C'EST QUOI, UN PEUPLE ORIGINEL ?

Les courants, les théoriciens, les actes...

C'EST QUOI, UN PEUPLE ORIGINEL ?

Messagepar NOSOTROS » Samedi 29 Aoû 2009 3:09

C’EST QUOI, UN PEUPLE ORIGINEL ?

Je voudrais discuter un communiqué, au demeurant intéressant, de la Fédération anarchiste (juin 2009) qui valorise les "...pratiques basées sur les us et coutumes amérindiens de démocratie directe [qui] non seulement se développent, mais intéressent au-delà des peuples originels." Car "Elles rejoignent certaines propositions anarchistes : autonomie vis-à-vis de l’Etat et des partis politiques, décisions collectives, fédéralisme."

Que les anarchistes constatent que des populations de la forêt amazonienne mettent en oeuvre de principes qui leur sont chers, tant mieux. Encore que, contrairement à ce qu’un occidentalocentrisme impénitent leur fait écrire, ce ne sont pas les amérindiens qui nous "rejoignent" mais nous qui nous y retrouvons : après tout, leurs pratiques préexistent de quelques siècles à la création de la FA (et de la CNT-AIT) !

Reste ensuite à discuter la notion "d’us et coutumes". Présentée telle quelle, elle donne l’impression que tout cela est respectable ! Or, l’ancienneté ne fait pas la qualité, et, dans les Amériques comme en Europe, il y a, à l’évidence, du tri à faire dans les us en question ! Enfin, la notion de "peuples originels" m’apparaît comme raciale (sinon raciste).

Tout d’abord, quel sens donne-t-on au mot peuple ?

Celui de population (dans lequel nous l’employons parfois) ou son sens barrésien*1, nationaliste, celui d’une communauté close, historiquement construite sur un territoire qui lui appartient, avec son passé et son devenir, une communauté qui détermine à tel point l’individu que ce dernier ne sait agir et réagir que de façon spécifique à cette communauté ? La confusion entre les deux est pernicieuse. Car pour un anarchiste, échapper à la détermination induite par l’endroit où il est né, où il vit, est à la base même de sa révolution personnelle ; et cette révolution n’est possible que parce que, contrairement à ce qu’affirment les idéologies obscurantistes, les peuples "français", "gaulois", "catalan", "parisien" ou "amérindien" sont des construits sociologiques (qui apparaissent et disparaissent dans le temps) et n’ont aucune autre réalité.

PERSONNE N’EST PLUS ORIGINEL QU’UN AUTRE !

Enfin, la notion d’"originel" est purement ridicule. Faut-il rappeler qu’il n’y a qu’une seule espèce humaine (et aucunement des races !) et que l’espèce humaine a une et même seule origine commune ? Personne n’est plus originel qu’un autre ! Aucune pseudo-"race" n’a de droit sur une autre, ni du fait de son lieu supposé de "naissance" (en tant que "race", "peuple"), ni de ses croyances culturelles (ou de sa mission "civilisatrice"...), ni de son développement technologique.

S’il faut soutenir le combat des populations d’Amazonie, ce n’est ni pour leurs "us et coutumes" et encore moins leurs "origines", c’est à l’inverse parce que, leur lutte autonome contre l’exploitation économique (dont la destruction de la planète fait partie) et contre l’oppression étatique a un caractère universel et constitue un exemple pour toute l’humanité

Papy Nou

==============================

Sur le même théme :

Mélange ou différence ?

http://cnt-ait.info/article.php3?id...


Paru dans Anarchosyndicalisme ! # 113

En ligne ici :

http://www.cntaittoulouse.lautre.ne...

Envoi du format papier sur simple demande à

CNT AIT 7 rue St Rémésy 31000 TOULOUSE

(on peut aussi s’abonner, 10 euros, 20 ou plus en soutien. Cheques á l’ordre de CDES)

Forum : http://cnt.ait.caen.free.fr/forum
Capitalismo delenda est
NOSOTROS
 
Messages: 3770
Inscription: Jeudi 18 Oct 2007 1:15

Re: C'EST QUOI, UN PEUPLE ORIGINEL ?

Messagepar jeannetperz » Jeudi 09 Jan 2014 14:31

:arrow:
jeannetperz
 
Messages: 171
Inscription: Lundi 30 Déc 2013 17:23

Re: C'EST QUOI, UN PEUPLE ORIGINEL ?

Messagepar elquico » Lundi 26 Jan 2015 13:31

pEUPLE ORIGINEL je souscris volontiers à la notion selon laquelle , l'humanité ayant la même origine ,la notion de race n'est pas à accréditer ,il n'empêche que le "racisme" est bien une réalité à combattre et donc qu'il ne suffit pas de la nier,mais de l'analyser .A la notion de peuple originel j'entends "origine populaire",et donc légitimation d'une revendication double,"populaire" d'une part et "d'origine" d'autre part Ceci m'amène à me poser 2 questions et tentatives de réponses à ces questions "Qui est le peuple?" d'une part et "qu'est ce qui légitime ce peuple?" Tu as évoqué la notion de peuplement,elle est humaine par exemple les minorités ,souvent installées sur des territoires, elle deviennent alors geographiques et font generalement réference à une " langue",la notion de peuple n'étant pas necessairement lié à un territoire,tu évoques par ailleurs la notion de tradition d'une culture par exemple "amérindienne"dont l'organisation se rapprocherait plus d'une société plus "humaine" et donc plus proche de nos "origines" Je ne peux m'empêcher de penser à travers cette notion de "peuple originel",à la tentative "nazi" d'établir sur terre la domination d'un peuple dit "aryen" Je te rejoins donc lorsque tu dis que la notion de peuple originel rejoins le caractére raciste,car il s'agit toujours au nom d'une minorié de s''imposer voire même par la destruction des peuples La destruction des populations dites "indigénes " aujourd'hui est une triste réalité et faire référence à ces populations necessite un engagement
elquico
 
Messages: 428
Inscription: Dimanche 28 Nov 2010 23:59


Retourner vers Sur la pensée révolutionnaire

cron