Karl Marx ?

Les courants, les théoriciens, les actes...

Re: Karl Marx ?

Messagepar goldfax » Jeudi 24 Sep 2009 9:45

Mais, Marx était un bourgeois lui aussi. De même pour Engels, qui était même patron d'une usine en Grande-Bretagne, grâce à laquelle il finançait les travaux de son pote Karl. Tout comme Bakounine et Kropotkine étaient des aristocrates russes.

A mon avis la meilleure façon de se rendre compte de la falsification du marxisme de la part des staliniens, troskistes et autres c’est dans la pratique.


Ce qui m'étonne pour des soi-disant dialecticiens, c'est cette propension à considérer la pensée marxiste comme une vérité et, par là, à considérer hautainement ceux qui ne sont pas dans la droite ligne. Un peu comme l'Inquisition qui persécute les hérétiques. On le sait et il n'est pas inutile de le rappeler, Bakounine et les anarchistes de la première Internationale ont été les premiers à faire les frais de cette vision sclérosée et sclérosante de la théorie révolutionnaire. Comme si cette dernière n'était pas amenée à évoluer... Alors, justement, pourquoi le CCI aurait-il plus raison que les autres ? Les maos eux aussi parlent de révolution internationale ? Le NPA aussi a fait sienne la maxime du Manifeste "prolétaires de tous les pays, unissez-vous" ? Et le CCI, tout comme les autres organisations marxistes, ont une vision rigide (et non dialectique) de ce qu'est le monde actuel et de ce que devrait être une révolution. Le CCI aussi a son petit langage et on le découvre évidemment dans les débats que nous avons avec vous.
Bien sûr, le sujet actuel est sur Marx. Mais, l'idée n'est pas de dire que Marx c'est Dieu ou parole d'évangile (en fait, c'est pareil). Les militants et sympathisants du CCI présents sur ce forum s'adressent à nous comme si nous étions marxistes, comme si nous partagions les mêmes idées et que nous approuvions votre plateforme. Nous ne sommes pas marxistes, même si Marx a, pour nous, apporté sa contribution à la théorie révolutionnaire. Nos aspirations actuelles sont loin des préoccupations de son époque et ses théories philosophiques, sociales et, parfois, économiques sont quelque peu surannées. D'autant que Marx, parlons un peu d'internationalisme, n'était pas dénué de défauts (outre son caractère), puisqu'il défendait une certaine idée du pangermanisme, comme Proudhon pouvait défendre une certaine idée de la France... Marx ne devrait qu'être une inspiration parmi tant d'autres et non la seule.
En gros, la falsification du marxisme, d'une part, on s'en fout et elle vaut autant que la falsification de l'histoire dont se rend coupable le CCI en bidouillant les chiffres pour valider sa théorie de la décadence. Sur des tons prophétiques, votre organisation n'a jamais cessé, depuis sa naissance, de prédire la fin du capitalisme... Et nous y sommes encore...
Retirez vos œillères et les prismes qui déforment votre réalité, ayez un regard aussi critique sur vos propres théories que sur celles des autres et les débats s'enrichiront d'autant plus.

EDIT: Et arrêtez de réciter votre bible...
goldfax
 

Re: Karl Marx ?

Messagepar jérôme » Jeudi 24 Sep 2009 18:18

Golfax dit : « Enfin, ça me fait bien rire cette tendance à dire que le stalinisme et le trotskysme sont des idéologies bourgeoises. Des orgas comme le PC, le NPA, LO, le POI... sont quasi principalement constitués d'ouvriers (bon, c'est vrai, le corps enseignant y est aussi très présent...) ». Comme le dit Topaze, tu as une vision sociologique et non une vision politique des classes sociales et des organisations. Si on utilise ton raisonnement, on pourrait presque dire que le front national était un parti ouvrier parce qu’il y a des ouvriers dedans ! De même, dans les années trente, le PC stalinien avait en son sein une majorité d’ouvriers ! Et pourtant, c’était un parti bourgeois : celui de la contre révolution ! Quand tu dis à propos du PC, NPA et cie « (bon c’est vrai le corps enseignant y est aussi très présent…). Tu peux préciser ce que tu veux dire par là ?
jérôme
 
Messages: 92
Inscription: Vendredi 30 Mai 2008 14:52

Re: Karl Marx ?

Messagepar jérôme » Jeudi 24 Sep 2009 18:36

Golfax dit « Alors, justement, pourquoi le CCI aurait-il plus raison que les autres ? Les maos eux aussi parlent de révolution internationale ? Le NPA aussi a fait sienne la maxime du Manifeste "prolétaires de tous les pays, unissez-vous" ? ». Sauf que le CCI ne se vautre pas dans le nationalisme comme le font les maos ou le NPA ! Où le CCI a-t-il ensensé le grand timonier ? Le socialisme à la chinoise ? Pour le CCI c’est du capitalisme d’état et la Chine de mao et consors est un pays bourgeois exploiteur ! (Nuance avec les mao non ?)Le socialisme dans un seul pays ? Le CCI n’a jamais sotenui ces fables staliniennes ! Quant aux trotskistes, ils ont depuis longtemps soutenu toutes les luttes de libération nationales, et l’URSS, même si de façon « critique » (ils n’ont cessés de fleurter avec les stalinien : qui se ressemble s’assemble). Oui, parfaitement, ce n’est pas aux discours mais à la pratique qu’on juge un groupe politique ! J’ai parfaitement compris que tu n’étais pas marxiste, ce n’est pas un problème. Mais mettre le CCI et les mao sur le même plan, c’est tout simplement ridicule. Tes préjugés t’empêchent de voir la différence. C’est dommage. C’est comme si on mettait tous les anarchistes dans le même sac !
jérôme
 
Messages: 92
Inscription: Vendredi 30 Mai 2008 14:52

Re: Karl Marx ?

Messagepar lucien » Jeudi 24 Sep 2009 22:10

jérôme a écrit:C’est comme si on mettait tous les anarchistes dans le même sac !
C'est pas le CCI qui ferait ça, ni qui rabacherait dans ses médias sur le fondement petit-bourgeois de la pensée anarchiste.

Révolution internationale a écrit:L'anarchisme en général, et l'anarcho-syndicalisme en particulier, sont incapables de s'appuyer sur une vision historique. Ce point de vue néglige de tirer les leçons des luttes précédentes et ignore superbement l'expérience historique du mouvement ouvrier, qui est le point d'appui essentiel du marxisme. Les intérêts et les positions de classe sont en fait les produits de l'expérience du mouvement ouvrier, de la maturation de la conscience de classe.
C'est pourquoi l'anarchisme, en se privant de la seule véritable boussole permettant de mener le combat de classe, en est réduit à s'accrocher à des principes abstraits, à une vision moralisante quand il entreprend de s'engager dans ce combat. Les anarchistes agissent à partir de jugements de valeur, de principes moraux parce qu'ils ignorent ou méconnaissent les fondements matériels des principes prolétariens. Les corollaires de l'anarchisme, qu'il porte dans son patrimoine génétique, sont toujours l'immédiatisme et l'activisme.
C'est aussi pourquoi, face aux situations concrètes, les anarchistes choisissent toujours ce qui leur paraît être le moindre mal, ce qui en fonction de leurs critères est la solution ou la voie la moins "autoritaire", ce qui les amène à tomber dans tous les pièges tendus par la bourgeoisie, à choisir la "démocratie" contre le "fascisme" et, comme on l'a vu dans la guerre d'Espagne, à s'enrôler activement dans le camp républicain contre Franco. Autrement dit, ils sont le plus souvent amenés à choisir entre deux fractions bourgeoises, et à se laisser happer par l'une d'elles en désertant et en trahissant le camp du prolétariat.

Ne perdons plus de temps avec le CCI.
Le monde ne se compose pas d'anges révolutionnaires, de travailleurs généreux d'une part, de diables réactionnaires et de capitalistes cupides de l'autre.
Avatar de l’utilisateur
lucien
 
Messages: 3012
Inscription: Dimanche 31 Oct 2004 15:32
Localisation: Caen

Re: Karl Marx ?

Messagepar goldfax » Vendredi 25 Sep 2009 7:57

Mais je mets évidemment les maos et le CCI sur le même plan ! Vous êtes aussi marxistes tendance balai-dans-le-cul l'un comme l'autre !

Par ailleurs, oui, le front national a des éléments ouvriers en son sein. Mais la majorité des personnes qui composent le FN sont tout de même des propriétaires (agriculteurs, aristocrates, bourgeois...), donc pas des prolétaires...
Enfin, tu parles de sociologie. Mais la bourgeoisie est une catégorie sociale et non politique. Il faudrait veiller à ne pas mélanger les torchons et les serviettes. De toute façon, quelque soit l'organisation, les marxistes ont toujours eu tendance à manipuler les chiffres, l'histoire et les mots en fonction de ce qui les arrange. Ça ne m'étonne pas que vous soyez aussi peu nombreux. Vous me faites penser à la secte de la LTF-LCI. Aussi dogmatiques les uns comme les autres. Et encore, vous seriez bien pire, plus sournois. Sous des abords théoriques, pseudo-alléchants, vous déguisez votre véritable nature, qui n'a, ni plus ni moins, qu'un arrière-goût de stalinisme.
Lorsque Marx, parle de bourgeois, il n'en parle pas seulement comme d'une force politique. Ou, pour mieux dire, d'une force du politique. Lorsqu'il la décrit, il l'a décrit comme une classe sociale, pas comme une classe politique. Les partis se bornent à de l'idéologie et de la politique, pas de la sociologie. Si chaque classe avait son propre parti, ça se saurait et ça ne compliquerait pas les choses. Or, justement, les choses sont plus complexes et vos tergiversations pseudo-théoriques, malgré toutes les manipulations que vous pourrez effectuer, ne pourront pas les simplifier.

Oui, parfaitement, ce n’est pas aux discours mais à la pratique qu’on juge un groupe politique !


Ouais, dans le genre langue de vipère, on ne fait pas mieux. Réécrire l'histoire, c'est votre passe-temps favori. Votre série sur l'Anarchisme et la guerre sent la belle manipulation à plein nez. C'est gros comme une maison... Ça sent la vanterie: "ouais, on est les meilleurs, les nanars, c'est des tocards..." En fait, vous mettez tout le monde dans le même panier de crabe, sans faire de distinction. Et lorsque, par exemple, les anarchosyndicalistes sortent du lot, vous les rangez au rang des idéalistes petits-bourgeois qui ne connaissent rien à la lutte sociale. C'est d'une mesquinerie et d'une stupidité sans nom. Et absolument pas dialectique, si vous voulez que je vous rassure. On ne se prétend pas marxistes, mais au moins, on n'a pas la goujaterie d'utiliser les outils de Marx comme d'une méthode à baver malhonnêtement sur la gueule des autres. Vous n'êtes même pas des marxistes, vous êtes des menteurs et des imbéciles.
C'étaient les dernières mots que j'écrivais aux sympathisants du CCI. Je ne traite pas avec des menteurs.
goldfax
 

Re: Karl Marx ?

Messagepar jérôme » Dimanche 27 Sep 2009 20:10

Ta « réponse », Golfax, n’est que dénigrement et calomnies sans aucun argument. A cette démarche sectaire, celle de mettre tout dans le même sac, je préfère celle qui émane d’un texte publié par la CNT-AIT elle même (sur ce même site). En effet, a propos du communisme, les premières lignes de ce texte témoignent d’une réelle ouverture d’esprit : « ORGANISATION REVOLUTIONNAIRE ET REVOLUTION SOCIALE
COMMUNISME ANARCHISTE
Nous sommes « communistes » au sens non vulgaire et non caricatural, à l'inverse de ce qui apparaît à tout bout de champ dans les pages de livres d’histoire et des médias (« régime communiste », « Etat communiste », « parti communiste », etc.). Le véritable communisme est d’essence anarchiste : antiétatique (affirmation de la disparition de l’Etat) et anti-autoritaire. Cela signifie la commune libre et l'association des individus. Quand les opprimés et les exploités décident ensemble, dans les assemblées générales, comment ils vivent et ce qu'ils font pour s’entraider. Quand ils utilisent et mettent en commun par la collectivisation et la socialisation tous les biens …. ».
Ce texte n’a rien à voir avec les staliniens et leur variante trotskiste ou maoiste. Même si je ne partage pas tous les aspects de ce texte, il a un réel effort de distinguer le communisme de celui qui est présenté comme officiel : le stalinisme. L’esprit de ce texte est de faire la différence entre « le communisme non vulgaire » et ce qui « apparaît à tout bout de champs dans les pages de livres d’histoire et des medias ». Je soutien pleinement ce souci. Golfax, au contraire, croit sur parole les médias et les livres d’histoire officielle qui disent par exemple que le maoïsme c’est du vrai marxisme: Marxisme et maoïsme, pour Golfax, c’est kif, kif ! (il a appris cela à l’école quand il était petit). Du coup, si le CCI se réclame du marxisme, pour Golfax, cela veux dire évidement que le CCI et maoïsme =même combat. Eh bien c’est indigne ! A lire le CCI avec un regard honnête, on ne peut qu’être frappé par sa volonté de dénoncer les faux amis de la classe ouvrière : les staliniens, troskistes et maoistes. Faut-il le faire oui ou non ? Les exploités n’ont-il de faux amis à gauche et à l’extrême gauche ? Golfax Tes préjugés sectaires, Golfax, sont un obstacle au débat.
jérôme
 
Messages: 92
Inscription: Vendredi 30 Mai 2008 14:52

Re: Karl Marx ?

Messagepar lucien » Dimanche 27 Sep 2009 22:12

C'est l'hopital qui se fout de la charité... Votre presse regorge de passages traitant les anars de génétiquement incapables et il faudrait encore vous faire l'honneur d'une courbette ! Débattre ? Du marxisme, de CCI ou de la révolution de 1917 ?! Mais il n'y a plus rien à débattre ! Vos méthodes vous classent parmi les dignes héritiers de Lénine - idéologie autoritaire comprise. A ta liste des faux-amis, j'y rajoute volontiers les léninistes.
Le monde ne se compose pas d'anges révolutionnaires, de travailleurs généreux d'une part, de diables réactionnaires et de capitalistes cupides de l'autre.
Avatar de l’utilisateur
lucien
 
Messages: 3012
Inscription: Dimanche 31 Oct 2004 15:32
Localisation: Caen

Re: Karl Marx ?

Messagepar wiecha » Dimanche 27 Sep 2009 23:21

En tout cas à la lecture de ces débats, je me sens vraiment heureuse d'être anarchiste, et de n'avoir aucune révérence à avoir vis à vis de quelques "maitres", de quelques " penseurs " ou "Grands Anciens " que ce soit.

Moi, si un autre anarchiste fait quelque chose avec quoi je suis en opposition et me sort un texte de Bakounine pour le justifier, ça ne me trouble pas plus que ça. Si je pense que Bakounine avait tort, ou était en contradiction avec ce que j'estime être l'anarchisme, et bien ça ne me pose aucun problème.

Pour les communistes, la vie doit être un enfer perpétuel: tu passes ton temps à torturer les textes, pour montrer que l'autre n'est pas un vrai "marxiste", que Marx ne disait pas du tout ceci mais plutôt cela, et tes adversaires et camarades font exactement la même chose. Parce qu'il faut absolument être LE gardien du Temple, l'Héritier Légitime. C'est pour ça que ça devient très vite ennuyeux, c'est comme toutes les histoires de succession, si tu veux pas mettre la main sur l'héritage, ça te fait chier.

En plus, après tout ce temps, ça n'a quasiment plus de sens. Quel que soit l'héritage réel de Marx, une chose est sûre, Marx n'était pas un prophète, il ne pouvait prévoir certaines évolutions du capitalisme et de la lutte des classes.

Marx aurait-il été stalinien, trotskyste, mitterandien, ( hypothèse à ne pas négliger , vu l'ego du bonhomme et son gout pour le pouvoir, ça m'étonnerait pas qu'il ait fini par lâcher les cocos...) ? On en sait rien, c'est impossible à déduire des écrits d'un homme qui n'a jamais vraiment eu à se poser la question de la prise du pouvoir sur la durée.
wiecha
 
Messages: 623
Inscription: Lundi 03 Déc 2007 23:56

Re: Karl Marx ?

Messagepar goldfax » Lundi 28 Sep 2009 7:50

jérôme a écrit:A lire le CCI avec un regard honnête, on ne peut qu’être frappé par sa volonté de dénoncer les faux amis de la classe ouvrière : les staliniens, troskistes et maoistes.


Tu as oublié les anarchistes.
goldfax
 

Re: Karl Marx ?

Messagepar topaze » Lundi 28 Sep 2009 21:18

Contrairement a ce que tu dis Goldfax la bourgeoisie en tant que classe social à une politique c’est de défendre, justifier idéologiquement le mode de production capitaliste qui est le mode de production qui correspond à la bourgeoisie et quand je dis que pour savoir a quel camp appartient tel ou tel organisation politique, a mon avis la démarche est de lire lire ce qui est dit, voire si dans la pratique très concrètement ce qui est dit correspond a ce qui est fait, (et à mon avis le plus important c'est que la question de la défense ou non de l'internationalisme) pour savoir si il défendent ou non le capitalisme et si ils défendent ou non la classe qui porte se mode de production . Avec cette démarche, a mon avis on peut savoir si tel ou tel organisation appartient au camp révolutionnaire

Vis-à-vis de Lucien qui dis :
A ta liste des faux-amis, j'y rajoute volontiers les léninistes.

Sous entendant par là que le CCI serait léninistes et donc qu’il faudrait le ranger au même rang que les staliniens, les troskistes et les maoïstes. Lucien je te conseille de lire ou relire des d’article qui s’appelle ‘ le CCI est il devenu léniniste ‘. Thème il me semble qui avait été discuté sur ce forum

Par rapport a ce que tu dis Wiecha. Je partage ce que tu dis sur le fait que Marx n’était pas un prophète. . Je pense que ce qu’a légué Marx avant tout chose c’est une méthode pour comprendre la réalité des faits. D’ailleurs c’est en reprenant cette méthode, que Rosa Luxembourg a apportée des avancés à l’analyse du capitalisme et notamment sur la question impérialiste

Topaze
topaze
 
Messages: 252
Inscription: Dimanche 29 Oct 2006 10:48

Re: Karl Marx ?

Messagepar lucien » Lundi 28 Sep 2009 22:13

Je retiens du peu de réponses obtenues suite à mes interrogations que le CCI prône le Parti, comme mode d'organisation des révolutionnaires, le centralisme, comme fonctionnement de ce Parti (voire aussi de la "société post-révolutionnaire"), ainsi que le maintien de l'Etat en période de transition. Si ce ne sont pas des bases léninistes, elles sont au moins autoritaires, donc à combattre. Même topo quant à votre attitude vis à vis des anars : du Lénine tout craché !

Ps : de quelle classe porteuse du mode de production capitaliste parles-tu ?!
Le monde ne se compose pas d'anges révolutionnaires, de travailleurs généreux d'une part, de diables réactionnaires et de capitalistes cupides de l'autre.
Avatar de l’utilisateur
lucien
 
Messages: 3012
Inscription: Dimanche 31 Oct 2004 15:32
Localisation: Caen

Re: Karl Marx ?

Messagepar topaze » Lundi 28 Sep 2009 23:04

Lucien tu dis :
PS : : de quelle classe porteuse du mode de production capitaliste parles-tu ?

De la bourgeoisie. Avec l’abandon et la trahison de l’internationalisme les organisations gauchistes défendent les intérêts nationaux et donc des interets bourgeois, la défense du capital national.

Topaze
topaze
 
Messages: 252
Inscription: Dimanche 29 Oct 2006 10:48

Re: Karl Marx ?

Messagepar NOSOTROS » Mardi 29 Sep 2009 1:05

Je pense que ce qu’a légué Marx avant tout chose c’est une méthode pour comprendre la réalité des faits.


le probleme c'est que pour les marxistes (fussent ils CCI, maoistes, trotskystes ou socio-démocrates minoritaires [tous les précédents étants des majoritaires, bolchéviques en russe]) il ne s'agit pas d'une méthode, parmi d'autres mais de LA méthode, unique.

Le débat récent du CCI titrait bien qu'est ce que le MARXISME et non pas qu'est ce que le communisme.

Le probléme du CCI - comme tous les partis politiques du revendiquent de marx - c'est qu'avant d'être communistes ils sont surtout marxistes.

Ce qui doit faire sacrément rigoler ce fantôme de marx qui les hante, lequel disait de son vivant qu'il n'était pas marxiste !
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Re: Karl Marx ?

Messagepar goldfax » Mardi 29 Sep 2009 8:43

topaze a écrit:Contrairement a ce que tu dis Goldfax la bourgeoisie en tant que classe social à une politique c’est de défendre, justifier idéologiquement le mode de production capitaliste qui est le mode de production qui correspond à la bourgeoisie et quand je dis que pour savoir a quel camp appartient tel ou tel organisation politique, a mon avis la démarche est de lire lire ce qui est dit, voire si dans la pratique très concrètement ce qui est dit correspond a ce qui est fait, (et à mon avis le plus important c'est que la question de la défense ou non de l'internationalisme) pour savoir si il défendent ou non le capitalisme et si ils défendent ou non la classe qui porte se mode de production . Avec cette démarche, a mon avis on peut savoir si tel ou tel organisation appartient au camp révolutionnaire


Tu racontes n'importe quoi Topaze et on n'y comprends rien. Les ouvriers qui votent UMP ou FN restent des ouvriers, ils ne sont pas bourgeois. Tu devrais relire Marx, kamarade. Et tu verrais qu'on est bourgeois parce que l'on est détenteur des moyens de production, pas parce qu'on défend des idées de bourgeois. Vos raccourcis idéologiques démontrent avec flagrance à quel point vous êtes une bande d'incultes aveuglés par vos dogmes marxistes, auxquels vous n'avez rien compris. Car pire qu'une méthode, vous avez institué le marxisme comme une religion. Tonton Marx se retournerait dans son caveau !
Et, comme je l'ai déjà dit d'une autre façon, aucun parti, aucune organisation n'est socialement homogène. Pas même le CCI. Alors arrêtez un peu de nous raconter vos salades. Ayez l'honnêteté de discuter sincèrement et franchement.

(Je m'aperçois que j'ai fait une entorse à ce que j'ai dit... que je ne parlerai plus avec le CCI... J'suis maso !!)
goldfax
 

Re: Karl Marx ?

Messagepar jérôme » Mardi 29 Sep 2009 16:57

Golfax dit : « Ayez l'honnêteté de discuter sincèrement et franchement. ». Mais nous sommes sincères ! Expliquons nous : pourquoi débattre et avec qui ? Il est important de débattre avec quiconque a le souci de clarifier les questions qui se posent à la classe ouvrière pour mener le combat, développer la lutte. Alors oui, il faut discuter avec des gens sincèrement pour la révolution et la lutte de classe. Cela signifie que ceux avec qui on discute partagent ce point de vue et soient sincèrement pour la lutte. Maintenant, et c’est ce qui complique, ce n’est pas parce qu’on se dit « révolutionnaire » ou « pour la lutte » qu’on l’est en réalité. Les trotskistes, maoïstes ou les syndicats, anarchistes officiels par exemple, peuvent dire ce qu’ils veulent, leur pratique montre tous les jours l’inverse. Et ce sont des ennemis qu’il faut identifier. Pour nous, que ce soi clair, la question de la référence au marxisme n’est pas un critère d’appartenance au camp du prolétariat en soi. C’est pour cela qu’il existe d’autres courants, en particulier émanant de la mouvance anarchiste, qui sont d’authentiques défenseurs de la lutte de classe et sincèrement pour la révolution. Comment les identifie t-on ? Par leur pratique : ceux qui se vautrent dans les élections bourgeoise, soutiennent les syndicats qui sont les chiens de garde du capital, développent des positions nationalistes ouvertes (ou pire voilées) : ceux là, même s’ils se disent communistes, sont des traîtres.Par contre, il est nécessaire de discuter et pousser le débat pour clarifier avec ceux qui ne soutiennent pas ces positionnements en soutien a la classe dominante. et qui montrent qu'ils sont internationalistes, contre les élections etc. Bien sûr, nous pensons que le marxisme est une arme qui permet de mieux appréhender les questions. C’est vrai. Mais des camarades qui se revendiquent de l’anarchisme pensent aussi l’inverse. Ce qui compte, c’est de pouvoir débattre sereinement avec les authentiques révolutionnaires. Le CCI a des discussions intéressante et fraternelles avec des anarchistes. Mais il y en a d’autres à combattre, ceux qui par leur pratique trahissent la lutte. Ce qui est affligeant et regrettable, c’est de ne pouvoir distinguer d’authentiques révolutionnaires (même si on pense qu’ils ont des faiblesses importantes) et de les combattre au même titre que les véritables agent de la bourgeoisie que sont les staliniens, maoïste et autres gauchistes de tout poils. Dire que le CCI met tous les anarchistes dans le même sac n’est pas exact, même si, c'est vrai, il critique sévèrement l’anarchisme ! Nos articles sur « les anarchistes et la guerre » ont d’ailleurs fait l’objet de critiques de la part des anarchistes. C'est bien, mais sans arguments ! Bref, de simples attitudes de rejet. Si les faits rapportés sont faux, s’ils sont critiquables, allez-y ! Débattons, mais avec des arguments et sereinement !
jérôme
 
Messages: 92
Inscription: Vendredi 30 Mai 2008 14:52

Re: Karl Marx ?

Messagepar goldfax » Mardi 29 Sep 2009 17:12

jérôme a écrit:Golfax dit : « Ayez l'honnêteté de discuter sincèrement et franchement. ». Mais nous sommes sincères ! Expliquons nous : pourquoi débattre et avec qui ? Il est important de débattre avec quiconque a le souci de clarifier les questions qui se posent à la classe ouvrière pour mener le combat, développer la lutte.


Clarifier ? C'est vraiment nous prendre pour des imbéciles. Avec vos discours empêtrés de rhétorique verbeuse, on entend de tout et de n'importe quoi. Vous tenez un raisonnement vieux de presque deux siècles.
Et quelle classe ouvrière ? C'est fini depuis longtemps les grandes classes sociales homogènes ! Vous ne faites aucun effort pour faire évoluer votre pensée. Elle est tout simplement sclérosée. Je suis bien heureux de ne pas être resté marxiste.
goldfax
 

Re: Karl Marx ?

Messagepar wiecha » Mardi 29 Sep 2009 18:44

Code: Tout sélectionner
Maintenant, et c’est ce qui complique, ce n’est pas parce qu’on se dit « révolutionnaire » ou « pour la lutte » qu’on l’est en réalité. Les trotskistes, maoïstes ou les syndicats, anarchistes officiels par exemple, peuvent dire ce qu’ils veulent, leur pratique montre tous les jours l’inverse. Et ce sont des ennemis qu’il faut identifier.


Mais identifier, pour quoi faire ? Tu vas passer ta vie à faire des listes de "faux " révolutionnaires, de "faux" marxistes ?

Mais ça sert à quoi ? Tu crois que les gens qui vont vers le NPA ignorent qu'Olivier Besancenot, ce n'est pas Lénine, et que ce qu'il entend par révolution c'est pas la même chose.

Moi, je crois que la plupart savent parfaitement que le NPA est un parti de gauche classique, la "vraie" gauche éventuellement réformiste dans le bon sens, qui leur rendra peut-être les droits sociaux qu'ils ont perdu.

C'est juste qu'ils ne croient pas à l'efficacité de la solution révolutionnaire, que , pour l'instant, ils ont l'impression d'y avoir plus à perdre qu'à y gagner. Qu'ils n'ont pas l'envie de bouleverser leur quotidien totalement, de mettre en danger le peu qu'ils ont, parce qu'aucun "rêve" ne les motive suffisamment. je crois qu'ils tentent des trucs qui ne leur coutent pas trop, sans grandes illusions, au cas ou ça rajouterait un peu de beurre dans les épinards, ou qu'au moins, ça n'en enlèverait pas.

Je crois qu'ils ne pensent plus que le communisme soit possible, tout simplement. Et ce n'est pas en dénonçant les "faux " révolutionnaires que ça changera. Mais en construisant nos rêves, en montrant que la lutte est un plaisir et une libération, pas seulement un truc chiant ou tu perds du salaire, ou tu te fais matraquer pour garder quelques droits.

Ca me parait flagrant. Quand tu vois des gens se suicider en laissant des lettres pour dire que c'est la faute du boulot, si t'es pas un syndicaliste en mal de représentation, tu te rends compte de l'ampleur du desespoir et du manque de perspectives. Tellement les gens n'y croient pas, ils se tuent, sans même avoir tenté avant de tout mettre en jeu dans une lutte collective, une vraie. Pourtant qu'est ce que tu as à perdre, quand tu es desespéré au point de renoncer à la vie ? Tu crois qu'ils le savaient pas, que les "révolutionnaires" étaient des faux, ces salariées ?

Tu veux pas être mis dans le même "sac" que les autres ? Alors cesse de leur donner autant d'importance, avance pendant qu'ils stagnent et puis c'est tout.
wiecha
 
Messages: 623
Inscription: Lundi 03 Déc 2007 23:56

Re: Karl Marx ?

Messagepar NOSOTROS » Mardi 29 Sep 2009 22:06

Tout à fait d'accord avec les messages complémentaires de Goldfax et Wiecha
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Re: Karl Marx ?

Messagepar lucien » Mardi 29 Sep 2009 22:21

jérôme a écrit:Nos articles sur « les anarchistes et la guerre » ont d’ailleurs fait l’objet de critiques de la part des anarchistes. C'est bien, mais sans arguments ! Bref, de simples attitudes de rejet. Si les faits rapportés sont faux, s’ils sont critiquables, allez-y ! Débattons, mais avec des arguments et sereinement !
Le CCI n'emploie guère d'arguments quand il s'agit de traiter les anarchistes de petits bourgeois incapables génétiques. Il ne saurait non plus s'étendre sur sa réalité autoritaire (on ne touche pas aux écrits divins), trop occupé à refaire l'histoire pour y condamner les païens, tout en se rassurant sur sa nature résolument révolutionnaire.
Le CCI, c'est le nouveau parti des jésuites : gare à la nécrose...
Le monde ne se compose pas d'anges révolutionnaires, de travailleurs généreux d'une part, de diables réactionnaires et de capitalistes cupides de l'autre.
Avatar de l’utilisateur
lucien
 
Messages: 3012
Inscription: Dimanche 31 Oct 2004 15:32
Localisation: Caen

Re: Karl Marx ?

Messagepar goldfax » Mercredi 30 Sep 2009 8:13

A fond avec Wiecha !!! :wink:

Sinon, Nosotros, je ne vois pas ce que j'ai pu dire de plus... J'ai l'impression simplement de me répéter avec ces guignols... :x
goldfax
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Sur la pensée révolutionnaire

cron