Cahiers de l'anarchosyndicalisme


Les cahiers de l'anarchosyndicalisme sont progressivement numérisés et en téléchargement. Pour les amateurs-trices de version papier, nous assurons toujours leur diffusion sous ce format ; il vous suffit de passer commande (chèque à l'ordre de "CNT-AIT", 2 € la brochure, port compris / nous contacter si vous en commander plusieurs) :

CNT-AIT
BP 2010
14089 CAEN CEDEX

ou via le formulaire de courriel juste à gauche.


N°1 Charte de Lyon (CGT-SR), Charte de Paris (CNT), Déclaration de principe de l'AIT, "Anarchisme et Anarchosyndicalisme" (Pierre Besnard)

En 1922, à Berlin, des militants anarchosyndicalistes refondent l’AIT (Association Internationale des travailleurs, ou Première Internationale), à laquelle adhère, dès sa création en 1926, la CGT-SR (Confédération Générale du   Travail - Syndicaliste Révolutionnaire), qui se dissoudra en 1939.

Après la seconde guerre mondiale, les militants de l’ancienne CGT-SR recréent leur organisation, qu’ils nomment CNT, en hommage a sa consœur espagnole - après un court interlude sous le nom de Fédération Syndicaliste.

Cette brochure présente les textes adoptés par ces organisations lors de leur constitution, ainsi qu’un texte de synthèse de Pierre Besnard, alors secrétaire de l’AIT, sur les rapports entre anarchosyndicalisme et anarchisme.

Pour télécharger le cahier : 

N°2 Du syndicalisme révolutionnaire à la révolution

Par René VILLARD

N°3 L'idée des Soviets

Par Pano VASSILIEV

La théorie des soviets n’a rien de commun avec le système de gouvernement soviétique, comme le croit la plupart des gens.

Au contraire, nous sommes en droit de soutenir l’inverse, à savoir que l’idée des soviets, l’idée d’une organisation de la vie sociale dans le sens d’un système nouveau, libre et communiste, avec la régulation de la production et de la distribution des biens dans la future société par l’intermédiaire de rencontres, de réunions de travail entre les délégués directs, toujours remplacables et dépourvus de tout pouvoir, des organisations professionnelles et des centres de distribution.

Cette idée n’a rien de commun avec le caractère propre aux bolcheviques, leur tendance étatique et leur système dictatorial dans la réglementation de la vie sociale.

Pour télécharger le cahier : 

N°4 CNT et antimilitarisme

Sommaire :

- L'armée : fonctions.
- La répression de la subversion interieure : cadre juridique et organisation pratique.
- L'armée : école de la soumission à I'ordre capitaliste.
- Petit survol chiffré de I'armée française.
- Le complexe militaro-industriel.
- Le commerce des armes.
- Le nucléaire militaire.
- Pratiques anti-militariste
- Conclusion

Pour télécharger le cahier :  

N°5 Réflexion sur le chômage

Par le Syndicat Chômeur CNT-AIT de Caen

Pour télécharger le cahier :  

N°6 Le Monde Nouveau : schéma d'organisation d'une société anarchiste

(1ère partie) Par Pierre Besnard


N°7 Le Monde Nouveau

(2ème partie) Par Pierre Besnard


N°8 Anarchosyndicalisme et autonomie populaire

Suivi de : Contre la bureaucratie / Luttes autonomes / A propos d’Anton Pannekoek et du "communisme des conseils". 

A l’opposé des trois voies qui ont montrés leur nuisibilité tout au long de l’histoire (le parlementarisme, le syndicalisme réformiste et l’avant-gardisme léniniste), l’anarchosyndicalisme s’appuie et œuvre à l’autonomisation des masses. Ce texte récent montre combien cette spécificité révolutionnaire de l’anarchosyndicalisme est encore tout à fait d’actualité de nos jours, en évitant d’un cote l’écueil dirigiste, et de l’autre l’écueil de la théorie pure. Car comme le conclut l’auteur, « que la révolution libertaire se fasse par le biais des conseils de travailleurs ou par le biais d’une organisation spécifique de masse, l’important est qu’elle se fasse ».

Pour télécharger le cahier : 

N°9 La pensée politique de Camus

Par Marin Progreso

Peut-on parler de la pensée politique d'un artiste ? Telle est la première question à élucider avant de poursuivre plus loin l'investigation de la pensée de Camus. La question est d'abord générale puis particulière à l'auteur étudié.

Pourquoi, en effet, un écrivain aurait-il plus qu'un artisan ou qu'un ouvrier le ‘droit de grâce’ ? Pour Camus, si l'artiste a pu parfois se taire, notre époque l'amène inéluctablement à prendre position.

Nous examinerons donc les critiques formulées par Camus. Théoriques d'abord, puis pratiques, c'est-à-dire critiques des faits réels, et nous chercherons dans ses propos et dans son œuvre ce qui est positif, constructif.

Pour télécharger le cahier : 

N°10 A propos des institutions représentatives du personnel

Pour télécharger le cahier : 

N°11 La récupération politique dans les mouvements étudiants

Par la CLE/CNT de Pau

Pour télécharger le cahier : 

N°12 Le Revenu social minimum garanti

Par le Syndicat Chômeur CNT-AIT de Caen

N°13 L'action directe

Par Emile Pouget

La notion d’action directe est l’une des plus galvaudée dans l’histoire du mouvement révolutionnaire. Ce texte classique permet de revenir à la racine de cette notion, essentielle pour l’émancipation des travailleurs par eux-mêmes. Émile Pouget (1860-1931), est l’un des militants les plus représentatifs du mouvement ouvrier francais. Son influence fut primordiale, avec celle de Pelloutier, à la fin du XIXeme siècle et au début du XXe.

Pour télécharger le cahier : 

N°14 Espagne libertaire

Par A. et D. Prudhommeaux

Première partie : L’organisation Ouvrière

Ce texte explique l’histoire du mouvement ouvrier anarchiste en Espagne de sa création à 1936, au travers de ses deux principales organisations : la CNT et la FAI.

Histoire marquée par des cycles de tentatives révolutionnaires et de répressions de la part de régimes monarchistes, dictatoriaux ou républicains. A sa lecture, on comprend mieux le soulèvement du 19 juillet 1936, qui a aboutit à la plus grande expérience révolutionnaire de tous les temps, décrite ici à ses débuts, qui ne fut ni une dictature déguisée, ni la défense de la république espagnole.

On pourrait dire de ce texte, avec son autre partie des mêmes auteurs : « L’armement du peuple dans la révolution espagnole », qu’il constitue un classique de la littérature anarchiste révolutionnaire.

Pour télécharger le cahier : 

N°15 Le sabotage

Par Emile Pouget

Écrit au tout début de l’histoire du syndicalisme, par un de ces principaux artisans, ce classique de la littérature révolutionnaire est plus que jamais d’actualité. En effet, en définissant clairement des concepts de base comme le sabotage, l’action directe ou la grève générale, on évite une récupération de ces outils essentiels. Ainsi, la reprise en main par les travailleurs de leurs propres luttes est le seul moyen de revenir à un véritable syndicalisme révolutionnaire. Dans cette perspectives, les textes de Pouget sont toujours une source d’inspiration.

Pour télécharger le cahier : 

N°16 Espagne 1936 : révolution autogestionnaire

En 1936 en Espagne éclatait la guerre civile, on le sait. Mais ce qu’on ignore, ou qu’on ne veut pas savoir, c’est qu’en même temps qu’il faisait face héroïquement à l’agression fasciste le peuple espagnol, animé en particulier par la C.N.T. et la F.A.I., se lancait dans une révolution autogestionnaire la plus radicale que l’on ait eue jusqu'à
nos jours.

Aujourd’hui que l’autogestion s’impose comme la seule alternative valable aux sociétés capitalistes et bureaucratiques, nous voulons restituer grâce a des documents historiques souvent inédits, ce que l’on a tu, déformé ou schématisé.

Pour télécharger le cahier : 

N°17 Notre place dans le mouvement ouvrier français

Par Xavier Frolan

A l'heure où les travailleurs se détournent chaque jour davantage des Confédérations syndicales dites représentatives parce qu'elles représentent de moins en moins (ou plus du tout) leurs intérêts et aspirations, il est bon que ceux qui ne baissent pas les bras et souhaitent voir se développer un syndicalisme authentiquement autogestionnaire, aient conscience du chemin parcouru et des pièges tendus contre le syndicalisme.

Par sa concision et sa clarté, ce texte est excellent pour une première approche de ce que représente la CNT dans son état d'esprit, ses idéaux et ses pratiques. Il sera très utile à tous ceux qui désirent avoir un apercu exhaustif de notre mouvement.

Pour télécharger le cahier : 

N°18 De la première Internationale à l'Association Internationale des Travailleurs

Par Antoine Castel

N°19 Suède : la S.A.C. et le réformisme libertaire

Par "les Amis de l'AIT en Suisse" et le Centre de Documentation et d'Etudes Sociales CNT-AIT de Toulouse

Un itinéraire surprenant que celui de la SAC. Syndicaliste révolutionnaire à l’origine, ce syndicat va considérer l’évolution de la société suédoise, dans les années 50, comme allant dans le sens des idées libertaires.Ce texte s’efforce de décrire et d’expliquer ce qu’est le « réformisme libertaire » en Suède.

Pour télécharger le cahier : 

N°20 Le Guide de l'arrêté

Par la P.A.D.I.

N°21 Fascisme et travail

Par le Syndicat Intercorporatif CNT-AIT de Marseille.

N°22 Techniques de luttes

Suivi de : Des revendications à l’utopie et Les anarchistes, ce qu’ils sont ce qu’ils ne sont pas (Sébastien Faure).

Le texte « technique de lutte » présente et rappelle des moyens de lutter concrètement, la plupart simples à réaliser, d’autres plus ambitieux, mais toujours dans l’esprit de l’action directe, c’est-à-dire sans aucune forme de délégation de pouvoir que ce soit. Le second texte « Des revendications à l’Utopie » décrit l’enchaînement entre la revendication immédiate et le changement de société auquel nous aspirons. Enfin le dernier texte—un classique de la littérature libertaire—explique d’une facon claire ce que sont "les anarchistes".

Pour télécharger le cahier : 

N°23 Quelques remarques sur le présent et le futur, Mouvements sociaux et subventions : les Bourses du Travail, Argentine : anarchisme ouvrier contre syndicalisme révolutionnaire, 1919 : la semaine tragique

Articles tirés de "L'Affranchi", journal des "Amis de l'AIT en Suisse"

Pour télécharger le cahier : 

N°24-25 De la doctrine à l'action : l'anarchosyndicalisme, des origines à nos jours

Par Rudolf Rocker       

La première partie de ce texte est une présentation claire et directe de l’idée anarchiste. La deuxième partie est une présentation d’un courant militant de l’anarchisme des origines au début des années 50 : l’anarchosyndicalisme. Son auteur, Rudolph Rocker, fut toute sa vie un organisateur du mouvement anarchosyndicaliste international. En particulier, il prit une part active dans la construction de l’Association Internationale des Travailleurs (A.I.T.) à Berlin en 1922.

Pour télécharger le cahier : 

N°26 Immigration : réponses aux mensonges racistes

Par le Syndicat Intercorporatif CNT-AIT du Doubs

Pour télécharger le cahier : 

N°27 Répression de l'anarchisme en Russie soviétique

Par le Groupe des Anarchistes Russes exilés en Allemagne (Gorelik, Komoff, Voline), traduction de Voline - 1923. Suivi de : LE FASCISME ROUGE dans la Russie des soviets (Voline)

En 1923, Voline et divers compagnons qui avaient pris une part active au mouvement révolutionnaire russe du début du siècle, dénoncaient dans cette brochure la récupération de la révolution par la dictature communiste. Quatre-vingts ans plus tard, ces pages écrites « à chaud » étonnent par la clarté, la vigueur et l’intelligence de leur propos. Elles donnent un avant-goût de ce qui sera le « devoir de conscience » de Voline, son ouvrage La Révolution inconnue, un grand classique de l’anarchisme. Elles montrent d’une facon irrémédiable que la différence entre communisme autoritaire et anarchisme n’est pas une question de théorie, mais une question de pratiques mortellement antagonistes.

Pour télécharger le cahier : 

N°28 "Les Prud'hommes ne défendent pas les travailleurs, ils les jugent"

Par le Syndicat Intercorporatif CNT-AIT du Doubs

Les travailleurs ne s'émanciperont pas en élisant leurs juges. Sous une apparence sociale, le droit du travail est un droit bourgeois. Même si parfois consenti sous la pression ouvrière, il a pour fonction essentielle de renforcer à terme la société capitaliste. Le conseil des prud'hommes applique le droit du travail aux litiges individuels entre patrons et salariés. Le conseil des prud'hommes est une juridiction bourgeoise au service du capitalisme. Pragmatiques, utilisons-le quand il nous sert (ce qui est rare). Anarchosyndicalistes, passons outre s'il nous est défavorable ; l'action directe est bien plus efficace. Elire ses juges, c'est légitimer une justice fondée sur le droit d'exploitation de l'homme !

Pour télécharger le cahier : 

N°29 Les anarchistes espagnols et la résistance, Fascisme et religions : quelques rappels, Les E.S.R.I. : quand des étudiants "inventaient" le syndicalisme révolutionnaire

Articles tirés de "L'Affranchi", journal des "Amis de l'AIT en Suisse"

N°30 Réflexions sur le transport

Sommaire :

lère Partie : la voiture image d'une société en mutation
      - Le capitalisme de masse
      - La voiture symbole d'une société
2e Partie : L'atmosphère est gravement polluée, les villes s'asphyxient, les hommes avec...
3e Partie : Des solutions sont à envisager

Pour télécharger le cahier : 

N°31 La Commune de Paris vue par des anarchistes (1878-1930)

Par J.D. de l'Union Locale CNT-AIT de Perpignan

L'idée que la Commune de Paris ait fait l'objet de diverses tentatives de récupération idéologique est tellement répandue que personne ne se soucie plus d'en vérifier le bien-fondé. Si La Guerre civile en France, rédigée par Karl Marx en 1871, constitue bien un revirement par rapport aux écrits antérieurs de l'auteur et réactualise certaines conceptions trop étatistes du Manifeste communiste de 1848, il n'en va pas de même des analyses de Michel Bakounine et des continuateurs de sa pensée.

Leurs réflexions sur la révolution parisienne étant largement méconnues, nous proposons ici une approche diachronique, non exhaustive, de textes produits par quelques-uns des plus éminents représentants de l'anarchisme, entre les années 1870 et 1930.

Pour télécharger le cahier : 

N°32 Histoire du Mouvement libertaire en Bulgarie (extraits)

Par G. Balkanski

N°33 Pour l'abstention - Propos anarchosyndicalistes pour l’abstention et contre le capitalisme

Loin d’être un « non-acte » de démissionnaire, l’abstention consciente est un acte responsable de refus d’un système de domination où le droit de vote constitue l’acte public d’allégeance du plus grand nombre au pouvoir de quelques uns. L’histoire récente des social-démocraties montre combien le rituel électoral, qui devait garantir la liberté et les moyens de vie pour chacun d’entre nous, n’a fait que renforcer le pouvoir d’une caste de possédants et l’exploitation de l’immense majorité des êtres humains. Parce que nous sommes pour l’abolition de ce système autoritaire où la propriété et le profit servent de valeur morale, et parce que nous savons qu’un monde de solidarité, de partage-riche de sa diversité– est possible, nous appelons à la lutte contre le pouvoir par l’abstention et l’action directe. Cette édition augmentée contient en particulier des textes qui reviennent sur les dernières élections présidentielles, qui montrent que, contrairement au retournement de vestes de certains, la théorie et pratique abstentionniste révolutionnaire est plus que jamais valable.

Pour télécharger le cahier : 

 

N°34 Le nucléaire militaire

Pour télécharger le cahier : 

N°35 La F.O.R.A., une organisation anarchiste ouvrière

D'esprit essentiellement anarchiste, la FORA ne peut concevoir d'autre système d'organisation que celui qui découle du fédéralisme le plus ample… Ce système, d'après lequel tous les individus, groupements, unions, jouissent de leur ample liberté, évite non seulement un centralisme odieux et générateur d'un fonctionnement bureaucratique, mais a pour vertu de mettre en mouvement une infinité de groupes fédérés, intelligemment en relation entre eux. Il en résulte que les affaires de l'organisation se trouvent entre les mains du plus grand nombre possible de militants.

La FORA ne voit dans le syndicalisme autre chose que ce qu'il peut être : un moyen qui, parce qu'il est aux mains des déshérités, se positionne face au régime d'iniquité actuel, mais un moyen qui, en dernier examen, est en quelque sorte un enfant de ce même régime. Créé dans les entrailles de la société bourgeoise, dans l'autoritarisme du monde ambiant, le syndicalisme est une arme, et, justement, parce qu'il est une arme, il peut
servir autant la cause du bien que celle du mal (et nous sommes avertis que les armes se prêtent plus facilement au mal qu'au bien !).

L'expérience de la FORA, si elle garde en Argentine une aura historique, continue d'être totalement méconnue en Europe alors qu'elle constitue une des pratiques les plus riches de l'anarchisme international et que l'élaboration théorique à laquelle étaient parvenus ses militants pourrait largement servir de point de départ à un anarchisme du troisième millénaire.

Pour télécharger le cahier : 

N°36 "Ecole de la République : école de la soumission"

Les luttes massives qui ont secoué l'école au printemps 2003 ont trouvé leur source dans des problèmes nombreux et importants. Elles soulèvent également de nombreuses interrogations qui concernent tant la forme que le rôle réel de l'école. Nombreux sont ceux qui, au cours des mois écoulés, se sont regroupés derrière la bannière de "l'école de la république". Mais ce concept ne cache-t-il pas de graves injustices, comme la reproduction des inégalités sociales et surtout ne repose-t-il pas sur l'apprentissage de la soumission au pouvoir et à l'argent ? Cette compilation de textes est suivie d'un historique : "les anarchistes et l'éducation sous Jules Ferry", qui montre que l'éducation a toujours été une préoccupation pour les anarchistes.

Pour télécharger le cahier : 

N°37 "OGM : pour ou contre ?" - Réflexion d'un militant

La question des OGM soulève de multiples interrogations. Les rapports entre culture et nature, science fondamentale ou appliquée, intérêt général ou particulier, domination ou coopération, propriété sociale ou privée, technologie, écologie, patrimoine de l’humanité ou libéralisme, etc. Ce texte constitue une réflexion, un listage des impacts possibles.

Pour télécharger le cahier : 

N°38 "Désobéissance civile et autonomie populaire : les autoréductions en Italie"

Il arrive bien souvent que les mêmes questions resurgissent épisodiquement sur le prolétariat en lutte. Ces questions : pourquoi ? Comment ? Sur quoi ? Contre qui lutter ? Par un rappel de certaines luttes, ce cahier signifie une constante : l’auto-organisation, l’autonomie, la désobéissance civile et la globalité du combat, toujours au cœur des luttes d’hier et d’aujourd’hui. Chacun pourra juger de la pertinence de l’anarcho-syndicalisme.
Pour télécharger le cahier : 


N°39 Quelques réflexions sur la révolte des banlieues d'Automne 2005

Les textes de ce cahier, bien qu’émanant de plusieurs personnes, démontrent une relative unité d’analyse sur la problématique des banlieues lors de la révolte de l'automne 2005.
Néanmoins, certains de ces textes exposent des regards et appréciations différentes. Il faut éviter de tirer des conclusions hâtives tant la situation apparaît complexe dans son origine et devenir. Ce dernier nous dira si c’est le signe avant-coureur d’une révolte plus profonde et générale contre le système social et d’une crise du fordisme en place. Un nouveau cycle de lutte se présage-t-il ? La lutte au coeur de l’habitat n’est pas opposable à la lutte salariale. L’une et l’autre expriment ou prolongent ce qu’elles ont de commun : l’oppression, l’exploitation, l’exclusion, la paupérisation, la précarité, etc. Tous ces aspects sont liés au système social basé sur l’existence des classes sociales.

Le lecteur observera que l’anarcho-syndicalisme de la CNT-AIT n’entend pas se limiter à l’entreprise, mais bien d’agir dans l’ensemble du champ social : convaincu qu’un changement global de société est vital !
A nous de suivre l’exemple de nos compagnons et compagnes de Toulouse qui le portent au coeur des cités. Ce qui prouve que la méthodologie de l’anarchosyndicalisme est opératoire au-delà de l’entreprise.

Pour télécharger le cahier : 

N°40 La CNT en mai 68

Beaucoup d'encre a coulé sur Mai 68. L'histoire en a été écrite et surtout réécrite. De nombreux commentateurs l'ont arrangé à leur sauce, mettant en lumière ce qui leur a réussi et "oubliant"  d'analyser les échecs de certains choix stratégiques, pourtant massifs, de 68 et surtout de l'après 68 qui, de la "Gauche prolétarienne" et du maoïsme à l'entrée massive des "révolutionnaires" à la C.F.D.T. en passant par le confusionnisme genre P.S.U. ont largement contribué à détruire le mouvement social dans les années 70.
Pour ne pas tomber dans le même travers, il nous a paru plus sain de publier essentiellement ce qu'on pourrait appeler "du document brut", c'est à dire des articles de l'époque avec juste ce qu'il faut de commentaires pour les remettre dans leur contexte, à quoi nous avons ajouté une courte réflexion en forme de conclusion. Les articles ont été pris dans "Le Combat Syndicaliste" et ses suppléments.
Pour télécharger le cahier : 

N°41 Marx et l'anarchisme

De Rudolph Rocker, suivi de "le socialisme scientifique n'existe pas !"

Dans ce texte datant des années 1920, Rudolf rocker explique l’apport de la pensée de Proudhon sur celle de Marx, et montre comment celui-ci arriva à cacher cette influence majeure, afin de mieux pouvoir la dénigrer. A la même époque qu’est édité ce texte, Rudolf rocker participe activement à la reconstruction de l’A.I.T.

Pour télécharger le cahier : 

N°42 Lectures subversives

Nous avons choisi de compiler ces quelques textes. Notre but est très simple : démystifier une certaine prose se prétendant révolutionnaire mais qui n’est au final qu’un plat réformisme. Ce dernier occulte d’après nous la nature profonde des institutions actuelles. Le lecteur pourra avoir un aperçu doctrinal de l’anarcho-syndicalisme.
Pour télécharger le cahier : 

N°43 Le syndicalisme par Lénine et les bolcheviks : l'impasse de la charte d'Amiens

Ce texte revient en détail sur les positions des bolcheviks et en particulier de Lénine sur la question syndicale et les relie avec la charte d’Amiens.
Pour télécharger le cahier : 

N°44 Des bouclages de février aux émeutes de novembre 2005 : Toulouse, une année en banlieue

De février à mars 2005, conformément au « plan 25 quartier » du gouvernement, le quartier de la Reynerie a Toulouse a été ‘bouclé’ par les forces de l’ordre - faisant suite à une pression policière commencée quelque mois avant. Comme résultat de cette stratégie de la tension, quatre jeunes sont arrêtés en mars et inculpés malgré l’invraisemblance des accusations portées à leur encontre. Un comité de soutien aux quatre interpellés se met en place. (Trois ont été libérés depuis). En novembre, la révolte des quartiers dans le pays se propage au quartier du Mirail, conjuguée avec des actions de solidarité en centre-ville. Cette brochure raconte ces évènements, a travers soit des articles tirés de notre journal, « Le Combat Syndicaliste » et publiés entre Avril 2005 Et janvier 2006, soit des tracts du comité de soutient aux quatre interpellés de la Reynerie.
Pour télécharger le cahier : 

N°45 Histoire de la CNT française - Première partie : de 1945 à 1993

A travers ces cinquante ans d’anarcho-syndicalisme, la C.N.T. constitue un courant bien spécifique pour l’histoire du syndicalisme et de l’anarchisme. Cette spécificité s’exprime par l’organisation de l’anarcho-syndicalisme au sein d’une centrale qui se réclame de ce courant. Elle concerne le syndicalisme dans la mesure où étant un des plus vieux courants du syndicalisme, son action se déroule dans le champ syndical, et dans le même temps elle propose aux anarchistes un mode d’organisation pour arriver à leur objectif commun, le communisme libertaire. Après sa création en 1946 elle fut rapidement marginalisée du champ syndical et n’y joue plus aucun rôle dès 1950. sur le déclin, elle doit son salut à la C.N.T. espagnole en exil. A partir de mai 68, l’arrivée d’une nouvelle génération, trop turbulente pour les "anciens", marque une rupture. Les lendemains de mai 68 marquent ainsi la fin d’une première C.N.T. morte en 1973. Seule une poignée de militants s’obstine à faire revivre leur organisation sur une vingtaine d’années. Le bilan de ce renouveau est assez positif, malgré un état qui reste groupusculaire. Deux courants émergent alors à la C.N.T., un qui a pour priorité le développement de noyaux de militants conscients, c’est-à-dire anarcho-syndicalistes, et un autre qui privilégie la construction d’une organisation syndicale en excluant la dimension anarchiste. Or l’idéologie et la pratique doivent être intimement liées. Il n’existe pas de mouvement social sans idéologie. Ceux qui veulent désidéologiser le mouvement social ont tout de même une idéologie qui se rattache à une famille politique, et cette tentative de dissimuler l’idéologie cache en réalité un jeu de politiciens. Ainsi l’affiliation de la C.N.T. à l’anarchisme doit être clairement affirmée tout en préservant sa spécificité syndicaliste. Ces deux courants scissionnent en 1993 et donnent naissance à deux C.N.T. Cette scission fera l’objet d’une seconde brochure dans laquelle nous expliciterons plus en détail les oppositions et conceptions des deux C.N.T.
Pour télécharger le cahier : 

N° 46 Réflexions anarchosyndicalistes : point de vue sur le capitalisme et ses contradictions - l'Education Nationale dans tous ses états.

Pour télécharger le cahier :  (brochure) (couverture)

N° 47 Fédéralisme en réseau : projet politique pour l'anarchosyndicalisme (compilation de textes).

Pour télécharger le cahier :  (brochure).

N° 48 Réflexions sur le mouvement de l'automne 2010.

Pour télécharger le cahier :  (brochure).


N° 49 Indignez-vous ? Révoltez-vous ? Réponse à Stéphane Hessel.

Pour télécharger le cahier :  (brochure).


N° 50 Critique de l'altermondialisme.

Pour télécharger le cahier :  (brochure).


N° 51 Propos séditieux.

Pour télécharger le cahier :  (brochure).


N° 52 Quelques indicateurs et un rappel sur le capitalisme.

Pour télécharger le cahier :  (brochure).


N° 53 Chômage, précarité, management.

Pour télécharger le cahier :  (brochure).


N° 54 Propos anarchosyndicalistes pour l'abstention et contre le capitalisme - volume 2.

Pour télécharger le cahier :  (brochure).


N° 55 Propos anarchosyndicalistes pour l'abstention et contre le capitalisme - volume 3.

Pour télécharger le cahier :  (brochure).