Accueil

L'actualité

locale

Les

Cahiers

de l'anarcho-

syndicalisme












      
      
      
      
      
      
      
      
      
      

Petite bibliothèque subversive

 

20 ans de

tracts et affiches

La

foire aux

questions

de l'anarcho-

syndicalisme












      
      
      
      
      
      
      
      
      
      

Forum

Rouge & Noir












      
      
      
      
      
      
      
      
      
      










      
      
      
      
      
      
      
      
      
      

L'Union locale

sur la toile


L'Union Régionale Normandie-

Bretagne

 

 

 

Association Internationale

des

Travailleurs

 

 

cnt-ait.info

 

CONTRE LE NUCLEAIRE ET SON MONDE MORTIFERE

Le problème du nucléaire soulève beaucoup de critiques. En effet, les créations d’emplois liés au nucléaire restent à démontrer, la sécurité des installations semble plus que douteuse, les impacts sanitaires et environnementaux ne sont guère contestés. Toutes ces critiques constituent le lot commun des anti-nucléaires. Il nous paraît donc inutile de dresser un énième constat de ce type. Au contraire, nous proposons d’élargir le débat.

Société nucléaire = Société du gadget

Selon nous, le rejet du nucléaire induit celui du fordisme qui repose sur cette logique : augmentation du pouvoir d’achat – stimulation de la consommation – développement de la croissance. Pour certains, ce mécanisme économique est censé résoudre les difficultés d’ordre macro-économique : la paupérisation, les déficits budgétaires … Or le maintien ou l’augmentation d’une production nécessite de compenser la raréfaction du pétrole, et cela malgré les énergies dites renouvelables (éolienne, solaire, biocarburant, …) par l’énergie nucléaire. Cette rupture avec le fordisme, pour une autre rationalité productive, constitue une de nos divergences avec de nombreux écologistes. Que produire, pour qui, comment, demeure la problématique de fond.

                Par ailleurs, quelles que soient les contradictions du système et ses choix énergétiques, nous disons clairement que les travailleurs n’ont pas à payer davantage. Nous pensons qu’il faut garantir un revenu suffisant pour vivre aux salariés dont l’activité est/serait supprimée (ex : l’abandon du nucléaire). Nous rappelons que la CNT-AIT défend la division égalitaire du travail et des richesses,  mais aussi l’idée d’une production socialement et réellement utile, et respectueuse des équilibres environnementaux.

Civil ou militaire : Non au nucléaire !
Société nucléaire = Société policière

Le tract était en outre illustré d'un travail de la canaille (en savoir plus)


Retour à l'Actualité           En discuter sur le forum