40

Re: Ukraine

Messagepar Lambros » Vendredi 31 Jan 2014 13:37

Oui le texte est simple, mais je ne le trouve pas ouvriériste. Après ça nous change des textes hypra idéologiques qu'une poignée peut comprendre. Pour le 1e texte de notre nouveau secrétariat international, ça me va. Et qui plus est, nous n'avons pas de sections en Ukraine alors...
L'émancipation des chrétien-ne-s sera l'œuvre de Dieu lui même.
Avatar de l’utilisateur
Lambros
 
Messages: 1717
Inscription: Mardi 30 Mar 2010 15:45
Localisation: "Ma patrie c'est le Monde"...

Re: Ukraine

Messagepar jeannetperz » Mardi 04 Fév 2014 9:35

salut la compagnie pour pas oublier voire discussion diverses page 1 intervention en Syrie. Des fois que certains voudraient l otan s'engage la dedans.
jeannetperz
 
Messages: 171
Inscription: Lundi 30 Déc 2013 17:23

Re: Ukraine

Messagepar kuhing » Mardi 04 Fév 2014 13:18

jeannetperz a écrit:salut la compagnie pour pas oublier voire discussion diverses page 1 intervention en Syrie. Des fois que certains voudraient l otan s'engage la dedans.


D'après ce que j'ai compris (corrigez moi si je me trompe ) la CNT-ait qui correspond à ce site http://cnt-ait.fr/ ( donc pas celle qui est à l'origine de ce forum ) CNT-ait.fr qui serait la section officielle en France de la CNT-ait (corrigez moi si je me trompe ), est globalement favorable aux interventions de l'OTAN dans ce genre de situations ( Lybie , Syrie ...)
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

Re: Ukraine

Messagepar l autre » Mardi 04 Fév 2014 14:14

je vois pas le rapport avec l Ukraine ; si tu veux des infos le mieux passe par la boite mail u-l Caen pour une liaison tel se sera plus efficace .
l autre
 
Messages: 448
Inscription: Mercredi 11 Juil 2012 22:40

Re: Ukraine

Messagepar kuhing » Mardi 04 Fév 2014 15:56

l autre a écrit:je vois pas le rapport avec l Ukraine ; si tu veux des infos le mieux passe par la boite mail u-l Caen pour une liaison tel se sera plus efficace .


Pourquoi ?
Il y aurait un problème à parler des éventuelles divergences entre les 2 CNT-ait publiquement ?
Il faudrait passer en coulisse pour avoir des éclaircissements ?

Il y a des membres d'une des CNT-ait, sur un autre forum qui défendaient férocement les interventions de l'Otan notamment en Libye mais aussi commençaient à le faire pour la Syrie, selon eux pour des raisons humanitaires et pour aider "les révolutionnaires" .
T'en souviens-tu ?
Le rapport avec l'Ukraine est le même qu'avec la Syrie et la Libye , c'est toi même qui l'évoque : le soutien à l'OTAN.

Évitons la langue de bois si possible.
Sinon elle parlera d'elle-même ...
Une révolution sinon rien
Fédérica Montseny : "En général, on croyait que la monnaie allait disparaître"
sur le coté, Fanny Kaplan à qui je rends hommage
Avatar de l’utilisateur
kuhing
 
Messages: 1428
Inscription: Lundi 05 Fév 2007 20:57

PrécédenteSuivante

Retourner vers Foutoir mondial

cron