AIT - grève à Mercadona (Espagne) - AIT

La lutte est globale... Solidarité a-nationale !

Messagepar Paul Anton » Lundi 01 Jan 2007 18:20

Non, pas de trop. 8) J’espère que la mobilisation pour ce 21 janvier va être au rendez-vous.
:D
"Salut Carmela, je suis chez FIAT ! Je vais bien... Si, si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye !"
Paul Anton
 
Messages: 3191
Inscription: Lundi 01 Nov 2004 16:19

Messagepar tomatok » Mardi 09 Jan 2007 16:29

histoire de pas faire le boulot en double pour rien : ce texte a-t-il été finalement traduit ?
sinon, un texte suivant l'actualité de mercadona a-t-il été très récemment traduit ?
(et si c'est le cas vous pouvez l'envoyer là : contact@cnt-ait.info merci !)
tomatok
 
Messages: 1851
Inscription: Vendredi 20 Jan 2006 1:48

Messagepar Paul Anton » Jeudi 11 Jan 2007 21:46

A ma connaissance non... :oops:

Il y a une manifestation, le 13 janvier, à Valladolid.
"Salut Carmela, je suis chez FIAT ! Je vais bien... Si, si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye !"
Paul Anton
 
Messages: 3191
Inscription: Lundi 01 Nov 2004 16:19

Messagepar tomatok » Vendredi 12 Jan 2007 12:53

Paul Anton a écrit:A ma connaissance non... :oops:

Il y a une manifestation, le 13 janvier, à Valladolid.

ok, bon bah pour le coup vous embetez pas à le faire, on va s'en occuper dans les jours proches.
tomatok
 
Messages: 1851
Inscription: Vendredi 20 Jan 2006 1:48

Messagepar Paul Anton » Dimanche 21 Jan 2007 22:32

Paul Anton a écrit:A ma connaissance non... :oops:

Il y a une manifestation, le 13 janvier, à Valladolid.


Petite information: cette manifestation a rassemblé 400 personnes.
http://www.cnt.es/sovmadrid/boicot_merc ... 3/1cronica

Aujourd'hui, ce dimanche 21 janvier, une manifestation a eu lieu à barcelone.
Il n'y a aucune nouvelle pour le moment. Le site de la CNT de barcelone a planté. :evil:
"Salut Carmela, je suis chez FIAT ! Je vais bien... Si, si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye !"
Paul Anton
 
Messages: 3191
Inscription: Lundi 01 Nov 2004 16:19

Messagepar Paul Anton » Jeudi 01 Fév 2007 12:50

:arrow:

Image

http://www.amoryrabia.org/cntvalladolid ... rticle=314


Voici une petite vidéo de la manifestation à Valladolid. 400 à 500 personnes ont participé à cette manifestation. Cette dernière a commencé à 19 heures et a été appelée par la région du centre. Le syndicat de Madrid et d’autres (Zamora, Salamanca, Ciudad Real, Palencia, Segovia...) ont donc pris part à cette manifestation du 13 janvier à Valldolid.

Pour la manifestation de Barcelone : ce n'est pas une franche réussite d'après moi. 1200 personnes ont battu le pavé.
Dernière édition par Paul Anton le Jeudi 21 Juin 2007 20:19, édité 1 fois.
"Salut Carmela, je suis chez FIAT ! Je vais bien... Si, si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye !"
Paul Anton
 
Messages: 3191
Inscription: Lundi 01 Nov 2004 16:19

Messagepar Paul Anton » Samedi 10 Mar 2007 13:10

La lutte à mercadona continue !! Ne n'oublions pas !

http://www.cnt.es/aragon/?p=276
"Salut Carmela, je suis chez FIAT ! Je vais bien... Si, si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye !"
Paul Anton
 
Messages: 3191
Inscription: Lundi 01 Nov 2004 16:19

Messagepar Paul Anton » Vendredi 23 Mar 2007 13:29

http://docs.google.com/Doc?id=dc4cb7p2_2fbcpx5

Mercadona : une année de grève, une année de lutte.

Manifestation à Barcelone: 13h00 - place des paysans catalans.
"Salut Carmela, je suis chez FIAT ! Je vais bien... Si, si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye !"
Paul Anton
 
Messages: 3191
Inscription: Lundi 01 Nov 2004 16:19

Messagepar Federica_M » Vendredi 23 Mar 2007 21:01

Place des PAYS catalans ...

paysan toi même :-)
Federica_M
 
Messages: 1146
Inscription: Dimanche 02 Oct 2005 12:19
Localisation: Paris (France)

Messagepar Paul Anton » Dimanche 25 Mar 2007 16:16

:oops:
:oops:

Des compagons comptent-ils descendre comme au mois de juillet ?
"Salut Carmela, je suis chez FIAT ! Je vais bien... Si, si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye !"
Paul Anton
 
Messages: 3191
Inscription: Lundi 01 Nov 2004 16:19

Messagepar Paul Anton » Samedi 12 Mai 2007 11:38

Il parait que la grève est terminée.
"Salut Carmela, je suis chez FIAT ! Je vais bien... Si, si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye !"
Paul Anton
 
Messages: 3191
Inscription: Lundi 01 Nov 2004 16:19

Fantasme et corrida

Messagepar Totoîde » Samedi 12 Mai 2007 12:11

Oui, mais pas le tourisme social ...
Totoîde
 

Messagepar Paul Anton » Jeudi 21 Juin 2007 20:20

...


:arrow:

http://www.cnt-ait-montpellier.org/

Le Centre de logistique de Sant Sadurni d’Anoia assure, pour l’ensemble des produits commercialisés dans la chaîne, l’approvisionnement des 146 supermarchés Mercadona des régions de Catalogne, de Valence et d’Aragon. Rien que dans la province de Barcelone, cette compagnie dispose de 79 supermarchés. Le Centre de logistique de Sant Sadurni d’Anoia emploie plus de 2 000 salariés.
Trois compagnons de la section syndicale CNT-AIT ont été licenciés, le secrétaire de la section a été interdit de travail pendant une semaine par la direction. En réponse, le 23 mars 2006, commençait une grève, pour exiger la réintégration des licenciés et la fin du harcèlement dans l’entreprise.


Dernière nouvelle
Mercadona : la grève est finie


Après 14 mois de lutte pour revendiquer le respect des mesures d’hygiène et de sécurité, le paiement de la demi-heure de pause déjeuner et la liberté d’action syndicale, les grévistes ont décidé d’arrêter leur grève.
Vous trouverez ci-dessous un résumé des communiqués de la Section syndicale CNT de Mercadona d’avril à juin de cette ann ée, pris sur le site internet de la CNT espagnole.

(24 avril 2007) Des détectives contre les immigrés.
Un des grévistes, Péruvien, après un arrêt de travail en mars, a refusé à son retour un licenciement négocié et s’est retrouvé avec des sanctions et un dossier monté par des détectives payés par Mercadona, sur lui et sa famille. Une dizaine d’autres immigrés, à qui Mercadona promettait un futur digne en Espagne, avec des tas de droits et de bonnes conditions de travail, ont accepté d’arrêter la grève moyennant fric, et se sont retrouvés au chômage, avec des dettes et dans l’obligation de retourner dans leurs pays d’origine car leurs cartes de résidents ne leur permettent de travailler que dans ce secteur d’activité.

(26 avril 2007) Des travailleurs immigrés de Mercadona commencent une grève de la faim.
Un groupe de grévistes, d’origines équatorienne, péruvienne et argentine, décide de commencer une grève de la faim à Barcelone, pour exiger une solution au conflit qui les oppose à la direction.

(6 mai 2007) La grève de Mercadona est finie, Goliath s’est assis à la table de négociation.
Le jour du début de la grève de la faim (médiatisée entre autres par la télé), la direction de Mercadona a proposé aux grévistes de négocier. Ceux-ci, fatigués d’une situation et d’un dialogue devenus « irrespirables », déçus par la passivité et le manque de solidarité des autres travailleurs (qui ont quand même profité d’une réduction de leur charge de travail) et convaincus qu’une section syndicale ne peut vivre à Mercadona, ont décidé d’arrêter leur grève et d’accepter la somme d’argent « importante » qui leur est offerte.
Ils font ensuite un bilan de cette grève.
- au niveau de la solidarité : en Espagne même, ils reconnaissent le rôle de « véritable outil » de la CNT, qui a représenté « un problème pour toute entreprise », qu’ils ne vont « jamais oublier » ; ils parlent ensuite des actions de solidarité qui ont été menées à travers le monde : dans la plupart des pays hispano-américains (dont l’Argentine), au Brésil, aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en France, au Portugal, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Tchéquie, en Autriche, en Norvège, en Russie, en Sibérie, en Israël.
- au niveau des partis politiques : les grévistes dénoncent, non seulement le manque de solidarité, mais aussi les attaques directes d’Izquierda Unida ICV en Catalogne, de l’ERC, du PSOE.
- au niveau des moyens de communication : s’ils sont satisfaits de l’impact qu’a eu la grève sur internet, ils demandent par contre aux lecteurs de El Pais de boycotter le journal, qui s’est mis du côté du patron de Mercadona.
- au niveau de l’entreprise : « Mercadona a dépensé plusieurs millions d’euros dans cette grève, mais ne sait pas ce que ça lui a coûté et ce que ça va lui coûter [au niveau de son image], ni les bénéfices perdus de la part de la multitude de personnes qui connaissent l’autre face de l’entreprise », une entreprise qui se présentait comme un modèle.
« Nous nous retrouverons dans la lutte. […] Debout ceux qui luttent ! Vive la CNT-AIT ! Vive l’AIT ! et vive ceux qui ont soutenu la grève ! »


Traduit, résumé et transmis par Jacquie, Syndicat interco de Montpellier
"Salut Carmela, je suis chez FIAT ! Je vais bien... Si, si, nous pouvons parler tranquillement, c'est Agnelli qui paye !"
Paul Anton
 
Messages: 3191
Inscription: Lundi 01 Nov 2004 16:19

Messagepar NOSOTROS » Jeudi 10 Jan 2008 23:56

Si il y a des membres du forum qui peuvent traduire, par avance merci !

LA LUTTE CONTINUE CONTRE MERCADONA !
(CNT décembre 2007)

Sigue la lucha contra Mercadona

El 27 de octubre la CNT realizó una segunda concentración en las puertas de Mercadona de Arroyo de la Miel sito en la Avenida García Lorca. La concentración sindical contó con el apoyo de militantes de la Confederación y de familiares y amigos de nuestra compañera Susana. Nos sorprendió por unos momentos el ver cómo ese día, ya que había sido anunciada en Internet, el responsable de Mercadona en ese Centro, Daniel Pérez (denunciado por acoso laboral), hizo que salieran a trabajadores del Centro a intentar “reventar” la concentración que estaba dándose lugar, olvidándose de sus funciones dentro del Centro Comercial.

Empleados que estaban trabajando junto con otros que no lo estaban se colocaron a las puertas del establecimiento, con un indicativo que decía DANIEL ESTAMOS CONTIGO. Nuestra compañera Susana, al ver lo que estaba ocurriendo y ante la indignación vivida, ya que consideraba a esas personas COMPAÑERAS, mantuvo una conversación con algunas de ellas, indignada por su actuación, y de cómo habían sido aleccionadas por el Coordinador. Una vez más Mercadona utiliza a sus trabajadores, para limpiar su imagen, amenazándolos con que si no colaboraban en la “contra-concentración”, podrían ser “represaliados” en un futuro, o quizás no cobrarían la paga correspondiente: una actuación bien preparada por Daniel Pérez, que no olvidamos está denunciado por acoso laboral.

Mientras esto sucedía, nosotros hacíamos nuestro trabajo, que era informar a todo los ciudadanos-as que transitaban por allí, con nuestras panfletos, pancartas y megafonía, del motivo de nuestra acción sindical. Como es habitual, se personaron las fuerzas de Seguridad, que tras recoger nuestros datos y al ver que todo estaba en orden se marcharon del lugar. En estos días hemos recibido la noticia que la compañera Susana ha sido despedida por razones disciplinarias, con el argumento de haberse manifestado públicamente fuera de su horario laboral en su centro de trabajo, junto con sus familiares y compañeros del sindicato CNT. En esa carta de despido, igual que ha ocurrido en otros tantos despidos disciplinarios declarados improcedentes, la empresa Mercadona utiliza los hechos ocurridos para inventarse toda una patraña de mentiras para justificar la causa del despido, alegando los artículos del Estatuto de los Trabajadores y del convenio, hechos que no son ciertos, y que esperamos se demuestre la improcedencia o nulidad del despido por parte de la administración competente.

El único motivo real por el que Mercadona despide a Susana es que ha denunciado a esta empresa y a un Coordinador como presunto acosador y de que el sindicato ha llevado a cabo una campaña sindical por los derechos de la trabajadora, y que fruto de la solidaridad que se emplea en este sindicato, mediante nuestras concentraciones en Málaga y en otros lugares del Estado Español, hemos mostrado nuestra repulsa a las formas de explotación modernas que utiliza Mercadona, y al acoso laboral que sufren numerosas trabajadores/as.

Lo único de lo que puede acusarnos Mercadona es de defender la dignidad de los trabajadores, y Susana ha sido un ejemplo, pues hoy día, hechos como éstos, que suceden a diario, son silenciados por miedo. Así, que quien acosa no puede llevar nunca razón, y no es la primera vez (ver numerosas sentencias en contra de esta empresa por hechos similares en otros Centros de trabajo) que Mercadona despide trabajadores alegando pruebas falsas, y finalmente los Tribunales determinan la responsabilidad de esta empresa ante estos hechos. Agradecemos desde este SOV de Málaga las muestras de solidaridad de otros sindicatos y compañeros-as que han apoyado la actitud de Susana y la lucha sindical de este Sindicato contra Mercadona, como los compañeros del Sindicato en Madrid.
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Messagepar goldfax » Lundi 14 Jan 2008 20:35

A quel niveau est-ce urgent ? Ce soir, sans doute pas. Mais demain soir, y'a des possibilités... Si quelqu'un l'a déjà commencé, qu'il se manifeste rapidement, avant que je ne fasse cela pour... me faire griller par un plus rapide que moi... :wink:
goldfax
 

Messagepar NOSOTROS » Lundi 14 Jan 2008 22:25

C'est pas du tout urgent.

Par contre ce qui l'est - car c'est très intéressant - c'est les interviews et textes suite à la fin de la greve dui métro de madrid (cf autre topic)
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Messagepar goldfax » Lundi 14 Jan 2008 22:48

:shock:

Quoi ?... attends, je vais voir...


quelques secondes plus tard...

Il faut que je traduise le dernier texte ou les derniers ?
Je peux le faire demain soir aussi ? ou il y a une grosse urgence ?
goldfax
 

Messagepar NOSOTROS » Lundi 14 Jan 2008 23:11

je t'envoies ça par mail disons d'ici une demi heure
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Messagepar goldfax » Mardi 15 Jan 2008 19:56

J'ai pas reçu ton mail... :?:
goldfax
 

Messagepar NOSOTROS » Mardi 22 Avr 2008 10:16

Communiqué de la CNT de Malaga pour dire que le conflit local qu'ils avaient avec Mercadona est fini : ce qui a donné le pretexte à une nouvelle petite action, histoire de continuer de pourrir Mercadona ... tout en disant que la campagne au niveau national !!!

C'est ça qui est chouette avec les copains espagnols : c'est des teigneux !

--------------------
http://www.cnt.es/malaga/spip.php?article186

Acción contra Mercadona: fin del conflicto
Martes 8 de abril de 2008, por Secretaria_Prensa



El sábado 5 de abril, varios compañeros del SOV de CNT-Málaga se trasladaron a Benalmádena para informar de la finalización del conflicto que el sindicato mantenía con Mercadona a cuenta del acoso que sufrió una afiliada por parte de Daniel Pérez, coordinador de uno de los supermercados de la población.

Se recorrieron numerosas calles de Benalmádena repartiendo 500 panfletos, se leyó el comunicado en un Mercadona al que fuimos a informar y se terminó el recorrido en el Mercadona de Av. Garcia Lorca, donde se ha producido el conflicto.

Durante el recorrido destacar las numerosas muestras de apoyo recibida por Susana por parte de las personas a las que informábamos.

A pesar de que este conflicto ha terminado, la campaña contra Mercadona a nivel estatal continúa.

CNT en marcha contra Mercadona

PARA VER UN VÍDEO DE LA ACCIÓN EN YOUTUBE:
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

PrécédenteSuivante

Retourner vers Foutoir mondial

cron